Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Photos du jour : Ferrari 360 Challenge Stradale (Le Mans Classic)

Quand on envisage d'acquérir une sportive ancienne, il y a certains aspects qu'il ne faut pas négliger... Parlez F355 à un amateur du genre, et il vous sortira des coûts d'utilisation à l'année qui feraient trembler un banquier de Goldman Sachs. Pourtant ce n'est pas ce qui doit rebuter en premier. Il y a un sujet bien plus important à prendre en compte, et qui pourrait bien ruiner non pas votre portefeuille mais votre passion... 

Photos du jour : Ferrari 360 Challenge Stradale (Le Mans Classic)

Récemment, j’ai lu dans un magazine spécialisé un dossier sur l'achat et l'utilisation de sportives anciennes rares, comme la M3 E46 CSL ou la 360 Modena Challenge Stradale, notre modèle du jour. L’achat de telles autos comblera probablement la passion des plus férus de mécaniques d’exception. Le coût d’utilisation n’est finalement pas si important comme on voit la somme investie, plus ou moins 200 000 euros pour une Stradale aujourd’hui.

Non, le principal souci, et qui n’est pas propre à Ferrari, est que certaines pièces ne sont tout simplement plus fabriquées. J’y ai été confronté avec Peugeot, qui ne fabrique plus les autocollants ou certaines durits de la 106 Rallye (chacun faisant selon ses moyens, on sait). Ce n’est pas si grave car des répliques de très bonne facture existent. Et on parle d’une auto qui coûte moins de 5000 euros sur le marché de l’occasion, donc cela n’a pas grande importance…

Mais quand cela concerne des pièces mécaniques ou de carrosseries spécifiques à une auto à 200 000 euros, cela peut être un vrai souci… Le magazine en question déconseillait donc d’acheter la fameuse Stradale, car en cas de gros carton, il était probablement impossible de la reconstruire entièrement avec des pièces Ferrari. En cas d’utilisation intensive, le magazine conseillait de s’orienter vers une concurrence anglaise par exemple.

 La construction de ces pièces en série très limitée et leur stockage peuvent certes avoir un coût, mais ne pas les proposer est finalement un frein à la passion automobile… Pour Ferrari, la 360 Stradale n’est-elle pas un très bel ambassadeur de la marque ? Avec ce genre de politiques, on risque d’avoir des autos qui ne sortent plus de leur garage. Raison de plus pour en profiter quand on en voit une, quelle que soit sa couleur !

Photos (9)

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire