Publi info
 

Pollution liée au diesel : les Hollandais font des tests sur les humains depuis longtemps

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

Pollution liée au diesel : les Hollandais font des tests sur les humains depuis longtemps

Choqués par les expériences faites par les constructeurs allemands sur des singes et des humains pour prouver que le diesel n'est pas nocif ? Sachez que les Néerlandais, eux, pratiquent ces expériences depuis longtemps. Les scientifiques hollandais assument totalement et expliquent que ce n'est pas plus nocif que de marcher dans un centre-ville.

Ce n'est probablement pas une découverte pour vous, mais aujourd'hui, il est quasiment impossible d'échapper aux oxydes d'azote, monoxyde de carbone et autres particules fines dégagées par la combustion de carburant, par le chauffage au bois ou encore par les activités industrielles. Une simple promenade dans une grande ville suffit à faire le plein de toutes ces cochonneries.

Récemment, la révélation faite par le New York Times sur les expériences d'un groupe étude financé par les constructeurs allemands a fait grand bruit. Dans la foulée, l'institut national hollandais pour la santé publique et l'environnement a réagi. Ce dernier confirme mener des expériences similaires sur des êtres humains depuis des années dans le cadre de la recherche sur les émissions polluantes des véhicules diesels.

Un des chercheurs a confié à l'AFP que cela n'avait rien "d'extraordinaire". Et pour cause, les tests sont menés sur deux heures par jour maximum, avec des gaz d'échappements dilués. Au pire, il s'agit de ce que respirent chaque jour les habitants qui sont situés à proximité des périphériques et autres boulevards.

Les tests sont menés aussi bien sur des personnes en traitement cardiologique que sur des volontaires en bonne santé. Les Néerlandais veulent toutefois se démarquer de leurs homologues allemands puisqu'ils précisent que tout est "public" dans ces recherches, à l'inverse de l'étude sur les singes qui provenait de financements privés. En l'occurrence, l'industrie automobile allemande.

 

 

Mots clés :

Commentaires (177)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Au pire, il s'agit de ce que respirent chaque jour les habitants qui sont situés à proximité des périphériques et autres boulevards."

Bien évidemment, c'est exactement ce que j'expliquais sur l'article VW... :bah:

L'objectif de ces études sur l'homme est (logiquement) de reproduire en laboratoire des conditions que tout le monde peut rencontrer au quotidien, ni plus ni moins, pas de faire une intoxication aiguë sur des doses invraisemblables... ce qui n'aurait aucun sens.

Et il suffit de chercher dans la littérature scientifique pour constater l'existence d'études de ce type, ce n'est pas la création du méchant VW, comme certains aiment le croire...

Par

je voudrais bien faire une expérience sur les Allemands et les Hollandais pour prouver que ce n'est pas nocif !

Par

C est vrai que pour un provincial que je suis , je suis effaré par la pollution au centre de Paris ou de Londres : il suffit de se toucher les cheveux en fin de journée après 12 ou 15 heures dans la ville.

Le plus grave c est nos chercheurs qui ont laissé faire pendant des décennies et encore pire nos états qui se sont sucrés par des taxes sur les carburants, pour ensuite dilapider note argent dans des connerie inutiles (voir au 13.00 de TF1 l argent dilapidé pour un pont qui ne sert à rien). La faute est à nos politiques qui ne pensent pas le bienêtre du peuple. Au moins De Gaule il payait son téléphone et son électricité quand il était locataire de l Élisée. ....on en pas revu comme lui.

La transition à l électrique alimenté par des capteurs solaires et des éoliennes. ..va prendre du temps, car pour démenteler les centrales nucléaires cela va prendre du temps et bonjour les coûts .

Par

En réponse à cactus-fr

"Au pire, il s'agit de ce que respirent chaque jour les habitants qui sont situés à proximité des périphériques et autres boulevards."

Bien évidemment, c'est exactement ce que j'expliquais sur l'article VW... :bah:

L'objectif de ces études sur l'homme est (logiquement) de reproduire en laboratoire des conditions que tout le monde peut rencontrer au quotidien, ni plus ni moins, pas de faire une intoxication aiguë sur des doses invraisemblables... ce qui n'aurait aucun sens.

Et il suffit de chercher dans la littérature scientifique pour constater l'existence d'études de ce type, ce n'est pas la création du méchant VW, comme certains aiment le croire...

Bien sûr, sauf que l'étude financée par VW entre autres a été réalisée dans l'illégalité la plus totale, avec l'exigence du constructeur d'avoir accès en temps réel aux données et au véhicule (donc de pouvoir influencer le résultat de l'expérience), avec des véhicules encore une fois trafiqués dont les rejets étaient bien inférieurs à la réalité, ayant donc pour volonté de faire croire à l'absence de nocivité.

Nous ne sommes pas tout à fait dans la même logique, ni la même volonté ... D'une part une étude (à mon sens contestable comme toutes les études sur des êtres vivants), visant à contrôler l'effet des rejets, de l'autre une mise en place d'une expérience délibérément biaisée pour tromper consommateurs et états afin de pouvoir continuer à vendre des autos non conformes.

Par

En réponse à JFKiki74

C est vrai que pour un provincial que je suis , je suis effaré par la pollution au centre de Paris ou de Londres : il suffit de se toucher les cheveux en fin de journée après 12 ou 15 heures dans la ville.

Le plus grave c est nos chercheurs qui ont laissé faire pendant des décennies et encore pire nos états qui se sont sucrés par des taxes sur les carburants, pour ensuite dilapider note argent dans des connerie inutiles (voir au 13.00 de TF1 l argent dilapidé pour un pont qui ne sert à rien). La faute est à nos politiques qui ne pensent pas le bienêtre du peuple. Au moins De Gaule il payait son téléphone et son électricité quand il était locataire de l Élisée. ....on en pas revu comme lui.

La transition à l électrique alimenté par des capteurs solaires et des éoliennes. ..va prendre du temps, car pour démenteler les centrales nucléaires cela va prendre du temps et bonjour les coûts .

Tu te plains de la pollution dans tes cheveux ? C'est uniquement due aux particules fines (bois de chauffage, industrie lourde, transport routier, aérien et maritime) les centrales nucléaire ne rejettent aucune particules fines. Pas de pollution :beuh: Aucun rejet de Co2. Nada. Peanuts. Walou. :biggrin: La seule pollution que ça engendre, c'est la pollution aux radiations. Mais elle est très largement surestimé. Même en cas d'accident (Fukushima, 3 miles Island , Tchernobyl) l'impact sur la nature est très limité (moins de 20km de rayon) et la nature s'en accommode. Il faut arrêter d'écouter les militants débiles Extrémistes flower power et les médias sensationnalistes qui font du chiffre en lobotomisant les moutons. :orni:

Par

Donc si on résume, si on respire prêt d’une voiture en fonctionnement ce n’est pas pire que de se balader à Paris... qui est super pollué !

Bref, ça va vous arracher les poumons mais comme les abr***s de parigos ont choisis de vivre dans cette merde tout le monde doit faire pareil.

Bravo, belle mentalité !

Par

Peut-être aussi que ce n'est pas plus nocif que de fumer un paquet de cigarettes par jour pendant 50 ans. Mais c'est le client qui paie dans ce cas-là.

Par

Une fois encore, certains ici semble soudain découvrir que l'eau chaude, ça brûle...

J'ai cloqué un lien hier sur l'expérimentation de tas de trucs sur l'humain avant mise sur le marché d'innombrables produits...

En voici un nouveau :

http://devenir-cobaye.fr/

Si ça peut intéresser des gens pour finir le mois ....serviteur !

Par

ba les scientifiques Hollandais sont des rigolos! ils n'ont qu'a tester sur EUX MEME les effets du mazout sur leurs poumons plutôt que d'avoir recours à des cobayes-testeurs vu que çà craint pas plus que de se ballader dans les grands centres urbains!

Par

En réponse à halffinger

Tu te plains de la pollution dans tes cheveux ? C'est uniquement due aux particules fines (bois de chauffage, industrie lourde, transport routier, aérien et maritime) les centrales nucléaire ne rejettent aucune particules fines. Pas de pollution :beuh: Aucun rejet de Co2. Nada. Peanuts. Walou. :biggrin: La seule pollution que ça engendre, c'est la pollution aux radiations. Mais elle est très largement surestimé. Même en cas d'accident (Fukushima, 3 miles Island , Tchernobyl) l'impact sur la nature est très limité (moins de 20km de rayon) et la nature s'en accommode. Il faut arrêter d'écouter les militants débiles Extrémistes flower power et les médias sensationnalistes qui font du chiffre en lobotomisant les moutons. :orni:

Ben oui, on en reparlera dans quelques décennies, voire siècles, des conséquences de la pollution nucléaire...

Et en effet, les quelques milliers de morts dus à l'accident de Tchernobyl apprécieront à sa juste valeur votre approche scientifique. Peut-être peut-on également mettre sa trombine dans le réacteur, tellement c'est inoffensif ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire