Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Mercedes revient sur la légende Ewy Rosqvist

Dans Rétro / Autres actu rétro

Mercedes revient sur la légende Ewy Rosqvist

Ce nom ne vous dit peut-être rien, pourtant, la Suédoise a été la terreur des pilotes masculins dans les années soixante. Cette vidéo du musée Mercedes nous rappelle qu'Ewy Rosqvist était une pilote de talent dans un monde d'hommes dans les années soixante.

A son actif, le rallye de Monte-Carlo, le Nürburgring ou encore le Grand Prix d'Argentine, rien que ça. Ewy Rosqvist est une Suédoise qui a appris le "scandinavian flick" (la glisse contrôlée) lors de ses visites dans la campagne de Suède en tant qu'assistante vétérinaire. C'est tout naturellement qu'elle s'est ensuite tournée vers la compétition après avoir prouvé qu'elle pouvait batailler avec les plus grands.

Son plus gros fait d'armes est réalisé en 1962 : elle participe au Grand Prix d'Argentine, et tout le monde prédit qu'elle ne finira pas. Non seulement elle termine la course au volant de sa Mercedes W111 (modèle 220 SE), mais en plus, elle finit en première place, trois heures devant le second ! 

Les mauvaises langues diront que les femmes ont souvent des accidents, mais elle arrête sa carrière en 1964, sans aucun crash, aucune blessure et aucun accroc, même minime, sur une auto. Et après avoir remporté des rallyes à Monte-Carlo et une course sur le Nürburgring, toujours au volant d'une Mercedes.

La marque lui rend justement hommage avec une miniature à son effigie qui sera proposée aux enfants.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Cool. Connaissais pas cette dame. Une inspiratrice pour notre Michèle Mouton nationale. :bien:

Par

Comme quoi certaines en ont plus .... que certains

Bravo :bien:

Par

Je ne la connaissais pas, chapeau bas madame .

Pour les autres, Michèle Mouton reste la plus grande, égale des meilleurs pilotes de son époque . Dommage qu'il n'existe plus de filières féminines en sport auto .

Par

En réponse à ricolapin

Comme quoi certaines en ont plus .... que certains

Bravo :bien:

Du talent, tu veux dire ? Parce que justement, le nombre de testicules n'a pas grand chose à voir avec.

Par

En réponse à Vibro

Cool. Connaissais pas cette dame. Une inspiratrice pour notre Michèle Mouton nationale. :bien:

Oui dommage qu'elle n'est pas servie d'inspiratrice aussi pour le look...

Par

En réponse à beniot9888

Du talent, tu veux dire ? Parce que justement, le nombre de testicules n'a pas grand chose à voir avec.

Oui évidemment, c'est une image

mais piloter aux limites ce genre d'engins, il fallait en avoir et ce peu importe la forme du slip :wink:

Rien à voir avec les voitures d'aujourd'hui assistées de partout

Par

en parlant d'elle où est la catégorie féminine ??? rallye ou formule 1 ?! :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire