Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Carlos Ghosn se dit victime d'une trahison et d'un complot de Nissan

Dans Economie / Politique / Personnalités

Carlos Ghosn se dit victime d'une trahison et d'un complot de Nissan

Dans une interview donnée à un média japonais, Carlos Ghosn n'hésite pas à dire que l'affaire est un coup monté par Nissan afin de l'évincer et d'empêcher une fusion des marques de l'Alliance.

Carlos Ghosn a accordé une interview au quotidien japonais Nikkei, depuis la prison où il est incarcéré depuis le 19 novembre 2018. Et celui qui cette fois n'est plus PDG de Renault n'a pas hésité à employer des mots forts, parlant de complot et de trahison.

Ghosn s'estime victime d'un complot pour le faire chuter, afin de l'empêcher de rapprocher les trois grandes marques de l'Alliance (Renault, Nissan, Mitsubishi). Ghosn a confirmé dans l'entretien qu'il y avait un projet de fusion. La partie japonaise n'a jamais caché qu'elle était contre, alors que l'idée séduit le gouvernement français. Ghosn déclare que les charges dont il est accusé sont fausses et ont été créées de toutes pièces par des cadres de Nissan. S'il reconnaît avoir mis en place chez le constructeur japonais un "leadership fort", il conteste toutes les accusations de conduite dictatoriale.

Ghosn dit qu'il compte bien se défendre face aux accusations, promettant de ne pas quitter le Japon s'il est libéré sous caution. Mais il sait que le combat judiciaire va être difficile et semble inégal, Ghosn déclarant "toutes les preuves sont chez Nissan, et Nissan interdit aux employés de me parler".

Le cas d'abus de confiance a été évoqué : Ghosn est accusé d'avoir détourné des fonds de Nissan pour payer un homme d'affaires saoudien. Mais selon lui, le paiement était légal, il a été réalisé avec une réserve dédiée au PDG et validé par quatre cadres de Nissan. Sur l'achat de résidences de luxe au Brésil et au Liban, il indique que les achats ont été validés par le service juridique du constructeur.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (66)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Mais bien sur ! Pas la peine de le juger, on le croit sur parole.

Par

Bah en même temps personne souhaite couler avec lui c'est plus facile de réagir comme il le fait.

Il me tarde de voir ce gros sac en taule !

Par

Vous pouvez mettre directement le lien vers l'entretien :

https://asia.nikkei.com/Business/Nissan-s-Ghosn-crisis/Exclusive-interview-Ghosn-says-plot-and-treason-led-to-arrest

Il dit que c'est un complot, ce qui est évident, et qu'il est innocent, ce qui l'est beaucoup moins. Il charge entièrement Hemant Kumar Nadanasabapathy, et se défend en disant que certaines des décisions qui l'ont mené en détention préventive ont toutes été validées par d'autres directeurs. Nissan étant aussi inculpé, je ne suis pas sûr que ça passe.

Pour ceux que ça intéresse, l'excellent Nikkei, qui est un peu le FT asiatique (dont il est d'ailleurs le propriétaire), a donné la parole à deux juristes, l'un qui pense que le dossier du procureur est léger, l'autre qui pense qu'il a de bonne chances de déboucher sur une condamnation :

https://asia.nikkei.com/Opinion/Ghosn-charges-are-thin-soup-case-for-ex-Nissan-boss

https://asia.nikkei.com/Opinion/60-chance-of-Ghosn-conviction-case-against-businessman

Par

oui bien sur un complot......comme dsk.

Par

D'un autre coté, on peut comprendre Nissan, ils ont peu de poids dans l'alliance, mais niveau CA, heureusement qu'ils sont là. Contrer une fusion est juste logique. Après pour le reste... On suivra ce feuilleton avec la dose de pop-corn d'usage.

Par

Dès qu'un français est en prison à l'étranger, c'est un innocent...

Par

Il n'y a sans doute pas un méchant et un gentil dans cette histoire … mais deux méchants !

Ghosn le premier a muselé Nissan et s'est accaparé tous les pouvoirs ainsi que moulte privilèges. Nissan qui se venge en utilisant des méthodes pas plus respectables ni honorables pour faire un putsch !

Par

des mafieux qui foutent en taule d autres mafieux, ça me fait penser à la prise d otage des americains à l encontre d un cadre d areva, mais non il n y a pas de guerre commerciale, et tout tombe du ciel comme par magie ^^

Par

Alliance The First en livraison de totos, c' est presque banal tant ça constitue la réplique de 2018..!!

Par

L'enfer est pavé de bonnes intentions... Ça me rappelle un certain Michel Platini qui combat encore aujourd'hui pour laver son nom... Un univers impitoyable, bienvenue à Dallas...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire