Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Sur route : le confort en berne

Essai - Jaguar E-Pace : un félin à la sieste

Dans la jungle des SUV compacts, le nouveau Jaguar E-Pace se revendique parmi les plus sportifs. En témoignent son design agressif, ses motorisations puissantes (de 150 à 300 ch) bien que 4 cylindres, et tout une armada d’aides à la conduite dédiées à l’efficacité comme la transmission intégrale, la vectorisation de couple, la suspension pilotée avec correcteur d’assiette (option), etc. Si l’envie est bien là, ces équipements font office de pansement face au premier ennemi d’une voiture de sport : le poids. Le britannique flirte avec les 2 tonnes sur la balance (1 926 kg) ! C’est en moyenne 200 kg de plus que ses concurrents directs que sont l’Audi Q3 et le BMW X2. Autrement dit, bien trop pour un SUV compact.

C’est au placement et au freinage que l’embonpoint de l’anglais se fait sentir car en phases d’accélération et de reprise, les puissances importantes gomment toute impression de lourdeur. De ce côté aucune crainte, le E-Pace ne sera jamais en déficit de puissance. Surtout si l’on est au volant de la version 240 ch diesel, riche en couple (500 Nm) et parfaitement secondée par la bonne gestion de boîte ZF à 9 rapports. Le 4 cylindres répond présent et emmène l’auto avec vigueur ou confort, selon votre humeur, grâce aux différents programmes de conduite. Financièrement, cette version vous coûtera une moyenne de 9 l /100 km à la pompe et un malus de 4 460 € en plus du prix de vente déjà salé (à partir de 53 400 €). Une version moins gourmande, diesel de 150 ch à deux roues motrices et moins pénalisée par le malus est également disponible (à partir de 35 700 €).

Son châssis n’est pas le plus affûté du segment mais toutes les aides à la conduite parviennent presque à lui offrir le dynamisme attendu. L’E-Pace ne rechigne pas à taquiner les courbes. La direction franche conduit un train avant précis et réactif alors que la suspension ferme se charge de conserver de solides appuis, malheureusement au détriment du confort qui est passable pour un véhicule de ce standing. L’E-Pace, testé avec les suspensions passives et le train arrière de la berline XE, est loin d’offrir des voyages paisibles à ses passagers.

Enfin, la transmission intégrale, équipée d’une vectorisation de couple, se charge - au cas où - d’envoyer plus de couple à la roue extérieure afin d’atténuer le sous-virage. L'E-Pace ne peut nier son lien de parenté Land Rover puisqu’il bénéficie de capacités offroad avec différents programmes dédiés. Qui oserait ? 

Portfolio (13 photos)

En savoir plus sur : Jaguar E-pace

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires (57)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Aucun intérêt jaguar ç est des coupe et berline

Par

Quand je pense "Jaguar", je ne pense pas 4 cylindres :/

Par

Volume de coffre exagéré, c’est loin d’être le top de sa catégorie dans les faits, châssis antique (le même qu’un Freelander ph2 ou d’un...S-Max de 2005), le 240cv est loin d’offrir la puissance qu’on attend de lui, notamment à cause de la boite, trop lente et trop conne, que je connais bien, roulant actuellement en Evoque Sd4 240.

La consommation est exagérée, les Co2 sont hauts, en WLTP ça sera l’hécatombe. La finition est dans la moyenne, beaucoup de plastiques bas de gamme et les tarifs sont complètements délirants !

Bref...

Par

C'est triste de voir cette marque prestigieuse devenir un constricteur banal, voila le résultat quand on brade hors de L'Europe les marques historique. :colere:

Par

14.9 mais "pas séduit". Et d'autres se table 15.1 et son données comme référence de la catégorie. Décidément les notations sur caradisiac sont tellement mystérieuses qu'on se demande bien l'intérêt de les avoirs.

Par

J'ai rarement vu un habitacle aussi insipide. Aucun charme, alors que c'est ce qu'on est en droit d'attendre d'une Jaguar. A vouloir marcher sur les plates bandes des allemands, Jaguar vend son âme et ça fait pitié :pfff:

Par

Au prix proposé, rien que l'écran de l'infotainment fait songer à la présence d'un 2 Din de seconde monte.

Ca plus du malus à tous les étages et une conso pas folichonne pour bien cher à 240 bourrins, même pour un cachalot de cette puissance, peu de chance de faire plaisir dans une flotte, les autres peuvent roupiller tranquilles

D'ailleurs, il manque quelques candidats dans les concurrents, donc le NX, qui sans être un foudre de guerre, coche plus de cases que le Jag. C'est triste que le critère de confort ne soit pas prioritaire vu l'aura de la marque.

Par

En réponse à kidde

C'est triste de voir cette marque prestigieuse devenir un constricteur banal, voila le résultat quand on brade hors de L'Europe les marques historique. :colere:

C'est soit ça ou la marque disparaît , Jaguar fabrique des berlines et Roadster sympa faut pas l'oublier ! par contre Toyota à par certaine Lexus ça devient moche

Par

En réponse à kidde

C'est triste de voir cette marque prestigieuse devenir un constricteur banal, voila le résultat quand on brade hors de L'Europe les marques historique. :colere:

Commentaire un peu cliché tu crois pas ? Land Rover est au sommet de son art depuis son passage sous giron indien par exemple...

Par

Le blason fait pas tout, désolé Jag'... C'est pas comme ça que vous concurrencerez les allemands.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire