Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Nissan Ariya : un inédit SUV électrique en approche (vidéo)

La gamme Nissan s’étoffera très bientôt d’un crossover à motorisation électrique fidèlement préfiguré par le concept-car Ariya. Au programme, transmission intégrale, conduite semi-autonome et 400 km d'autonomie. Caradisiac vous en dit plus.

Nissan Ariya : un inédit SUV électrique en approche (vidéo)

Ces derniers temps, on aura tellement parlé de Nissan pour commenter l’affaire Ghosn ou des ventes en baisse qu’on en aura négligé l’essentiel : le constructeur japonais excelle quand il s’agit de défricher de nouveaux concepts, et il est l’un des plus engagés sur la voie de l’électrification.

Dans les mois qui viennent, il va ainsi lever le voile sur un inédit crossover familial à motorisation électrique, véhicule que préfigure très fidèlement le concept-car Ariya dont Caradisiac vous a déjà parlé et qui mérite que l’on s’y intéresse à nouveau pour au moins trois raisons.

Nissan Ariya : un inédit SUV électrique en approche (vidéo)

Nissan Ariya : un inédit SUV électrique en approche (vidéo)

 

Long de 4,60 m, l'Ariya rend 3 cm à l'actuel X-Trail.
Long de 4,60 m, l'Ariya rend 3 cm à l'actuel X-Trail.

La première est que la date de présentation du véhicule de série qui en sera dérivé approche (on peut raisonnablement miser sur l’été 2020), la deuxième est que nous avons pu nous entretenir avec le responsable du design des véhicules électriques Nissan, et la troisième est que l’on en sait plus sur la motorisation qui animera ledit véhicule.

Un gabarit de X-Trail

Il existe deux types de concept-cars : les premiers doivent être considérés comme de purs exercices de style, et ne contiennent que des pistes concernant les intentions futures des constructeurs automobiles, tant en matière de design que de technologie. Les seconds préfigurent fidèlement des modèles de série, et servent en quelque sorte à préparer le terrain pour le grand public.

Au dernier salon de Tokyo, un haut responsable de Nissan déclarait que celui-ci "représente le futur langage du design Nissan, qui entre dans une nouvelle ère. C'est la prochaine étape de l'évolution de la marque."
Au dernier salon de Tokyo, un haut responsable de Nissan déclarait que celui-ci "représente le futur langage du design Nissan, qui entre dans une nouvelle ère. C'est la prochaine étape de l'évolution de la marque."

Avec une poignée de confrères internationaux, Caradisiac a eu l’opportunité de s’entretenir avec Giovanny Arroba, qui dirige les équipes dédiées au design des modèles électriques de la marque, via visioconférence, technologie absolument incontournable en ce moment.

Au programme du Nissan Ariya, un habitacle au style épuré, un nombre de boutons réduit et l'incontournable grand écran multimédia.
Au programme du Nissan Ariya, un habitacle au style épuré, un nombre de boutons réduit et l'incontournable grand écran multimédia.

Bon, à vrai dire, et comme souvent dans les échanges de ce type (et ce quel que soit le constructeur), on a parfois eu du mal à s’éloigner des propos convenus au sujet d’une voiture dont le style « lisse et sans coutures illustre la précision du savoir-faire japonais », et dont la « pureté expressive préserve le caractère émotionnel. » On aura aussi eu le couplet sur la plate-forme intégrant des batteries dans le plancher qui rend le travail sur le design intérieur « so exciting », avec un plancher plat et un habitacle qui évoque un « tapis volant magique. » Soit.

On retiendra en revanche que les flancs de la voiture sont barrés d’une ligne oblique qui évoque la ligne d’horizon, tandis que le bleu « Suisei » est celui de la couleur de l’aube. Ce bleu se combine, pour le toit et les roues, à des applications cuivrées (couleur dont se pare le soleil aux aurores), qui « signeront » toutes les futures productions électriques de la marque.

310 ch, 680 Nm

Il résulte de tout ceci un véhicule familial dont le style se voit dynamisé par des grandes roues de des porte-à-faux avant et arrière réduits.

L’habitacle épuré, au centre duquel flotte une console centrale évoquant une table basse, se montre lumineux à souhait. On ne trouve à bord quasiment aucun bouton, et c’est un écran de 12,3 pouces de diagonale qui assure l’interface entre l’homme et la machine.

La répartition d'un moteur par essieu permet  un contrôle indépendant du couple entre l'avant et arrière. La voiture contrôle aussi la répartition du freinage roue par roue (photo: prototype sur base de Leaf E+ doté des dernières technologies de la marque).
La répartition d'un moteur par essieu permet  un contrôle indépendant du couple entre l'avant et arrière. La voiture contrôle aussi la répartition du freinage roue par roue (photo: prototype sur base de Leaf E+ doté des dernières technologies de la marque).

Une machine qui carbure comme il se doit à l’électricité, avec un moteur par essieu, ce qui permet de disposer d’une transmission intégrale. Aucune information n’a encore filtré concernant la motorisation qui animera le modèle de dé série, mais il se trouve que Nissan communique beaucoup ces derniers temps sur un prototype de Leaf e+ doté de deux moteurs électriques dont la puissance combinée atteint 310 ch et dont la valeur de couple s’établit à 680 Nm. Aucune information ne filtre pour le moment quant à l'autonomie, mais celle-ci devrait se situer aux alentours de 400 km. Pour la prise de recharge, Nissan devrait pour le moment rester fidèle au standard Chademo.

Bien sûr, l’Ariya de série intégrera les dernières technologies d’assistance avec un système type ProPILOT 2.0 permettant de conduire sans les mains, grâce au travail conjoint du système de navigation et des capteurs dont sera bardée la carrosserie.

L'Ariya trouvera notamment sur sa route la Ford Mustang Mach-e, dont la gamme de prix démarre à 48 900 € (et 56 500 € pour les modèles à transmission intégrale).

Le bandeau lumineux en poupe est un incontournable du design sur les SUV. On le trouve notamment sur les Porsche Macan, Mercedes EQC et autres et Audi e-tron.
Le bandeau lumineux en poupe est un incontournable du design sur les SUV. On le trouve notamment sur les Porsche Macan, Mercedes EQC et autres et Audi e-tron.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Nissan

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire