Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Record de distance à l'hydrogène: notre interview de Bertrand Piccard

L’explorateur suisse Bertrand Piccard, connu notamment pour son tour du monde en avion solaire, a battu mardi le record du monde de distance parcourue avec un véhicule à hydrogène. Au volant d’un Hyundai Nexo de série, il a parcouru plus de 778 km avec un seul plein. Caradisiac a eu le privilège de prendre place à bord.

S.A.S le Prince Albert II de Monaco a pris place à bord du Hyundai Nexo pour la dernière partie du périple. Auparavant, Bertrand Piccard aura notamment fait embarquer Le Grand-Duc Henri de Luxembourg, le Président d’Air Liquide Benoît Potier, le Ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire et la Ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne.
S.A.S le Prince Albert II de Monaco a pris place à bord du Hyundai Nexo pour la dernière partie du périple. Auparavant, Bertrand Piccard aura notamment fait embarquer Le Grand-Duc Henri de Luxembourg, le Président d’Air Liquide Benoît Potier, le Ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire et la Ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne.

Musée de l’air et de l’espace du Bourget, mardi 26 novembre. C’est sous un ciel maussade, mais avec un sourire radieux que l’explorateur suisse Bertrand Piccard a battu le record de distance pour une voiture à hydrogène.

Au volant d’un Hyundai Nexo de série, celui qui se définit lui-même comme un « savanturier » (médecin-psychiatre, il a notamment à son actif un tour du monde en avion solaire et un autre, sans escale, en ballon) a ainsi effectué 778 km avec un plein de 6 kilos d’hydrogène.

La barre des 800 km était même franchissable, puisque l’ordinateur de bord indiquait une autonomie restante de 49 kilomètres. Soit nettement plus que les 700 km initialement programmés, mais impossible de s’arrêter en si bon chemin : « je ne peux pas passer le record et m’arrêter aussitôt, je ne suis pas conçu comme ça » a lancé Bertrand Piccard à son arrivée. « On a battu le record en arrivant au Bourget, on a passé les 700 km mais quand il reste encore à peu près 100 km à parcourir avec ce qu’il reste d’hydrogène, on continue ! »

Et c’est ainsi que Caradisiac a eu le privilège d’embarquer à bord du Nexo pour une interview de Bertrand Piccard, que vous pouvez découvrir en vidéo ci-dessous.

Une fois le réservoir scellé par un huissier, le parcours avait démarré lundi 25 novembre à Sarreguemines avant de  faire étape à Metz, Luxembourg, Verdun, Reims, et le Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget.
Une fois le réservoir scellé par un huissier, le parcours avait démarré lundi 25 novembre à Sarreguemines avant de  faire étape à Metz, Luxembourg, Verdun, Reims, et le Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget.

But de l’opération : démontrer que même un véhicule de série peut aujourd’hui battre des records d’efficience, et prouver que la solution de la voiture électrique à hydrogène est une technologie viable pour l’avenir:  « ce record n’est pas un record personnel mais un record utile », plaide Bertrand Piccard. « Il sert à explorer d’autres façons de penser, et montrer que des technologies renouvelables peuvent être rentables. C’est d’ailleurs la clé de leur réussite : il ne s’agit pas de décroissance synonyme de chaos social, ni de croissance à tout prix synonyme de désastre environnemental. On parle du présent, de ce qu’il est possible de faire avec des technologies déjà disponibles et dont il faut accompagner le développement. »

Pour mémoire, une voiture à pile à combustible est bien une voiture électrique. Mais ici, l'électricité est produite grâce à l’hydrogène qui se combine à l’oxygène de l’air. Et le tout ne produit que de la vapeur d’eau, d’où la présence d’un pot d’échappement sur le Hyundai Nexo.

Certes, le Nexo est un véhicule onéreux (à partir de 75 600 €) et la technologie de l’hydrogène est encore balbutiante dans l’automobile, confrontée principalement aux obstacles du coût de la technologie et du réseau de distribution de « carburant ».

Mais les choses bougent peu à peu, soutenues par des pouvoirs publics qui poussent – doucement – cette technologie. Quand il était ministre, Nicolas Hulot avait ainsi présenté un plan de déploiement hydrogène visant une fourchette comprise entre 20 000 et 50 000 véhicules utilitaires légers à l’horizon 2028, avec 400 à 1 000 stations à hydrogène.

« Nous partageons avec Bertrand la conviction qu’il est possible de faire évoluer notre consommation defaçon durable et l’hydrogène permet de répondre à cette problématique. Nous voyons le respect de l’environnement comme un vecteur de croissance et non comme un frein àl’innovation », commente Lionel French Keogh, patron de Hyundai France

Pour le moment, les constructeurs les plus engagés sur le créneau sont Hyundai avec le Nexo et Toyota avec la Mirai, mais d’autres grands acteurs arrivent progressivement. Renault, pour ne citer que lui propose maintenant des utilitaires avec les Kangoo et Master ZE Hydrogen, tandis que Mercedes propose à ses clients allemands un GLC F-Cell.

« A ses débuts, l'automobile était réservée à l'élite. Mais elle s'est vite démocratisée », rappelle Bertrand Piccard, qui appelle de ses voeux un mouvement similaire pour l'hydrogène.

 Le record en chiffres* :

- Nombre de kilomètres parcourus : 778 km

- Autonomie restant affichée au compteur : 49km

- Purification d’air : 404,6 kL, soit le volume d’air que 23 adultes respirent quotidiennement

- Réduction de CO2 : 111,2 kg, soit la quantité de gaz émis par des véhicules de même catégorie sur 778km

*données communiquées par Hyundai France

778 km: record battu pour Bertrand Piccard, ici accompagné de Jean Nelson, responsable des relations presse de Hyundai France.
778 km: record battu pour Bertrand Piccard, ici accompagné de Jean Nelson, responsable des relations presse de Hyundai France.

 

Portfolio (3 photos)

En savoir plus sur : Hyundai Nexo

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (68)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"""Ainsi effectué 778 km avec un plein de 6 kilos d’hydrogène"" , pas mal effectivement , surtout qu'il faut mini 700 kg de batterie pour faire la même , et encore pas évidement que dans les mêmes conditions qu'une VE avec batteries en fasse autant , comme quoi lutter contre la masse aidera pour l'autonomie , même un gamin est au courant , pourtant des pros de chez pros continue à faire des engin super lourd qui bouffe tout le bénéfice de la techno.

une chose est clair Hyundai Nexo semble bien plus novateur qu'une Tesla tellement basique finalement , bon restera le soucis du ravitaillement , ça tourne en rond ....

Par

"Réduction de CO2 : 111,2 kg, soit la quantité de gaz émis par des véhicules de même catégorie sur 778km"

Rappelez moi comment on produit le dihydrogène en France en majorité ? Ah oui, une réaction chimique avec des hydrocarbures fossiles. Garanti sans CO2? :areuh:

Par

778 kms, toujours moins que les 800 kms de l'armoire normande américaine CyberTruck vendu $69.900 !

:ange:

Par

En réponse à Gastor

778 kms, toujours moins que les 800 kms de l'armoire normande américaine CyberTruck vendu $69.900 !

:ange:

:biggrin: La barre des 800 km était même franchissable, puisque l’ordinateur de bord indiquait une autonomie restante de 49 kilomètres.

Quand au Tesla bouse uniquement de la spéculation dans l'immédiat.

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

Commentaire supprimé.

Ne le prenez pas mal. Votre remarque était judicieuse car ma phrase était effectivement mal tournée. La correction de celle-ci rendait votre commentaire caduc. Merci de votre vigilance en tout cas.

Par

Hyundai le meilleur, on savait déjà ça ;) Innovation ! Pas comme l'autre rigolo des US qui met des VE dans l'espace et fait des buzz de gamin... Bravo.

Par

Encore une fois, la Corée à l'honneur.

Ils maîtrisent tout :bien:

Par

Et quand on va réaliser que l H2 est produit a partir du CH4, là, c est le drame!

Autant cramer direct le gaz dans le moteur, on économise une étape de transformation, et donc de l énergie.

Par

Aujourd'hui 95% de l'hydrogène est fabriqué avec de l'énergie( Gaz et pétrole pétrole) autant rester à l'essence c'est moins cher à produire et surtout moins dangereux !!

Par

Un petit plan pour montrer le parcours effectué avec ce plein d'hydrogène n'aurait pas été du luxe, pour voir plus en détails les portions de ville, nationale, autoroutes. Je doute que les 778km soient faisable sur autoroutes, mais c'est un joli score, surtout que le plein se fait en 3 minutes pour refaire la même distance.

J'aurai au moins appris que Migros et Coop poussait l'H2 et allait faire développer le réseau de station H2. S'il n'y a pas d'initiative (privée ou publique) équivalente ailleurs, le VE H2 ne percera jamais. Le VE batterie n'est pas idéale sur les long trajets, mais les bornes se développent.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire