Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Les taxis Hype visent les 600 véhicules à hydrogène d’ici à 2020

Dans Ecologie / Electrique / Véhicules hydrogène

Les taxis Hype visent les 600 véhicules à hydrogène d’ici à 2020

Pendant que le monde automobile adhère au courant de l’électrification de ses gammes, d’autres résistent aux charmes de la batterie pour épouser la cause de l’hydrogène. C’est le cas de la Société du Taxi Électrique Parisien (STEP) qui exploite les taxis Hype, composés d’une flotte de taxis hydrogène. Les modèles existent tant chez Hyundai que chez Toyota et c’est justement à l’occasion de la livraison de trois nouvelles voitures frappées du blason de ce dernier constructeur que Hype a dévoilé ses ambitions jusqu’à l’horizon 2020.

Pendant que les constructeurs se ruent sur les batteries pour se donner corps et âme à la fée électricité, il est des marques qui voient plus loin et raisonnent à long terme. Hyundai avec sa Ix35 Fuel Cell et Toyota en compagnie de sa Mirai sont dans ce cas. Des voitures qui sont opérationnelles, qui roulent vraiment sur la route et qui sont disponibles pour tous. À condition d’avoir cependant une bourse bien remplie et d’accepter qu’avant de faire le plein d’hydrogène, il faille rouler un moment avant de trouver enfin un point de ravitaillement.

À ce propos, on sait qu’il y en a un du côté d’Orly. Frappé du logo Air Liquide, il se situe à proximité de l’aéroport d’Orly. Un centre névralgique pour les troupes de Mathieu Gardies, le patron de la société STEP qui croit en l’hydrogène depuis 2015 avec le label Hype. C’est donc avec fierté qu’il annonce que Toyota vient de lui livrer 10 nouvelles Toyota Mirai pour ses taxis parisiens. En juin, le groupe japonais avait déjà livré 3 Mirai.

Ces dix nouveaux exemplaires portent dont à 13 le nombre de Mirai en service au sein de la flotte Hype qui est également dotée de plusieurs dizaines d’exemplaires du Hyundai ix35 Fuel Cell. Et ce n’est encore qu’un début : Hype vise les 600 taxis à hydrogène d’ici à 2020.

Mots clés :

Commentaires (11)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'aime Toyota c'est ma quatrième mais vu le style de la Mirai il fait que les employés du centre de design arrêtent de fumer la moquette . :buzz:

Par

C'est sans doute une bonne auto, mais faut arrêter maintenant on sait tous que des designs etrange sont hybride maintenant .:cyp:

Par

Comme les batteries coûtent des tonnes de CO2 a produire de la mine de terres rares a la telsa, on sait que la production d'hydrogène coûte un bras en énergie si on l'obtient par hydrolyse, et consomme du co2 si on craque du méthane.

D'où un intérêt limité... Sauf a produire par hydrolyse, avec une énergie renouvelable, de manière décentralisée comme les japonais proposent, des mini-centrales a hydrogène qui font tourner toute la.maison, et faire son plein de chez soi, mais les.pétrolières vont pas être d'accord.

Car c'est bien le côté magnifique de l'hydrogène, on a une arrivée d'eau chez soi? OUI, de l'électricité chez soi, si possible renouvelable ? OUI! Donc certaines des plus grosses firmes vont se retrouver sans boulot! Chacun une fois une mini-centrale achetée, sera indépendant, imaginé la.révolution !

Par

TOYOTA et HYUNDAI sont les seuls taxis hydrogene de la Capitale.

un début tres prometteur pour l'avenir,

avec propreté d'émission et facilité de remplissage, bien plus pratiques que le tout-electrique.

Par

Alors le design de la mirai on va dire spécial est totalement volontaire de la part de Toyota car c'est leur premier véhicule à hydrogène de grande série ç est pour marquer le coup qu elle soit identifiable au premier coup d'œil

Par

En réponse à trinita84

Commentaire supprimé.

C’est surtout qu’ils paument en l’état pas mal de fric sur chaque modèle vendu. Alors imagine juste qu’elle eut été désirable ...

Par

En réponse à bern31

Comme les batteries coûtent des tonnes de CO2 a produire de la mine de terres rares a la telsa, on sait que la production d'hydrogène coûte un bras en énergie si on l'obtient par hydrolyse, et consomme du co2 si on craque du méthane.

D'où un intérêt limité... Sauf a produire par hydrolyse, avec une énergie renouvelable, de manière décentralisée comme les japonais proposent, des mini-centrales a hydrogène qui font tourner toute la.maison, et faire son plein de chez soi, mais les.pétrolières vont pas être d'accord.

Car c'est bien le côté magnifique de l'hydrogène, on a une arrivée d'eau chez soi? OUI, de l'électricité chez soi, si possible renouvelable ? OUI! Donc certaines des plus grosses firmes vont se retrouver sans boulot! Chacun une fois une mini-centrale achetée, sera indépendant, imaginé la.révolution !

c'est aussi pour ca qu'on dit que l'hydrogene n'est pas une solution "soit disant" car ca casse le business mis en place entre tous ces acteurs...

Toyota s'en moque des petroliers.. c'est pour ca qu'il a developpé l'hybride 300V qui reduit la conso des voiture de 25%... (en reel, pas sur un cycle bidon pour faire gagner le 48V low cost + batterie plug-in)

Par Profil supprimé

Les voitures désirables selon les rocs : les Volkswagen Golf 3 ou La Caisse à gravillons.

Par

En réponse à Profil supprimé

Les voitures désirables selon les rocs : les Volkswagen Golf 3 ou La Caisse à gravillons.

Faut rire le banlieusard ? :wink:

Par Profil supprimé

En réponse à roc et gravillon

Faut rire le banlieusard ? :wink:

Moi ça me fait marrer c'est le principal. Salut !:biggrin:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire