Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Deux démissions au conseil national de la sécurité routière« Incompétence, surdité, obstination dans l'erreur », on n'est pas loin des noms d'oiseaux et cela se passe pourtant entre gens bien élevés et propres sur eux, affublés de titres et d'une réputation qui leur donnent la valeur d'experts. C'est néanmoins l'ambiance qui prévaut actuellement au sein d'un Conseil national de la sécurité routière déchiré sur la question d'abaisser, ou non, la vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires. Une interrogation d'autant plus prégnante qu'elle se pose alors que la mortalité routière est repartie à la hausse. Du jamais vu depuis 12 ans. L'heure est donc grave et plutôt que de faire face, deux noms ont décidé de déserter en donnant avec fracas leurs démissions : Claudine Perez-Diaz et Claude Got.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

déjà c'est à se demander s'ils conduisent eux même vu les quelques conneries qu'ils nous sortent régulièrement....

Par

"La lutte contre l’insécurité routière n’est plus une priorité politique gérée au niveau gouvernemental. "

Et bien il était temps! La mortalité routière n'est pas le principal problème en france et il était temps que le gouvernement arrête de se cacher derrière ça pour éviter de s'attaquer aux vrais problèmes.

Et si ces personnes n'ont pas l'intelligence de se dire qu'ils ne sont plus la priorité numéro 1, mais qu'ils peuvent quand même être efficace, alors leur départ n'est pas une mauvaise chose, à condition que les personnes qui les remplaces soient meilleures

Par

Claude Got et ses yeux qui semblent pleurer éternellement. Cette démission est une nouvelle preuve que chez ces gens la, on est toujours dans l'émotionnel, jamais dans le rationnel.

En pendant ce temps la, la-haut, on ignore toujours les propositions de 40 millions d’automobilistes.

Par

Aller causer de "désastre" alors que la mortalité routière a tout de même énormément baissé depuis 10 ans, et que le nombre de véhicules en circulation ne cesse de progresser, que la France est le pays d'Europe le plus fréquenté par le trafic extérieur au pays.

En matière de mortalité, ces gens là devraient faire part d'une certaine mesure dans le dialogue.

Que l'on songe à celle de la tabagie, de l'alcoolisme, des suicides ou des accidents domestiques...

On est sur des nombres à 5 chiffres là..... pas 4.

Par

Qu'ils se cassent !!!! Manque plus que la Perrichon ......... avec elle , on reviendrait au moyen age ....

Par

Mais qu'est-ce qu'ils parlent de démagogie!?

Ce qui sauve aujourd'hui des vies, ce sont les milliards d'euro dépensés par les constructeurs pour développer les airs-bags, ABS, ESP, en études sur la déformation des matériaux et j'en passe, affirmer encore et toujours que ce sont les radars qui sauvent des vies (vue que la baisse s'est amorcée dans les 70's, faudra m'expliquer comment les radars ont fait effet 30 ans avant leur généralisation!!!) CA c'est de la bonne grosse démagogie stalinienne!!!

Mettre des radars, ça ils savent faire, foutre des ronds-points pour faire tourner leurs amis entrepreneurs, ils savent faire aussi, mais refaire les routes pourries, les croisements dangereux, doubler les glissière pour les motars, nacache!!!

Et comme dit Roc, la route est très loin d'être la plus grosse pourvoyeuse de la faucheuse!!!

Par

La seule façon de faire baisser la mortalité routière serait de lutter contre la conduite bourré et camé. Il est vrai que dans ce domaine le gouvernement n'a aucune volonté, il ne faut pas fâcher les pinardiers et Pernod Ricard.

Déjà, le simple fait de ne pas mettre dans les statistiques routières les décès liés aux accidents dus à l’alcool et à la came serait un pas important et établirait de façon réelle la mortalité routière.

Par

voilà une excellente nouvelle un menteur incompétent de moins qui lorsqu'il passe un test d'examen du permis de conduire (réalisé par un magazine il y a quelques années) avec d'autres personnalités n'est même pas foutu de l'avoir!! et comble de la mauvaise foi il explique après que vu la vitesse ou il roule ,il n'est pas dangereux pour lui-même ni pour les autres, extraordinaire ce monsieur

Par §sou835Kf

Si on regarde de plus près les causes des décès en 2014, on s'aperçoit que principalement ce sont les jeunes conducteurs, les buveurs d'alcool, les fêtards de retour de boites, les piétons, les cyclistes et les motocyclistes qui sont à l'origine de la remontée du nombre de morts sur les routes.

Que l'on porte l'effort sur ces catégories de personnes au lieu d'agiter le chiffon rouge de la vitesse et des radars.

Par

avec des mesures s'apparentant à du racket pur et dur, et touchant avant tout ceux qui bossent et payent des impôts dans ce pays, le gouvernement ne peut plus guère aller plus loin dans le délire autophobe. à moins qu'ils ne prenne de vraies mesures en faveur de la sécurité routière, mais qui lui couterait au lieu de lui rapporter.

et ça, évidemment, ce n'est pas son objectif.

Par §chr556As

Chaque décès routier du a l alcool ou à la drogue devrait être retiré du total il serait interessant de connaître le chiffre . En retirer également les 2 roues

Par

si ça pouvait imploser !!

mais il y a tellement d'arrivistes sur terre que trouver deux c.ns pour remplacer va être facile.

On sait ce qu'on perd, pas ce qu'on récupère.

j'ai pas beaucoup d'espoir.

A tel point que je n'achète plus de voitures.

Avec ma deux pattes je risque déjà les excès de vitesse !!!

Saleté de monde commandé par les minitaristes

Par

En réponse à §chr556As

Chaque décès routier du a l alcool ou à la drogue devrait être retiré du total il serait interessant de connaître le chiffre . En retirer également les 2 roues

Très juste réflexion.... voire à la clope : combien d'accidents après s'être baissé pour ramasser un paquet de tige à cancer ou un briquet, ou s'agiter de partout après que des cendres soient tombées sur des fringues....

Par

Les deux démissionnaires sont-ils pour l'abaissement de la limitation de vitesse ?

Par

Enfin la démission de cet Ayatollah de Got, ouf, s'il pouvait emporter Perrichon avec lui sur une île déserte...

Ses injonctions pontifiantes et péremptoires ont saoûlé jusqu'aux membres des CNSR eu-mêmes, c'est dire!

Comme il est habitué à se faire obéir de tous, ce Monsieur n'a pas supporté de ne plus être le phare de la commission.

Son omniscience étalée (par lui-même)était usante, et avec des conceptions comme les siennes, à partir du moment où tout solide en mouvement emmagasine de l'énergie, il faut carrément interdire toute circulation!

Merci aux membres du CNSR qui voudrons bien s'intéresser aux causes réelles (alcool, stupéfiants en explosion, médocs, dé-responsabilisation des piétons) et lâcher leur sacro-saint critère "Vitesse" fortement rétributif, mais globalement obsolète:

Pour info les Vitesse Moyennes de Circulation relevées en 2014 sont très basses, tout le monde se traine: 118km/h sur autoroute, 101 sur voies rapides et 82 sur route, faut vraiment arrêter avec ça.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité