Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Team Gendarmerie de Saint Tropez : la vraie Gendarmerie prévient

Dans Faits divers & Insolite / Insolite

André Lecondé

Team Gendarmerie de Saint Tropez : la vraie Gendarmerie prévient

La Gendarmerie Nationale cherche à contacter le team Gendarmerie de Saint Tropez qui voudrait parcourir les routes dans une épreuve automobile ouverte aux voitures de prestige. La décoration de ses bolides pose problème.

Une équipe désireuse de participer à une épreuve automobile organisée sur route ouverte et réservée à des voitures sportives de très haut niveau, voilà qui sent déjà le soufre. Mais les intéressés ont poussé le bouchon un peu plus loin en se présentant comme le team Gendarmerie de Saint Tropez, avec une Ferrari et une Lamborghini aux exactes couleurs de notre maréchaussée nationale. Alors, forcément, la Gendarmerie a réagi.

Ils auraient voulu jouir d’une belle visibilité qu’ils n’auraient pas pu mieux s’y prendre. Les Néerlandais qui ont juré sur leur réseau social qu’ils allaient participer à une épreuve sur route avec leurs voitures de rêve en mettant à l’honneur le souvenir d’un Chef Cruchot tropézien sont devenus la curiosité du moment. Oui mais voilà, depuis qu'ils ont mis en ligne leur future escapade automobile et buzzé sur les réseaux avec la présentation de leur "Team gendarmerie de Saint-Tropez", les quatre Néerlandais qui s'apprêtent à participer au Superace challenge à travers l'Europe sont aux abonnés absents.

On cherche pourtant à les joindre. Et c’est notre Gendarmerie Nationale qui aimerait bien prendre langue avec eux pour mettre certaines choses au point. À commencer par le Lieutenant-colonel Pascal Peglion, commandant en second du groupement de gendarmerie départementale des Alpes-Maritimes. L’officier précise dans les colonnes de Var Matin : « le nom et les logos gendarmerie nationale sont protégés, et la direction de la gendarmerie nationale n'a pas reçu de demande pour autoriser une telle démarche. »

Le colonel insiste : « cela reste un véhicule sérigraphié. Au niveau européen, nous ne sommes pas habilités à circuler sans un accord spécial ». Ces quatre pilotes ne l'ont peut-être pas bien mesuré, mais ils pourraient ne jamais rallier Vienne et « se faire confisquer les véhicules ». Voilà la prévention faite…

SPONSORISE

Actualité Ferrari

Toute l'actualité

Forum Ferrari

Commentaires ()

Déposer un commentaire