Publi info
 

Mondial de l'auto 2018

Mondial de Paris 2018 - Mercedes dévoile le nouveau GLE : tout ce qu'il faut savoir

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

En 2011, Mercedes a lancé la troisième génération du Classe M. Lors de son restylage en 2015, l'auto a été renommée GLE. Voici désormais un tout nouveau GLE, toujours plus chic et technologique.

Mondial de Paris 2018 - Mercedes dévoile le nouveau GLE : tout ce qu'il faut savoir

En bref

Quoi ? Nouvelle génération du GLE, nouveau nom du Classe M depuis 2015

Quand ? Commercialisation fin 2018

Où le voir au Mondial de l'Auto ? Pavillon 5.2

 

Design : évolution

Point de surprise. Depuis la première génération du Classe M, il y a une continuité esthétique, et la seconde mouture du GLE ne marque aucune rupture. On retrouve notamment la vitre de custode séparée du reste du vitrage latéral et reliée à la lunette arrière. Les phares et les feux s'affinent. Leur nouvelle implantation accentue la largeur de l'auto.

La face avant classique
La face avant classique
La face avant sportive
La face avant sportive

Le GLE a deux personnalités. L'une se veut plutôt classique et aventurière, avec du plastique brut à la base des boucliers et autour des roues, ainsi que des éléments de protection couleur alu. Avec celle-ci, il y a une inédite calandre à huit côtés. L'autre est plus sportive. Quasiment intégralement peinte, elle reçoit des prises d'air plus imposantes et une calandre diamantée en forme de trapèze, comme sur la dernière Classe A.

À bord : bond en avant

Mondial de Paris 2018 - Mercedes dévoile le nouveau GLE : tout ce qu'il faut savoir

À l’intérieur, le précédent GLE avait pris un coup de vieux. Normal, sa planche de bord datait de 2011. Le nouveau fait donc un bond dans le temps, reprenant les derniers gimmicks de la marque, avec bien sûr les deux écrans 12,3 pouces en enfilade. Petite nouveauté ici : cet ensemble fait visuellement corps avec les aérateurs… ou presque, car celui dessiné à droite semble factice. Il y a d'ailleurs au centre, dans le bandeau décoratif, quatre ouïes rectangulaires. Le conducteur et le passager sont séparés par une large console centrale, qui intègre des poignées de maintien. Le GLE inaugure un nouvel affichage tête-haute grand format.

Le GLE profite de son empattement allongé de 8 cm pour proposer un meilleur espace aux jambes à l'arrière (+ 6,9 cm). La garde au toit progresse également (+ 3,3 cm). En série, le véhicule reçoit une banquette avec dossier fractionnable 40/20/40. En option, Mercedes proposera des sièges à réglages électriques. Le volume de chargement est de 825 litres, et peut atteindre au maximum 2 055 litres. La banquette se rabat grâce à des commandes dans le coffre. Avec la suspension pneumatique, le seuil de chargement peut s'abaisser de 40 mm. Une troisième rangée de sièges sera disponible en supplément.

Mondial de Paris 2018 - Mercedes dévoile le nouveau GLE : tout ce qu'il faut savoir

Moteur : un seul bloc pour commencer

Les firmes allemandes ont l'habitude de lancer leurs nouveautés avec une gamme réduite, mais là on verse dans l'extrême : le GLE n'annonce qu'un moteur pour l'instant. Il s'agit d'un six cylindres essence en ligne de 367 ch, couplé à une micro-hybridation par alterno-démarreur. Ce dernier récupère de l'énergie et la restitue, c'est la fonction EQ Boost, qui ajoute temporairement 22 ch.

Mercedes précise que la gamme sera rapidement étoffée, avec des quatre cylindres, du diesel ou encore un hybride rechargeable. La boîte de vitesses automatique à 9 rapports sera généralisée. Sur les quatre cylindres, la transmission intégrale 4MATIC utilise une boîte de transfert qui répartit le couple entre les essieux selon un rapport fixe de 50/50. Les roues qui patinent sont freinées individuellement par un freinage ciblé. Sur les six et huit cylindres, il y a une boîte de transfert intégrant un embrayage multidisques à régulation électronique, qui permet d'envoyer de 0 à 100 % du couple sur chaque essieu.

Mondial de Paris 2018 - Mercedes dévoile le nouveau GLE : tout ce qu'il faut savoir

Technologie : le roi de l'embouteillage

Le régulateur de vitesse et de distance actif Distronic est capable d'anticiper un embouteillage grâce aux informations communiquées par le GPS connecté à l'info trafic. Une fois le ralentissement en vue (le bouchon est aussi détecté par une caméra et un radar), un "assistant d'encombrements actif" assure une conduite autonome jusqu'à environ 60 km/h. Si le véhicule s'immobilise, il peut redémarrer seul (délai d'arrêt maximum d'une minute). Sur des routes à plusieurs voies, l'assistant directionnel propose une fonction qui permet de faciliter le passage d'un véhicule d'urgence : l'auto longe au maximum le bord de la voie. Mercedes propose par ailleurs pour la première fois une aide aux manœuvres avec remorque.

Côté confort, en plus du système qui analyse la route en amont (Road Surface Scan) et celui qui compense l'inclinaison dans les virages, le GLE reçoit un inédit train de roulement E-Active Body Control. Il régule individuellement les caractéristiques de suspension et d’amortissement à chacune des roues pour contrecarrer non seulement les mouvements de roulis, mais aussi le tangage et les mouvements verticaux.

Mondial de Paris 2018 - Mercedes dévoile le nouveau GLE : tout ce qu'il faut savoir

Sur le plan de la connectivité, on retrouve le très élaboré système MBUX, inauguré par la Classe A. Le dispositif intègre des commandes gestuelles, qui permettent d'activer des fonctions ou de faire apparaître sur l'écran central des infos d'un geste de la main. Une commande vocale permet aussi de lancer des actions, en interpellant la voiture par "Hey Mercedes". Le système apprend vos habitudes. Par exemple, si vous appelez un numéro régulièrement le soir, la voiture proposera d'elle même ce numéro.

Assemblé aux États-Unis, le GLE fera ses débuts au Mondial de l'Automobile. Les commandes seront ouvertes à la fin de l'automne.

Mondial de Paris 2018 - Mercedes dévoile le nouveau GLE : tout ce qu'il faut savoir

Portfolio (10 photos)

En savoir plus sur : Mercedes Gle 2

Commentaires (33)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Finalement pas si mal :bien:, la version AMG est moche à l'avant, l'intérieur est jolie bien dessiné :coolfuck:

Par Profil supprimé

Livré de série dans le coffre 4 moteur dCi de recherchange...

Par

après le style "princes du golfe" ou "arabian style", mercedes continue sur sa lancée bling bling: c'est le monde d'avant (plastiques et boutons) mais avec pleins de lumières et d'écrans pour faire croire que c'est le monde de demain (voiture-smartphone autonome)...vivement que cette génération de transition passe vite...

Par

mouais ben je sais pas vous mais extérieurement je trouve assez raté.

Je crois que je ne suis pas fan de la direction stylistique prise par Mercedes.

Par

et svp les journalistes arrêtez avec vos "aucune rupture de style". ce modèle est tout de même très différent de l'ancien. mais bon il a 4 roues et le même logo alors je vous pardonne

Par

La grille d'aération à droite de l'écran est factice. Franchement, à ce niveau de gamme, il fallait oser : intégrer si mal un élément en plastique, qui saute tellement aux yeux... Ce n'est même plus digne d'une voiture chinoise... :blague:

Par

Mwouais, déçu, très déçu.

Très honnêtement, je le redis, le profil de nouveau Mercedes-Benz GLE est vraiment très (trop) proche du GLE sortant. On dirait que tout y a été conservé sans la moindre rechange.

Et puis, si le design de la calandre est plutôt élégant et bien dans le ton, je reste très moyennement convaincu par le dessin des feux AV . Mou, peu dynamique, ni très identitaire, et encore moins élégant, fait un peu hasardeux.

Même si le Mercedes-Benz GLE AMG-Line améliore -un peu- les choses. De l'arrière...c classique, rien à dire, ni en mal, ni en bien.

D'un autre côté, Audi Q7 et BMW X5 font encore pire.

Par contre, le poste de conduite améliore la donne. L'ensemble fait toujours aussi moderne et respire le luxe. J'apprécie beaucoup les petites distinctions comme les aérateurs centraux carrés ou les poignées de maintien sur la console centrale. Par contre, si l'idée d'intégrer la grande dalle numérique entre deux éléments avait du bon, l'aérateur central factice fait assez cheap, surtout dans le concept. Même les "roturiers" généralistes n'ont jamais osé chose pareille.

Si je me fie aux proportions de ce Mercedes-Benz GLE, je me dis que les places du dernier rang doivent être sacrément étriquées.

Toujours un moulin à technologie, comme toute Mercedes-Benz moderne qui se respecte.

Mais ce serait le pompon, que dans quelques années, Mercedes-Benz installe des cookies sur ses automobiles.

Par

vraiment magnifique

sa change des audi avec le tableau de bord sans âme en plastique mousser vide et triste :bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien::bien:

Par

Y'a juste l'intérieur qui est top. Je n'aime vraiment pas l'extérieur.

Par

Je divorce complètement d'avec Mercedes depuis la CLS, puis la Classe A, puis l'EQC et maintenant le GLE. Une vraie déception bien qu'il soit pas si mal en version AMG. Où va Mercedes ??:pfff:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire