Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Renault va-t-il vendre sa division thermique aux Chinois de Geely ?

Dans Economie / Politique / Industrie

Cédric Pinatel

Renault va-t-il vendre sa division thermique aux Chinois de Geely ?

Après Volvo et une partie du groupe Mercedes-Benz, le Chinois Geely va-t-il investir massivement dans la future division thermique de Renault ? C'est ce qu'il se murmure en coulisses.

Il y a quelques semaines, Renault annonçait sa volonté de vouloir séparer son activité en deux pôles : l'un dédié au développement des voitures et technologies électriques, appelé à devenir le plus important au sein du groupe. L'autre, à la mise au point des moteurs thermiques et hybrides. Dans un contexte international de migration vers la technologie du 100% électrique, ce second pôle perdrait logiquement de l'envergure dans les années à venir et concevrait à moyen terme des véhicules commercialisés essentiellement hors de l'Europe. Cette scission placerait 10 000 salariés dans chacun des deux pôles.

D'après les journalistes de Reuters, qui citent « deux sources internes à Renault », la marque au losange serait actuellement en train de préparer l'organisation de ce futur pôle réservé au développement des véhicules thermiques et hybrides. L'objectif ? Nouer d'importants partenariats avec d'autres acteurs de l'industrie. Toujours d'après Reuters, ces partenaires intéressés seraient le constructeur chinois Geely ainsi qu'un groupe pétrolier dont le nom n'est pas encore précisé. Renault ne conserverait qu'une participation de 40% dans ce futur pôle dédié aux groupes motopropulseurs à énergie fossiles, de la même hauteur que celle de Geely. Quant aux 20% restants, ils reviendraient au groupe pétrolier. A noter que la marque Nissan ne serait pas concernée par cette restructuration, préférant décider elle-même de son avenir quant aux moteurs thermiques (logique puisqu'elle continue à en vendre beaucoup dans le monde). Reuters précise que ce plan peut encore changer et que d'autres scénarios restent possibles.

Geely, une main mise sur l'Europe

Rappelons que les Chinois de Geely possèdent le constructeur Volvo et sa récente division Polestar. Ils détiennent aussi désormais 10% du groupe Mercedes-Benz et 50% de la marque Smart. Ajoutez à cela la marque Link & Co actuellement en phase d'arrivée chez nous et vous obtenez un géant chinois de l'automobile aux ramifications désormais très importantes sur le Vieux Continent. En investissant dans le pôle thermique de Renault, Geely chercherait sans doute à renforcer ses gammes de moteurs à explosion pour certains marchés stratégiques du globe.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire