Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Rouler à l'huile de friture reste finalement illégal

Dans Economie / Politique / Politique

Olivier Cottrel

Adopté par l’Assemblée nationale en juillet, l’amendement autorisant l’incorporation d’huile végétale dans le gazole a finalement été retoqué par le Conseil Constitutionnel qui a estimé qu’il n’avait tout simplement « rien à faire » dans le texte voté.

Pas de voitures qui sentent la frite en France. Légalement du moins.
Pas de voitures qui sentent la frite en France. Légalement du moins.

Lors du vote du projet de loi sur le pouvoir d’achat en juillet dernier et son adoption, l’Assemblée nationale a également validé un amendement déposé par le député écologiste, et secrétaire national d’EELV, Julien Bayou, qui autorisait l’incorporation d’huile végétale dans le gazole. Un amendement qui, autrement dit, légalisait donc l’usage d’huile de friture usagée comme carburant.

Finalement, la victoire a été de courte durée pour Julien Bayou, le Conseil constitutionnel ayant décidé, depuis, de retoquer l’article concernant cette légalisation de l’utilisation d’huile de friture usagée comme carburant, une pratique déjà légale en Allemagne. « Les sages », comme ils sont souvent dénommés dans les médias, ont tout simplement estimé que l’article du projet de loi pouvoir d’achat n’avait rien à faire dans le texte voté.

Rouler à l'huile de friture reste finalement illégal

Pour l’élu écologiste, fervent soutien de cette légalisation de l’huile de friture usagée comme carburant, il vaut toujours mieux : « dépendre des baraques à frites que des monarchies pétrolières, ne pas faire des courbettes à Mohammed ben Salmane et ne pas dépendre du gaz de schiste américain. » Une bataille de perdue, mais une guerre qui continue, Bayou ayant déjà affirmé son intention de revenir à la charge à l’occasion du projet de loi finances en 2023.

En attendant, en France, même si la pratique est répandue, rouler à l’huile de friture reste donc illégal.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire