Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Vidéo : une auto volante se crashe.

Vidéo : une auto volante se crashe.

Les engins volants accessibles au commun des motels qui s’échapperait ainsi des affres de la circulation quotidienne pour accomplir ses trajets sont une idée qui fait florès. Mieux, c’est même devenu un sérieux sujet d’études de constructeurs qui veulent d’ores et déjà prendre date dans un marché qui n’a pas encore décollé. Mais plus dure peut être la chuté car ce type de modèle pose aussi de sérieuse question de sécurité. Avec une certaine gravité. Comme la loi qui s’est vérifiée avec cette voiture hybride volante développée à Detroit…

Prendre la route comporte certains risques, mais prendre les airs n’est pas non plus sans danger. Le retour sur terre peut s’avérer brutal. Plus dure a été la chute pour cette voiture volante hybride développée par Flying Cars de Detroit. Elle a certes pris son envol, mais la phase d'atterrissage ne s'est pas déroulée comme prévu. Comme le montre cette vidéo.

 Le film proposé sur Youtube par WXYZ-TV Detroit | Channel 7 relate le travail des secours autour du prototype lourdement endommagé sur la piste de l’aéroport de Willow Run. L'incident fait l’objet d’une enquête de la FAA, soit la Federal Aviation Administration.

Selon les informations rapportées par l'agence ANSA, le véhicule appelé WD-1 était pilote par le cofondateur de Detroit Flying Cars, Sanjay Dhall. L'entrepreneur a donc vécu aux premières loges le test raté du seul modèle de la start-up américaine. C'est une voiture biplace à l'allure aérodynamique, développée avec des matériaux légers et équipée d'ailes rétractables, qui peut se déplacer à la fois sur la route et dans les airs à l'aide d'un mécanisme hybride.

Sur l'asphalte, la voiture, grâce à une poussée électrique d'un moteur de 40 kW, peut couvrir sans générer d'émissions environ 804 km dont 644 km grâce à l'énergie des batteries, régénérée par un moteur combustion. L’unité thermique est fonctionnelle en vol, pour une puissance de 100 chevaux. Dans les airs, le prototype peut atteindre 200 km/h et avoir une autonomie de 400 km selon les spécifications indiquées sur le portail de la société.

Sanjay Dhall a été transféré dans un hôpital de Detroit. Heureusement, son état n’était pas jugé trop sérieux par les sauveteurs.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

voiture et avion çà va pas ensemble..trop lourd.. ailes repliables.. 2 moteurs... etc...

comme voiture et bateau...mauvais partout..

l'avenir c'est le drone...style moto volante avec 4 hélices...

style petit hélico..

Par

Un vieux fantasme qui ne pourra intéresser que quelques personnes par pays.

Déjà qu'il y a 4000 morts par an sur les routes quand 4 roues touchent le sol alors ça va être folklorique quand le truc sera dans les airs....

Fini les permis de conduire, bonjour le brevet de pilote.

Par

Admirez le " commun des motels " de l'article... fini les palaces du road-trip Tchèque et Slovaque ? :areuh:

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Un vieux fantasme qui ne pourra intéresser que quelques personnes par pays.

Déjà qu'il y a 4000 morts par an sur les routes quand 4 roues touchent le sol alors ça va être folklorique quand le truc sera dans les airs....

Fini les permis de conduire, bonjour le brevet de pilote.

de toute façon, en France, c'est la croix et la bannière pour voler (dans les airs).

et impossible au-dessus de la plupart des grandes villes et métropoles.

Par

ce n est pas prêt de se démocratiser ce type de véhicule, surtout quand on voit la quantité de demeurés en bagnoles, ça sera le 09/11 tous les jours

Par

Je travaillais juste à côté il y a encore pas si longtemps... ca a du leur faire drôle aux anciens collègues :biggrin:

Par

Concept qui n'a aucun avenir, un marronnier que les médias ressortent tous les 5 ans comme une idée de génie.

Par

En réponse à mynameisfedo

de toute façon, en France, c'est la croix et la bannière pour voler (dans les airs).

et impossible au-dessus de la plupart des grandes villes et métropoles.

Pour le survol des grandes villes je suis d'accord mais sinon il n'est pas compliqué de voler en France. Ou alors je ne saisi pas de quel type de vol il s'agit.

Par

En réponse à mynameisfedo

de toute façon, en France, c'est la croix et la bannière pour voler (dans les airs).

et impossible au-dessus de la plupart des grandes villes et métropoles.

Ben encore heureux.

Vous imaginez si on pouvait faire voler n'importe quoi et surtout n'importe qui au dessus de centaines de personnes qui sont au sol ou tranquille à la maison?

Si jamais ce genre d'engin devait se multiplier il faut les soumettre aux même règles que les avions type mono moteur sans trop de passagers (je crois que c'est classe B).

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire