Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Salon de Francfort 2019 - Mercedes GLC 300 e : le retour de l'hybride rechargeableLe GLC est de nouveau décliné en hybride rechargeable, toujours avec un ensemble essence/électricité de 320 ch. La batterie plus grosse améliore l'autonomie sans utiliser d'essence.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Par

""""""""La capacité chute à 395 litres, contre 550 litres sur les versions thermiques."""""""""""""""

le talon d'achille en plus de la masse sur les pluging , perso aucun intérêt et surtout d'usage pour ce genre de paradoxe automobile ...

Par

En réponse à Turbo95

""""""""La capacité chute à 395 litres, contre 550 litres sur les versions thermiques."""""""""""""""

le talon d'achille en plus de la masse sur les pluging , perso aucun intérêt et surtout d'usage pour ce genre de paradoxe automobile ...

Pas le cas chez Volvo par exemple... Ça dépend vraiment des marques.

Par

Et dire que ces voitures vont polluer plus , puisque les acquéreurs ne les rechargent pas la plupart du temps

Par

En réponse à manunoel

Et dire que ces voitures vont polluer plus , puisque les acquéreurs ne les rechargent pas la plupart du temps

C'est regrettable.

En fait, ce genre de véhicule ne doit pas arriver dans des flottes d'entreprises où les conducteurs s'en foutent de recharger (le carburant est payé par la boîte).

En usage particulier, ça trouve tout son intérêt, quand tu paies ton énergie (fossile ou électrique).

Et l'hybride rechargeable a été plébiscité par l'ADEME dans un rapport de 2018 comme le modèle le mieux adapté pour les particuliers actuellement :

Usage 100% électrique dans les trajets du quotidien (< 50 km), et usage thermique pour les longs trajets moins fréquents, d'une part.

Petite batterie d'autre part, donc moins de ressources primaires, moins d'énergie à la fabrication qu'une voiture électrique. Au final, le bilan carbone sur la durée de cycle de vie du véhicule va à la faveur de l'hybride rechargeable.

Par

En réponse à manunoel

Et dire que ces voitures vont polluer plus , puisque les acquéreurs ne les rechargent pas la plupart du temps

On s'en fou

Par

En réponse à Oresias

C'est regrettable.

En fait, ce genre de véhicule ne doit pas arriver dans des flottes d'entreprises où les conducteurs s'en foutent de recharger (le carburant est payé par la boîte).

En usage particulier, ça trouve tout son intérêt, quand tu paies ton énergie (fossile ou électrique).

Et l'hybride rechargeable a été plébiscité par l'ADEME dans un rapport de 2018 comme le modèle le mieux adapté pour les particuliers actuellement :

Usage 100% électrique dans les trajets du quotidien (< 50 km), et usage thermique pour les longs trajets moins fréquents, d'une part.

Petite batterie d'autre part, donc moins de ressources primaires, moins d'énergie à la fabrication qu'une voiture électrique. Au final, le bilan carbone sur la durée de cycle de vie du véhicule va à la faveur de l'hybride rechargeable.

J'approuve totalement !

SPONSORISE

Actualité Mercedes

Toute l'actualité