Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Présentation vidéo - Kia EV6 : première rencontre avec l'ambitieux crossover coréen

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Kia prépare l’avenir. Et il passe par une offre différente, fonctionnelle et forcément électrique. C’est toute la promesse faite par l’EV6, un crossover qui mélange les genres et modèle important pour Kia qui annonce même un véritable renouveau. Rencontre avec cet original plein d'ambitions.

Présentation vidéo - Kia EV6 : première rencontre avec l'ambitieux crossover coréen

Cette première rencontre avec le Kia EV6 permet d’apprécier des proportions intéressantes. Bas pour un SUV et très large pour un modèle compact, il dégage en réalité une certaine prestance. Voilà qui devrait le démarquer dans la circulation. Si la face avant manque un peu de caractère – Kia assure que le Tiger Nose a été revisité –, ses lignes musclées par le galbe du capot et des ailes arrière compensent.

Présentation vidéo - Kia EV6 : première rencontre avec l'ambitieux crossover coréen

Présentation vidéo - Kia EV6 : première rencontre avec l'ambitieux crossover coréen

 

L’arrière est plus original avec une signature lumineuse encerclant la poupe. Les designers ont visuellement prolongé cette rampe de LED sur les bas de caisse latéraux. Les pare-brise et lunette arrière très inclinés soutiennent un toit plutôt plat mais qui plonge vers l’arrière pour dynamiser l’allure. Pour le reste, quelques détails de style viennent parfaire l’allure : passages de roue striés, poignées de porte affleurantes, clignotants à la surface facettés…

La signature lumineuse encercle la poupe et est visuellement prolongée par les bas de caisse.
La signature lumineuse encercle la poupe et est visuellement prolongée par les bas de caisse.
De série, l'EV9 est fourni avec de généreuses jantes de 19 pouces.
De série, l'EV9 est fourni avec de généreuses jantes de 19 pouces.

Sous sa ligne aux proportions plutôt innovantes, l’EV6 repose sur la nouvelle base technique du groupe Hyundai-Kia, l’e-GMP. Une toute nouvelle plateforme dédiée uniquement aux modèles électriques. Déjà exploitée par la Ioniq 5, cette architecture a suivi un cahier des charges strictes lors de son développement. Propulsion et capable d’accueillir de gros moteurs électriques pour la performance, et une intégration des batteries favorisant l’espace à bord. L’e-GMP, étrennée par l’EV6 chez Kia marque l’arrivée d’une toute nouvelle gamme chez le constructeur, qui aura lancé d’ici 2026, sept autres modèles électriques (11 en tout avec les autres plateformes).

Empattement très long, roues renvoyées aux quatre coins, l'EV6 exploite pleinement sa nouvelle plateforme.
Empattement très long, roues renvoyées aux quatre coins, l'EV6 exploite pleinement sa nouvelle plateforme.
Présentation vidéo - Kia EV6 : première rencontre avec l'ambitieux crossover coréen

 

 

 

 

 

 

 La signature lumineuse donne indéniablement beaucoup de personnalité à l'EV6.

Passée la surprise des lignes mêlant les genres, on découvre un habitacle résolument moderne, mais pas aussi futuriste qu’attendu.

L'agencement à bord est moins futuriste qu'espéré. Mais l'ambiance moderne invite au voyage. L'ergonomie semble être préservée.
L'agencement à bord est moins futuriste qu'espéré. Mais l'ambiance moderne invite au voyage. L'ergonomie semble être préservée.

Les développeurs ont préféré apporter de nouveaux agencements plutôt que de tout chambouler. Par exemple, l’élégante console centrale est flottante et libère beaucoup d’espace en dessous. On ne parlera pas ici de qualité d’assemblage, ce modèle de présérie n’étant pas représentatif de ce qui sera livré au client.

La console centrale regroupant de nombreuses commandes est flottante.
La console centrale regroupant de nombreuses commandes est flottante.

Mais on peut déjà apprécier l’atmosphère très épurée qui règne à bord. On retrouve ici la tendance du double écran pour le tableau de bord numérique et le système multimédia. A la petite différence que ce duo de dalles est ici légèrement incurvé. Sans révolutionner le genre, les graphismes et les animations font le job. L’ergonomie des menus semble quant à elle préservée. Pour le reste des commandes, l’EV6 a en partie cédé aux sirènes du tactile. Si deux molettes physiques subsistent, elles changent de fonction selon le mode choisi (climatisation ou navigation et médias). Une bonne idée ? À vérifier en condition réelle, sur la route.

L’autre grande promesse de l’EV6, c’est un habitacle géant, permis par un empattement de 2,90 m. À titre de comparaison, le grand Sorento mesure 13 cm de plus en longueur mais se contente d’un empattement 8 cm plus court. Accéder à la banquette arrière de cette Kia, c’est profiter d’énormément de place. Digne d’une limousine, l’espace aux jambes ravira les plus grands alors qu’en largeur trois personnes devraient confortablement tenir. Si la place du milieu reste plus étroite, le plancher parfaitement plat facilite les trajets sur ce siège. Au final, il n’y a que la garde au toit – devant comme derrière – qui déçoive. L’assise haute y est pour quelque chose, a fortiori sur cette version dotée du toit panoramique en verre. Côté coffre, l’EV6 annonce 520 l de chargement si l’on prend en compte l’espace situé sous le plancher de coffre. La grande ouverture par hayon et le seuil de chargement plutôt bas devrait faciliter son utilisation.

Le coffre de l'EV6 annonce 520 l. Un volume correct pour le gabarit.
Le coffre de l'EV6 annonce 520 l. Un volume correct pour le gabarit.
L'espace aux jambes est royal. La garde au toit un peu moins.
L'espace aux jambes est royal. La garde au toit un peu moins.

 

Déjà disponible à la commande en ligne, l’EV6 devrait arriver sur nos routes d’ici la fin de l’année. S’il existe en version 58 kWh sur d’autres marchés, seule la grosse batterie de 77 kWh sera disponible en France. Au programme, deux ou quatre roues motrices de respectivement 229 et 325 ch, 510 km d’autonomie pour la moins puissante des deux, et une version GT de 585 ch et promise aussi rapide qu’une supercar. L’autre nouveauté, c’est le système de recharge 800 V. L’EV6 est capable d’encaisser jusqu’à 240 kW en crête. De quoi récupérer 80 % de la batterie en seulement 18 minutes. Reste à trouver la borne capable d’envoyer autant de jus. Autre fonctionnalité, le V2L, ou la possibilité d’utiliser la voiture comme chargeur grâce au fonctionnement bidirectionnel du courant. De quoi, selon Kia, alimenté une climatisation pendant 24h. Bon à savoir.

Avec sa grosse batterie de 77 kW, la version 2 roues motrices de 229 ch annonce 510 km d'autonomie.
Avec sa grosse batterie de 77 kW, la version 2 roues motrices de 229 ch annonce 510 km d'autonomie.
Les commandes de climatisations peuvent disparaître au profit de celles de la navigation. Les molettes changent ainsi de fonction.
Les commandes de climatisations peuvent disparaître au profit de celles de la navigation. Les molettes changent ainsi de fonction.

La gamme complète est déjà dévoilée et les tarifs s’établissent entre 47 990 et 66 990 €. En entrée de gamme, la version 4x2 229 ch Active (appellation à confirmer) offre déjà les feux à LED, les jantes de 19 pouces, l’aide au maintien dans la file, le mode semi-autonome dans les bouchons, la reconnaissance des panneaux, la clé mains libres, la connectivité smartphone, ou le régulateur de vitesse adaptatif. La finition Design (appellation à confirmer) démarre à 51 790 € et y ajoute les poignées de portes affleurantes, le hayon motorisé, les sièges chauffants et ventilés et la sellerie en similicuir. Plus haut, le niveau GT Line réclame 55 790 € et adopte un kit carrosserie plus sportif, l’affichage tête haute, les sièges à réglage électrique et la sono haut de gamme Meridian. Enfin, la puissante version GT ne sera disponible que fin 2022, à près de 67 000 € mais avec un équipement pléthorique.

Présentation vidéo - Kia EV6 : première rencontre avec l'ambitieux crossover coréen

Portfolio (27 photos)

En savoir plus sur : Kia Ev6

SPONSORISE

Actualité Kia

Toute l'actualité

Commentaires (64)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

je Walid l'intérieur mais pas l"extérieur

Par

c'est laid.. c'est cher.. à ce prix la tu prend la model3...

coréen= prix bas... c'est pas le cas.. sinon c'est con niveau motorisation çà le fait.. 510 kms d'autonomie..

le soucis c'est 20 000 trop cher..pour du coréen...

l'id4 équivalente c'est 10 000 de moins!!!

Par

Je trouve que le groupe Hyundai/Kia commence à s'égarer côté style, surtout pour ses VE... Il a intérêt à vite remédier à cela s'il veut continuer son succès global.

Par

325ch, 4x4, 5 secondes au 0-100km/h, 500km d’autonomie. Le tout dans un véhicule de 4.70m de long, pour 50000€ tout rond avec le bonus.

Franchement, c’est quand même très canon comme caractéristiques !

Pour moi son concurrent direct c’est le Tesla Model Y, sauf qu’il est beaucoup plus cher (à partir de 63000€). Le Ford Mâch E aussi, mais lui aussi est largement plus cher (65500€ dans sa version 4x4 avec 540km d’autonomie).

Par

En réponse à abasc

325ch, 4x4, 5 secondes au 0-100km/h, 500km d’autonomie. Le tout dans un véhicule de 4.70m de long, pour 50000€ tout rond avec le bonus.

Franchement, c’est quand même très canon comme caractéristiques !

Pour moi son concurrent direct c’est le Tesla Model Y, sauf qu’il est beaucoup plus cher (à partir de 63000€). Le Ford Mâch E aussi, mais lui aussi est largement plus cher (65500€ dans sa version 4x4 avec 540km d’autonomie).

Quand on la compare avec les 2 tromblons premium hybride a 60 000 balles...c'est carrément une affaire même :blague::bien:

Par

En réponse à gignac-31

c'est laid.. c'est cher.. à ce prix la tu prend la model3...

coréen= prix bas... c'est pas le cas.. sinon c'est con niveau motorisation çà le fait.. 510 kms d'autonomie..

le soucis c'est 20 000 trop cher..pour du coréen...

l'id4 équivalente c'est 10 000 de moins!!!

Son rival chez Tesla, c'est le Model Y, pas la Model 3.

Chez VW, l'ID4 est à la ramasse en terme de puissance et en théorie d'autonomie (et sûrement niveau équipements aussi).

Cet EV6 est bien positionné niveau tarifaire par rapport à ses concurrents directs.

Par

En réponse à gignac-31

c'est laid.. c'est cher.. à ce prix la tu prend la model3...

coréen= prix bas... c'est pas le cas.. sinon c'est con niveau motorisation çà le fait.. 510 kms d'autonomie..

le soucis c'est 20 000 trop cher..pour du coréen...

l'id4 équivalente c'est 10 000 de moins!!!

Une ID4 équivalente (77kwh) c'est 47000€ .... exactement comme celle ci. Pour avoir une id4 10k€ moins cher, il faut prendre la petite batterie.

Par

"La finition Design (appellation à confirmer) démarre à 51 790 € et y ajoute les poignées de portes affleurantes..."

Les poignées affleurantes sont de série sur la version de base. Par contre, elle ne se déploient pas automatiquement à l'approche de la clef du véhicule, ce que propose la version Design apparemment. A prêt de 52 000€, j'espère qu'ils intègrent la PàC :beuh:

Par

''On ne parlera pas ici de qualité d’assemblage, ce modèle de présérie n’étant pas représentatif de ce qui sera livré au client.''

Il me semble pourtant que quand il s'agit d'une DS de pré-série, on ne tarit pas d'éloges lors de sa présentation (point perle blabla, sièges bracelet blablabla)... Si ce modèle de pré-série chez Kia est déjà d'un beau niveau, il faut le dire, même si ça peut être dur à admettre. Mais faites-le, c'est tout.

Par

Une ligne avec beaucoup de personnalité et plutôt harmonieuse. Beaucoup plus que les Tesla au design simpliste, quasiment cheap, ou la VW ID4 plus "utilitaire". C'est ce que les amateurs d'automobiles apprécient généralement, de la personnalité, un peu d'irrationnel. Bravo Kia et Hyundai de ne pas se contenter de design passe partout.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire