Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Insolite : la StratoPolonez ou l'enfant caché d'une FSO et d'une StratosL'insolite en automobile peut revêtir plusieurs formes. Des créations étranges, des transformations bizarres mais aussi des mariages contre-nature. Quand à la fin des années 70 une Lancia Stratos copulait avec une FSO Polonez (Polski 1500 chez nous), nous découvrions ébahis la progéniture d'une union que l'esprit le plus tordu n'avait pas imaginé : la StratoPolonez ou Polonez 2500 Racing était né.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Techniquement intéressant mais horrible.

Des 360°impromptus? Si ils avaient élargis la voie AV de la moitié qu'ils ont élargi l'AR ça aurait sûrement profité a sa stabilité...et a l'esthétique!

Ca roulait dans quel groupe ça?

Par Anonyme

Polak potrafi :) Ils sont marrants ces Polonais, il crache une Stratos mais comme le moteur est bon il le re-utilisent dans une FSO qui fait des "des 360° impromptus" malgre des pneus de 350 de large.

Par Anonyme

Les détails qui tuent: Les contreportes d'origine (avec les manivelles!) et la planche de bord quasi-stock avec sa grille de haut-parleur central. Et peut-être encore la radio GO-PO d'origine?

Par Anonyme

La vache, quelle transformation de barbare! ça me rapelle mes gosses et leurs légo qui faute de trouver la pièce manquante s'acharnent à éssayer de faire passer celle qu'ils ont sous la main...

Par Anonyme

Hey, ils les trouvaient où, ,les boudins sculptés à l'arrière?!

Par

Lambo Countach?

Par

J'ai possédé 2 polonez. C'était donné. Jamais au garage. Je me suis amusé avec cette voiture, incroyable ! une tenue de route étonnante , elle pardonnait tout ; elle passait partout, surtout sur le gras, le mouillé: une épingle, belle courbe bien prononcée, il suffisait de soulager un peu, appel, ,accélérer à fond, contrerappel ,et puis doser pour une douce ou violente dérive, et pour achever , lever le pied ! que de bons souvenirs. Le coffre était énorme, le kart du fils entrait porte fermée, par la suite ce kart ne rentrait pas dans la 405 break ! le carburateur double corps avalait par contre des quantités d'essence...Des 20 autos que j'ai eu,c'est surement une de mes préférées . J'en aimerais bien une en collection...

Par

En réponse à gra53to

J'ai possédé 2 polonez. C'était donné. Jamais au garage. Je me suis amusé avec cette voiture, incroyable ! une tenue de route étonnante , elle pardonnait tout ; elle passait partout, surtout sur le gras, le mouillé: une épingle, belle courbe bien prononcée, il suffisait de soulager un peu, appel, ,accélérer à fond, contrerappel ,et puis doser pour une douce ou violente dérive, et pour achever , lever le pied ! que de bons souvenirs. Le coffre était énorme, le kart du fils entrait porte fermée, par la suite ce kart ne rentrait pas dans la 405 break ! le carburateur double corps avalait par contre des quantités d'essence...Des 20 autos que j'ai eu,c'est surement une de mes préférées . J'en aimerais bien une en collection...

Dans ton commentaire , je retrouve les mêmes sensations que je ressentais au volant d'une des cousine de la Polonez c'est à dire la 131 supermirafiori 1300 mais montée avec un 1400 beta adapté a la 131 avec 2 dcoe d'Alfa les 205 gti de l'epoque s'en souviennent encore

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire