Publi info
 

Toyota dévoile la seconde génération de poids lourd à hydrogène

Toyota dévoile la seconde génération de poids lourd à hydrogène

Toyota est un des pionniers de l'hydrogène avec sa Mirai, mais la marque japonaise est aussi présente chez les poids lourds avec un inédit transporteur doté d'une pile à combustible. Le constructeur nippon dévoile la seconde génération d'un engin baptisé Beta.

Toyota baptise son projet de camion à hydrogène comme les phases de développement d'un logiciel ou d'un jeu vidéo. La première version, "Alpha", avait été lancée en avril 2017, et aujourd'hui, Toyota nous dévoile la seconde itération d'un transporteur dont la particularité est donc d'avoir une pile à combustible et des moteurs électriques à la place d'un gros six cylindres diesel.

Conçue aux Etats-Unis (où il est d'ailleurs testé), la nouvelle version Beta a été le fruit d'un an d'amélioration de l'Alpha. L'autonomie est passée de 320 à 480 km, sans augmentation de l'encombrement spatial (empattement et longueur totale du camion préservés). Les moteurs électriques fournissent 670 ch et 1800 Nm de couple.

L'énergie électrique générée par la pile à combustible est stockée en partie dans une batterie de 12 kWh (soit un tiers de ce que propose une Renault Zoe). 

Toyota annonce viser clairement le transport de marchandises dans les 30 prochaines années avec ces tracteurs à hydrogène. Avec plus de 650 ch et un poids total autorisé en charge de 36 tonnes, ils se montrent déjà à la hauteur. Il ne leur manque plus qu'une autonomie plus importante... et un réseau de distribution d'hydrogène.

 

 

Mots clés :

Commentaires (16)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

enfin des poids lourd fiables :good:

Par

Oui , plus adapté l'hydrogène aussi poids lourds qu'aux VL

Par

"Il ne leur manque plus qu'une autonomie plus importante... et un réseau de distribution d'hydrogène."

Bref, il manque l'essentiel.

Par

En réponse à Axel015

"Il ne leur manque plus qu'une autonomie plus importante... et un réseau de distribution d'hydrogène."

Bref, il manque l'essentiel.

Chez nous il n'y a rien, mais vu que l'hydrogène est poussé par Toyota au Japon, il y a au moins un marché. Si c'était pas le cas, ils n'auraient pas améliorer leur modèle.

Par

En réponse à Axel015

"Il ne leur manque plus qu'une autonomie plus importante... et un réseau de distribution d'hydrogène."

Bref, il manque l'essentiel.

Non, juste logique. En quoi il devrait y avoir déjà un réseau total de station hydrogènes alors qu'il n'existe que deux véhicule, la Miraï qui est à la limite du proto et ce truck? :roll:

Après en PL ça me semble la solution la meilleure pour commencer car les entreprises qui achèteront ça pourraient avoir des stations dans leurs sites ce qui permettra de faire le ravitaillement à la base avec un bon contrôle sur le suivi du fonctionnement de cette technologie qui va déglinguer le VE... D'ailleurs faire ce genre de réflexion pour une technologie absolument nouvelle me paraît fantaisiste quand on voit le développement en mode limace des bornes électriques depuis des années et des années. Il y a 20 ans il y avait déjà des voitures électriques et les bornes étaient à la maison ou dans les entreprises.

Et je m'amuse Tesla n'a pas encore sorti son truck électrique avec une technologie banale alors que Toyota va déjà le faire pour quelque-chose de révolutionnaire..

Par

Le faible développement de l'hydrogène est en grande partie due à la réticence des groupes pétroliers de promouvoir ce mode. Les constructeurs, eux, sont prêts depuis longtemps. ex : Mazda sortait un prototype de la MX-5 en 1997 !!!

http://club.caradisiac.com/whealer/cabri-lait-75281/photo/mazda-hydrogen-concept-6200799.html

Par

amusant de développer ça aux States, le pays où Trump est en train de supprimer les mesures anti réchauffement climatique...

Par

C'est sur que pour le camion qui parcours l'Europe, c'est pas pour demain.

Mais il existe plein de camions plus ou moins captifs, cad qu'ils font tous les jours la même tournée, et reviennent chaque matin au dépôt. Pour ces camions, une pompe au dépôt et c'est gagné ! Et c'est d'autant mieux pour l'environnement que bien souvent les dépôts en question ne sont pas loin des grandes agglomérations.

L'étape d'après, c'est bien sur la grosse camionette, pour les livraisons locales.

Par

En réponse à charlooze

C'est sur que pour le camion qui parcours l'Europe, c'est pas pour demain.

Mais il existe plein de camions plus ou moins captifs, cad qu'ils font tous les jours la même tournée, et reviennent chaque matin au dépôt. Pour ces camions, une pompe au dépôt et c'est gagné ! Et c'est d'autant mieux pour l'environnement que bien souvent les dépôts en question ne sont pas loin des grandes agglomérations.

L'étape d'après, c'est bien sur la grosse camionette, pour les livraisons locales.

La prochaine étape ne serait-ce pas çà?

http://brasseriesdemons.blogspot.com/2000/04/les-vehicules-electriques-de-la.html

Par

En réponse à lorenzozozo

Non, juste logique. En quoi il devrait y avoir déjà un réseau total de station hydrogènes alors qu'il n'existe que deux véhicule, la Miraï qui est à la limite du proto et ce truck? :roll:

Après en PL ça me semble la solution la meilleure pour commencer car les entreprises qui achèteront ça pourraient avoir des stations dans leurs sites ce qui permettra de faire le ravitaillement à la base avec un bon contrôle sur le suivi du fonctionnement de cette technologie qui va déglinguer le VE... D'ailleurs faire ce genre de réflexion pour une technologie absolument nouvelle me paraît fantaisiste quand on voit le développement en mode limace des bornes électriques depuis des années et des années. Il y a 20 ans il y avait déjà des voitures électriques et les bornes étaient à la maison ou dans les entreprises.

Et je m'amuse Tesla n'a pas encore sorti son truck électrique avec une technologie banale alors que Toyota va déjà le faire pour quelque-chose de révolutionnaire..

Il existe beaucoup de modèles (Honda, Hyundai, etc)

C'est simplement le début classique d'une technologie. Les produits et le réseau vont mûrir. En attendant plein de barrières commerciales, techniques vont se dressées.

Mais une rien ne peut arrêter une solution si elle est bonne.

Sauf le moteur à eau hihihi.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire