Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Salon de Francfort 2019 - Mercedes GLC 300 e : le retour de l'hybride rechargeable

Le GLC est de nouveau décliné en hybride rechargeable, toujours avec un ensemble essence/électricité de 320 ch. La batterie plus grosse améliore l'autonomie sans utiliser d'essence.

Salon de Francfort 2019 - Mercedes GLC 300 e : le retour de l'hybride rechargeable

Mercedes met le paquet sur l'hybride rechargeable. Au Salon de Francfort, la marque présentera plusieurs nouveautés avec ce type de motorisation. Après les Classe A, Classe B et GLE, voici le GLC. Ce n'est pas une première pour ce modèle. Mais la variante plug-in avait disparu du catalogue lors du passage à la norme WLTP.

Un an après, elle est enfin de retour, avec un nouveau nom. Ce n'est plus la 350 e, elle est maintenant nommée GLC 300 e 4MATIC. La base technique est un quatre cylindres essence 2.0 litres de 211 ch. Ce bloc est associé à un moteur électrique de 90 kW. La puissance maxi cumulée est de 320 ch. Le couple maxi est de 700 Nm. Ce modèle a une vitesse de pointe de 230 km/h et passe de 0 à 100 km/h en 5,7 secondes.

Le 300 e est équipé d'une batterie de 13,5 kWh. C'est en forte hausse par rapport au précédent modèle, qui avait une batterie de 8,7 kWh. Cela lui donne une autonomie électrique avec le cycle de mesure plus sévère WLTP de 39 à 43 km.

Il n'y a pas de particularité esthétique pour ce GLC. On rappelle que le modèle a été restylé en début d'année, avec un visage revu. En revanche, l'ensemble technique fait perdre du volume de chargement. La capacité chute à 395 litres, contre 550 litres sur les versions thermiques.

SPONSORISE

Actualité Mercedes

Toute l'actualité

Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Magnifique voiture :love:

Par contre en hybrid non merci

Par

""""""""La capacité chute à 395 litres, contre 550 litres sur les versions thermiques."""""""""""""""

le talon d'achille en plus de la masse sur les pluging , perso aucun intérêt et surtout d'usage pour ce genre de paradoxe automobile ...

Par

En réponse à Turbo95

""""""""La capacité chute à 395 litres, contre 550 litres sur les versions thermiques."""""""""""""""

le talon d'achille en plus de la masse sur les pluging , perso aucun intérêt et surtout d'usage pour ce genre de paradoxe automobile ...

Pas le cas chez Volvo par exemple... Ça dépend vraiment des marques.

Par

Et dire que ces voitures vont polluer plus , puisque les acquéreurs ne les rechargent pas la plupart du temps

Par

En réponse à manunoel

Et dire que ces voitures vont polluer plus , puisque les acquéreurs ne les rechargent pas la plupart du temps

C'est regrettable.

En fait, ce genre de véhicule ne doit pas arriver dans des flottes d'entreprises où les conducteurs s'en foutent de recharger (le carburant est payé par la boîte).

En usage particulier, ça trouve tout son intérêt, quand tu paies ton énergie (fossile ou électrique).

Et l'hybride rechargeable a été plébiscité par l'ADEME dans un rapport de 2018 comme le modèle le mieux adapté pour les particuliers actuellement :

Usage 100% électrique dans les trajets du quotidien (< 50 km), et usage thermique pour les longs trajets moins fréquents, d'une part.

Petite batterie d'autre part, donc moins de ressources primaires, moins d'énergie à la fabrication qu'une voiture électrique. Au final, le bilan carbone sur la durée de cycle de vie du véhicule va à la faveur de l'hybride rechargeable.

Par

En réponse à manunoel

Et dire que ces voitures vont polluer plus , puisque les acquéreurs ne les rechargent pas la plupart du temps

On s'en fou

Par

En réponse à LePassionné

On s'en fou

Yeah

Le commentaire du blaireau qui sert à rien

Par

En réponse à Oresias

C'est regrettable.

En fait, ce genre de véhicule ne doit pas arriver dans des flottes d'entreprises où les conducteurs s'en foutent de recharger (le carburant est payé par la boîte).

En usage particulier, ça trouve tout son intérêt, quand tu paies ton énergie (fossile ou électrique).

Et l'hybride rechargeable a été plébiscité par l'ADEME dans un rapport de 2018 comme le modèle le mieux adapté pour les particuliers actuellement :

Usage 100% électrique dans les trajets du quotidien (< 50 km), et usage thermique pour les longs trajets moins fréquents, d'une part.

Petite batterie d'autre part, donc moins de ressources primaires, moins d'énergie à la fabrication qu'une voiture électrique. Au final, le bilan carbone sur la durée de cycle de vie du véhicule va à la faveur de l'hybride rechargeable.

J'approuve totalement !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire