Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Peugeot 308 : laquelle choisir ?

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Avec la nouvelle Peugeot 308, le constructeur français repart pratiquement d’une feuille blanche, avec un style remanié, une base technique évoluée, de nouvelles motorisations et une offre d’équipement enrichie. Cette rivale de Volkswagen Golf et de Renault Mégane devra faire aussi bien sinon mieux que la précédente génération et, heureusement pour elle, elle dispose de nombreux atouts pour réussir. Afin de tout connaître de la nouvelle berline compacte de Peugeot et savoir qu’elle est ou qu’elles sont les meilleurs couples motorisation/finition, suivez le guide.

Peugeot 308 : laquelle choisir ?

La seconde génération de la Peugeot 308 apparue en 2013 fut une très bonne cuvée, devançant très souvent la plupart de ses rivales comme la Volkswagen Golf ou la Renault Mégane. La nouvelle génération de Peugeot 308 qui s’exhibe en concession a de bonnes chances de devenir aussi incontournable que la précédente en disposant toujours d’un comportement routier exemplaire, de qualités dynamiques en progrès, d’un enrichissement de l’équipement, d’une amélioration du confort et de l’insonorisation et en permettant, grâce à l’utilisation d’une plateforme évoluée, l’introduction de versions électrifiées.

Peugeot 308 : laquelle choisir ?

Un style original

En premier, ce qui change le plus sur la nouvelle Peugeot 308, c’est son style. On remarque tout de suite le nouveau logo de la marque, une tête de lion stylisé, en plein centre de la calandre, mais aussi sur les ailes avant (pour les versions haut de gamme) et au centre des jantes. La face du véhicule affiche une belle personnalité avec une calandre élargie, des projecteurs effilés (technologie Full LED ou Matrix) et de beaux feux de jour en forme de crocs. Plus longue (+ 11 cm) et plus basse (- 2 cm) avec un capot allongé, la Peugeot 308 arbore une silhouette proche de ce que proposait la BMW Série 1 de première génération. La Peugeot 308 voit aussi ses flancs retravaillés avec de belles sculptures en haut des ailes avant et arrière qui prolongent le dessin des projecteurs et des feux. À l’arrière, on découvre des feux très fins avec des sortes de griffes stylisées qui sont reliés entre eux par un bandeau noir.

Peugeot 308 : laquelle choisir ?

Du changement à l’intérieur

À bord, il y a aussi des différences avec un tableau de bord plus imposant et un grand écran central qui atteint désormais les 10 pouces. On a toujours droit à une présentation i-Cockpit avec un petit volant, une instrumentation haute qui peut être 3D, des touches de contrôle (i-toogle) numériques personnalisables pour la température de climatisation, la radio, etc. En dessous on trouve également six commandes classiques qui sont chargées du dégivrage, la climatisation, les feux de détresse. De nombreux rangements sont disposés dans l'habitacle dont une console centrale repensée. La présentation est haut de gamme et la qualité des matériaux d’un bon niveau même s’ils restent quelques plastiques durs en partie basse de la console et de la planche de bord. Peu de différence en ce qui concerne l’habitabilité et le volume de chargement (412 litres, 361 litres pour les versions hybrides plug-in), ce qui situe la 308 dans la moyenne de la catégorie.

Peugeot 308 : laquelle choisir ?

Du dynamisme

Sur la route, la Peugeot 308 est toujours aussi dynamique que ce soit avec les blocs essence PureTech de 110 et 130 ch, le Disel de 130 ch ou les motorisations hybrides rechargeables de 180 et 225 ch. La direction est précise et informative, les enchaînements de virages se font rapidement, la tenue de cap est excellente. Dotée d’un très bon comportement routier, la 308 voit son confort progresser grâce à des suspensions un peu plus souples, mais aussi grâce à une insonorisation et une filtration des bruits d’air et de roulement en hausse. On peut alors profiter des équipements de confort comme la “clim auto“ bi-zone, l’écran d’infodivertissement de 10 pouces dont l’interface a bien évolué et se montre plus intuitive que par le passé. On apprécie également les aides à la conduite comme l’alerte active de franchissement involontaire de ligne et des bas-côtés, le contrôle de la vigilance du conducteur, la reconnaissance des panneaux de signalisation, l’aide au stationnement arrière qui font partie de la dotation de série de la première finition baptisée Active Pack. Ensuite on peut soit puiser dans le catalogue d’options, soit choisir une finition supérieure : Allure, Allure Pack, GT et GT Pack. La finition haut de gamme GT Pack disposant de la conduite semi-autonome de niveau 2.

Peugeot 308 : laquelle choisir ?

Made in France

La nouvelle Peugeot 308 de troisième génération et bien née. Comme par le passé, elle est aussi disponible en version break (Peugeot 308 SW) qui reprend les motorisations de la berline pour 1 000 € de plus. Avantage du break, le coffre qui est de plus grande capacité puisqu'il affiche 608 litres (548 litres pour les hybrides plug-in). L'offre moteur se verra complétée plus tard par une version microhybridée et en 2023 par une motorisation 100 % électrique qui devrait permettre de doper les ventes de cette berline compacte toujours produite en France, mais plus à Sochaux, à Mulhouse désormais.

La nouvelle Peugeot 308 en dix points

  • Berline 5 portes, 5 places (existe aussi en break Peugeot 308 SW)
  • Production en France à Mulhouse (Haut-Rhin)
  • Dimensions en mètres (L x l x h) : 4,37 x 1,86 x 1,44 (308 SW : 4,64 x 1,86 x 1,44)
  • Volume de coffre : 412 litres (361 litres : Hybrid). 308 SW : 608 litres (Hybrid : 548 litres)
  • Diamètre de braquage (entre trottoirs) : 10,50 m
  • Motorisations essence : 1.2 PureTech de 110 et 130 ch
  • Motorisation Diesel : 1.5 BlueHDi 130 ch
  • Motorisations hybrides : 180 ch, 225 ch
  • Boîtes de vitesse : manuelle à 6 rapports pour l’ensemble des moteurs thermiques. Possibilité boîte automatique pour moteurs 130 ch essence et Diesel. Uniquement e-EAT8 sur motorisations hybrides.
  • Tarifs : à partir de 24 800 € en essence, 28 700 € en Diesel et 36 800 € en hybride (1 000 € de plus pour la 308 SW)
Peugeot 308 : laquelle choisir ?

En savoir plus sur : Peugeot 308 (3e Generation)

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire