Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Alpine produira son SUV électrique à Dieppe

Florent Ferrière

Alpine produira son SUV électrique à Dieppe

Déposer un commentaire

Par

Qu'Alpine construise un SUV électrique est déjà une hérésie, alors qu'il soit produit dans une autre usine que Dieppe l'aurait été encore plus ...

Par

Après manger lire ça... Me donne envie de vomir.

Par

On est quand même loin des 5.000 A110 annuelles. Ok, il y a eu la crise covid mais l'usine n'était-elle pas surdimensionnée ?

Par

En réponse à FloSimRace

Qu'Alpine construise un SUV électrique est déjà une hérésie, alors qu'il soit produit dans une autre usine que Dieppe l'aurait été encore plus ...

   

Et bien l'article dit que le pachyderme à pile sera produit à Dieppe, mais par contre la future remplaçante de l'A110 non.

Par

"les ventes se sont tassées, la production a fortement ralenti début 2020"

En 2020 oui, mais en 2021 les ventes sont largement reparties à la hausse !

Par

En réponse à Otonei

Après manger lire ça... Me donne envie de vomir.

   

Toutes les marques le font y compris les plus sportives, y compris Lotus dont l'ADN n'est pas plus compatible avec le SUV que celui d'Alpine.

Ce qu'il y a de génial avec les personnes qui commentent ici, c'est qu'elles ne pensent qu'à elles sans se dire que cela peut être le seul moyen de garder en vie une marque et donc de permettre la survie d'un modèle comme la A110.

Par

En réponse à Otonei

"les ventes se sont tassées, la production a fortement ralenti début 2020"

En 2020 oui, mais en 2021 les ventes sont largement reparties à la hausse !

   

Toujours deux fois de moins de ventes que ce que permet l'usine :beuh:

Par

Je suis très déçu que la remplaçante de l'A110 ne soit pas produite à Dieppe.

Pour moi, c'est une grave erreur.

Finalement, leurs trucs à piles débiles, ils peuvent se les mettre où je pense :colere::colere:

Par

En réponse à al7785

On est quand même loin des 5.000 A110 annuelles. Ok, il y a eu la crise covid mais l'usine n'était-elle pas surdimensionnée ?

   

Plus de 4000 on été assemblées en 2019

Par

" Si Luca de Meo n'a pas souhaité dire où cette A110 électrique, on sait que ce ne sera pas à Dieppe, où prend vie l'actuelle version thermique "

:confused:

:orni:

Par

L'usine n'a jamais eu une capacité de 5000 unités /an mais au max de 3500. 2800 produites en 2021 donc 80% de charge c'est plutôt un bon résultat.

Moi aussi je pense que de ne pas produire la future A110 sur le site de Dieppe est une erreur mais les volumes seront réalisées par le futur SUV c'est triste mais c'est ainsi.

Par

qui va acheter un SUV électrique, pachydermique, hors de prix, avec une autonomie réelle sur autoroute de 2 ou 300 bornes ??????

Par

En réponse à Vroom37

qui va acheter un SUV électrique, pachydermique, hors de prix, avec une autonomie réelle sur autoroute de 2 ou 300 bornes ??????

   

Ils sont nombreux (cf. l'article sur quelle VE choisir).

Par

En réponse à JimmyNeutron

Plus de 4000 on été assemblées en 2019

   

4.376 exactement pour l'année avec le plus de ventes (https://carsalesbase.com/europe-alpine-a110/).

Cela confirme que 5.000 semble trop optimiste sachant que la deuxième meilleure année est 2021.

Par

En réponse à FloSimRace

Qu'Alpine construise un SUV électrique est déjà une hérésie, alors qu'il soit produit dans une autre usine que Dieppe l'aurait été encore plus ...

   

le porsche cayenne a sauvé porsche... qui a pu continuer à vendre des 911..

sauf que la c'est du thermique...

un suv alpine en thermique avec le petit 1l8...

c'était un katjar un peu plus puissant... et cher un futur bide;.;

renault n'ayant pas de gros moteur...

en electrique c'est different...

si ils arrivent à sortir 300 cv... avec un poid 600 kgs plus legers que les suv électriques allemands qui font tous 2 tonnes..

grace à l'alu.. et le carbonne;...

et vendue 50 000 çà peut le faire!!!

si c'est à 100 000 c 'est mort!!

Par

La louse , ça part vraiment en live l'automobile moderne , et la ça commence à être l'overdose VE & SUV , quand à une A110 électrique , le défit va être de taille pour égaler sur son ensemble la thermique .

Par

En réponse à Turbo95

La louse , ça part vraiment en live l'automobile moderne , et la ça commence à être l'overdose VE & SUV , quand à une A110 électrique , le défit va être de taille pour égaler sur son ensemble la thermique .

   

Il n'est pas question d'égaler mais de continuer a exister. La notoriété d'Alpine doit quand même être reconstruite rapidement. Les moins de 40 ans pour qui ce nom n'évoque rien sont nombreux.

Par

En réponse à gignac-31

le porsche cayenne a sauvé porsche... qui a pu continuer à vendre des 911..

sauf que la c'est du thermique...

un suv alpine en thermique avec le petit 1l8...

c'était un katjar un peu plus puissant... et cher un futur bide;.;

renault n'ayant pas de gros moteur...

en electrique c'est different...

si ils arrivent à sortir 300 cv... avec un poid 600 kgs plus legers que les suv électriques allemands qui font tous 2 tonnes..

grace à l'alu.. et le carbonne;...

et vendue 50 000 çà peut le faire!!!

si c'est à 100 000 c 'est mort!!

   

50k€ c'est impossible. N'importe quel pack de pile dispo sur Ali Express coute plus cher qu'un "petit" 1,8l .

Bon courage pour vendre un SUV à pile sur un marché ultra saturé, particulièrement par les allemands.

Par

A propos de la Lotus, qui travaille sur ça : https://www.youtube.com/watch?v=sm2c79qnPvg apparemment, je suppose qu'Alpine fera la même chose ? Curieux de voir ce que donnent des batteries recentrées dans le dos plutôt qu'éparpillées entre les 4 roues.

Par

En réponse à GY201

Il n'est pas question d'égaler mais de continuer a exister. La notoriété d'Alpine doit quand même être reconstruite rapidement. Les moins de 40 ans pour qui ce nom n'évoque rien sont nombreux.

   

Continuer à exister en faisant moins bien , ok , effectivement la clientèle ne devra pas avoir connu la marque avant pour signer le bon de commande d'un SUV à piles pourtant le nom d'Alpine ,

Et j'imagine qu'a l'image de Colin Chapman , Jean Rédélé n'aurait jamais imaginer que leurs concept soit autant éloigné de l'idée d'origine , Light is right

De toute façon les nouvelles génération ce foutent de l'auto , un truc sans âme leurs suffira .

Par

En réponse à skobido

A propos de la Lotus, qui travaille sur ça : https://www.youtube.com/watch?v=sm2c79qnPvg apparemment, je suppose qu'Alpine fera la même chose ? Curieux de voir ce que donnent des batteries recentrées dans le dos plutôt qu'éparpillées entre les 4 roues.

   

Pas le choix pour avoir une voiture au ras du sol , donc batterie en centrale arrière , plus hautes et moins répartie sur l'ensemble du châssis , d'ailleurs le problème ce pose également sur les cabriolets .

Par

En réponse à skobido

A propos de la Lotus, qui travaille sur ça : https://www.youtube.com/watch?v=sm2c79qnPvg apparemment, je suppose qu'Alpine fera la même chose ? Curieux de voir ce que donnent des batteries recentrées dans le dos plutôt qu'éparpillées entre les 4 roues.

   

La répartition des masses est moins bonne mais l'agilité est conservée. Il s'agit d'idées et il faudra quand même passer par la phase de tests réels, la simulation ne peut tout faire. A noter l'usage de pièces moulées sans pour autant figer le dessin global, contrairement a Tesla.

Par

clairement, va falloir etre fort pour le vendre de SUV Alpine... à piles :biggrin: mdr

Par

L'A110 ne sera pas remplacer avant 2024.

Pour rappel elle est étudiée conjointement avec le modèle Lotus type 135.

D'ici là...

Wait and see.

Par

Je ne sais pas s'il aurait été bon dans la vente de cafés, mais clairement, il fallait le laisser sévir là où il était avant.

Là, c'est tout le groupe Renault qui est en danger...

Par

En réponse à Gus76

Je suis très déçu que la remplaçante de l'A110 ne soit pas produite à Dieppe.

Pour moi, c'est une grave erreur.

Finalement, leurs trucs à piles débiles, ils peuvent se les mettre où je pense :colere::colere:

   

Ca change pas grand chose au final tant que l'usine reste en vie et a du taff sur une caisse "sportive" (on laisse le bénéfice du doute :biggrin: )

La Mégane 2 RS était fabriquée à Dieppe, la 3 et la 4 à Palencia avec les autres Mégane. La Clio 4 RS était produite à Dieppe et au final n'a pas aussi bonne réputation que la Mégane 3.

Le truc cool à l'époque (2002-2008) c'était les pèlerinages en club pour visiter l'usine, j'avais aussi amené 2 fois des potes récupérer leur Mégane RS F1 Team R26 directement là bas avec ma propre Mégane RS. :bien:

Par

En réponse à Hmthle83

L'A110 ne sera pas remplacer avant 2024.

Pour rappel elle est étudiée conjointement avec le modèle Lotus type 135.

D'ici là...

Wait and see.

   

Faut tabler sur 2026 plutôt je crois

Par

En réponse à Turbo95

Continuer à exister en faisant moins bien , ok , effectivement la clientèle ne devra pas avoir connu la marque avant pour signer le bon de commande d'un SUV à piles pourtant le nom d'Alpine ,

Et j'imagine qu'a l'image de Colin Chapman , Jean Rédélé n'aurait jamais imaginer que leurs concept soit autant éloigné de l'idée d'origine , Light is right

De toute façon les nouvelles génération ce foutent de l'auto , un truc sans âme leurs suffira .

   

T'achètes pas ce Crossover comme véhicule purement récréatif mais comme "daily" sportif polyvalent. (à voir les progrès en capacité / temps de recharge d'ici là)

Par

En réponse à Gus76

Je suis très déçu que la remplaçante de l'A110 ne soit pas produite à Dieppe.

Pour moi, c'est une grave erreur.

Finalement, leurs trucs à piles débiles, ils peuvent se les mettre où je pense :colere::colere:

   

Si ça s'appelle Alpine c'est en effet pour se la mettre là où tu penses.

Par

ce qui est inquiétant ce n'est pas la vente de SUV mais le peu de ventes d'A110...

Par

Grâce à son malus pas trop élevé , Alpine peut vendre son A 110 très chère . Tant mieux pour les salariés de l'entreprise .

Par

Je leur souhaite bonne chance, mais je n'y crois pas.

Alpine ne bénéficie pas d'une grande réputation à l'étranger et les finitions de la voiture n'inspirent ni le luxe ni le standing indispensable à ce niveau de prix.

On peut donc espérer un petit succès d'estime en France auprès des nostalgiques de la marque mais ailleurs.....:non:

Par

En réponse à Axel015

Ils sont nombreux (cf. l'article sur quelle VE choisir).

   

Mdr comme d'habitude, Lrem la république en mensonge :biggrin:

Par

Beaucoup de commentaires négatifs sur ces pages, et pourtant c’est une stratégie qui a du sens.

En premier lieu il est tout à fait pertinent de développer une marque premium sous le badge Alpine. Renault aurait d’ailleurs dû le faire depuis 40 ans. C’est ce qu’a fait Toyota avec Lexus, Nissan avec Infinity, et aujourd’hui Hyundai avec Genesis.

Cela dit c’est une stratégie qui demande de la persévérance : il a fallu 20 ans pour que VW positionne Audi sur ce créneau, et BMW a également mis 20 ans avant de rejoindre Mercedes. Il ne suffit pas de se déclarer premium pour être perçu comme tel sur le marché. Il faut que le design, les matériaux, la qualité d’assemblage respirent le haut de gamme.

A partir de cette stratégie, concevoir un SUV électrique est un choix pertinent. D’abord parce que le SUV représente aujourd’hui le cœur des ventes, et électrique parce que c’est là que se situe le marché de demain.

Ceux qui crient à la trahison sont les mêmes que ceux qui poussaient des cris d’orfraies lorsque Porsche a annoncé le développement du Cayenne (qui représente, je crois, 50% des ventes aujourd’hui, sans avoir fait baisser celles de la 911!), et qui se sont encore étouffés lorsque ils ont lancé le Taycan en lui prédisant un bide monstrueux. Resultat, Porsche en vend des brouettes, et se positionne comme constructeur crédible sur cette techno.

Les ingénieurs et les ouvriers français ne sont pas plus bêtes que les allemands, et si la direction (et les actionnaires) ont la patience nécessaire à la mise en œuvre de cette stratégie, ça peut réussir.

Par

Bruno Lemaire pourra se pavaner en disant que l'industrie automobile française se porte bien (comme si un SUV Alpine allait tout changer, les français n'ont pas d'argent, on ne parle pas d'un SUV Porsche), comme ilse pavane avec son 7% de croissance omettant de dire à tous les poissons rouges qui viennent de faire 2 tours de bocal qu'en 2020 nous avons eu un -8%...

Par

En réponse à Wooster

Beaucoup de commentaires négatifs sur ces pages, et pourtant c’est une stratégie qui a du sens.

En premier lieu il est tout à fait pertinent de développer une marque premium sous le badge Alpine. Renault aurait d’ailleurs dû le faire depuis 40 ans. C’est ce qu’a fait Toyota avec Lexus, Nissan avec Infinity, et aujourd’hui Hyundai avec Genesis.

Cela dit c’est une stratégie qui demande de la persévérance : il a fallu 20 ans pour que VW positionne Audi sur ce créneau, et BMW a également mis 20 ans avant de rejoindre Mercedes. Il ne suffit pas de se déclarer premium pour être perçu comme tel sur le marché. Il faut que le design, les matériaux, la qualité d’assemblage respirent le haut de gamme.

A partir de cette stratégie, concevoir un SUV électrique est un choix pertinent. D’abord parce que le SUV représente aujourd’hui le cœur des ventes, et électrique parce que c’est là que se situe le marché de demain.

Ceux qui crient à la trahison sont les mêmes que ceux qui poussaient des cris d’orfraies lorsque Porsche a annoncé le développement du Cayenne (qui représente, je crois, 50% des ventes aujourd’hui, sans avoir fait baisser celles de la 911!), et qui se sont encore étouffés lorsque ils ont lancé le Taycan en lui prédisant un bide monstrueux. Resultat, Porsche en vend des brouettes, et se positionne comme constructeur crédible sur cette techno.

Les ingénieurs et les ouvriers français ne sont pas plus bêtes que les allemands, et si la direction (et les actionnaires) ont la patience nécessaire à la mise en œuvre de cette stratégie, ça peut réussir.

   

1/ les dirigeants français sont court-termistes...

2/ Porsche est une marque à l'aura mondiale, Alpine n'intéresse que qqs français...

3/ Renault n'a pas les moyens financiers du groupe Volkswagen (à cause de sa politique court-termiste)...

Par

En réponse à Maître-Yoda

1/ les dirigeants français sont court-termistes...

2/ Porsche est une marque à l'aura mondiale, Alpine n'intéresse que qqs français...

3/ Renault n'a pas les moyens financiers du groupe Volkswagen (à cause de sa politique court-termiste)...

   

1/ Propos gratuits. Les dirigeants français sont soumis aux mêmes exigences que tous leurs homologues dans un monde capitaliste : ils doivent rendre des comptes à des actionnaires. Ces derniers, quelques soient leur origine, veulent la sécurité et un retour sur investissement. Les dirigeants exécutifs doivent donc assurer un dividende et préparer l’avenir. Les différences ne tiennent pas aux dirigeants, mais aux systèmes de financement.

2/ C’est vrai, Porsche a une aura mondiale dont ne bénéficie pas Alpine. C’est pour cela que j’ai indiqué que ce type de stratégie prend du temps. Et il faut aussi savoir sur quel marché on veut investir. Infinity, par exemple est présent aux États Unis, mais pas du tout en Europe. Audi était microscopique il y a 50 ans, et c’est aujourd’hui une marque mondiale. Aucune situation n’est figée dès lors qu’on a un esprit d’entreprise.

3/ les moyens financiers, c’est avant tout une question d’actionnariat : il faut convaincre les investisseurs que votre stratégie sera payante.

Par

En réponse à Vroom37

qui va acheter un SUV électrique, pachydermique, hors de prix, avec une autonomie réelle sur autoroute de 2 ou 300 bornes ??????

   

ben moi:areuh: il fait 503 chx et 970 nm de couple:bien: et je l'adore !!!!

Par

En réponse à Teamgreen

ben moi:areuh: il fait 503 chx et 970 nm de couple:bien: et je l'adore !!!!

   

Quel modèle ? :biggrin:

Par

En réponse à supRcc

Quel modèle ? :biggrin:

   

E-tron S Sportback

Par

En réponse à Teamgreen

E-tron S Sportback

   

Ah ouais! Félicitations :bien::biggrin:

Par

En réponse à al7785

Toutes les marques le font y compris les plus sportives, y compris Lotus dont l'ADN n'est pas plus compatible avec le SUV que celui d'Alpine.

Ce qu'il y a de génial avec les personnes qui commentent ici, c'est qu'elles ne pensent qu'à elles sans se dire que cela peut être le seul moyen de garder en vie une marque et donc de permettre la survie d'un modèle comme la A110.

   

c'est ce qu'on appelle l'égoïsme, moi en premier, je pense que, .........et les autres de la m......bien plus fréquent qu'on croit se type de comportement.

Par

En réponse à supRcc

Ah ouais! Félicitations :bien::biggrin:

   

Merci!!!

 

Par

En réponse à Wooster

1/ Propos gratuits. Les dirigeants français sont soumis aux mêmes exigences que tous leurs homologues dans un monde capitaliste : ils doivent rendre des comptes à des actionnaires. Ces derniers, quelques soient leur origine, veulent la sécurité et un retour sur investissement. Les dirigeants exécutifs doivent donc assurer un dividende et préparer l’avenir. Les différences ne tiennent pas aux dirigeants, mais aux systèmes de financement.

2/ C’est vrai, Porsche a une aura mondiale dont ne bénéficie pas Alpine. C’est pour cela que j’ai indiqué que ce type de stratégie prend du temps. Et il faut aussi savoir sur quel marché on veut investir. Infinity, par exemple est présent aux États Unis, mais pas du tout en Europe. Audi était microscopique il y a 50 ans, et c’est aujourd’hui une marque mondiale. Aucune situation n’est figée dès lors qu’on a un esprit d’entreprise.

3/ les moyens financiers, c’est avant tout une question d’actionnariat : il faut convaincre les investisseurs que votre stratégie sera payante.

   

1/ faut gagner en compétition pour se faire connaître (à l'époque en tout cas) pas juste participer...

2/ les moyens financiers c'est surtout une histoire de projets..on attire pas des investisseurs avec 3 dessin et des défaites en f1/wec.

Pour Lemaire d'un côté il essaye de couler edfbde l'autre il sauve les entreprises françaises...

 

SPONSORISE

Actualité Alpine

Toute l'actualité

Forum Alpine