Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Renault pourrait lancer une électrique à moins de 10 000 €

Dans Ecologie / Electrique / Véhicules électriques

Renault pourrait lancer une électrique à moins de 10 000 €

Le directeur général de Renault a confié à la presse au salon de Francfort que la marque réfléchissait sérieusement à une électrique bon marché en Europe, notamment si la K-ZE est un succès en Chine. On parle alors d'une auto à moins de 10 000 €.

Le groupe Renault peut-il nous refaire le coup Dacia, mais dans l'électrique ? Alors que des questions se posent sur l'avenir de la marque roumaine, dont les prix vont inévitablement augmenter à mesure que les normes vont se durcir sur les moteurs thermiques, Thierry Bolloré, le patron de Renault, a confirmé au salon de Francfort que Renault pourrait parvenir à tirer des bénéfices de la vente et la location d'un véhicule électrique à très bas coût en Europe. Renault est déjà dans une bonne dynamique avec la Zoe qui réalise des bénéfices et se montre rentable, malgré les faibles volumes de vente.

"Nous réalisons déjà des profits avec nos électriques actuelles avec des volumes relativement modestes. En projetant ce qui est en train de se passer sur le marché de l'automobile, nous avons une vraie vision où nous pourrons encore réaliser des profits avec une électrique bon marché. Tout le monde travaille sur des modèles haut de gamme, mais l'élément clé est que nous avons besoin d'avoir des véhicules électriques accessibles", a confirmé le numéro un de Renault.

Si Renault venait effectivement à introduire cette auto en Europe, ce ne serait pas avant cinq ans. Le temps, aussi, que le coût des batteries baisse encore, et que la marque trouve un business plan valable pour l'Europe. En attendant, les électriques récentes les moins chères restent les Skoda Citigo e iV et Volkswagen e-Up!, à moins de 20 000 €, bonus écologique compris.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (96)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

avec des si on met paris en bouteille comme on dit

Par

"Le directeur général de Renault a confié à la presse au salon de Francfort que la marque réfléchissait sérieusement à une électrique bon marché en Europe, notamment sur la K-ZE est un succès en Chine. On parle alors d'une auto à moins de 10 000 €."

Cette phrase n'a pas de sens .

Ne faudrait-il pas lire:

"....... notamment si la K-ZE est un succès en Chine."

Par

En réponse à chat_chant_le_sapin

avec des si on met paris en bouteille comme on dit

Exact,c'est hypothétique et pas avant 2024.

Par

(..)Si Renault venait effectivement à introduire cette auto en Europe, ce ne serait pas avant cinq ans.(..)

5 ans? c'est une éternité. que proposera la concurrence dans 5 ans? :bah:

après, proposer une sandero électrique à 10k€, je pense que c'est déjà possible, mais avec une... petite autonomie.:bah:

Par

L'avenir de la voiture électrique, c'est d'être la seconde voiture du ménage : La poubelle qui sert à aller chercher les moutards à l'école et à prendre des coups de caddies sur les parkings de grande surface. Du coup, il faut qu'elle soit pas chère.

Je parle avec plein de gens qui sont en couple avec une maison (pensez à la recharge). Ils disent tous que la voiture électrique est chère. La voiture neuve, ce fut le break, puis le monospace et maintenant le SUV. La seconde voiture est achetée d'occasion.

Par

En réponse à narmer

L'avenir de la voiture électrique, c'est d'être la seconde voiture du ménage : La poubelle qui sert à aller chercher les moutards à l'école et à prendre des coups de caddies sur les parkings de grande surface. Du coup, il faut qu'elle soit pas chère.

Je parle avec plein de gens qui sont en couple avec une maison (pensez à la recharge). Ils disent tous que la voiture électrique est chère. La voiture neuve, ce fut le break, puis le monospace et maintenant le SUV. La seconde voiture est achetée d'occasion.

mais c'est quoi une voiture chère?

ensuite, si c'est le propriétaire d'un 5008 à 40k€ qui explique qu'il n'a pas les moyens de mettre plus de 10k€ dans une seconde voiture, je trouve toujours ça un peu... bizarre.

ensuite, faut faire ses calculs sur la durée de possession estimée de la seconde voiture.

si c'est pour la garder 10 ans, combien vas-tu économiser en carburant?:bah:

facile 5 à 700€ par an pour 7-10000km annuels.

Par

Renault s'adapte à l’appauvrissement progressif des français et des européens

Par

En réponse à DonaldLove

Renault s'adapte à l’appauvrissement progressif des français et des européens

Ou à la montée de l'idée que dans la vie, il y a plus sympa pour dépenser son argent que d'acheter une bagnole.

Par

En réponse à DonaldLove

Renault s'adapte à l’appauvrissement progressif des français et des européens

L'appauvrissement financier ou intellectuel , ou , les 2 ?

Par

En réponse à mynameisfedo

mais c'est quoi une voiture chère?

ensuite, si c'est le propriétaire d'un 5008 à 40k€ qui explique qu'il n'a pas les moyens de mettre plus de 10k€ dans une seconde voiture, je trouve toujours ça un peu... bizarre.

ensuite, faut faire ses calculs sur la durée de possession estimée de la seconde voiture.

si c'est pour la garder 10 ans, combien vas-tu économiser en carburant?:bah:

facile 5 à 700€ par an pour 7-10000km annuels.

La majorité (ce qui devrait l'être) de la France Profonde qui travaille et qui rembourse son pavillon de banlieue.

Le mari gagne ses 1600 € à l'usine et la femme ramène 1100 €.

La voiture principale est un kadjar/3008 de 4 ans. La seconde voiture est une 207/clio3/C3 de 10 ans.

Moi je l'appelle pas la classe moyenne mais la basse classe, la classe ouvrière. Ceux au smic qui bossent.

Ceux en dessous, c'est des cas sociaux. ces derniers devraient être marginaux. Ils deviennent de plus en plus nombreux.

Moi je suis ingénieur avec 2500 par mois. Je me considère à la limite basse de la classe moyenne. Mais étant célibataire, je vis comme la classe ouvrière car je dois tout payer avec un seul salaire.

La classe moyenne "moderne" est une "invention" du gouvernement et des journalistes pour faire croire à ceux qui bossent qu'ils sont privilégiés alors qu'ils ne sont que des ouvriers à la base la pyramide sociale. Cela a bien servi pour discréditer les gilets jaunes.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire