Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Renault : le nouveau patron mieux payé que Carlos Ghosn

Dans Economie / Politique / Personnalités

Renault : le nouveau patron mieux payé que Carlos Ghosn

Luca de Meo, futur directeur général de Renault, pourrait toucher plus de six millions d'euros par an. C'est plus que ce qu'aurait pu avoir Carlos Ghosn, qui était président-directeur général !

Chaque année, la rémunération de Carlos Ghosn en tant que PDG de Renault faisait jaser. Ghosn chassé, les polémiques sur le salaire du chef vont-elles prendre fin ? Pas vraiment, car le nouveau patron de la marque devrait toucher plus que ses prédécesseurs ! Selon un document mis en ligne par le constructeur et repéré par l'AFP, Luca de Meo devrait pourrait toucher 6 millions d'euros par an.

Celui qui deviendra officiellement directeur général du Losange le 1er juillet 2020, la fonction de président étant assurée par Jean-Dominique Senard, touchera un salaire fixe de 1,3 million d'euros par an. A cela pourra s'ajouter une rémunération annuelle variable qui peut atteindre 150 % de la part fixe, soit 1,95 million d'euros. Ce variable dépendra de "critères quantitatifs et qualitatifs". En clair, si Luca de Meo a fait du bon travail.

En plus de la part fixe et variable, il y aura une rémunération variable à long terme avec des actions, jusqu'à 75 000 par an. À la valeur actuelle de l'action, qui est d'environ 34,50 €, cela peut donner quasiment 2,6 millions d'euros. Soit au total 5,85 millions d'euros sur une année. Et il convient de noter que l'action du Losange est actuellement au plus bas. L'arrivée de Luca de Meo pourrait bien la relancer… Les actions seront versées en fonction "de critères de performance évalués sur une période cumulée de trois ans et à une condition de présence de trois ans à compter de leur date d’attribution".

Avec près de 6 millions d'euros par an, Luca de Meo toucherait nettement plus que Thierry Bolloré, l'ex directeur général limogé en octobre dernier, qui avait 900 000 € de fixe, 125 % de part variable et 50 000 actions, ce qui donnerait 3,75 millions. Carlos Ghosn, qui avait accepté d'abaisser sa rémunération lors de sa reconduction au poste de PDG en 2018, aurait pu avoir jusqu'à 4,7 millions d'euros. Précisions qu'il avait toutefois environ 7 millions d'euros avant la baisse de son salaire.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (50)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

SO WHAT ?

Par

Gros salaire avant même d'avoir le moindre résultat.... Que dire....

Par

En réponse à wormlord

Gros salaire avant même d'avoir le moindre résultat.... Que dire....

C'est le cric quoi(et peut-être aussi l'Etat son actionnaire) :bah:

Par

Avec son salaire il pourra transformer le cric toujours en panne en losange fonctionnel. Enfin pas sûr, s'il choisi plutôt de rémunérer les actionnaires que d'investir dans des pièces de qualité.

Par

Vous allez voir que l'on vas vite finir par regretter Ghosn...

Par

le nouveau Monde ..

Par

En réponse à nous75

Vous allez voir que l'on vas vite finir par regretter Ghosn...

Aussi présomptueux que ton regretter marchand de vérité, à voir...

Par

Viva Carlos el grande

Par

L'info qui tue, mort de rire !

Par

qui parlait de pas plus de 20 fois le SMIC ?? là c'est 420 fois le SMIC !!!!!, un salaire comme celui là doit se justifier par un réel développement de l'entreprise et ce n'est pas le cas et ne sera pas le cas dans les années qui s'annoncent, des gens comme Dreyfus on n'en fait plus !!!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire