Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Tesla enregistre d'importantes pertes au premier trimestre

Dans Economie / Politique / Marché

Tesla enregistre d'importantes pertes au premier trimestre

Elon Musk a dévoilé les résultats financiers de Tesla au premier trimestre, et ils sont moins bons que les prévisions qui avaient été faites. Après six mois de bénéfices, Tesla replonge avec 702,1 millions de dollars de pertes, et un chiffre d'affaires certes élevé, mais éloigné des objectifs.

Tesla ne communique jamais les chiffres mensuels, à l'inverse de la plupart des autres grands constructeurs. La marque américaine préfère communiquer de façon trimestrielle, ce qui nous permet également d'avoir plus de recul sur les résultats. Et ceux du premier trimestre n'ont pas été bons avec 702,1 millions de dollars de pertes, avec un chiffre d'affaires à 4,5 milliards de dollars, soit environ 600 millions de dollars inférieurs aux prévisions qui avaient été faites.

La marque a également commenté ses chiffres de production : "nous avons produit 63 000 Model 3 au premier trimestre, ce qui représente une hausse de 3 % par rapport au précédent trimestre. Cette hausse relativement faible s'explique par les changements en production mis en place pour introduire les nouvelles versions de la Model 3, par les jours de travail moins nombreux et par des problèmes d'approvisionnement. Nous avons démarré la production et la livraison des Model 3 pour l'international au premier trimestre." (l'ensemble des résultats Tesla à retrouver sur le site officiel).

Plusieurs autres facteurs peuvent expliquer ces résultats décevants, comme l'arrêt des bonus écologique aux Etats-Unis pour l'achat d'une Tesla, ou encore les difficultés pour livrer les véhicules. Selon une analyste américaine chez Edmunds, une baisse des ventes aux Etats-Unis en partie épongée par les livraisons à l'international pourrait expliquer cet "essoufflement".

Il faut bien dire que le marché de l'électrique reste aujourd'hui un marché de niche. Et, forcément, avec la multiplication des acteurs, c'est un gâteau qui s'amenuise pour Tesla, dont l'équation est simple : comment faire de la croissance dans un marché restreint, face à des rivaux de plus en plus nombreux.

Tesla

Poursuivez votre lecture :

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (80)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La vie n'est pas un long fleuve tranquil pour Tesla !

On peut lui reconnaitre un certain génie dans le domaine de l'autonomie, de la recharge et de la communication, mais il reste difficile de savoir si la marque est viable à moyen ou long terme avec le réveil de concurrents qui chercheront tous à l'abattre ( pour l'instant c'est raté avec les tentatives Jaguar et Audi électriques moins efficientes ).

On peut se consoler en se disant qu'il est déjà bien que la marque existe encore en 2019.

Par

Ça va commencer à se voir....

Par

Quel article de merde, la conclusion est vraiment médiocre...

Non le marché n'est pas limité pour l'électrique et encore moins une Model 3 dont les performances et l'autonomie ont été salué partout. Mais avec les versions HDG, oui il y avait des limites et un an de vente en explosant les chiffres des modèles Premium fait qu'aujourd'hui la demande pour des Model 3 à 50000$ est plus faible aux US. D'ou l'introduction au 1er trimestre des versions moins cher, y compris celle à 35000$ qui n'a pas disparue du catalogue, mais absente du configurateur sur le net comme la Long Range propulsion, qui n'ont pu être livrée qu'au compte goutte vu qu'une grosse partie de la production était dédiée à l'export...

La production a été transféré vers l'Europe et la chine avec plus de 10000 véhicules en transit permanent, vu que ce n'était que les versions hdg au bas mot 50000$ mini c'est plus de 500millions de dollars en promenade etc.

Ca s'arrangera au 2e trimestre mais effectivement il faudra des résultats solides sur la vente de Model 3 et surtout que la maj des S et X porte son fruit sur les ventes qui étaient elles, bien en chutes, principalement en cause le retard technique face à la Model 3 et une politique tarifaire bordélique à souhait.

Par

"Il faut bien dire que le marché de l'électrique reste aujourd'hui un marché de niche".

Il est aussi possible de dire Tesla est sur un marché naissant et investit , Peugeot qui n'est pas sur un marché de niche voit ces ventes plongées .....

Par

En réponse à ylgmac

Quel article de merde, la conclusion est vraiment médiocre...

Non le marché n'est pas limité pour l'électrique et encore moins une Model 3 dont les performances et l'autonomie ont été salué partout. Mais avec les versions HDG, oui il y avait des limites et un an de vente en explosant les chiffres des modèles Premium fait qu'aujourd'hui la demande pour des Model 3 à 50000$ est plus faible aux US. D'ou l'introduction au 1er trimestre des versions moins cher, y compris celle à 35000$ qui n'a pas disparue du catalogue, mais absente du configurateur sur le net comme la Long Range propulsion, qui n'ont pu être livrée qu'au compte goutte vu qu'une grosse partie de la production était dédiée à l'export...

La production a été transféré vers l'Europe et la chine avec plus de 10000 véhicules en transit permanent, vu que ce n'était que les versions hdg au bas mot 50000$ mini c'est plus de 500millions de dollars en promenade etc.

Ca s'arrangera au 2e trimestre mais effectivement il faudra des résultats solides sur la vente de Model 3 et surtout que la maj des S et X porte son fruit sur les ventes qui étaient elles, bien en chutes, principalement en cause le retard technique face à la Model 3 et une politique tarifaire bordélique à souhait.

"Cela s'arrangera au Q2"?... bizarre d'écrire cela alors que le boss Elon n'y croit pas lui même...

Quand à définir Tesla comme du HDG, oui pour les prestations en tant que VE et l'innovation...par contre, pour les finitions, vous semblez plus amnésique: https://forums.automobile-propre.com/topic/ajustements-post-livraison-14506/

Pour le moment, 2019 prend le chemin de 2018...pertes aux Q1 & Q2, et possible bénéfices sur Q3 & Q4...

Pour le reste, je suis intéressé par la source pour vos chiffres de ventes en Chine de la model 3 du Q1 2019.

Par

En réponse à Maître_Yoda

Développe

L'électrique est une connerie, ce qui me passionne dans l'automobile c'est la mécanique, le bruit et la noblesse du moteur, je m'en fou qu'elle fasse le 0-100 en 1 seconde grâce a des pauvres batteries. Les fans de Tesla c'est les même qui sont prêts à acheter des iPhone a 1600 euros car ça fait bien.

Ils ont aucune culture et ceux qui apprécient cette marque sont loin d'être des passionnés. Tes

Par

En réponse à ylgmac

Quel article de merde, la conclusion est vraiment médiocre...

Non le marché n'est pas limité pour l'électrique et encore moins une Model 3 dont les performances et l'autonomie ont été salué partout. Mais avec les versions HDG, oui il y avait des limites et un an de vente en explosant les chiffres des modèles Premium fait qu'aujourd'hui la demande pour des Model 3 à 50000$ est plus faible aux US. D'ou l'introduction au 1er trimestre des versions moins cher, y compris celle à 35000$ qui n'a pas disparue du catalogue, mais absente du configurateur sur le net comme la Long Range propulsion, qui n'ont pu être livrée qu'au compte goutte vu qu'une grosse partie de la production était dédiée à l'export...

La production a été transféré vers l'Europe et la chine avec plus de 10000 véhicules en transit permanent, vu que ce n'était que les versions hdg au bas mot 50000$ mini c'est plus de 500millions de dollars en promenade etc.

Ca s'arrangera au 2e trimestre mais effectivement il faudra des résultats solides sur la vente de Model 3 et surtout que la maj des S et X porte son fruit sur les ventes qui étaient elles, bien en chutes, principalement en cause le retard technique face à la Model 3 et une politique tarifaire bordélique à souhait.

j'imagine que les gogos qui disent ça roulent en électrique, et tout leur pâté de maison aussi ?

Non ? Ooooh ?

Alors au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, en raison de leur coût, de leur autonomie reduite, de l'absence généralisée de moyen de recharge rapide et pratique, l'auto électrique ne répond à aucun besoin, et n'a donc aucun marché et aucun avenir.

Autant d'avenir que le Concorde et la TV 3D.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire