Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Peugeot dévoile la 408 restylée

Dans Nouveautés / Restyling

Audric Doche

Cette auto est inconnue en Europe et pour cause, elle n'est vendue par Peugeot qu'en Chine et sur les marchés émergents, où les berlines à trois volumes ont la cote. Le constructeur au lion dévoile d'ailleurs un restylage subtil pour la 408, avec des motorisations essence allant jusqu'à 167 ch.

Peugeot dévoile la 408 restylée

En France, il n'y a rien pour combler le trou laissé entre la compacte à hayon 308 et la berline 508 chez Peugeot. Mais ailleurs, dans le monde, il existe un modèle un peu spécial : la 408. Basée sur la plateforme EMP2 (des modèles actuels de Peugeot), la 408 est une version rallongée et à malle de la 308 européenne. Elle est donc surtout populaire sur les marchés où la voiture à trois volumes trouve son compte, ce qui n'est pas le cas en Europe.

Peugeot dévoile la 408 restylée
Peugeot dévoile la 408 restylée
Peugeot dévoile la 408 restylée

 

En cette période estivale, la Peugeot 408 de seconde génération s'offre un restylage qui se veut surtout cosmétique. Les éclairages à LED sont horizontaux et dans le bas du bouclier, lui-même légèrement redessiné (avec une grille de calandre plus imposante), et les feux arrière adoptent la forme d'une "griffe" plus prononcée, comme c'est le cas sur le reste de la gamme Peugeot.

Peugeot dévoile la 408 restylée

A l'intérieur, la présentation est très sobre et bien moins fantaisiste et futuriste que les intérieurs des Peugeot européennes. Il faut dire que la clientèle chinoise est plus conservatrice que l'européenne.

Peugeot dévoile la 408 restylée

Sous le capot, la Peugeot 408 offre deux motorisations essence : un 1.2 PureTech de 136 ch et un 1.6 turbo de 167 ch qui peut être associé à une boîte automatique à six rapports.

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Forum Peugeot

Commentaires ()

Déposer un commentaire