Publi info
 

BMW pourrait faire plus de SUV en Chine pour éviter les taxes américaines

Dans Economie / Politique / Marché

BMW pourrait faire plus de SUV en Chine pour éviter les taxes américaines

BMW réfléchit à produire plus de SUV en Chine et à délocaliser une partie de sa production des Etats-Unis pour faire face à la guerre commerciale que livre Donald Trump à l'Empire du Milieu. Le constructeur allemand pourrait alors accroître ses efforts industriels en Chine.

La guerre que livre actuellement Donald Trump à la Chine dans le domaine du commerce pourrait obliger BMW à revoir sa carte mondiale des usines. C'est en tout cas ce qui est annoncé du côté de Munich où BMW réfléchit à transférer une partie de la production de son usine de Spartanburg, aux Etats-Unis, vers la Chine, afin de réduire les importations américaines de SUV depuis la Chine.

Rappelons à ce sujet que l'usine de Spartanburg est la plus grande au monde chez BMW Group. Elle assemble l'ensemble (ou presque) de la gamme X : du X3 au X7 (seuls les X1 et X2 sont assemblés en Europe). BMW prévoyait jusqu'à aujourd'hui d'exporter quelque 270 000 véhicules par an depuis Spartanburg vers la Chine, mais la guerre commerciale à laquelle se livre Donald Trump et les taxes douanières pourraient faire changer d'avis le constructeur allemand, qui prévoit par la même occasion de prendre contrôle de sa joint-venture en Chine en investissant près de 4 milliards d'euros.

Sur les 370 000 SUV assemblés aux USA l'an dernier, 270 000 étaient pour la Chine. On comprend alors tout de suite l'enjeu actuel pour les nombreux employés du site qui doivent scruter avec attention les décisions allemandes.

"Si les taxes venaient à entamer la compétitivité de BMW aux Etats-Unis, le résultat pourrait être des exportations en nette baisse avec des effets négatifs sur les investissements et l'emploi aux USA", a confirmé le porte-parole de BMW.

 

Mots clés :

Commentaires (19)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

une autre solution serait de taxer les ricains...

mais bon avec notre europe minable çà risque pas..

sinon un probléme de riche..

Renault ou psa vend rien au USA.. et pas grand chose en chine;

Par

Un industriel qui surproduit dans un pays "riche" pour exporter dans un pays "pauvre", c'est pas fréquent.

En regardant la balance commerciale US - Chine, BMW est à contre-courant.

La faute aussi au protectionnisme chinois et à leurs joint-ventures obligatoires avec un "local" à hauteur de 49/51.

Par

Les employés de Spartanburg diront merci à Donald et à ses brillantes mesures économiques.

Les Chinois lui diront merci aussi, mais eux pour de vrai.

Et que ça vienne de Chine ou des Usa, les Européens continueront à acheter...sauf si Donald fait le gros doigt et menace de sanctions ceux qui commercent avec la Chine.

Quand cessera-t-on de s'aplatir devant ce clown inculte et arrogant ?

Par

En réponse à gignac31

une autre solution serait de taxer les ricains...

mais bon avec notre europe minable çà risque pas..

sinon un probléme de riche..

Renault ou psa vend rien au USA.. et pas grand chose en chine;

l'Europe taxe déjà les constructeurs américains depuis des décennies, donc Donald Trump riposte en conséquence, et encore il est gentil.

Par

En réponse à gignac31

une autre solution serait de taxer les ricains...

mais bon avec notre europe minable çà risque pas..

sinon un probléme de riche..

Renault ou psa vend rien au USA.. et pas grand chose en chine;

PSA c'est FAURECIA, qui est bien implanté aux USA et fournit presque tout le monde :bah:

Par

En réponse à gignac31

une autre solution serait de taxer les ricains...

mais bon avec notre europe minable çà risque pas..

sinon un probléme de riche..

Renault ou psa vend rien au USA.. et pas grand chose en chine;

Les français ont pas grand chose à perdre si l'Europe taxait les produit U.S. (quoi que...), certes. Mais c'est l'Allemagne qui aurait beaucoup à perdre, ce n'est pas pour rien qu'elle ne s'attaque pas frontalement à l'administration Trump. Et quand Tatie Gelli décide, c'est Bruxelles qui obéit.

Par

En réponse à Dumbphone

Les employés de Spartanburg diront merci à Donald et à ses brillantes mesures économiques.

Les Chinois lui diront merci aussi, mais eux pour de vrai.

Et que ça vienne de Chine ou des Usa, les Européens continueront à acheter...sauf si Donald fait le gros doigt et menace de sanctions ceux qui commercent avec la Chine.

Quand cessera-t-on de s'aplatir devant ce clown inculte et arrogant ?

"Quand cessera-t-on de s'aplatir devant ce clown inculte et arrogant ?"

Jamais. L'Europe n'a pas assez de c...lles pour ça. Ce qui peut nous sauver, ce sont les elections de mi-mandat au U.S. et espérer compter sur les démocrates pour faire chier Oncle Donald.

Par

En réponse à Fallen Hautawatts

l'Europe taxe déjà les constructeurs américains depuis des décennies, donc Donald Trump riposte en conséquence, et encore il est gentil.

Le problème, c'est que Trump veut taxer à tout va. Attention à ce que cela ne se retourne pas contre lui.

Par

Bien joué sauf que le marché chinois devient baissier depuis 10 ans ..

Je plains le vulien d' outre-rhin ..!!

Par

vu la qualité de ces bm, ils ont raison de construire en chine et de vendre ces auto sur wish ou ali express

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire