Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Kia Sportage (2021) : voici la version européenne - En direct du salon de Munich

Dans Nouveautés / Premières photos

, , mis à jour

Kia a présenté en juin son nouveau Sportage de cinquième génération, qui va être décliné en deux versions : une longue de 4,66 m sera destinée à de nombreux marchés, dont le continent américain et une plus courte sera commercialisée en Europe. Découverte de cette dernière qui perd quelques centimètres et adapte son design à ses nouvelles dimensions.

Kia Sportage (2021) : voici la version européenne - En direct du salon de Munich

La première génération de Sportage a été commercialisée en 1993. Depuis, toutes époques confondues, le SUV s’est écoulé à 2,5 millions d’exemplaires, dont 730 000 en Europe. Le segment des SUV compacts est primordial pour un constructeur, celui-ci représentant 2,4 millions de ventes annuelles, et les estimations voient cette croissance continuer pour atteindre 3,3 millions en 2026. C’est dans ce contexte qu’arrive ce nouveau Sportage.

Kia Sportage (2021) : voici la version européenne - En direct du salon de Munich

Kia Sportage (2021) : voici la version européenne - En direct du salon de Munich

 

 Vidéo ci-dessus tournée quelques jours avant le salon dans un studio.

La face avant du Sportage est particulièrement affirmée en raison de sa calandre ou de sa nouvelle signatre lumineuse.
La face avant du Sportage est particulièrement affirmée en raison de sa calandre ou de sa nouvelle signatre lumineuse.

Nous avons découvert en avant-première ce nouveau Kia Sportage dans sa version GT-Line habillé du coloris de lancement dénommé "Vert Bornéo".  Par rapport à la version qui sera commercialisée aux USA, on retrouve une face avant totalement identique. Le « Tiger nose » qui a longtemps accompagné Kia se fait beaucoup plus discret en s’effilant au-dessus de la très large calandre.

Kia Sportage (2021) : voici la version européenne - En direct du salon de Munich
Kia Sportage (2021) : voici la version européenne - En direct du salon de Munich

Afin de coller à son nouveau slogan « Movement that inspires » : du mouvement vient l’inspiration), Kia a travaillé celle-ci de façon à donner la sensation qu’elle se déforme selon notre angle de vue. Les feux de jour à LED prennent pour leur part une forme de boomerang évoquant également le mouvement.

Kia Sportage (2021) : voici la version européenne - En direct du salon de Munich

C’est donc le profil qui change le plus, notre version européenne passant à 4,52 m (+30 mm par rapport au Sportage actuel), avec un empattement de 2,68 m. La surface vitrée s’arrête désormais au niveau de la porte arrière, tout en gardant un côté fuyant donnant la sensation d’une surface vitrée importante. Le montant C est épais, et intègre un décroché façon Seat Arona pour permettre un effet de pavillon flottant. À l’arrière, on retrouve les feux de la version « mondiale », et un hayon intégrant une lunette arrière de taille modeste, rappelant le SUV électrique EV6.

Avec sa double dalle numérique, le Sportage fait la part belle au numérique.
Avec sa double dalle numérique, le Sportage fait la part belle au numérique.

La filiation avec l’EV6 se retrouve à l’intérieur avec deux écrans de 12,3 pouces tournés vers le conducteur. On remarque surtout la présence du « multi mode touch display » qui prend place sous l’écran central.

L'originalité se situe sous l'écran multimédia qui accueille une barette dont l'affichage évolue selon la fonction choisie : radio ou navigation.
L'originalité se situe sous l'écran multimédia qui accueille une barette dont l'affichage évolue selon la fonction choisie : radio ou navigation.

Ce pavé tactile voit ses informations se modifier en fonction des besoins de l’utilisateur, passant de la climatisation aux commandes radio ou GPS. Cela rappellera la touch bar aux utilisateurs de récents portables Apple. Certains détails de style comme les poignées de porte ou les aérateurs font écho au fameux « tiger nose », un gimmick de style existant de longue date chez Kia.

L’empattement réduit n’empêche pas de bénéficier d’une bonne habitabilité à l’arrière, en particulier au niveau de la garde au toit permettant aux grands gabarits d’être à l’aise dans ce Sportage. Par contre, il faudra faire l’impasse sur une troisième rangée de siège.

L'espace arrière est plutôt accueillant.
L'espace arrière est plutôt accueillant.
Kia Sportage (2021) : voici la version européenne - En direct du salon de Munich
Kia Sportage (2021) : voici la version européenne - En direct du salon de Munich
Kia Sportage (2021) : voici la version européenne - En direct du salon de Munich

 Le volume de coffre affiche pour sa part un volume de 591 litres, et jusqu’à 1 780 litres avec la banquette rabattue. Celle-ci est fractionnable en 40/20/40, et permet d’incliner son assise.

Du côté des motorisations, le Sportage laisse l’électrification totale à l’EV6. Cependant il commencera sa vie avec des moteurs micro-hybridés : un essence 1.6 TGDi de 150 ch et un diesel 1.6 CRDi de 136 ch. Le 1.6 TGDi sera également disponible en version hybride, et hybride rechargeable. L’équipement sera également mis à jour avec des feux Matrix LED, un régulateur adaptatif s’adaptant à la zone de circulation, des détecteurs d’angles morts, une vue aérienne lors des manœuvres…

L'arrière ne manque pas de personnalité.
L'arrière ne manque pas de personnalité.

Ce Sportage européen se distingue donc modérément de la version « mondiale ». Sa commercialisation est prévue pour le tout début 2022. Les essais routiers permettront de le comparer par rapport à ses concurrents désormais très nombreux.

J'aime

la nouvelle signature lumineuse.
la nouvelle signature lumineuse.

Je n'aime pas

Encore beaucoup de boutons sur la console centrale flottante.
Encore beaucoup de boutons sur la console centrale flottante.

 L'instant Caradisiac : une mise en scène peu valorisante

Kia a fait le choix de ne pas exposer ses véhicules à la Messe (Parc des expositions) mais en ville et plus précisément à Odeonplatz, l'une des places les plus touristiques de Munich. Une bonne idée sur le papier mais il est dommage que le stand du constructeur soit si petit. Résultat, le Sportage et l'EV6 sont particulièrement serrés et donc peu mis en valeur.

Photos (25)

En savoir plus sur : Kia Sportage 5

SPONSORISE

Actualité Kia

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire