Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

PSA : des ventes quasiment divisées par deux au premier semestre 2020

Dans Economie / Politique / Marché

PSA : des ventes quasiment divisées par deux au premier semestre 2020

De janvier à juin, les ventes mondiales de PSA ont reculé de 45 %. C'est forcément un effet du Covid-19. Mais le groupe n'a pas su bien résister en Europe, sa principale zone de ventes.

Sans surprise, la première moitié de l'année a été très difficile pour PSA. La pandémie de Covid-19 a fortement compromi le bilan du groupe français. De janvier à juin, il a écoulé 1 034 307 voitures dans le monde, soit un recul de 45,6 % par rapport à 2019.

PSA est forcément pénalisé par les mesures de confinement. Au plus fort de la crise, un humain sur deux était confiné ! Mais le groupe a réellement souffert. Sur le Vieux Continent, qui représente toujours une large majorité des ventes de PSA, le marché global a reculé de 39 % au cours du premier semestre. Le groupe a lui carrément chuté de 47,2 %.

Dans cette zone, PSA est plombé par Opel, qui a dégringolé de 55,4 % ! Une performance en berne qui s'explique en partie par la réorganisation de la gamme du constructeur allemand, avec de nombreux modèles stoppés pour aider à atteindre les objectifs CO2. Il y a notamment eu l'arrêt anticipé de l'ancien Mokka.

En Chine, où l'épidémie a commencé en début d'année, mais où le groupe était déjà en très mauvaise situation, les livraisons de PSA ont reculé de 62,4 % ! Du côté de l'Amérique Latine, où la propagation du Covid-19 a commencé en fin de semestre, la baisse est de 46,4 %. Seul point positif dans le bilan par région : une stabilité des ventes en Moyen-Orient et Afrique.

Du côté des marques, Peugeot a livré 445 689 véhicules, en baisse de 41,9 %. Citroën devient la deuxième marque avec 303 658 livraisons, soit - 43,4 %. Les chevrons sont ainsi devant Opel, en pleine déroute donc avec un recul de 53,1 % à 266 118 ventes. DS est dans la moyenne avec - 41,5 % et seulement 18 842 ventes.

Forcément, dans un tel contexte, difficile de tirer des conclusions précises. De son côté, PSA trouve de nombreux points positifs. Peugeot a ainsi été numéro 1 des ventes en Espagne et au Portugal, et a légèrement augmenté sa part de marché en France et Italie. Pour Citroën, il y a une petite progression en PDM en Italie, Espagne et Allemagne. Plus globalement, PSA est content d'être en phase avec les quotas de CO2 mis en place en Europe, avec de beaux démarrages pour les modèles hybrides et électriques.

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Forum Peugeot

GPS 407

Par phil-gironde Le 04 Août 2020 à 19h00

Commentaires (52)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Mmmm du faux Gignac pour commencer la journée!

Par

Plus sérieusement, toute la filière est plombée et pas que PSA. Tous les groupes étaient sur capacitaires avant que le Covid ne commence (constructeurs chinois inclus). Le Covid va donner la bonne excuse pour la fermeture d'usines qui quoi qu'il en soit étaient déjà de trop. Une difficile période.

Par

PSA se met en mode FCA :areuh:

Par

c'est normal, ETO passe son temps à troller sur les articles skoda de caradisiac au lieu de vendre des voitures

Par

Peu de constructeurs s'en tireront bien sur le premier semestre 2020.

Les mondiaux comme VAG, Ford, Toyota ou Alliance afficheront des résultats moins en bernes mais en négatif quand même.

PSA, trop Européen encore, souffre un peu plus.

Le principale n'est pas cet épiphénomène mais que cela reparte bien.

Même si ils ont sorti des produits en retraits sur la concurrence le groupe PSA a quand même des atouts. Les 208 II, 2008 II, restylage 3008, e-C4, Mokka II....c'est quand même du potentiel de vente.

Par

en septembre divisé par 3..chomage..a gogo dixit jupiter....1 millions voir +....tous a vélo

Par

En réponse à springo

c'est normal, ETO passe son temps à troller sur les articles skoda de caradisiac au lieu de vendre des voitures

ETO est à l image de ce groupe gag...l arrogance à la française, ce qui fait que les français sont détestés un peu partout dans le monde, mais qui en plus viennent expliquer leurs sciences à la façon du cancre du fond vers le premier de classe...heureusement il s'agit là que d'une minorité d'individus mais qui au final penalisent tellement le reste! Je ne pense pas qu avec cette crise sera bénéfique pour aucune marque! Espérons juste qu elle ne fasse pas disparaitre trop d emplois!

Par

En réponse à Powertrain

Commentaire supprimé.

ben non, cela ne paie pas, les ventes mondiales ne cessent de baisser pour PSA et Peugeot depuis 2 ans, beaucoup plus que Renault. Les Pigeot sont archi soldées comme les autres généralistes, Renault y compris.

Par

En réponse à Powertrain

Commentaire supprimé.

"Rino qui ne vend plus que des clios déjà remisé à -67%..."

"super gogol" détected ! plus c.. tu meures.

Par

45% ! pas rassurant quand meme..

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire