Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Aston Martin dévoile son premier SUV, le DBX

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Aston Martin débarque à son tour sur le marché du SUV avec le DBX, un beau bébé de 5,04 mètres doté d'un V8 de 550 ch. La marque britannique part à la conquête d'une clientèle plus familiale.

Aston Martin dévoile son premier SUV, le DBX

Mieux vaut tard que jamais. Et pourtant, Aston Martin songe au 4x4 depuis longtemps. Si le concept DBX date de 2015, la marque a présenté un concept de baroudeur avec le label Lagonda en 2009 ! Mais il a d'abord fallu renouveler les (très) vieilles sportives avant de préparer le SUV. Après les lancements des nouvelles DB11 et Vantage, voici donc le DBX de série.

Le modèle adopte les codes esthétiques de la marque, à commencer bien sûr par la calandre qui s'étire en partie basse. Le regard en amande est accompagné d'une signature lumineuse entourant les ouïes de chaque côté du bouclier.

Aston Martin dévoile son premier SUV, le DBX

À l'arrière, on a un air de famille avec la Vantage, en retrouvant un bandeau de feux formant un becquet. Si l'avant et les flancs ont un aspect plutôt épuré, la poupe est visuellement plus chargée avec grosses sorties d'échappement et diffuseur. Monté sur des jantes de 22 pouces, le DBX est plus imposant qu'il n'y paraît avec une longueur de 5,04 mètres.

Aston Martin dévoile son premier SUV, le DBX

La planche de bord mêle la tradition et la technologie. On a ainsi une instrumentation numérique (12,3 pouces) et un grand écran tactile (10,25 pouces). Mais le tout est dans un emballage qui ne dégage pas une grande modernité. La présentation du modèle photographié avec avalanche de cuir fauve ne doit pas aider à notre impression. Outre le fait que le DBX est le premier SUV d'Aston, c'est aussi le premier modèle 5 places de la marque ! C'est également un déménageur avec un coffre de 632 litres. La banquette peut se rabattre selon le format 40/20/40.

Aston Martin dévoile son premier SUV, le DBX

Le DBX débute sa carrière avec le V8 4.0 litres biturbo d'origine Mercedes-AMG. Il développe ici 550 ch et un couple maxi de 700 Nm. Le bloc est couplé à une boîte de vitesses automatique à 9 rapports et il y a bien sûr une transmission intégrale (qui favorise le train arrière), accompagnée d'un contrôle de vitesse en descente. Un différentiel autobloquant répartit le couple entre les roues arrière. Le DBX reçoit un système anti-roulis actif à commande électronique.

La vitesse maxi est de 291 km/h et le 0 à 100 km/h est réalisé en 4,5 secondes. La marque rassure sur le pedigree sportif de son SUV, indiquant que lors de tests sur le Nürburgring, il était aussi rapide dans les virages que la Vantage. La suspension pneumatique permet de faire varier la hauteur de caisse, pour favoriser les performances ou le franchissement (des trottoirs).

Les livraisons commenceront au cours du deuxième trimestre de 2020. Aston Martin espère que ce DBX va vraiment booster ses ventes.

Portfolio (11 photos)

En savoir plus sur : Aston Martin Dbx

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (66)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La suspension doit pas être trop confortable, vu comme ce livreur de crème dessert Mamie Nova a fait exploser la livraison de pots goût caramel dans l'habitacle de sa camionnette... :frown:

Par

Bof bof j ai l impression de voir une kia ou une ford et puis cet intérieur fait vraiment pas moderne je préfère largement un q8 d ailleurs les marques de prestige rolls bentley et aston ont tous sortie des suv qui sont gros et qui font pataud

Par

eeeeeeeeet...c'est moche

Par

C est quoi cet arrière .... avec ce bec qui remonte on dirait la mâchoire de mon bouledogue...

Par

C'est vrai que la planche de bord fait sacrément ringue pour un machin qui sortira l'an prochain... et ce porte à faux arrière...

Remarque, posé à coté des horreurs commises par Bentley ou Rolls dans ce domaine, le truck vu ici paraitrait presque élégant.

Par

En réponse à pier33

C est quoi cet arrière .... avec ce bec qui remonte on dirait la mâchoire de mon bouledogue...

Contacte Tootsie pour fonder un club-firum de possesseurs de molossoïdes sur Cara :bien:

Par

Petite astuce à destination des futurs possesseurs de ces gracieux engin : si le becquet arrière est un jour accroché dans un lavage à rouleaux ou dans un portique interdisant l'accès à un parking aux camping-car, allez chez Toyota commander une pièce de C-HR... tout aussi élégant et moins cher. :bien:

Par

Wouah ! Ça met une sacrée claque ! Sublime !!!! :bien:

Par

En réponse à roc et gravillon

Petite astuce à destination des futurs possesseurs de ces gracieux engin : si le becquet arrière est un jour accroché dans un lavage à rouleaux ou dans un portique interdisant l'accès à un parking aux camping-car, allez chez Toyota commander une pièce de C-HR... tout aussi élégant et moins cher. :bien:

Je me suis dit la même chose. L'arrière est quasiment identique. À part le bas de bouclier avec le gros double échappement évidemment. :ange:

Par

Ça déborde pas de personnalité. Le profile général fait très "Porsche Cayenne coupé " et l'arrière fait "Toyota CHR", avec l'avant des Aston Martin heureusement :fleur:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire