Publi info

Renault Twingo : bientôt en électrique ?

Renault Twingo : bientôt en électrique ?

Un média néerlandais indique que Renault planche sur une Twingo électrique. Si l'idée se concrétise, l'auto pourrait jouer la carte du prix agressif, alors que la Zoé devrait un peu monter en gamme à l'occasion de son restylage.

Selon Autoweek, Renault a dans ses cartons une variante électrique de la Twingo. Une déclinaison qui peut sembler évidente dans la mesure où la cousine technique de la petite française, la Smart Forfour, existe déjà en 100 % électrique… et va même terminer sa carrière avec cette seule motorisation.

On se demande d'ailleurs pourquoi une Twingo électrique n'existe pas déjà. On se dit que c'est peut-être pour ne pas perturber la carrière de la Zoé. Toutefois, celle-ci va bénéficier d'une grosse mise à jour d'ici quelques semaines, avec des améliorations techniques. La puissance et la capacité de la batterie devraient progresser, afin de contrer l'arrivée de la Peugeot e-208.

Cela pourrait ainsi laisser de la place à une Twingo électrique, qui jouerait la carte du prix d'accès. L'auto s'attaquerait aux nouvelles versions branchées des Seat Mii et Skoda Citigo, lancées avec une batterie de 36,8 kWh et annoncées avec une autonomie en cycle WLTP de 260 km. Ces modèles sont déjà promis à des prix alléchants pour des électriques. Fort de son expérience, le Losange pourrait faire encore mieux s'il se décide à lancer une Twingo électrique.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (25)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Voilà qui serait une bonne nouvelle pour augmenter les économies d'échelle. On peut avoir bon espoir dans le fait qu'une Twingo électrique sera au moins aussi intéressante qu'une e-Up.

Sur le plan écologique en revanche... Les citadines, qu'elles soient thermiques ou électriques, me semblent une aberration. Pour se déplacer en ville, les transports en commun sont bien moins polluants, les scoots bien plus rapides. En milieu périurbain ou rural, une polyvalente est bien plus polyvalente (justement) et quasiment au même prix.

Par

"On se demande d'ailleurs pourquoi une Twingo électrique n'existe pas déjà. On se dit que c'est peut-être pour ne pas perturber la carrière de la Zoé".

Et même si c'était le cas, Renault serait de toute façon gagnant (financièrement et en parts de marché).

Non, ça fait plutôt partie des décisions abberantes auxquelles Renault nous habitue en ce moment.

Pareil pour la Twizy, pourquoi Renault ne la développe pas ?

Conséquence, Seat à sortie un concept similaire (une sorte de version 2 de la Twizy).

Au final, Renault se fait bêtement piquer des parts de marché alors qu'il aurait pu asseoir sa domination en Europe, sur l'électrique, comme il le fait pour le low-cost.

A moins que Renault veut seulement se recentrer sur le low-cost ?

Par

En réponse à Ponloire

Voilà qui serait une bonne nouvelle pour augmenter les économies d'échelle. On peut avoir bon espoir dans le fait qu'une Twingo électrique sera au moins aussi intéressante qu'une e-Up.

Sur le plan écologique en revanche... Les citadines, qu'elles soient thermiques ou électriques, me semblent une aberration. Pour se déplacer en ville, les transports en commun sont bien moins polluants, les scoots bien plus rapides. En milieu périurbain ou rural, une polyvalente est bien plus polyvalente (justement) et quasiment au même prix.

Oui, avec des contraintes à venir très probables sur les matières premières et aussi sur le pétrole, les petite voitures électriques sont très attendues pour pouvoir continuer à aller faire ses courses, emmener les enfants à l'écoles et aller travailler dans les environnements péri-urbains.

Par

J'ai une Smart ForFour électrique et une Twingo III : c'est le même chassis, assemblé en Slovénie.

Je pense qu'il y a eu un accord commercial entre Renault et Smart.

Renault s'est engagé, probablement, à ne pas commercialiser la version électrique qui existe pour la Smart Forfour.

Mais le partenariat semble prendre fin avec la Smart qui doit être produite en Chine....

Le Chassis de la Twingo est conçu avec sous le chassis un espace vide..... où la Smart électrique glisse sa batterie.

Par

Le segment est en perte de vitesse, incorporer une version électrique pour un véhicule urbain me paraît être une bonne idée surtout pour nos villes peuplées de bobos écolos.

Je pense que pour re dynamiser le segment ils planchent aussi sur un mini SUV, style Kwid (déjà vendu en inde), électrique et/ou hybride.

En effet, ils n'ont pas dévoilé le concept K-ZE pour rien.

Donc sur ce segment, on aurait alors une Twingo électrique et/ou hybride + SUV basé issu du concept K-ZE. Et là ça risque de cartonner.

Ce qui permettra de faire monter la Zoé en gamme pour mieux contrer la e-208, avec à ses côtés la reine Clio 5 hybride qui serait déjà dispo depuis quelques années.

RENAULT a de belles cartes à jouer en Europe et en Chine avec ce genre de stratégie.

Par

vous avez pas compris...

ils vont pas tuer la poule aux oeufs d'or.. avec une electrique à 15 000 euros..

donc ils vont continuer à vendre de la zoé à 30 000...

c'est aussi valable pour les autres constructeurs avec leur compactes à 35 000...

donc la twingo electrique vous oubliez!

de plus cette caisse va disparaitre..

le partenariat avec smart s'arrette... bientot..

Par

En réponse à Initiale Pastis

"On se demande d'ailleurs pourquoi une Twingo électrique n'existe pas déjà. On se dit que c'est peut-être pour ne pas perturber la carrière de la Zoé".

Et même si c'était le cas, Renault serait de toute façon gagnant (financièrement et en parts de marché).

Non, ça fait plutôt partie des décisions abberantes auxquelles Renault nous habitue en ce moment.

Pareil pour la Twizy, pourquoi Renault ne la développe pas ?

Conséquence, Seat à sortie un concept similaire (une sorte de version 2 de la Twizy).

Au final, Renault se fait bêtement piquer des parts de marché alors qu'il aurait pu asseoir sa domination en Europe, sur l'électrique, comme il le fait pour le low-cost.

A moins que Renault veut seulement se recentrer sur le low-cost ?

Ah les fameux commentaires débiles de Initiale Pastis le troll.

Les décisions de RENAULT sont tellement aberrantes qu'ils sont numéro 2 en Europe en marque RENAULT seule.

Concernant l'électrique, la Zoé fait partie des leader... auprès de sa cousine la Leaf numéro 1 en Europe. Ils n'ont pas de leçons à recevoir.

Si quelque chose proche de près ou de loin à ce que je dis dans mon précédent commentaire se mettait en place, RENAULT a toutes les chances de cartonner à la prochaine génération avec un combo Twingo - K-ZE sur le segment des petites voitures et un combo Zoé - Clio 5 hybride sur celui du dessus.

Sans compter que le reste de la gamme va être généralisé en hybride donc combo Kadjar - Mégane hybride et haut de gamme Talisman/Espace/Koléos hybride.

Par

vous nous cassez les pieds avec votre Pigeot e 7 ans de retard sur RENAULT et sa Superbe ZOé

Par

Voilà un véhicule électrique intéressant. Si elle récupère le moteur 90 chevaux de la Zoé et que le prix (avec batterie inclue) est au alentours de 20 000€ maxi. Pour l'autonomie ; 250 km c'est déjà limite trop. Ça permet au moins de faire la semaine sans recharger. Et la recharger au boulot le vendredi pendant qu'on bosse, la twingo se charge gentiment en basse puissance pour pas abîmer la batterie.

Par

ah enfin avec un grand toit ouvrant en toile SVP !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire