Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Mitsubishi ASX restylé : l'ancêtre prend un coup de jeune - Vidéo en direct de Genève 2019

Dans Nouveautés / Restyling

Cailliot Manuel

Le Mitsubishi ASX va souffler ses dix bougies. Mais loin de prendre sa retraite, il renquille pour quelques années. En effet, à Genève, on peut découvrir son 3e restylage. Et il est loin d'être anecdotique.

Mitsubishi ASX restylé : l'ancêtre prend un coup de jeune - Vidéo en direct de Genève 2019

En 2019, le Mitsubishi ASX fête ses 10 ans ! Mais l'heure de la retraite n'a pas sonné pour lui ! Alors que l'on guettait l'arrivée d'un tout nouveau modèle, le constructeur a décidé de restyler à nouveau son petit baroudeur, qui semble ainsi reparti pour deux à trois ans de carrière.

 

Le Mitsubishi ASX en direct du salon de Genève

Mitsubishi ASX restylé : l'ancêtre prend un coup de jeune - Vidéo en direct de Genève 2019

Mitsubishi ASX restylé : l'ancêtre prend un coup de jeune - Vidéo en direct de Genève 2019

 

 

 

C'est la troisième refonte esthétique de l'ASX ! Mais cette fois, les designers n'y sont pas allés de main morte. Toute la partie avant est inédite, y compris le capot et les ailes. L'ASX adopte le nouveau visage maison, inauguré en Europe par l'Eclipse Cross.

Il y a ainsi des optiques en deux parties, une dans le prolongement de la calandre, l'autre verticale dans le bouclier. Elles sont reliées par des crochets couleur aluminium. Voilà qui donne nettement plus de caractère à la voiture ! L'arrière évolue moins. Le contour des feux n'a pas changé, mais leur habillage est inédit, avec une signature lumineuse enfin moderne. Le bouclier se fait plus anguleux. Le tout est servi, sur le stand cette année, par un joli rouge nacré, qui lui va comme un gant.

Tout est nouveau à l'avant : capot, ailes, phares, calandre, bouclier. Et c'est plutôt pas mal.
Tout est nouveau à l'avant : capot, ailes, phares, calandre, bouclier. Et c'est plutôt pas mal.
À l'arrière, les feux et boucliers sont revus. C'est moins flagrant qu'à l'avant mais ça modifie la physionomie.
À l'arrière, les feux et boucliers sont revus. C'est moins flagrant qu'à l'avant mais ça modifie la physionomie.

 

Malheureusement, l'habitacle n'a pas bénéficié du même traitement de choc. Et la planche de bord a bien du mal à cacher l'âge de la voiture. La présentation se fait un poil plus technologique, avec un écran tactile qui passe de 7 à 8 pouces.

L'habitacle n'a pas bénéficié des mêmes soins que l'extérieur. Pas de changement à part un écran multimédia un peu plus grand. C'est sérieux, mais triste.
L'habitacle n'a pas bénéficié des mêmes soins que l'extérieur. Pas de changement à part un écran multimédia un peu plus grand. C'est sérieux, mais triste.

 

Côté technique, le véhicule est annoncé avec un moteur essence 2.0, développant 110 kW, soit 150 ch. Il peut être couplé à une boîte manuelle 5 rapports ou une boîte CVT dotée d'un mode proposant 6 vitesses "virtuelles". Actuellement, l'ASX est proposé en France avec un 1.6 de 117 ch, qui va passer à la trappe. Le diesel a déjà disparu de la gamme. Pour l'hybridation, il faudra vraisemblablement attendre la prochaine génération.

La date d'arrivée dans les concessions de cet ASX revu et corrigé est prévue pour le mois d'octobre 2019, à des tarifs qui ne sont pas encore fixés.

J'aime

Les évolutions spectaculaires de la face avant rendent cette dernière mouture d'ASX bien plus séduisant.
Les évolutions spectaculaires de la face avant rendent cette dernière mouture d'ASX bien plus séduisant.

Je n'aime pas

Par contre, à l'intérieur, c'est bonjour tristesse. Là, on voit bien que les 10 ans s'approchent à grand pas.
Par contre, à l'intérieur, c'est bonjour tristesse. Là, on voit bien que les 10 ans s'approchent à grand pas.

 

L'instant Caradisiac : du monde devant un concept, personne devant l'ASX

On peut dire sans trop se mouiller que malgré ce restylage costaud, l'ASX ne va pas doubler ses petites ventes hexagonales. En effet, si la foule se pressait devant le concept Engelberg Tourer, un SUV électrique qui préfigure d'ailleurs (peut-être !) le remplaçant de cet ASX, il n'y avait au contraire pas foule devant sa version restylée. C'est plus pratique pour travailler, mais c'est mauvais signe. Car si la presse ne s'y intéresse pas, c'est mal parti pour que le public s'y intéresse. Dommage, car cette grosse évolution de style le rend bien plus séduisant, du moins dehors.

 

Photos (9)

SPONSORISE

Actualité Mitsubishi

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire