Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Aptera 2e EV : une sorte de Renault Twizy à batterie de Tesla avec 1 600 km d'autonomie !

L'histoire automobile est parsemée d'étoiles filantes : de petits artisans qui apparaissent soudainement avec des projets extraordinaires à faire pâlir les constructeurs établis avant de disparaître brutalement par manque de moyens. Aptera était l'un d'entre eux. Mais la marque californienne renaît aujourd'hui de ses cendres et pourrait bien réussir cette fois.

Aptera 2e EV : une sorte de Renault Twizy à batterie de Tesla avec 1 600 km d'autonomie !

Le nom d'Aptera a fait surface pour la première fois en 2006 et c'était alors le nom d'un drôle de prototype biplace à trois roues créé par Accelerated Composites, une entreprise alors toute récente de San Diego. Embarquant un petit diesel de 12 ch et un moteur électrique de 25 ch et ne pesant que 385 kg, sa consommation serait de seulement 0,8 l/100 km ! L'année suivante, les commandes sont ouvertes avec des premières livraisons annoncées fin 2008, plus de 4 000 clients signent un bon, un premier modèle est prêté à la presse avec d'excellents retours, Neil Hannemann, qui a participé au développement des Dodge Viper et Ford GT, est embauché, Paul Wilber, ancien patron de Saleen, prend la tête de la marque et Google investit 2,75 millions de dollars.

Mais cette avalanche de bonnes nouvelles s'essouffle vite. La commercialisation est repoussée à fin 2009, des changements techniques majeurs sont annoncés, notamment le passage au 100 % électrique avec 350 km d'autonomie et l'argent commence à se tarir. Les mois passent, des rumeurs de production déplacée en Chine se font entendre puis disparaissent jusqu'à août 2011. L'entreprise rembourse alors les acomptes et met la clé sous la porte au mois de décembre suivant.

Mais Aptera ressuscite aujourd'hui et les trois fondateurs historiques de la marque, Chris Anthony, Steve Fambro et Michael Johnson, se relancent dans l'aventure avec de solides ambitions : créer le véhicule électrique le plus efficient au monde. La 2e EV, c'est son nom, reprend la forme générale du modèle originale mais présente une fiche technique impressionnante : un moteur de 50 kW (68 ch) pour chacune des trois roues et des packs de batterie de 40, 60 et même 100 kWh. C'est un peu comme si vous mettiez une batterie de Tesla Model S dans une Renault Twizy. Avec un aérodynamisme soigné et un poids contenu (on parle de 815 kg pour la version 60 kWh), l'autonomie en une seule charge pourrait grimper jusqu'à 1 600 km, soit une consommation de 1,6 kWh/100 km ! Les tarifs annoncés vont, quant à eux, de 34 000 à 59 000 dollars (de 30 000 à 53 000 €).

Est-ce qu'Aptera a des chances de réussir cette fois ? Tout dépendra si la marque parvient cette fois-ci à réunir les fonds nécessaires. Mais elle dispose aujourd'hui d'une source qui n'existait pas encore lors de la première tentative : le financement participatif ou crowdfunding. La campagne vient d'être lancée, en plus de la recherche d'investisseurs plus traditionnels, avec comme objectif de réunir 2,5 millions de dollars. Cette somme servira à produire trois prototypes avec une présentation qui devrait avoir lieu l'année prochaine

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire