Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Renault se lance dans l'hydrogène avec ses utilitaires

Renault dévoile une version à pile à combustible des Kangoo et Master, qui annoncent ainsi de bien meilleures autonomies. Le Kangoo Z.E Hydrogen est déjà disponible à la commande.

Renault se lance dans l'hydrogène avec ses utilitaires

Leader du véhicule utilitaire électrique en Europe, Renault veut garder une longueur d'avance et dévoile une version hydrogène des Kangoo et Master. Ces modèles ne sont pas des concepts. Le petit sera disponible dès la fin de cette année, le grand arrivera courant 2020.

Ces modèles, nommés "Z.E. Hydrogen", sont dotés d'une pile à combustible prolongateur d'autonomie, qui assure une puissance électrique et thermique de 10 kW. La technologie a été développée depuis 2014 avec une filiale du Groupe Michelin, Symbio. Pour rappel, la pile à combustible combine l’hydrogène des réservoirs avec l’oxygène de l’air pour produire de l’électricité, destinée à alimenter le moteur électrique.

Renault se lance dans l'hydrogène avec ses utilitaires

Ces Kangoo et Master ont donc un champ d'action nettement amélioré. Le Kangoo pourra ainsi parcourir jusqu'à 370 km d'un coup (selon le cycle WLTP) contre 230 km pour la version électrique classique. Il a un volume de chargement de 3,9 m3. Grâce à son gabarit, le Master sera vraiment gagnant. Deux réservoirs d'hydrogène permettront de faire passer l'autonomie de 120 à 350 km ! Le Master sera disponible en fourgon et en châssis, avec deux versions à chaque fois, ce qui lui permettra de s'adapter aux besoins.

Outre l'autonomie en forte hausse, l'avantage est de pouvoir faire le plein en quelques minutes. De quoi rendre les utilitaires électriques plus intéressants. Mais pas plus abordables malheureusement ! Renault a déjà donné le prix du Kangoo Z.E. Hydrogen : 48 300 € HT, mais avec la batterie et sans prendre en compte le bonus.

Portfolio (3 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (43)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

c'est la voie à suivre l'hydrogène se recharge comme de l'essence et ne pollue pas, le futur sera hydrogène et les prix baisseront , il suffit maintenant d'inventer des batteries plus petites , moins lourdes et fabriquées avec des éléments plus courant que le lithium ou autre terre rare, encore une fois "bravo Renault"

Par

La production d'hydrogène est plus émettrice de co2 que l'utilisation de combustibles fossiles, je ne comprends pas que l'on puisse penser que cette technologie soit une technologie d'avenir.

Par

Rien de nouveau. J'avais laissé un commentaire la dessus lors de l'article sur Senard annonçant des véhicules à hydrogène chez Renault et je faisais déjà référence à ce rapprochement avec Michelin et l'existence de ces véhicules. Un bon journaliste devrait avoir ces informations sans attendre un communiqué officiel de Renault.

Par

En réponse à meca32

La production d'hydrogène est plus émettrice de co2 que l'utilisation de combustibles fossiles, je ne comprends pas que l'on puisse penser que cette technologie soit une technologie d'avenir.

Ça tombe bien. Le co2 est pas un polluant. Il compose u e bonne partie de notre atmosphère d'ailleurs. Et à l'état naturel. Il y a des moyens très efficaces de lutter contre un taux trop important. Par exemple, en favorisant les espaces vert. :bah:

Par

♫..

Je veux vous parler de l'arme de demain

Enfantée du monde elle en sera la fin

Je veux vous parler de moi, de vous

Je vois a l'intérieur des images, des couleurs

Qui ne sont pas a moi qui parfois me font peur

Sensations qui peuvent me rendre fou

Nos sens sont nos fils nous pauvres marionnettes

Nos sens sont le chemin qui mène droit a nos têtes

La bombe humaine tu la tiens dans ta main

Tu as l'détonateur juste à côté du cœur

La bombe humaine c'est toi elle t'appartient

Si tu laisses quelqu'un prendre en main ton destin

C'est la fin, hum la fin, hum la fin, hum la fin

Mon père ne dort plus sans prendre ses calmants

Maman ne travaille plus sans ses excitants

Quelqu'un leur vend de quoi tenir le coup

Je suis un électron bombardé de protons

Le rythme de la ville c'est ça mon vrai patron

Je suis chargé d'électricité

Si par malheur au cœur de l'accélérateur

J'rencontre une particule qui m'mette de sale humeur

Oh non, faudrait pas que j'me laisse aller

Faudrait pas que j'me laisse aller

Faudrait pas que j'me laisse aller

Faudrait pas que j'me laisse aller

Faudrait pas que j'me laisse aller

Faudrait pas que j'me laisse aller

Faudrait pas que j'me laisse aller

Faudrait pas que j'me laisse aller

Par

En réponse à halffinger

Ça tombe bien. Le co2 est pas un polluant. Il compose u e bonne partie de notre atmosphère d'ailleurs. Et à l'état naturel. Il y a des moyens très efficaces de lutter contre un taux trop important. Par exemple, en favorisant les espaces vert. :bah:

"une bonne partie de notre atmosphere"? juste 0.04%:bah: a haute concentration tu auras de gros problème respiratoire.

Par

C'est bien triste de voir cet emballement médiatique mais également en terme de moyens financiers autour de l'hydrogène. Beaucoup d'articles sur les véhicules, sur les piles à combustibles, sur la distribution, sur les vertus "écologiques" de l'hydrogène, sur l'amélioration du rendement

Par contre dès qu'il s'agit de parler de volume de production alors c'est le vide complet.

En France on produit 900000t d'H2 par an à 94% à partir d'énergies fossiles

(soit l'équivallent de 2200000t de carburant)

soit 54000t d'H2 produit par électrolyse

(soit l'équivallent de 132000t carburant)

Et on consomme 36000000t de carburant

Si on veut simplement avoir 20% du parc routier à l'hydrogène, il faut augmenter la production par électrolyse d'un facteur 50 ce qui avec un maximum de rendement de conversion de 50% représente la baggatelle de 172TWh soit 7 fois la production éolienne française (juste pour 20% du parc routier)

Je pense quand même que c'est le premier point à discutter....

Je pense qu'on peut dire que les constructeurs se gavent d'aides fiscales et de subventions à la recherche à l'hydrogène sur notre dos et en pure perte...

Par

Une Pile à combustible en recharge d'un VE, cela semble être une formule intéressante pour limiter le poids mais quid de la durée de vie de la PAC ? J'ai lu 150 000 / 170 000 km. Ce qui est bon pour une moyenne de 10 800 km/an, mais en utilitaire cela risque d'être juste, en plus de la durée de vie de la batterie.

Ne sommes nous pas en train d'introduire de l'obsolescence programmée à court terme et à prix élevés avec ces technologies ?

Par

Ça reste du Renault avec Renault il faut prévoir le mécano

Par

En réponse à Al 01

Ça reste du Renault avec Renault il faut prévoir le mécano

C'est marrant, j'ai une Renault, et le mécano, je le vois pas souvent. :beuh: En tout cas. Moins que quand j'avais des Citroën, Vag et Skoda.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire