Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Voiture dégradée dans une exposition : la chasse aux coupables lancée 

Voiture dégradée dans une exposition : la chasse aux coupables lancée 

L’initiative avait toutes les apparences de la légitimité mais on sait que l’enfer est toujours pavé de bonnes intentions. Surtout lorsque celles-ci décident de s’exposer sur la toile en général et sur les réseaux sociaux en particulier. Dans ce cas, la maîtrise de la communication se révèle impossible et les mauvaises interprétations annihilent ce qui était un message initial. Une leçon prise par un concessionnaire automobile au Canada.

C’est l’histoire d’un concessionnaire automobile au Canada qui exposait dans un centre commercial ses belles voitures. Et notamment une séduisant Chevrolet Corvette blanche. Mais on a beau être au Canada, la malveillance, l’innocence, le tout placé sous le sceau de la négligence et du défaut de surveillance amènent à des situations regrettables. Ainsi, des dégradations et des pics de tension. Chez les cousins comme ailleurs dans le monde.

Pour le coup, la belle Corvette a été prise comme un terrain de jeu par un enfant qui s’est égayé sur le capot sans que cela n’émeuve les parents situés non loin de là. Une scène immortalisée par un témoin qui a fourni le cliché au concessionnaire dont le sang n’a fait qu’un tour : mise en ligne sur le réseau social avec ce commentaire bien senti : « aidez-nous à retrouver les parents/famille afin de leur envoyer la facture des dommages encourus sur notre véhicule par leur enfant lors d’une exposition au Carrefour Laval en face du La Baie ».

Sur le fond, tout se discute, mais la forme a suscité des débats passionnés. À point tel que le message a dû être retiré, « en raison d'un trop grand nombre de commentaires désobligeants ». L’entreprise a précisé : « nous sommes conscients des risques d'exposer un véhicule dans un lieu public. Nous avons aussi des assurances. Ce que nous soulignons est que ce n'est pas un comportement acceptable. Dans tous les cas, il n'est pas acceptable de laisser un enfant endommager les biens d'autrui que cela soit notre véhicule, un bibelot chez Canadian Tire ou encore le patio du voisin ».

Le concessionnaire s’est dit navré de la tournure des événements et précise qu’il portera une attention particulière afin de ne pas voir l’incident se répéter. Des mesures de sécurité plus rigoureuses seront prises lors des futures expositions de ses véhicules. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Chevrolet

Toute l'actualité

Forum Chevrolet

Commentaires ()

Déposer un commentaire