La catégorie des breaks compacts est très prisée par tous les constructeurs. Les concurrents de cette 308 SW ne manquent donc pas. On trouve bien évidemment la Renault Mégane, seul autre break tricolore mais également la Volkswagen Golf SW ou la Honda Civic Tourer. En termes de prix, le break du lion vendu entre 22 350 et 33 000 € est 900 € plus cher que la berline. Il affiche clairement un positionnement proche du premium en étant plus onéreux que les autres breaks généralistes (Mégane, Focus, Astra) mais calqué sur la politique tarifaire de la Golf SW (19 700 – 33 110 €). Autre alternative, la Civic Tourer avec une contenance de coffre très proche, des tarifs similaires mais la puissance de ses moteurs est inférieure.


L'alternative occasion : quoi pour le même prix ?



La 308 SW débute à 22 350 €, mais la version 2.0 BlueHDI 150 Feline que nous avons essayée coûte presque 10 000 € de plus, soit 31 800 €. Ses rejets de CO2 de 105 grammes par km lui permettent haut la main d'obtenir la neutralité au niveau du bonus/malus. Pas de grosses remise à attendre sur cette future star, surtout en début de carrière. Nous nous sommes donc basés sur un prix remisé de 5 % maximum et lui avons donc opposé des occasions pour un budget d'environ 30 200 €.



L'alternative dans la catégorie :

Volkswagen Golf SW : elle est la concurrente directe de la Peugeot, et sa cible désignée. La Golf SW a pour elle une qualité de finition encore un tout petit peu meilleure que cella de la 308 et peut être équipée d'équipements technologiques encore plus pointus. Mais elle le fait payer assez cher. Toutefois, en occasion récente, on trouve dans le budget du quasi-neuf. En l'occurrence on peut repartir contre 30 000 € avec un modèle 2.0 TDI 150 ch en finition Carat (haut de gamme), qui aura moins de 10 000 km au compteur et parfois même, moins de 1 000 km... Match France/Allemagne en perspective...



L'alternative en dehors de la catégorie :

Peugeot 508 SW RXH : comme d'habitude, on peut, en se tournant vers l'occasion, envisager l'achat de la grande sœur en lieu et place de la petite. C'est évidemment le cas pour ces Peugeot. Avec le budget de la compacte neuve, on peut s'offrir la familiale en seconde main récente. Et même en version baroudeuse et hybride RXH, économique en ville surtout. Un modèle de 2012 ou 2013, avec en moyenne 20 000 km, sera dans le budget et même 200 à 300 € en-dessous. Avec plus d'espace à bord et plus de prestance encore, mais le coffre, lui, est plus petit ! Les 200 ch cumulés séduiront les plus "sportifs" des amateurs de break.



L'alternative originale :

Subaru Outback : si l'on reste dans les breaks, sachez que pour moins de 30 000 €, il en est un assez exotique que vous pouvez mettre dans votre garage. Il s'agit de l'Outback de dernière géénration. Un modèle 2012 ou 2013 est à vous, équipé du boxer diesel de 150 ch. Il aura moins de 10 000 km en moyenne. Et la finition Club, la plus courante, ne manque d'aucun équipement essentiel. Son point fort ? Une excellente transmission intégrale permanente.

Par Manuel Cailliot

Les prix

Version Co2 (en g/km) Prix Bonus / Malus
II SW 2.0 BLUEHDI 150 ALLURE 99 (NEDC) 29 500 €

NC

II SW 2.0 BLUEHDI 150 FELINE 105 (NEDC) 31 800 €

NC

II SW 1.2 E-THP 110 ALLURE (NEDC) 24 850 €

NC

II SW 1.2 E-THP 130 ALLURE 109 (NEDC) 25 950 €

NC

II SW 1.6 E-HDI 115 ACTIVE 95 (NEDC) 25 400 €

NC

II SW 1.6 HDI 92 ALLURE 99 (NEDC) 26 150 €

NC

II SW 1.6 THP 155 ALLURE 125 (NEDC) 26 650 €

NC

II SW 1.6 HDI 92 ACCESS 99 (NEDC) 22 350 €

NC

II SW 1.2 E-THP 110 ACTIVE (NEDC) 22 750 €

NC

II SW 1.6 HDI 92 ACTIVE 99 (NEDC) 24 050 €

NC

II SW 1.6 E-HDI 115 ALLURE 95 (NEDC) 27 500 €

NC

II SW 1.6 THP 155 FELINE 129 (NEDC) 28 950 €

NC

II SW 1.2 E-THP 130 FELINE 115 (NEDC) 28 250 €

NC

II SW 1.6 BLUEHDI 120 ALLURE 88 (NEDC) 27 950 €

NC

II SW 2.0 BLUEHDI 150 ALLURE AUTO 108 (NEDC) 30 700 €

NC

II SW 1.6 E-HDI 115 FELINE 100 (NEDC) 29 800 €

NC

II SW 2.0 BLUEHDI 150 FELINE AUTO 111 (NEDC) 33 000 €

NC