Publi info

Tesla va bien se lancer dans le taxi autonome

Dans Futurs modèles / Technologie

Finalement, l'annonce qui devait être faite par Tesla suite aux explications sur la caméra intérieure dans les Model S est confirmée : la marque américaine va se lancer dans le taxi autonome avec ses véhicules dotés de la nouvelle version du système informatique interne.

Tesla va bien se lancer dans le taxi autonome

On savait Elon Musk friand d'annonces fracassantes, mais là, le patron de Tesla a fait fort. Il a en effet confirmé ce que certains pressentaient : l'arrivée d'un service de taxi propre à Tesla d'ici 2020. Elon Musk vise directement les géants que sont Uber et Lyft, mais avec une recette bien différente.

Le principe de fonctionnement sera le suivant : l'utilisateur se connectera à une plateforme mobile pour réserver un taxi, qui arrivera... sans conducteur. La marque américaine, qui va apporter une grosse mise à jour à son Autopilot avec la version 3.0, compte capitaliser sur une toute nouvelle puce informatique baptisée "FSD" (Full self driving computer), censée être près de 7 fois plus puissante que les puces Nvidia (fabricant d'électronique et d'informatique) actuelles.

Elon Musk se dit confiant sur le fait de compter rapidement près d'un million d'autos avec ce service qui rémunèrera les propriétaires de véhicules de la marque laissant leur auto jouer les taxis autonomes.

Si la technologie est prête (selon Elon Musk), la législation ne l'est pas forcément partout. Ce service de taxi sera d'abord lancé aux Etats-Unis et uniquement dans des zones où les véhicules totalement autonomes et sans conducteur sont autorisés. Ce qui n'est pas une mince affaire, puisque la plupart des Etats américains exigent la présence d'une personne derrière le volant d'un véhicule autonome.

Tesla

Poursuivez votre lecture :

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (52)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

les Uber et Taxi seront enterré vivant dans leur voiture ensuite viendront les livreurs ! un bon chomage de masse pour enrichir les 1%

Par

Restera à trouver les propriétaires qui mettent à disposition leur auto … et les cobayes qui veulent monter dedans.

Par

On a encore au moins 10 ans devant nous avant qu une voiture roule dans Paris sans chauffeur et encoreje suis super optimiste.

Par

(..) Ce qui n'est pas une mince affaire, puisque la plupart des Etats américains exigent la présence d'une personne derrière le volant d'un véhicule autonome.(..)

en même temps, il y a encore quelques patelins us où la loi stipule encore que le moyen de locomotion doit être attaché... (en date du temps des chevaux)

bref, la loi, ça peut aussi évoluer.

une chose est certaine, si Elon Musk l'annonce, c'est que ça se fera.

on peut dire ce qu'on veut d'Elon Musk, il est toujours allé jusqu'au bout de ses idées.

quant à ceux qui pensent encore que la voiture autonome n'existera jamais, ils risquent d'avoir un électro-choc. :biggrin:

(..) ce service qui rémunèrera les propriétaires de véhicules de la marque laissant leur auto jouer les taxis autonomes.(..)

faudra voir ce que ça rapporte concrètement aux propriétaires... car laisser sa voiture comme ça, on ne sait pas dans quel état on peut la retrouver. même si il y aura assurément un suivi...

et puis, quid d'une voiture qu'on récupère avec 5% de charge?

Par

En réponse à franck8316

les Uber et Taxi seront enterré vivant dans leur voiture ensuite viendront les livreurs ! un bon chomage de masse pour enrichir les 1%

on disait de même des conducteurs de calèches à l'époque... :bah:

sinon, on peut rétablir les pompistes, péagiers, poinçonneurs, guichetiers, etc... moyennant une hausse de tous les tarifs...

Par

En réponse à Fredvtc

On a encore au moins 10 ans devant nous avant qu une voiture roule dans Paris sans chauffeur et encoreje suis super optimiste.

dans 10 ans, il n'y aura plus de voiture à Paris. :bah:

Par

En réponse à smartboy

Restera à trouver les propriétaires qui mettent à disposition leur auto … et les cobayes qui veulent monter dedans.

si la course est moins chère qu'avec chauffeur, t'inquiète que les "cobayes" seront légion.

perso, je ne dirais pas non, ne serait-ce par curiosité.

Par

En réponse à Fredvtc

On a encore au moins 10 ans devant nous avant qu une voiture roule dans Paris sans chauffeur et encoreje suis super optimiste.

Moi je dirai plutôt 100 ans voire jamais, cette ville est trop complexe pour un cerveau non humain

Aux USA c'est déjà plus crédible étant donnée la simplicité de leurs routes en damiers

Enfin bon je sais pas si c'est que de la com mais ça fait flipper, qui ferait confiance à une voiture qui se conduit toute seule ? pas moi en tout cas

Une cartographie pas bien à jour et c'est fini ... non vraiment j'ai pas hate

Par

En réponse à mynameisfedo

on disait de même des conducteurs de calèches à l'époque... :bah:

sinon, on peut rétablir les pompistes, péagiers, poinçonneurs, guichetiers, etc... moyennant une hausse de tous les tarifs...

Oui, vous savez que nous ne sommes plus à l'époque des calèches? Un raisonnement qui marchait à cette époque ne fonctionne peut-être plus maintenant où la société est différente. Je vous invite à sortir de chez vous pour constater l'absence de chevaux dans les rues

Par

Tesla toujours 10 ans d'avance !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire