Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Tesla : des centaines d'employés renvoyées après l'évaluation annuelle

Dans Economie / Politique / Social

Tesla : des centaines d'employés renvoyées après l'évaluation annuelle

C’est une situation qui pose question et qui demandera sans doute à Tesla des explications. Car le paradoxe pique les yeux : alors que le constructeur de véhicules électriques cherche à augmenter sa production afin de répondre à la forte demande pour sa nouvelle berline Model 3, des centaines de ses employés après l'évaluation annuelle de leur rendement vont être licenciées. Une vague de congédiements confirmée par voie de communiqué. Il n’en fallait pas plus pour que certains, en Amérique du Nord, parlent de plan social masqué…

Tesla est sous pression pour respecter les délais de production et de livraison d’un Model 3 dont la liste d'attente est estimée à plus de 450 000 clients. Et tous modèles confondus, le constructeur s'attend à produire environ 100 000 véhicules cette année. Autant d’éléments qui laisseraient à penser que l’on rechercherait avant tout à recruter au sein de la marque d’Elon Musk. Et pourtant, c’est sur des licenciements que l’entreprise établie à Palo Alto, en Californie, défraie la chronique.

Entre 400 et 700 employés ont ainsi été remerciés, sur les 33 000 recensés. Des postes administratifs et de vente ont été touchés, de même que les emplois en usine. Des ouvriers présents sur la chaîne de fabrication, des managers, des ingénieurs sont touchés. Les services commerciaux et administratifs n’échappent pas au mouvement. Ces licenciements concernent aussi bien le siège de Tesla à Palo Alto que l’usine de Fremont.

Le constructeur américain explique que ces départs forcés sont liés à l’évaluation annuelle que subissent les employés de la société. Tesla assure que ces licenciements concernent des salariés dont les performances professionnelles et la motivation sont décevantes. Tesla assure dans le même temps que la majorité de ces salariés renvoyés devraient être remplacés dans les prochains mois. De même, un certain nombre d'employés ont été promus et d'autres ont reçu des primes après leur évaluation, a annoncé l'entreprise.

Cependant, cette annonce arrive dans une conjoncture où, en août dernier, Tesla annonçait une perte de 293.2 millions de dollars, soit 59 % supérieures aux 184.2 millions perdus sur la même période l’an dernier et 6 millions de plus qu’au premier trimestre 2017. Ceci malgré un chiffre d’affaires et des livraisons en hausse. Pour autant, la valeur marchande de Tesla est de 59 milliards $US, dépassant notamment celle de la Ford Motor Company.

Mots clés :

Tesla

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (74)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et ben quoi les gars , vous etes pas au courant ?

C'est comme ca le management derniere generation, et en effet ca n'a rien à voir avec les perfs de la boite.

Il s'agit de maintenir la terreur parmis les employés.

.

Et preparez vous, pour ceux qui connaissent pas encore,

ca arrive en France à grande echelle grace à notre ami Macron.

Par

"la valeur marchande de Tesla est de 59 milliards $US"

59 milliards c'est la valeur boursière pas la valeur vraie valeur marchande.

Par

Les Nous : chez Tesla, si l'employabilité du personnel était liée aux performances de la boite, c'est 100% des salariés qui devraient être virés.

Par

... la tôle où plus ils honorent les commandes , plus ils perdent de fric. On connait un gouvernement qui tient beaucoup à continuer à verser au moins 6 000 € pour les encourager.

Par

Ils ont qu'à mieux les payer, ça les motiverait ! Quand on voit dans les conditions où ils bossent ...

Pas de secret faut tendre la carotte pour motiver ...

Par

L'ambiance est électrique chez Tesla...

Par

En réponse à Alain terrieur

L'ambiance est électrique chez Tesla...

La question qui sera souvent posée en cette fin d'année quand un employé enverra un mail à un de ses collègues : " tesla ? ... as ben non , t'es plus là "

Par

heu déjà c'est qui le DRH qui les a embauchés ? :voyons:

il est toujours en place le mec ? :pfff: quand même c'est grave pour une entreprise de se tromper ainsi sur le recrutement du personnel quand on sait que ceux ci sont la base des performances de tout entreprise :roll:

Bon j'espère que certains on eu livraison de leur Model 3 long range qu'il pourront sur craigslist ou ebay :ange:

on appelle à la barre le dreamer qui nous a gentiment expliqué que c'était l'avenir et qu'il fallait que tout le monde change vite pour suivre ce modèle :buzz:

Par

En réponse à roc et gravillon

La question qui sera souvent posée en cette fin d'année quand un employé enverra un mail à un de ses collègues : " tesla ? ... as ben non , t'es plus là "

" tesla ? ... as ben non , t'es plus là "

J'avoue qu'elle est bonne :bien: ils pourraient te répondre : "Tesla ? on est tousse là" :areuh:

Par

En réponse à zemik

" tesla ? ... as ben non , t'es plus là "

J'avoue qu'elle est bonne :bien: ils pourraient te répondre : "Tesla ? on est tousse là" :areuh:

Tu regardes aussi le WEC au Japon Myke ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire