Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Baromètre des ventes européennes : Volkswagen et Renault cartonnent, mais il faut relativiser

Dans Economie / Politique / Marché

Les chiffres d'immatriculations de voitures au niveau européen sont extraordinairement bons pour le mois de septembre. Pensez, avec + 14,5 %, on pourrait penser à une performance fulgurante. Mais on se compare à un mois de septembre 2018 plombé par l'effet de la nouvelle norme WLTP. Du coup les performances de Volkswagen ou Renault sont à relativiser largement.

Baromètre des ventes européennes : Volkswagen et Renault cartonnent, mais il faut relativiser

C'est un bilan en trompe-l’œil que celui des immatriculations européennes de septembre 2019. Pourquoi ? Parce qu'il se compare à un mois de septembre 2018 sinistré.

En effet, la progression de 14,5 %, qui peut paraître phénoménale, devient tout de suite moins impressionnante quand on sait que septembre 2018 avait échoué sur un catastrophique - 23,5 % ! Du coup, les 1 249 403 immatriculations relevées le mois dernier (contre 1 091 390 il y a un an) ne parviennent pas à égaler les chiffres de 2017, quand plus de 1,4 millions d'autos avaient été immatriculées.

La raison est simple. En septembre 2018, les constructeurs étaient en pleine période de transition, la nouvelle norme d'homologation WLTP ayant conduit à l'arrêt de certains modèles, mais aussi à l'immatriculation de beaucoup de voitures en août 2018, d'où un trou d'air en septembre.

La situation est cette année (presque) normalisée, du coup les ventes et immatriculations retrouvent un niveau habituel.

La France fait un peu mieux que la moyenne, en progressant en septembre de 16,6 %, nous l'avons déjà évoqué dans nos colonnes. Mais l'Allemagne fait mieux (+ 22,2 %), tandis que la Roumanie explose les scores avec + 118,2 %.

 

Les chiffres d'immatriculations européennes par pays en septembre 2019

Baromètre des ventes européennes : Volkswagen et Renault cartonnent, mais il faut relativiser

 

Et dans ce contexte, certains constructeurs sont plus performants que d'autres, même s'il faut relativiser de la même façon qu'au niveau global.

Ainsi, le groupe Volkswagen affiche un insolent + 47 % en septembre 2019. C'est bien, mais la chute avait été tout aussi rude l'année dernière, avec - 48 % ! Le groupe ne fait donc que retrouver son niveau de 2017. Dans le détail, Volkswagen progresse de 59,2 %, Audi de 40,1 %, Skoda de 18,7 % et Seat de 56,4 %. Quant à Porsche, la marque fait plus que tripler ses ventes, avec + 252 % de progression !

Le groupe Renault affiche également un très beau chiffre d'immatriculations, avec + 28,1 %. Mais en 2018, la chute avait été de - 27 %. La marque Renault seule progresse de 30,8 %, déjà portée par la nouvelle génération de Clio (et le nouveau Captur devrait conforter les bons chiffres), Dacia de 22,8 % et Alpine de... 113,3 % ! Mais Lada chute encore avec - 38,6 %.

 

De son côté, le groupe PSA peut sembler comparativement décevoir. En effet, en affichant une progression de 3,9 % seulement, il peut sembler à la traîne. Sauf que, l'année dernière, le groupe ayant superbement anticipé la nouvelle norme, les immatriculations avaient déjà progressé, complètement à contre-courant du marché. Du coup, en gagnant encore 3,9 %, PSA gagne des parts de marché. Dans le détail, Peugeot progresse de 1,4 %, Opel/Vauxhall de 0,6 %. Citroën est en grande forme avec + 12,4 %, profitant à fond du succès de ses derniers SUV C3 Aircross et C5 Aircross. Et la jeune marque DS profite enfin de l'effet DS 3 Crossback pour afficher + 30,5 %. On respire chez DS.

Tous les autres groupes ou constructeurs progressent, à l'exception de BMW qui stagne (BMW - 7,1 % et Mini + 25,6 %, soit - 0,1 % au global), Nissan (- 5,6 %), Jaguar/Land Rover (- 2,7 %), Mitsubishi (- 3,9 %) et Honda (- 4,8 %).

 

Les chiffres d'immatriculations européennes par marque en septembre 2019

Baromètre des ventes européennes : Volkswagen et Renault cartonnent, mais il faut relativiser

Ces bons résultats ponctuels ne doivent pas masquer le fait que depuis le début de l'année, les ventes et immatriculations d'automobiles en Europe sont orientées à la baisse. Sur les 9 premiers mois de l'année, 11,77 millions ont été enregistrées, contre 11,96 millions sur les 9 premiers mois de 2018, soit une baisse de 1,6 %

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (76)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il faudra attendre quasiment la fin du 1er trimestre 2020 pour avoir des chiffres correctes. Car Octobre/Novembre 2018 avaient clairement été mauvais pour les mêmes raisons, puis il y avait encore des répercutions en 2019...

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Il faudra attendre quasiment la fin du 1er trimestre 2020 pour avoir des chiffres correctes. Car Octobre/Novembre 2018 avaient clairement été mauvais pour les mêmes raisons, puis il y avait encore des répercutions en 2019...

Sauf qu'avec l'incertitude sur le malus entre le NDEC corrélé et le WLTP le risque est grand que les chiffres soient à nouveau faussés

Par

oui mais a partir de janvier 2020 & juin sa va plus etre la méme chanson vive le Gros Malus & la ont

va rigoler niv ventes

Par

On attend évidemment les commentaires éclairés de Moulache au sujet des ventes du numéro 1 - le vrai! - mondial.

Et nissan qui chute encore, olalalalalaaaaa.

Par

En réponse à VAG n1 mondial

On attend évidemment les commentaires éclairés de Moulache au sujet des ventes du numéro 1 - le vrai! - mondial.

Et nissan qui chute encore, olalalalalaaaaa.

Il est encore vivant lui? on le voit plus non? ou il a un autre pseudo?

Par

Comme d'hab, c'est la partie droite du tableau qui compte : le cumul...

Les chiffres parlent d'eux même pour déterminer les gagnants et les perdants 2019.

Ça ne changera plus beaucoup maintenant...

Par

En réponse à Profil supprimé

Commentaire supprimé.

La différence avec Dacia Toyota et Fiat par rapport à VW c'est qu'elles ne tombent pas (plus pour Fiat) en panne...chacun ses priorités dans la vie...moi je préfère acheter un véhicule qui m amènera à destination plutôt que d'avoir de beaux plastiques moussey (m'enfin quand on voit la catastrophe dans le T-Roc on relativise) et de trembler parce que pas sûr de pouvoir arriver à bon port...un peu comme avec Peugeot par exemple

Par

La blague, on respire chez Ds -1.3% sur le 9 premiers mois de l'année avec un modèle en plus:buzz:

Par

En réponse à Profil supprimé

Commentaire supprimé.

5% de remise maxi chez Volkswagen, sacré pigeon

Par

Surprenant, oupa ... VW reste en tête, prime à la malhonnêteté plébicitée par les gogos attrapés ... Sinon, bonne nouvelle, la France signe une baisse, c'est bon pour la planète !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire