Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Renault : l'État prêt à se faire un peu plus discret pour sauver l'Alliance

Dans Economie / Politique / Industrie

Renault : l'État prêt à se faire un peu plus discret pour sauver l'Alliance

Pour le Ministre de l'Économie, la priorité de Renault est de consolider l'Alliance avec Nissan avant de songer à d'autres partenariats. Pour apaiser les tensions avec les japonais, l'État pourrait réduire sa part dans le capital de Renault.

L'idylle avortée entre FCA Fiat-Chrysler et Renault a remis en lumière la forte influence de l'État français sur le Losange. Logique, l'État est le plus gros actionnaire du constructeur, avec 15 % des parts. L'italien n'a d'ailleurs pas hésité à pointer du doigt les "conditions politiques en France" pour expliquer le retrait de son offre.

Dès l'annonce du projet, Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, est monté au front, pour bien faire comprendre que le gouvernement serait très attentif sur les conséquences en matière d'emplois et d'usines dans l'Hexagone. Surtout, il a souhaité que les discussions entre FCA et Renault ne se fassent pas dans la précipitation. Le ministre voulait notamment être sûr que Nissan soutienne le projet, une question qu'il pensait régler ce week-end à l'occasion d'un déplacement au Japon pour le G20 Finances. Le conseil d'administration du Losange n'a donc pas donné son feu vert et Fiat a perdu patience.

Dans un entretien accordé ce samedi à l'AFP lors de ce G20, Bruno Le Maire a indiqué que la priorité pour Renault était surtout de renforcer l'Alliance avec Nissan et Mitsubishi avant de songer à un rapprochement avec un autre constructeur : "Remettons les choses dans le bon ordre. Dans le bon ordre, ça veut dire d'abord la consolidation de l'alliance, et ensuite la consolidation (avec d'autres partenaires), et pas l'un avant l'autre, parce que sinon vous risquez que tout s'effondre comme un château de cartes".

La consolidation de l'Alliance est un chantier au point mort... et un dossier explosif. Les relations entre Renault et Nissan sont détériorées depuis l'éclatement de l'affaire Ghosn. L'affaire Fiat n'aura rien arrangé, le Losange ayant tenté l'opération sans y associer le japonais. Quel avenir pour cet attelage de plus en plus bancal ?

Pour Bruno Le Maire, le moment n'est pas encore à la fusion, que Nissan refuse catégoriquement (pour certains, c'est ce qui l'aurait poussé à faire chuter Ghosn). Le ministre indique qu'il faut plutôt travailler sur les gouvernances et les participations croisées. Et l'État serait prêt à faire un gros effort : réduire sa part au capital. Pour Bruno Le Maire "cela ne pose pas de difficultés sous réserve qu'au bout du compte on ait une alliance plus solide entre les deux grands constructeurs automobiles que sont Renault et Nissan".

Un passage qui semble maintenant obligé car Nissan a lui aussi régulièrement critiqué l'influence des politiques français sur Renault. Nissan détient 15 % de Renault, soit la même part que l'État, mais n'a pas de droit de vote. L'État envisage donc de lâcher du lest pour retenir Nissan, bien conscient que le groupe Renault ne peut plus se passer d'un tel partenaire dans un univers automobile de plus en plus mondialisé et concurrentiel.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (75)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une bonne nouvelle ! La bonne part serait 0%.

Par

N en déplaise à ceux qui étaient contre la fusion avec FCA

Renault semble belle et bien prêt pour cette fusion

C qu ils doivent avoir de bonne raison non?

Par

je déteste les renault depuis l'achat, il y a quelques années, d'un renault espace 2.2 dci qui a été une source permanente de problèmes jusqu' à sa revente à moins de 100 000 kms complétement ecoeuré par la marque , contrairement a toutes les fiat que j'avais possédé jusque la et qui m’ont toujours donné satisfaction.

personnellement, j'aurai vu d'un bonne œil cette fusion, contrairement a ce que pas mal de personne prétendait ici, a commencé par vous florent ferrière avec votre article "a charge" avec la soit dis en conspiration de fiat qui allait rafler renault ............ serieusement ????? vous croyez que chez renault il sont idiots ???? ce genre de négociation ne se fait pas à la va vite, et les tractations entre les deux groupes ne doivent pas dater d'hier.

tous nous font la moral pour plus d'europe, mais dans les faits on en est loin, fiat renault, et bien sur nissan et leur marque associé aurait pus être un groupe puissant au niveau mondial en créant de nouvelle synergie, une fois de plus des politiciens peu avisé on encore fait capoté la négociation.

en lisant les commentaires, certains pretendaient que fiat n'avais rien a apporté a renault ... j'ai bien ris.

renault végète dans le bas et le milieu de gamme, et le savoir faire de fca dans les gammes plus élevé est certains. fiat aurais surement amené a renault plus de fiabilité : après près de 10 ans de diesel Dci renault qui coulaient des bielles, de boite de vitesse, auto comme mecanique, fragile, voir la fiabilité douteuse des EDC, et du scandale ,susurré a demi mot, par les journalistes de caradisiac des casses moteur du 1.2 Tce, fiat aurait pus amener son savoir faire.

fiat garantie sa gamme 10 ans .... qui d'autre a oser faire cela ... personne.

Je suis convaincue depuis très longtemps de la fiabilité des fiat.

Quand a dire que fiat ne possède aucune technologie électrique, c'est faux, le groupe n'est certes, vraiment pas à la pointe au niveau des nouvelles technologie, mais les journalistes de caradisiac, vu qu'ils sont journalistes ... quoique parfois j'en doute, devrais savoir que la 500 électrique européennes est en test intensif, donc fiat a de la technologie électrique, et ils l'on déjà fait au Usa, les hybrides arrive aussi prochainement.

la fusion renault fiat ne se fera pas ... tant mieux pour fiat

Par

évidemment quelle bonne idée de toute façon le peu d'emplois restés en France ne représentent que 50 000 personnes... et cet Etat lrem passe son temps à dire qu'il ne peut rien faire... dépecer le patrimoine de l'État voilà l'objectif.

Par

"Pour Bruno Le Maire, le moment n'est pas encore à la fusion, que Nissan refuse catégoriquement (pour certains, c'est ce qui l'aurait poussé à faire chuter Ghosn)".

Hou hou les mauvais japonais!

MDR!

En attendant,"Renault envisage des poursuites contre son ancien patron Carlos Ghosn après qu'un audit interne, mené conjointement depuis des mois par Renault et Nissan au sein de leur filiale néerlandaise RNBV, a identifié 11 millions d’euros de dépenses douteuses. "

Par

A vouloir tout diriger et à son seul profit,l'état a déjà fait capoter l'alliance Renault-Volvo.Il n'y a pas de raison qu'il ne finisse par faire capoter Renault-Nissan.Allez encore un effort Le Maire.Pour l'instant Nissan ne demande pas pas grand chose.Juste un rééquilibrage des pouvoirs.Si Le Maire leur propose,comme je le redoute,de diminuer la part de l'état pour mettre la BPI,on va rigoler.

Par

En réponse à impala

je déteste les renault depuis l'achat, il y a quelques années, d'un renault espace 2.2 dci qui a été une source permanente de problèmes jusqu' à sa revente à moins de 100 000 kms complétement ecoeuré par la marque , contrairement a toutes les fiat que j'avais possédé jusque la et qui m’ont toujours donné satisfaction.

personnellement, j'aurai vu d'un bonne œil cette fusion, contrairement a ce que pas mal de personne prétendait ici, a commencé par vous florent ferrière avec votre article "a charge" avec la soit dis en conspiration de fiat qui allait rafler renault ............ serieusement ????? vous croyez que chez renault il sont idiots ???? ce genre de négociation ne se fait pas à la va vite, et les tractations entre les deux groupes ne doivent pas dater d'hier.

tous nous font la moral pour plus d'europe, mais dans les faits on en est loin, fiat renault, et bien sur nissan et leur marque associé aurait pus être un groupe puissant au niveau mondial en créant de nouvelle synergie, une fois de plus des politiciens peu avisé on encore fait capoté la négociation.

en lisant les commentaires, certains pretendaient que fiat n'avais rien a apporté a renault ... j'ai bien ris.

renault végète dans le bas et le milieu de gamme, et le savoir faire de fca dans les gammes plus élevé est certains. fiat aurais surement amené a renault plus de fiabilité : après près de 10 ans de diesel Dci renault qui coulaient des bielles, de boite de vitesse, auto comme mecanique, fragile, voir la fiabilité douteuse des EDC, et du scandale ,susurré a demi mot, par les journalistes de caradisiac des casses moteur du 1.2 Tce, fiat aurait pus amener son savoir faire.

fiat garantie sa gamme 10 ans .... qui d'autre a oser faire cela ... personne.

Je suis convaincue depuis très longtemps de la fiabilité des fiat.

Quand a dire que fiat ne possède aucune technologie électrique, c'est faux, le groupe n'est certes, vraiment pas à la pointe au niveau des nouvelles technologie, mais les journalistes de caradisiac, vu qu'ils sont journalistes ... quoique parfois j'en doute, devrais savoir que la 500 électrique européennes est en test intensif, donc fiat a de la technologie électrique, et ils l'on déjà fait au Usa, les hybrides arrive aussi prochainement.

la fusion renault fiat ne se fera pas ... tant mieux pour fiat

Et dans quel haut de gamme le savoir faire de FCA est meilleur?

Fiat ne vend quasiment que des 500, 500X et Tipo. C'est du niveau Twingo/Clio pour la 500 et Bas de gamme Mégane pour la Tipo.

Chrysler ne vend plus en Europe et leurs véhicules sont tout sauf haut de gamme.

Maserati OK, mais pour le coup ils sont à la ramasse dans leur catégorie, de même qu'Alfa. L'austère Talisman se vend actuellement 2 fois plus que la Giulia en Europe.

Non il faut rester sérieux 5 minutes. FCA n'arrive pas à la cheville de Renault sauf Jeep pour ce qui est des 4X4 qui en ce point est bien meilleur.

Et perso je ne suis ni amateur ni fan de Renault. On en a suffisamment possédés dans ma famille par le passé avec divers soucis pour ne plus en vouloir, même s'il ont fait des progrès depuis.

Mais FIAT au niveau fiabilité je suis désolé de vous le dire, il sont encore bien derrière Renault, et toujours parmi les plus mauvais du marché. Et ce n'est guère plus reluisant pour Jeep, Chrysler, RAM, Dodge ou Maserati qui trustent généralement les places en queue de classements. Et je ne l'invente pas, il y a suffisamment de sources disponibles pour le confirmer.

Franchement FCA n'est pas un candidat pour une fusion, mais plutôt pour un rachat.

Allemagne:

https://www.focus.de/auto/neuheiten/j-d-power-studie-2018-premiummarken-machen-oefter-probleme-mit-diesen-autos-sind-kunden-wirklich-zufrieden_id_9277174.html

https://de.statista.com/statistik/daten/studie/222156/umfrage/automarken-die-fuer-qualitaet-und-zuverlaessigkeit-stehen-nach-alter/

US et UK:

https://www.businessinsider.de/most-reliable-car-brands-according-to-jd-power-ranked-2018-2?op=1

https://www.reliabilityindex.com/manufacturer

https://www.express.co.uk/life-style/cars/1124498/Most-dependable-car-brand-2019-Reliable-Peugeot-Skoda-Hyundai

https://businesstech.co.za/news/motoring/299586/these-are-the-most-reliable-car-brands-for-2019/

https://clark.com/cars/most-reliable-cars-2018-jd-power/

https://www.consumerreports.org/cars-how-car-brands-compare-for-reliability/

Par

Fais suite à mon précédent post.

La date clef est 2015 ou Renault a cédé ses droits de gestion dans Nissan malgré ses 43%.

Depuis Le rapport de force est inversé et ce que nous découvrons est simplement une stratégie écrite de longue date.

N en déplaise aux économistes autoproclamés de caradisiac;

Renault fusionnera,

FCA était un échappatoire acceptable,

l état vient de reconnaître que son ingérence était problématique et contre-productive.

Le nouveau PDG de Renault est fragilisé par l échec de FCA au sein de l alliance.

Renault sera bouffé à pas cher par Nissan.

Par

En réponse à Soussmeboules

Et dans quel haut de gamme le savoir faire de FCA est meilleur?

Fiat ne vend quasiment que des 500, 500X et Tipo. C'est du niveau Twingo/Clio pour la 500 et Bas de gamme Mégane pour la Tipo.

Chrysler ne vend plus en Europe et leurs véhicules sont tout sauf haut de gamme.

Maserati OK, mais pour le coup ils sont à la ramasse dans leur catégorie, de même qu'Alfa. L'austère Talisman se vend actuellement 2 fois plus que la Giulia en Europe.

Non il faut rester sérieux 5 minutes. FCA n'arrive pas à la cheville de Renault sauf Jeep pour ce qui est des 4X4 qui en ce point est bien meilleur.

Et perso je ne suis ni amateur ni fan de Renault. On en a suffisamment possédés dans ma famille par le passé avec divers soucis pour ne plus en vouloir, même s'il ont fait des progrès depuis.

Mais FIAT au niveau fiabilité je suis désolé de vous le dire, il sont encore bien derrière Renault, et toujours parmi les plus mauvais du marché. Et ce n'est guère plus reluisant pour Jeep, Chrysler, RAM, Dodge ou Maserati qui trustent généralement les places en queue de classements. Et je ne l'invente pas, il y a suffisamment de sources disponibles pour le confirmer.

Franchement FCA n'est pas un candidat pour une fusion, mais plutôt pour un rachat.

Allemagne:

https://www.focus.de/auto/neuheiten/j-d-power-studie-2018-premiummarken-machen-oefter-probleme-mit-diesen-autos-sind-kunden-wirklich-zufrieden_id_9277174.html

https://de.statista.com/statistik/daten/studie/222156/umfrage/automarken-die-fuer-qualitaet-und-zuverlaessigkeit-stehen-nach-alter/

US et UK:

https://www.businessinsider.de/most-reliable-car-brands-according-to-jd-power-ranked-2018-2?op=1

https://www.reliabilityindex.com/manufacturer

https://www.express.co.uk/life-style/cars/1124498/Most-dependable-car-brand-2019-Reliable-Peugeot-Skoda-Hyundai

https://businesstech.co.za/news/motoring/299586/these-are-the-most-reliable-car-brands-for-2019/

https://clark.com/cars/most-reliable-cars-2018-jd-power/

https://www.consumerreports.org/cars-how-car-brands-compare-for-reliability/

Plus que la fiabilité des voitures,faudrait s'assurer de la fiabilité de ces statistiques.

Dans la stat allemande je note que le bon dernier en fiabilité c'est BMW et que dans la stat alglaise on place BMW parmi les meilleures.Quant à "Consumeurs Reports" on sait ce que ça vaut.

Par

En réponse à impala

je déteste les renault depuis l'achat, il y a quelques années, d'un renault espace 2.2 dci qui a été une source permanente de problèmes jusqu' à sa revente à moins de 100 000 kms complétement ecoeuré par la marque , contrairement a toutes les fiat que j'avais possédé jusque la et qui m’ont toujours donné satisfaction.

personnellement, j'aurai vu d'un bonne œil cette fusion, contrairement a ce que pas mal de personne prétendait ici, a commencé par vous florent ferrière avec votre article "a charge" avec la soit dis en conspiration de fiat qui allait rafler renault ............ serieusement ????? vous croyez que chez renault il sont idiots ???? ce genre de négociation ne se fait pas à la va vite, et les tractations entre les deux groupes ne doivent pas dater d'hier.

tous nous font la moral pour plus d'europe, mais dans les faits on en est loin, fiat renault, et bien sur nissan et leur marque associé aurait pus être un groupe puissant au niveau mondial en créant de nouvelle synergie, une fois de plus des politiciens peu avisé on encore fait capoté la négociation.

en lisant les commentaires, certains pretendaient que fiat n'avais rien a apporté a renault ... j'ai bien ris.

renault végète dans le bas et le milieu de gamme, et le savoir faire de fca dans les gammes plus élevé est certains. fiat aurais surement amené a renault plus de fiabilité : après près de 10 ans de diesel Dci renault qui coulaient des bielles, de boite de vitesse, auto comme mecanique, fragile, voir la fiabilité douteuse des EDC, et du scandale ,susurré a demi mot, par les journalistes de caradisiac des casses moteur du 1.2 Tce, fiat aurait pus amener son savoir faire.

fiat garantie sa gamme 10 ans .... qui d'autre a oser faire cela ... personne.

Je suis convaincue depuis très longtemps de la fiabilité des fiat.

Quand a dire que fiat ne possède aucune technologie électrique, c'est faux, le groupe n'est certes, vraiment pas à la pointe au niveau des nouvelles technologie, mais les journalistes de caradisiac, vu qu'ils sont journalistes ... quoique parfois j'en doute, devrais savoir que la 500 électrique européennes est en test intensif, donc fiat a de la technologie électrique, et ils l'on déjà fait au Usa, les hybrides arrive aussi prochainement.

la fusion renault fiat ne se fera pas ... tant mieux pour fiat

Tkt pas tu n'es pas le seul à le penser, tant pis pour Renault

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire