Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Toyota prépare l'avenir et investit dans le VTC

Toyota vient d’annoncer sa participation dans l’appel de fonds lancé par Grab, le spécialiste du VTC en Asie du Sud-Est avec l’objectif « d’analyser les modes de conduite et d'améliorer l'accès aux services connectés ». En filigrane, le constructeur comme d’autres se prépare à la disparition du modèle du propriétaire particulier de voiture.

Toyota prépare l'avenir et investit dans le VTC

Toyota vient de répondre à l’appel de fonds lancé par Grab, le spécialiste singapourien des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) qui souhaite lever près de 2,5 milliards de dollars afin d'étendre son influence en Asie du Sud Est. Le constructeur japonais n’a pas communiqué sur le montant investi mais s’est félicité de cette collaboration en annonçant qu'il comptait installer son dispositif d'analyse de conduite dans les véhicules de Grab dans le cadre « du développement de nouveaux services aux conducteurs ». Toyota lancera un projet pilote d'installation de son logiciel « TransLog » sur 100 voitures de location gérées par Grab, permettant aux entreprises d'analyser les modes de conduite et d'améliorer l'accès aux services connectés. La firme joue sur tous les fronts puisque l’an dernier elle s'est déjà alliée à Uber, le leader du marché en lui assurant des conditions flexibles de location. Les deux groupes ont également le projet de partager leurs coûts de recherche et développement.

En filigrane, Toyota anticipe les futurs modes d’achat et d’utilisation de l’automobile.  « Le secteur de la réservation de VTC est dominé par ces nouvelles start-ups mais les constructeurs automobiles comme Toyota, Volkswagen et General Motors s'allient à ces fournisseurs de services pour se préparer à la disparition progressive du modèle du propriétaire particulier de voiture », nous explique La Tribune. Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls à s’intéresser de près à ce modèle économique puisqu’Apple a annoncé a injecté l’an dernier 1 milliard de dollars dans Didi, le principal concurrent d’Uber en Chine.

Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Voila.

L'urbain ne devra plus avoir d'auto.

Le VTC est ce qu'il pend au nez des citadins.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire