Publi info

Budget auto: toujours plus salé!

Dans Pratique / Budget

L’automobile, une alliée aussi indispensable qu’exigeante d’un point de vue financier. Pour nombre d'entre nous, seule une réduction des déplacements permet de compenser la hausse constante du budget auto.

Budget auto: toujours plus salé!

L’automobile est une invention merveilleuse, mais de plus en plus onéreuse. Telle est la conclusion des études consacrées au sujet qui se succèdent chaque année. La dernière en date, réalisée par Kantar* pour le mandataire Aramis auto, permet de souligner que, si 73% d’entre nous jugent leur voiture indispensable dans leur vie quotidienne (chiffre qui monte à 87% en zone périurbaine et à 95% en zone rurale), 88% des Français surveillent de près les dépenses occasionnées par celle-ci.

Des changements d’habitudes s’imposent progressivement pour les automobilistes soucieux d’alléger l’addition. 46% d’entre nous préfèrent limiter leurs déplacements, voire les annuler. Ou, quand cela est possible, se tournent vers les transports en commun. Autre conséquence, 29% d’entre nous disent rogner sur leurs budgets loisirs et 53% sur les dépenses liées aux vacances.

Le low-cost a la cote

Et pour préserver le plaisir de rouler dans une voiture neuve, 44% disent envisager de se tourner vers un modèle d’une marque low-cost. Ceci contribue à expliquer le succès d’un constructeur comme Dacia. En 2018, le constructeur roumain, filiale de Renault, s’est ainsi offert le luxe de doubler Volkswagen pour se hisser au quatrième rang des ventes en France, où il aura écoulé 140 326 voitures (soit plus de 460 chaque jour ouvré !).

Pour mémoire, le budget de l’automobiliste avait augmenté jusqu'à 12,7% l'an dernier, d’après le baromètre annuel de l'Automobile Club Association, quand l’inflation s’établissait à 1,8%.

Dans ce contexte, les aides à l’achat mises en place par les pouvoirs publics rencontrent un succès croissant et contribuent à la bonne santé du marché automobile (ventes stables sur les 5 premiers mois de l'année, après un cru 2018 en hausse de 3%).

Dans une interview accordée au Parisien / Aujourd’hui en France le 4 juin dernier, la ministre des transports Elisabeth Borne se félicitait du succès de la prime à la conversion (jusqu'à 5 000 € pour les ménages les plus modestes en cas d'achat d'un modèle électrique ou hybride rechargeable), qui devrait se traduire par le dépôt de 400 000 demandes cette année, contre 300 000 en 2018. Toutefois, de l'avis de 81% des Français interrogés dans ce baromètre et qui disent connaître l'existence de cette prime à la conversion, celle-ci est jugée trop peu incitative, avec des conditions d'éligibilité trop restrictives.

 

*Etude Kantar TNS réalisée pendant la semaine du 22 avril 2019 à partir de 1 007 interviews

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (63)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une Dacia convertie au super ethanol E85, le combo parfait pour faire des économies.

Par

C'est clair que la voiture est devenue un gouffre financier ! Une voiture, c'est la liberté ; plus, c'est un boulet financier !!

Par

Perso ça fait maintenant 4 ans que je loue mes voitures au lieu de les acheter.

Un budget fixe par mois, et pas beaucoup plus cher que d'en acheter une neuve une fois qu'on a intégré la dépréciation et l'entretien

Par

En réponse à exclioboy

Une Dacia convertie au super ethanol E85, le combo parfait pour faire des économies.

La sandero Stepway a existé en e85

Par

Et je ne reviendrai pas en arrière

Par

La solution

Tous à l'électrique

Par

Mais c'est n'importe quoi cet article! Tout est basé sur un chiffre totalement faux: "le budget moyen de l’automobiliste a augmenté de 12,7%, d’après le baromètre annuel de l’Automobile Club Association, quand l’inflation s’établissait à 1,8%."

Je reviens sur le site en question et je lis:

"Au total, les budgets 2018 de nos voitures de référence ont évolué de -1,1 % à + 12,7 % selon les véhicules."

Vous devriez avoir honte! :colere:

Par

En réponse à exclioboy

Une Dacia convertie au super ethanol E85, le combo parfait pour faire des économies.

selon auto plus Dacia n'est pas compatible avec l'installation d'un module E85, risque casse moteur ...:bah:

Par

seule une réduction des déplacements permet de compenser la hausse constante

eh oui j'essai de prendre moins la voiture tant que c possible

Par

En réponse à exclioboy

Une Dacia convertie au super ethanol E85, le combo parfait pour faire des économies.

C'est bien vrai !

Par contre, si tout le monde s'y met :

- Trou dans le budget de l’État, et donc d'autres taxes à inventer (ou baisser les budgets de la santé, éducation, transports...)

- Désindustrialisation supplémentaire de l'Europe de l'ouest, fermeture des quelques usines restantes en France.

Portefeuille personnel ou intérêt général, il faut choisir !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire