Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Vidéo - La Citroën AMI jusqu'à la panne : jusqu'où ira la petite électrique à 6 000 € ?

Nouvel épisode très particulier du Périph jusqu'à la panne avec la dernière production électrique en provenance de la marque aux chevrons : la Citroën AMI ! Le principe reste toutefois le même, la batterie est chargée à bloc et dans quelques minutes nous allons nous élancer en utilisant tous nos talents d'écoconducteur pour tirer la plus grande autonomie possible de cette sympathique petite boîte à roues. Mais pour une fois, nous n'allons pas le faire sur le périphérique parisien.

Vidéo - La Citroën AMI jusqu'à la panne : jusqu'où ira la petite électrique à 6 000 € ?

Note

des propriétaires

Pourquoi abandonner le périphérique ? Eh bien tout simplement parce qu'on n'a pas le droit de l'emprunter avec notre monture du jour, cette Citroën AMI étant un quadricycle léger. Mais elle peut être conduite en retour à partir de 14 ans avec le Brevet de Sécurité Routière ! On se rabat donc sur les Maréchaux, cet enchaînement de boulevards reliant les portes de Paris et suivant un tracé parallèle au périphérique. Un tour complet est un peu moins long, avec 33,7 km au lieu de 35 mais la grosse différence, c'est évidemment qu'il y a des feux. Autre changement important, nous avons l'habitude de faire ce genre de tests en période estivale, avec bien souvent des températures supérieures à 20 degrés, tandis qu'il a fait le jour de notre test entre 3 et 9 degrés, ce qui va réduire forcément notre autonomie.

Vidéo - La Citroën AMI jusqu'à la panne : jusqu'où ira la petite électrique à 6 000 € ?

Vidéo - La Citroën AMI jusqu'à la panne : jusqu'où ira la petite électrique à 6 000 € ?

 

Est-ce qu'on va tout de même arriver à battre les 75 km officiellement annoncés par Citroën ? Nous allons nous y employer et serons bien aidés dans notre démarche par une absence totale de tentations d'utiliser des équipements de bord gourmands en électricité puisqu'ils sont réduits à leur portion congrue : un bloc chauffage/ventilation et une station d'accueil pour un smartphone, et c'est tout.

Cette Citroën AMI embarque un petit moteur électrique de 8 ch et 40 Nm alimenté par une petite batterie de 5,5 kWh. C'est peu, mais il n'y a pas grand-chose à déplacer, avec seulement 562 kg sur la balance, et surtout on ne peut pas dépasser les 45 km/h, la vitesse étant l'un des plus grands ennemis de l'autonomie comme chacun sait. Une fois la batterie à plat, c'est extrêmement simple, on ne peut la brancher que sur secteur et il faudra attendre environ 3 heures pour une charge complète.

Niveau fonctionnement, là encore rien de plus simple, un bouton Drive pour avancer, deux pédales et c'est tout, il n'y a pas de mode différent de conduite. Avec suffisamment d'anticipation, on parvient même à ne plus que se servir de l'accélérateur en utilisant la récupération d'énergie au lever de pied pour ralentir. Pour notre part, nous nous sommes de plus permis d'ajouter une fonction roue libre maison en passant parfois en neutre à l'approche d'un feu rouge, une pratique l'on ne recommande évidemment pas et à laisser à des professionnels entraînés.

À ce petit jeu, dans un trafic tout à fait clément pour cause de confinement, nous sommes parvenus à effectuer 76 km avant de tomber en panne juste devant la porte du parking de la rédaction. Une belle performance vu la température, ce qui laisse imaginer que l'on doit pouvoir faire bien mieux en été. On peut mais le veut-on ? Pas d'une traite en tout cas, car l'AMI révèle deux problèmes majeurs : des suspensions extrêmement fermes et des assises de siège désespérément fines, les deux s'ajoutant pour aboutir à un inconfort total en utilisation prolongée, surtout sur les axes pavés.

Vidéo - La Citroën AMI jusqu'à la panne : jusqu'où ira la petite électrique à 6 000 € ?
Vidéo - La Citroën AMI jusqu'à la panne : jusqu'où ira la petite électrique à 6 000 € ?

Pas de compteur de kilométrage partiel sur l'AMI : 834 - 758 = 76 km.

Nous n'avons par contre jamais été incommodés par le manque de performance que l'on pourrait craindre. Le couple instantané de l'électrique permet en effet de démarrer dans le flot de circulation quand le feu passe au vert et vous n'avez jamais l'impression d'être une chicane mobile. Elle attire en tout cas l'attention, cette AMI, et déclenche de nombreux sourires. Qu'ils soient pour marquer la sympathie ou la moquerie est cependant soumis à débat.

Terminons par les prix : difficile de faire mieux que la Citroën AMI puisque ses tarifs démarrent à 6 900 €, avec 900 € de bonus à déduire, et qu'on peut même la louer pour 4 ans contre 19,90 € par mois après un premier versement de 3 541 €, avec toujours les 900 € à retrancher. Est-ce qu'il y a aujourd'hui un engin électrique permettant à deux personnes de voyager à l'abri, le tout pour moins cher ? Non.

Chiffres clés *

  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Bonus : NC
  • Date de commercialisation du modèle : Avril 2020

* A titre d'exemple pour la version .

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

SPONSORISE

Essais Voiturette

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire