Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Mercedes : une "pause" dans le développement des moteurs thermiques

Dans Futurs modèles / Autres actu futurs modèles

Mercedes va bloquer "temporairement" les investissements dans les moteurs thermiques, qui ont, pour la plupart, été renouvelés récemment. La marque allemande mise désormais tout sur les batteries et l'électrification. 

Mercedes : une "pause" dans le développement des moteurs thermiques

Tout un symbole ! Mercedes, qui a bâti sa réputation sur le moteur à combustion interne, avec de formidables créations, en passant de la 300 SL aux V8 sur les mythiques 600, va faire une "pause" dans le moteur thermique. C'est le responsable du développement technique de Mercedes qui a confirmé la chose. 

Markus Schäfer a expliqué à nos confrères d'Auto Motor und Sport que Mercedes se concentrait désormais à 100 % sur l'électrification, les nouvelles mobilités et les batteries. Daimler (Mercedes) ne perd d'ailleurs pas de temps puisqu'un accord majeur vient d'être signé avec le numéro un mondial de la batterie, le chinois CATL, pour un approvisionnement en cellules afin de concevoir des batteries pour des camions.

Le patron du développement précise que la plupart des moteurs importants ont été renouvelés récemment, si bien que la marque peut "vivre dessus pendant un certain temps". En clair, n'attendez pas de nouveau moteur thermique chez Mercedes, il n'y en aura pas avant longtemps. D'ailleurs, nous pourrions même nous avancer en disant qu'il n'y en aura plus réellement. Mercedes devrait faire évoluer ses mécaniques actuelles dans la prochaine décennie, mais sans aller plus loin.

A mesure que la gamme EQ prendra de l'ampleur, la place du thermique diminuera. Cela commence d'ailleurs par une nouvelle AMG GT qui gardera le V8 actuel, mais avec une partie hybride. Un premier pas vers l'électrique total ?

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (138)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

on sait ce qu'on perd mais on ne sait pas ce qu'on gagne... Je suis vraiment dubitatif sur l'electrification des vehicules

Par

Je n'aimerais pas être un ingénieur motoriste...

Ceci dit, Mercedes montre bien que le moteur thermique n'a désormais plus aucun avenir. Et on ne parle pas des V12 ou V8 que les kékés de Cara vénèrent comme des dieux bien qu'ils ne pourront jamais se les payer, on parle même des 3 cylindres qui les font hurler!

Je me mare en voyant ce monde qui change avec juste quelques kékés ignares ou en plein dénie de la réalité.

Par

Ca marche de plus en plus en mode tout ou rien; or sur ces activités très capitalistiques il y a plus besoin d'actions prophylactiques que de changements de cap incessants. Là où Mazda continu avec des taux de compression élevés, où Nissan avec des taux variables, d'autre s'arrête alors que l'infrastructure ne suit pas, le bilan énergétique globale et donc écologique de l'électrique est lamentable et le crash financier qui s'en vient risque fort de de faire une douche froide sur l'électrique.

Donner de grand coup à gauche puis à droite n'a jamais résulté une trajectoire rectiligne. Tous les conducteurs connaissent le résultat.

https://blogs.mediapart.fr/berthe-dominique-henri/blog/280218/la-voiture-electrique-grosse-et-couteuse-arnaque

Par

pour les dubitatifs, essayer une fois une tesla model 3, la seule voiture électrique digne des années 2025, donc en avance sur son temps.

Faites le vraiment.

Et reparlez de vos doutes après.

Par

Ils vont perdre une grande partie de leur expertise.

Les ingenieurs motoristes vont pas rester à rien faire.

Et s'ils doivent s'y remettre dans 5 ans, ça va être difficile avec des équipes décimées.

Mais est'ce qu'ils en auront besoin ?

Par

En réponse à A200T

pour les dubitatifs, essayer une fois une tesla model 3, la seule voiture électrique digne des années 2025, donc en avance sur son temps.

Faites le vraiment.

Et reparlez de vos doutes après.

Je suis assez d'accord: s'il y a bien un marché où l'électrique va s'imposer, c'est le haut de gamme, où les surcoûts sont acceptés par le client.

Toutefois, je conseillerai aux acheteurs potentiels de ne pas se ruer sur les Tesla, mais d'attendre que la concurrence BMW ou Merco se mette en place. Plus de choix et de possibilités de marges de négociation.

Par

En réponse à A200T

pour les dubitatifs, essayer une fois une tesla model 3, la seule voiture électrique digne des années 2025, donc en avance sur son temps.

Faites le vraiment.

Et reparlez de vos doutes après.

On s'en fout de ta Tesla de riche !

(de toute façon, ça concerne de moins en moins de personne dans ce pays)

Faut arrêter d'essayer de vendre ici. Ecrivez sur Tesla.com plutôt

Par

les Europeens , meilleurs motoristes thermiques de tous les temps sont en train de se suicider, tous seul,plutôt sous la pression de Bruxelles, la Chine n'en demandait pas temps,au fait la Chine ne croit plus en l'electrique, ils ont sucré toutes les aides aux VE, priorite a pile à combustible / hydrogene

l'Euop en ratrd d'une guerre,? qui se plante, l'Europe ou la Chine?

merci Bruxelles les bobo-eco gree- washés, ils veulent sauver la planetes bon euthanasions les europeens ,c'est ce qu'ils veulent, on va economiser du co2 et des ressources

Par

ah merde.

alors que certains ici-même pensent qu'on aura encore des voitures thermiques en vente dans 50 ans...

Par

Mais la solution pour repousser le Peak Oil c'est annexerdes pays fantôches comme le Venezuela ( pas trop difficile) et aussi l'Iran ( un gros morceau) sûr que l'ensemble des Deep State occidentaux prevoient des coups, pas d'alternative, sinon il n'y aura plus de petrole pour tous a bon marché, l'hybride, les piles à combustible, l'electrique vont être inaccessible pour les grandes masses,

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire