Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Ce soir à la télé - L'ascension et la chute de Carlos Ghosn

Dans Loisirs / TV

Ce soir à la télé - L'ascension et la chute de Carlos Ghosn

Dans un documentaire diffusé sur France 5, Carlos Ghosn revient sur son parcours, de Michelin à la tête de Renault-Nissan, puis son arrestation médiatique.

Son histoire finira peut-être par faire l'objet d'un film ou d'une série. En attendant, c'est un documentaire que l'on peut voir sur France 5, où Carlos Ghosn intervient en personne pour raconter son parcours, depuis Beyrouth, où il a grandi puis où il s'est réfugié après avoir fui le Japon.

À sa sortie de l'école des Mines de Paris, en 1978, Carlos Ghosn a rejoint Michelin. Après avoir géré les opérations du Bibendum au Brésil et en Amérique du Nord, il est arrivé chez Renault en tant que numéro 2 en 1996. Ayant chapeauté la prise de participation de Renault dans Nissan, avec la naissance de l'Alliance en 1999, il a pris les commandes du japonais, qu'il a redressé en un temps record. En 2005, il a succédé à Louis Schweitzer à la tête de Renault, cumulant alors les postes de PDG de Renault, de Nissan et de l'Alliance.

Alors au sommet, sa vie a basculé le 19 novembre 2018, quand il est arrêté par le bureau des procureurs de Tokyo sur le tarmac de l'aéroport international d'Haneda. Ghosn est accusé d'avoir masqué une partie très importante de sa rémunération et commis de larges abus de biens sociaux au sein de Nissan. Après plusieurs mois en prison, il s'est retrouvé en résidence surveillée à Tokyo, dans l'attente de son procès. Mais avant le réveillon 2020, il s'enfuit du Japon pour rejoindre le Liban.

Une ascension et une chute sur lesquelles Ghosn revient donc dans ce doc, même si l'homme préfère évoquer sa vie avant son arrestation plutôt que les affaires.

> L'ascension et la chute de Carlos Ghosn - France 5 - 20h50, et en replay sur france.tv. Le documentaire sera suivi d'un débat animé par Marina Carrère d'Encausse.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault

Commentaires (57)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Profil supprimé

Un justiciable en liberté qui raconte sa vie tranquillement. Elle est belle cette France. Pour un paquet de pâtes volé certains pauvres finissent en prison. Mais il est de tradition dans ce pays de protéger les cols blancs. Et après on s'étonne que tout parte en vrille. ...

Par

Ca sent le biopique ou on va rien apprendre d interressant ça :voyons:

Par

En réponse à Profil supprimé

Un justiciable en liberté qui raconte sa vie tranquillement. Elle est belle cette France. Pour un paquet de pâtes volé certains pauvres finissent en prison. Mais il est de tradition dans ce pays de protéger les cols blancs. Et après on s'étonne que tout parte en vrille. ...

Vous en connaissez beaucoup des voleurs de pommes qui finissent en prison? Pour aller en taule, il faut avoir tué père et mère, dans notre beau pays. Combien de multirécidivistes courent les rues?

Par

En réponse à Profil supprimé

Un justiciable en liberté qui raconte sa vie tranquillement. Elle est belle cette France. Pour un paquet de pâtes volé certains pauvres finissent en prison. Mais il est de tradition dans ce pays de protéger les cols blancs. Et après on s'étonne que tout parte en vrille. ...

Il est au Liban... Pas en France

Par Profil supprimé

En réponse à mgrs01

Il est au Liban... Pas en France

Mais protégé tel un citoyen français. .

Par Profil supprimé

En réponse à Tigrominet

Vous en connaissez beaucoup des voleurs de pommes qui finissent en prison? Pour aller en taule, il faut avoir tué père et mère, dans notre beau pays. Combien de multirécidivistes courent les rues?

Faux. Il y a déjà eu des antécédents.

Par

Ce ne serait pas grâce à lui que des usines ont été délocalisées en ... Turquie et autres

Par

En réponse à Profil supprimé

Un justiciable en liberté qui raconte sa vie tranquillement. Elle est belle cette France. Pour un paquet de pâtes volé certains pauvres finissent en prison. Mais il est de tradition dans ce pays de protéger les cols blancs. Et après on s'étonne que tout parte en vrille. ...

Il est aussi de tradition en France de haïr ceux qui réussissent. Une récente étude publiée je crois dans Le Point montrait quels jalousie sociale était bien plus développée en France alors que nous sommes dans le pays d'Europe le plus redistributif. Il y était notamment indiqué qu'une part importante des Français préféraient voir pénalisés les plus favorisés qu'eux plutôt que de voir leur propre situation s'améliorer.

Pour en revenir à Carlos Ghosn, j'ai toujours eu des doutes sur le bien-fondé de ses choix stratégiques. Certes, il fut un excellent cost-killer mais cela ne suffit pas. Ses choix en matière de développement de gamme m'ont toujours semblé extrêmement conventionnels et assez loin de l'ADN de Renault. Si la qualité perçue et la fiabilité avaient progressé passe encore mais ce ne fut pas suffisamment le ces face aux progrès des concurrents.

Par ailleurs, l'affaire des faux espions en 2011 a bien révélé le caractère pernicieux et paranoïaque du management à la Ghosn. C'est au prix de la démission de Patrick Pelata que Ghosn parviendra à conserver son siège de PDG.

Enfin, la mégalomanie du personnage s'est illustrée par son obsession à hisser le groupe Renault-Nissan au niveau de N°1 mondial sans asseoir les ventes sur une rentabilité suffisante et sans gamme structurée permettant des marges suffisantes. il ne sert à rien de vendre beaucoup de véhicules si ceux-ci ne rapportent rien ou presque.

Que le traitement qu'il a subi au Japon soit discutable, c'est un fait. Mais ce type aurait dû être débarqué il y a longtemps.

Par

En réponse à Profil supprimé

Mais protégé tel un citoyen français. .

Faux.Révisez vos informations. Il a la triple nationalité française, libanaise et brésilienne. C'est au titre de sa citoyenneté libanaise qu'il réside au Liban. Le Liban, tout comme la France et pas mal d'autres pays n'extrade pas ses ressortissants.

Par

Qu il reste au Liban pour finir plus riche que riche.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire