Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Virée Caradisiac - Rolls-Royce Ghost : merci Père Noël

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

Alors que les fêtes s'annoncent sensiblement moins festives que d'habitude, nous avons jugé nécessaire d'injecter une petite dose de rêve dans nos vies, et peut-être les vôtres. Pour une fois, nous aussi nous faisons un break : nous n'allons pas disséquer une automobile pour en déceler les qualités et les défauts, nous allons juste… en profiter, et nous détendre.

Virée Caradisiac - Rolls-Royce Ghost : merci Père Noël

Nous en sommes sûrs : c'est le Père Noël qui a fait apparaître ceci sur notre planning d'essais ! Ceci, c'est la toute nouvelle Rolls-Royce Ghost qui, malgré ses 5,55 mètres de long (et encore, c'est la version courte) est la plus petite des limousines de la marque. Rappelons aussi que si la Phantom, vaisseau amiral de Goodwood, est avant tout destinée aux propriétaires qui aiment se faire conduire, la Ghost est plutôt conçue pour ceux qui préfèrent conduire. Non que ceci soit une voiture roturière, et surtout pas que ses places arrière soient moins opulentes que d'ordinaire, vous le lirez plus bas. C'est juste qu'elle se révèle moins intimidante à conduire.

Pendant 48 heures, nous avons donc apprécié la vie au volant de ce qu'on ne peut pas vraiment appeler une voiture. Une Rolls, c'est véritablement un autre monde. C'est comme se déplacer sur un nuage. Ou bien est-ce « dans » un nuage, en fait ? Car tout dans cette œuvre d'art mobile n'est que caresses. Le volant, par exemple. La couronne plus fine que dans la majorité des autres voitures est un délice pour le bout des doigts. De doigt, il n'en faut d'ailleurs qu'un pour le tourner. Bien sûr il ne renvoie guère d'informations en provenance de la route, mais on s'en fiche, on n'est pas là pour taper un chrono dans le Turini !

Virée Caradisiac - Rolls-Royce Ghost : merci Père Noël

C'est juste tellement bon de sentir que c'est sans le moindre effort qu'on contrôle une sculpture mouvante de ce gabarit. Et le plaisir ne s'arrête jamais. Chaque commande, des clignoteurs à la climatisation – pas un vulgaire tableau à bouton et affichage numérique, regardez les photos – dégage une infinie délicatesse. Mais veillez bien sûr à ne pas confondre délicatesse et fragilité. En fait, pour éviter toute confusion, parlons plutôt de subtilité. Oui, la barre des clignos est subtile. Il n'y a pas d'autre mot.

Virée Caradisiac - Rolls-Royce Ghost : merci Père Noël
Virée Caradisiac - Rolls-Royce Ghost : merci Père Noël
Virée Caradisiac - Rolls-Royce Ghost : merci Père Noël

La moquette pure laine ? La plus épaisse que vous ayez jamais vue. Le cuir ? La perfection. Les instruments de bord ? L'élégance rétro la plus totale, sans aucune possibilité de personnalisation numérique, parce que ça ne ferait que gâcher la beauté ambiante et parce que, avouons-le : ces bidules ne sont finalement qu'une façon de se chatouiller pour se faire rire.

Virée Caradisiac - Rolls-Royce Ghost : merci Père Noël

Les boiseries ? Toujours réalisées par les mains expertes des artisans, mais réinterprétées de façon contemporaine, pour faire mentir ceux qui pensent qu'une Rolls a un style intérieur compassé, qui ne séduit que les vieux aristos voûtés et poussiéreux. Si vous saviez comme c'est faux…

La définition du silence

Virée Caradisiac - Rolls-Royce Ghost : merci Père Noël

Si vous avez oublié ce qu'était le silence, la Rolls-Royce Ghost va vous le faire redécouvrir. Et attention, nous ne parlons pas que du silence de la voiture. Tout journaliste automobile vous le dira : les enfants qui découvrent les voitures que nous essayons ne sont jamais avares de commentaires, parfois plus critiques que ceux d'un pro. Installez des enfants à l'arrière d'une Rolls, et vous découvrez que parfois, enfin, ils se taisent ! Enfoncés dans les sièges inclinés vers l'arrière, captivés par le plafond constellé d'étoiles, et même d'étoiles… filantes, ils sont muets, captivés, apaisés ! Ils ne penseront même pas à jouer avec les écrans dissimulés dans les dossiers avant, masqués par des tablettes en bois précieux qui se déploient d'une pression sur un bouton. Plus une « touche pas à ça » à prononcer. Ça aussi, c'est un cadeau du Père Noël !

Au-delà des chiffres

Virée Caradisiac - Rolls-Royce Ghost : merci Père Noël

Si on vous dit V12, 6,75 litres, 570 chevaux, 850 Nm et moins de 5 secondes pour le 0 à 100 km/h, vous comprenez que la Rolls-Royce Ghost est rapide. Vraiment rapide ! Mais ces chiffres ne disent pas ce que l'on ressent quand le pied droit s'enfonce dans la moquette (ce qui n'est pas une figure de style en l'occurrence). Ceci n'est pas une voiture qui vous colle au siège, car nous allons réutiliser un mot qu'on n'a pas l'habitude d'associer à une accélération. Elle n'est pas foudroyante, elle n'est pas stratosphérique ou autre terme apocalyptique du genre. L'accélération est… subtile. Ce n'est pas un moteur qui vous catapulte, c'est un puissant vent d'été qui vous transporte. Le moteur, d'ailleurs, on l'entend à peine. Le chat qui ronronne sur vos genoux le soir devant la télé fait plus de bruit, et charme moins vos oreilles.

Mais il se trouve qu'en fait, on ne fait pas si souvent l'expérience de cette accélération. Certaines voitures finissent en effet par influencer votre façon de conduire. Oui, c'est le moment de brandir le cliché (pas si faux) du conducteur de BMW agressif. Quand on est au volant de la Rolls-Royce Ghost, on se sent investi d'une mission : celle d'être à la hauteur de la noblesse et de la majesté de cette voiture. On conduit donc tout en douceur, on est prévenant avec les autres usagers, on adopte des mouvements fluides, on anticipe... On fait en sorte que la voiture évolue avec grâce et fluidité. Bref, on a la classe. Et croyez-nous, c'est un sentiment au moins aussi valorisant que celui qu'on ressent après une séance de conduite sportive sans la moindre erreur.

Déformation professionnelle

Bon, c'est plus fort que nous : impossible de conclure sans nous livrer au jeu des comparaisons, dont la plus évidente serait celle avec la Bentley Flying Spur. Hélas, votre serviteur ne l'a pas encore approchée, donc c'est loupé. En revanche, quelques jours après la Ghost, nous avons fait connaissance avec une autre icône de la voiture haut de gamme, patronne des patronnes dans son genre : la toute nouvelle Mercedes Classe S, dont la version Maybach, concurrente directe de la Rolls, n'est finalement qu'une déclinaison. Et pour nous, qu'importe le luxe dont on la barde, la Mercedes n'arrive pas à égaler l'anglaise. Techniquement pourtant, l'une et l'autre se valent. Aucune ne prend véritablement le dessus ni en confort, ni en qualités mécaniques. Le truc, c'est que la gadgétisation à outrance de l'allemande est finalement le contraire de l'élégance. La Maybach vous balance sa Rolex en or sous le nez, la Rolls dissimule élégamment sa montre à gousset. La différence est évidente.

Virée Caradisiac - Rolls-Royce Ghost : merci Père Noël

En résumé, dans une Rolls-Royce, on ne va pas simplement de A à B. On voyage à l'intérieur d'un univers parallèle. Un univers fait de sérénité et de beauté, jusque dans les plus insignifiants détails, que des artisans amoureux ont travaillé jusqu'à l'obsession. Croyez-nous, aucune autre marque au monde ne peut créer de telles sensations. Souvent, on dit que telle ou telle voiture donne un bon « feeling ». Pour dire ce que la Ghost est capable de créer, il faut paradoxalement éviter l'anglicisme, il faut traduire le mot : elle crée du sentiment. Et quoi qu'on en dise, elle vaut chaque centime de ses quelque 350 000 € !

Merci, petit Papa Noël, d'avoir inversé les rôles, et d'avoir mis ceci sur ma liste.

Portfolio (10 photos)

En savoir plus sur : Rolls Royce Ghost

SPONSORISE

Actualité Rolls Royce

Toute l'actualité

Commentaires (38)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La finition laisse à désirer,pas de plastique moussé....non je déconne:biggrin:.Par contre les jantes noires, je n'aime pas du tout, petit détail ,mais bon de toute façon ,je n'ai pas les moyens:biggrin:.

Par

La configuration a au moins le mérite d'être sobre. Même si je préfère le style Bentley, ça reste des œuvres d'art !

Par

Rolls c'est pas mon truc, je n'en achèterai jamais.

Jamais parce que je n'aime pas, pas parce que je n'ai pas les moyens évidemment :ange:

Par

Hé oui tout arrive, je monte en gamme ! A noter que ça me laisse une belle marge de progression pour arriver au modèle testé ici, je n'aurais pas assez d'une vie pour y arriver. :biggrin:

Par

Les jantes noires, que c'est moche. Je ne pensais même pas que c'était disponible chez RR.

Mais il faut répondre à la demande des clients rappeurs.

Par

Je regrette toujours qu'il n'y ait pas un fabricant d'automobiles de prestige français. Cela aurait apporté au marché une vision différente que les généralistes "français" ne sont plus vraiment capables de proposer. Je mets de côté Bugatti dont l'offre est tellement confidentielle qu'elle est à la limite de l'inexistant.

Les noms prestigieux français ne manquent pas. Mais la période actuelle demanderait d'immenses moyens et une très forte volonté pour y parvenir. Dommage que nous ayons durablement renoncé à tous ces emplois potentiels...

Par

En réponse à vchiu

Je regrette toujours qu'il n'y ait pas un fabricant d'automobiles de prestige français. Cela aurait apporté au marché une vision différente que les généralistes "français" ne sont plus vraiment capables de proposer. Je mets de côté Bugatti dont l'offre est tellement confidentielle qu'elle est à la limite de l'inexistant.

Les noms prestigieux français ne manquent pas. Mais la période actuelle demanderait d'immenses moyens et une très forte volonté pour y parvenir. Dommage que nous ayons durablement renoncé à tous ces emplois potentiels...

On a Alpine.:fier:

Enfin UNE Alpine pour le moment...:tongue:

Espérons que les prochains modèles soient élaborés avec le même sérieux, et à défaut de prestige, on aurait du Premium 100% made in France. :roi:

Par

Une merveille. Si je pouvais je la prendrais.

Par

En réponse à Emmanuel48

Les jantes noires, que c'est moche. Je ne pensais même pas que c'était disponible chez RR.

Mais il faut répondre à la demande des clients rappeurs.

Yep. Jamais compris cet effet de mode. ça enlaidit n'importe quelle auto. :blague:

Par

Quand on voit la qualité de fabriquation, le soucis du moindre détail dans leur usine c est juste bluffant. Elle est cher mais comme le dit l'article elle vaut chaque centime de ces 350.000€.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire