Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

A Goodwood, le remake de la course-poursuite de Bullitt

A Goodwood, le remake de la course-poursuite de Bullitt

Il est très rare de voir une Ford Mustang fastback de 1968 et une Dodge Charger de la même année sur la route en même temps. Mais quand l'auto qui a tourné dans le film Bullitt se retrouve avec la Charger noire des "méchants", nous sommes forcément devant une séquence mythique.

La séquence qui suit est tout bonnement rarissime. Ford a en effet ressorti du "placard" la survivante du tournage de Bullitt, la Ford Mustang GT 390 Fastback qui avait servi au tournage et qui avait été conduite par feu Steve Mcqueen. Une auto qui poursuivait, dans le film, une Dodge Charger noire de la même année que la "pony car" verte : 1968.

Les deux modèles que vous avez sous les yeux ne sont pas des répliques comme il en existe tant aux Etats-Unis, mais bien les modèles originaux ayant tourné dans le film à la fin des années soixante.

Voir les deux se "poursuivre" à nouveau est donc très spécial pour tout fan de voiture ancienne. Au sujet de Bullitt, il faut rappeler que la course poursuite était à l'époque exceptionnelle et une des premières d'une telle envergure au cinéma. 

Au moment de filmer Bullitt, les producteurs voulaient une vraie impression de vitesse, et pas une séquence accélérée. Un des cameramans, qui étaient dans la voiture suiveuse pour filmer, raconte notamment qu'il s'est retrouvé à 200 km/h en train d'enregistrer des images des deux autos stars, à 20 centimètres du bitume…

Le mécanicien en charge de la préparation des véhicules (dont les châssis avaient été modifiés pour supporter les sauts) expliquait que les impacts étaient parfois tellement violents que le volant moteur se tordait au contact du sol. Un changement dans la nuit, et c'était reparti pour une nouvelle séquence. Au final, pour un peu moins de dix minutes de course-poursuite, il aura fallu trois semaines de travail à l'équipe de Bullitt.

 

En savoir plus sur : Ford Mustang

Commentaires (25)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Dans la réalité la Dodge doit ralentir pour que la mustang puisse suivre.

Par

En réponse à 360Magnum

Dans la réalité la Dodge doit ralentir pour que la mustang puisse suivre.

C'est à cause du 80....:bah: ça va être d'un chiant :ohill:

Par

En réponse à halffinger

C'est à cause du 80....:bah: ça va être d'un chiant :ohill:

La différence entre ces caisses et vos caisses de rêves modernes ou il faut toujours rouler plus vite pour avoir des sensations c'est que même à 80 dans cette vieille Dodge ta la banane.

Par

En réponse à 360Magnum

Dans la réalité la Dodge doit ralentir pour que la mustang puisse suivre.

un commentaire de très haut niveau comme d hab!

Par

En réponse à TeamGreen74

un commentaire de très haut niveau comme d hab!

Le pire c'est que si tu était renseigné c'est la vérité lorsque la cascade a été tournée le pilote qui était au volant de la Dodge a dit qu'il était obligé de lever le pied pour que mcqueen puisse suivre tellement il y avait d'écart entre les deux autos que même entre les mains de mcqueen la mustang ne pouvait suivre la dodge.

Par

En réponse à 360Magnum

Le pire c'est que si tu était renseigné c'est la vérité lorsque la cascade a été tournée le pilote qui était au volant de la Dodge a dit qu'il était obligé de lever le pied pour que mcqueen puisse suivre tellement il y avait d'écart entre les deux autos que même entre les mains de mcqueen la mustang ne pouvait suivre la dodge.

Exact, mais ça aurait peut-être été un peu différent si la route avait été un tant soit peu sinueuse, parce que la Charger, pour la faire tourner...

Par

Ont-ils reproduit le final ?

Par

En réponse à 360Magnum

La différence entre ces caisses et vos caisses de rêves modernes ou il faut toujours rouler plus vite pour avoir des sensations c'est que même à 80 dans cette vieille Dodge ta la banane.

oais, enfin, steve macqueen n'était pas du genre à rouler à 80, lui. et en tant qu'amateur de sport mécanique, c'était toujours à fond, à fond...

en tout cas, tout comme bebel, il se faisait rarement doubler au volant lors des tournages. et cette course poursuite a le mérite de respirer le realisme contrairement à n'importe lequel des fast and furious.

Par

En réponse à 360Magnum

La différence entre ces caisses et vos caisses de rêves modernes ou il faut toujours rouler plus vite pour avoir des sensations c'est que même à 80 dans cette vieille Dodge ta la banane.

C'est vrai que juste le son en dépassant les 3000 tr/minutes doit déjà suffire à te foutre les poiles :biggrin: un bon coup d'accélérateur et c'est la décharge d'adrénaline qui te refroidi échine. Et juste le son au ralenti :chut: plot-plot..... Plot-plot...... Plot-plot...... BBBBBRrrrraaaahhhhh! :langue:

Par

En réponse à Twingomatic

Exact, mais ça aurait peut-être été un peu différent si la route avait été un tant soit peu sinueuse, parce que la Charger, pour la faire tourner...

Les mecs circulaient en ville dans des rues et pleins de montées descentes il étaient moins d'être en ligne droite la charger a beau être plus grosse toute les deux on un comportement de camion ça ne change pas grand chose.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire