Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Route de nuit - Éloge du bon goût : comment transformer son auto en sapin de noël.

Dans Loisirs / Autres actu loisirs

Michel Holtz

Souvent, à l'approche des fêtes de fin d'année, les maisons se parent de décorations voyantes et clignotantes. Mais pourquoi les voitures échapperaient-elles à cet embellissement pour les uns ou cet acharnement pour les autres ? Nous avons trouvé quelques solutions pour y parer. Et parer son auto pour Noël.

Afficher le Père Noël sur la vitre arrière, c'est possible. Même si ce n'est pas toujours très légal
Afficher le Père Noël sur la vitre arrière, c'est possible. Même si ce n'est pas toujours très légal

On a coutume de désigner une auto à la décoration surchargée comme un sapin de noël roulant. Certains, n'y voyant ni malice ni désignation péjorative, prennent ce qualificatif au premier degré et s'empressent, dès le mois de décembre venu, de décorer leur auto selon les codes de fêtes de fin d'année. Pour le meilleur rarement, et le pire souvent.

Adieu le sapin qui sent bon et vive le sapin de Noël

La première victime de cet engouement décoratif est indubitablement le célèbre sapin qui sent bon. Il est en général lamentablement abandonné dans une triste poubelle par les décorateurs automobiles, au profit d'un autre sapin, de Noël celui-là et généralement en plastique. On en trouve de toute taille sur les principaux sites d'e-commerce. Ils sont vendus entre 8 et 40 euros selon leur degré de sophistication, et la marge souhaitée par l'e-marchand. Généralement munis d'une ventouse qui permet de les fixer sur le tableau bord, bien en hauteur, ils doivent être vus, non seulement des occupants de la voiture, mais aussi des badauds qui croisent l'auto ainsi affublée.

Un branchement sur l'allume-cigare : et hop, le sapin clignote.
Un branchement sur l'allume-cigare : et hop, le sapin clignote.

Plus sophistiqués, certains d'entre eux s'illuminent et clignotent via la prise de l'allume-cigare. Une option plus chère et, surtout plus dangereuse : rien de tel qu'un scintillement discontinu dans l'habitacle pour distraire la vision du conducteur.

L'essuie-glace se transforme en patte de renne qui salue la foule

Si le sapin en plastique est un must have de la décoration automobile en décembre, il est de plus en plus souvent talonné par le sticker posé à même les vitres. C'est généralement un Père Noël d'une bonne trentaine de centimètres, fixé sur une vitre arrière qui salue les passants. La légalité de l'affaire n’est pas établie et il conviendra de négocier avec la maréchaussée si l'autocollant est trop grand. Des stickers, d'un genre nouveau, vont jusqu'à s'animer, par la grâce de l'essuie-glace arrière figurant le bras d'un renne, ou celui du vieux barbu himself. Il suffit d'enclencher l'essuie-glace en question, ce qui, en décembre est plus courant qu'en juillet, pour produire un effet garanti.

Il suffit de lancer l'essuie-glace arrière, et le renne du Père Noël agite une patte.
Il suffit de lancer l'essuie-glace arrière, et le renne du Père Noël agite une patte.

Parfois, les constructeurs automobiles se piquent eux-mêmes au jeu. c'est ainsi que Nissan, en 2019, a entièrement décoré sa Leaf. l'électricité destinée à faire clignoter l'affaire était évidemment fournie par la batterie de 74 W de la compacte Japonaise. Et "uniquement par la régénération" précisait la marque à l'époque. Pas sûr que la voiture soit homologuée dans cet état pour rouler suffisamment et  donc, régénérer suffisamment la batterie pour éclairer le sapin de Noël ambulant.

Une Nissan Leaf transformée en sapin de Noël, c'était en 2019.
Une Nissan Leaf transformée en sapin de Noël, c'était en 2019.

Photos (8)

Mots clés :

En savoir plus sur : Moyenne Berline

SPONSORISE

Actualité Moyenne Berline

Avis Moyenne Berline

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire