Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
En 2019, on comptera 2000 Renault électriques en autopartage à ParisQuelques jours après l'annonce de la fin d'Autolib', la Ville de Paris et Renault annoncent le lancement d'une offre d'autopartage de véhicules électriques à partir du mois de septembre. Parmi les originalités du système, un accès en free floating (sans station).

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est bon Moulache tu peux vendre ta ZOE, tu pourras la loué et la bousiller pour moins chère en Autolib !

Par

C'est mignon tellement c'est naïf :smile:

On dirait les discours des années 50 sur des projets "futuristes" qui vont améliorer le quotidien des gens (vivant bien évidemment dans un monde parfait ou policé).

Genre les extraits promotionnels avec le père de Tony Stark dans les Iron Man :lol:

Par

Eh bé.....ça va être du joli à voir la planche de bord d'une ZoZo après 6 mois de sauvageons Paris + petite couronne....

Pour rappel, il n'existe pas d'exemple de villes où l'autopartage équilibre ses comptes, et loin s'en faut...

L'avantage avec des R'nô est que les frais de remises en état seront faibles, tant sont mineures les différences entre caisse neuve et quasi-épave. :bien:

Par

En réponse à roc et gravillon

Eh bé.....ça va être du joli à voir la planche de bord d'une ZoZo après 6 mois de sauvageons Paris + petite couronne....

Pour rappel, il n'existe pas d'exemple de villes où l'autopartage équilibre ses comptes, et loin s'en faut...

L'avantage avec des R'nô est que les frais de remises en état seront faibles, tant sont mineures les différences entre caisse neuve et quasi-épave. :bien:

http://www.lyon-entreprises.com/News/Edito/Pourquoi-l-Autolib-de-Bollore-qui-a-cale-a-Paris-tourne-rond-a-Lyon-sans-rien-couter-i86510.html

Tu seras (un tout petit peu) moins con apres avoir lu ca :coucou:

Par

pourquoi ne pas installer des voitures sans permis ?

c'est petit, c'est mimi

et en plus on a plein de constructeur français qui savent faire

Par

Un bolloré peu en cacher un autre dit donc...

Par

En réponse à benoit25

pourquoi ne pas installer des voitures sans permis ?

c'est petit, c'est mimi

et en plus on a plein de constructeur français qui savent faire

On en revient à la trottinette dans ce cas :)

Par

En réponse à parzan

http://www.lyon-entreprises.com/News/Edito/Pourquoi-l-Autolib-de-Bollore-qui-a-cale-a-Paris-tourne-rond-a-Lyon-sans-rien-couter-i86510.html

Tu seras (un tout petit peu) moins con apres avoir lu ca :coucou:

Très intéressant comme article !

Comme quoi, le principal problème de Paris tient de ses politiques :D

Par

En réponse à roc et gravillon

Eh bé.....ça va être du joli à voir la planche de bord d'une ZoZo après 6 mois de sauvageons Paris + petite couronne....

Pour rappel, il n'existe pas d'exemple de villes où l'autopartage équilibre ses comptes, et loin s'en faut...

L'avantage avec des R'nô est que les frais de remises en état seront faibles, tant sont mineures les différences entre caisse neuve et quasi-épave. :bien:

raison pour laquelle, visiblement, c'est via le pass navigo qu'ils financeront une partie des coûts.

et quand on dit "via le pass navigo", cela sous-entend bien évidemment "via une Hausse du prix du pass navigo" bien sûr... qui , il est vrai, est de toute façon prévu pour chaque année à venir, et pas de manière négligeable. car comme l'a dit la miss Pécresse, le montant du pass Navigo est bien en deça de ce qu'il faudrait pour financer les transports en idf.

Par

je me demande en tout cas ce que va proposer PSA comme voitures électriques. mais si ce sont des imiev (mitsubishi, qui fait désormais partie du Groupe Renault) rebadgées PSA, ça sera cocasse à côté de l'offre de voitures Renault.

je ne sais pas d'ailleurs jusqu'à quand les imiev pourront être vendues par PSA.

Par

En réponse à clefdedouze

Un bolloré peu en cacher un autre dit donc...

Tu m'as pris de vitesse !!! LOL

Par

En réponse à benoit25

pourquoi ne pas installer des voitures sans permis ?

c'est petit, c'est mimi

et en plus on a plein de constructeur français qui savent faire

Oh oui avec leurs diesel sans FAP qui polluent comme des vieilles locomotives, pour rouler à 45 km/h... :lol:

Par

En réponse à mynameisfedo

je me demande en tout cas ce que va proposer PSA comme voitures électriques. mais si ce sont des imiev (mitsubishi, qui fait désormais partie du Groupe Renault) rebadgées PSA, ça sera cocasse à côté de l'offre de voitures Renault.

je ne sais pas d'ailleurs jusqu'à quand les imiev pourront être vendues par PSA.

Moi je roule en Peugeot Ion tous les jours, fait environ 20 000 km/an avec et contrairement à ce que tu dis, c'est pour moi l'offre la plus intéressante sur le marché (16 000 € neuve avec les batteries! )

Pour les autres occasions j'ai un c4 Picasso 7 places (15 000 km/an).

Par

En réponse à mynameisfedo

je me demande en tout cas ce que va proposer PSA comme voitures électriques. mais si ce sont des imiev (mitsubishi, qui fait désormais partie du Groupe Renault) rebadgées PSA, ça sera cocasse à côté de l'offre de voitures Renault.

je ne sais pas d'ailleurs jusqu'à quand les imiev pourront être vendues par PSA.

Ça sera surement des czeromitsubishi comme c'est le cas à Madrid. Ce qui est encore plus cocasse c'est que le seul autre véhicule qu'ils ont au catalogue est la EMeharibolloré. A part s'ils proposent des prix très compétitifs ou une alternative crédible avec l'Opel Ampera, ça sera compliqué face à Renault dont la Zoé semble très adapté pour ce type de service.

Par

En réponse à parzan

http://www.lyon-entreprises.com/News/Edito/Pourquoi-l-Autolib-de-Bollore-qui-a-cale-a-Paris-tourne-rond-a-Lyon-sans-rien-couter-i86510.html

Tu seras (un tout petit peu) moins con apres avoir lu ca :coucou:

Pas crédible une seconde...

Un article écrit par des purs chauvins qui veulent à tout prix dire que Lyon c'est mieux que Paris. Ils trouveront évidemment tous les prétextes pour affirmer que chez eux tout fonctionne à merveille...

Avec la fin du service à Paris, Lyon va devoir d'ailleurs raquer plein pot toute la logistique du service qui était mutualisée (dev de l'appli mobile, centre d'appels, etc.), bon courage !

Par

On remplace donc un Bolloré par un autre...

La vie est bien faite !

Par

En réponse à vespassion

Moi je roule en Peugeot Ion tous les jours, fait environ 20 000 km/an avec et contrairement à ce que tu dis, c'est pour moi l'offre la plus intéressante sur le marché (16 000 € neuve avec les batteries! )

Pour les autres occasions j'ai un c4 Picasso 7 places (15 000 km/an).

Le twizy sera certainement de la partie à côté de la petite zoé. Il bénéficiera d'un second souffle et semble pertinent s'il est proposé à des prix attractifs. La C-Zero se situe entre les deux avec un design discutable. La majorité préféreront payer pour plus de confort ou choisir l'offre la moins chère. Mais PSA doit avoir une idée derrière la tête le temps de faire la jonction avec les nouveaux modèles.

Par

Curieux quon choisisse Renault dont le numéro 2 est Thierry Bolloré pour remplacer Autolib de Vincent Bolloré...

Par §zem778mO

En réponse à ReneM69

Très intéressant comme article !

Comme quoi, le principal problème de Paris tient de ses politiques :D

ça faut pas le dire car tu vas avoir des attaques personnelles des fans de ces gens: il y en a un zico casqué livreur qui est un bon cas :biggrin:

le jour où l'on aura viré les politiques en place et remplacé les bras cassés à la tête de Velib/Autolib - Métropole dont la présidente (Catherine Elbaz de la baratineuse) on aura fait un grand pas :oui:

Par

En réponse à roc et gravillon

Eh bé.....ça va être du joli à voir la planche de bord d'une ZoZo après 6 mois de sauvageons Paris + petite couronne....

Pour rappel, il n'existe pas d'exemple de villes où l'autopartage équilibre ses comptes, et loin s'en faut...

L'avantage avec des R'nô est que les frais de remises en état seront faibles, tant sont mineures les différences entre caisse neuve et quasi-épave. :bien:

Derrière cette mode du free floating, c'est à plus long terme le déversement des voitures autonomes avec une lutte pour des parts de marchés. Donc oui l'autopartage sera très rentable sinon je me demande bien pourquoi tous les constructeurs s'y mettent fortement.

Par §Eno173GT

En réponse à vespassion

Moi je roule en Peugeot Ion tous les jours, fait environ 20 000 km/an avec et contrairement à ce que tu dis, c'est pour moi l'offre la plus intéressante sur le marché (16 000 € neuve avec les batteries! )

Pour les autres occasions j'ai un c4 Picasso 7 places (15 000 km/an).

Peugeot a sacrifié les prix pour s'en débarrasser car elle était de mémoire à 35k€ à une époque.

C'est sur qu'à prix ultra soldé, c'était pas une si mauvaise affaire (pour ceux qui en ont l'utilité).

Les quelques happy fanboys qui ont payé le prix fort, doivent encore avoir une légère douleur au fondement.

Par §ren010NE

Pas illogique d'associer la ferraille ambulante Zoé à la crasse de Paris et à ses éventuels utilisateurs peu scrupuleux

Par §zem778mO

En réponse à Waltsmith

Derrière cette mode du free floating, c'est à plus long terme le déversement des voitures autonomes avec une lutte pour des parts de marchés. Donc oui l'autopartage sera très rentable sinon je me demande bien pourquoi tous les constructeurs s'y mettent fortement.

sera rentable :oui: mais ne l'est pas actuellement :wink:

pour l'instant ils se placent et ne cherchent pas le profit, voire acceptent une légère perte pour mettre en place leur business, mais dès que les voitures seront autonomes cela changera de façon radicale :roi: ce qui coûte actuellement c'est les gus qui prennent la voiture dans un endroit fréquenté et qui le dépose dans un endroit qui ne l'est pas, il faut payer quelqu'un pour rapatrier le véhicule pour quil soit de nouveau utilisé :bah: avec une voiture autonome revenant sur un endroit fréquenté ou avertissant par smartphone qu'il va à cet endroit à vide et proposant un prix cassé (bon plan) tout va changer et bonjour business :bien:

c'est aussi un moyen pour les constructeurs d'occuper la place et de ne pas laisser s'installer des sociétés genre Uber ou Didi de leur imposer des conditions peu avantageuses : genre j'achète 100 000 voitures et qui me fait le prix le plus bas ?

donc oui clairement un changement de métier arrive et il ne s'agira plus de n'être que constructeur de voitures mais aussi de proposer des services, la mutation s'annonce et être présent sur ces services permet aussi d'avoir du Big Data, arme fondamentale sur ce business :bien:

Par

En réponse à §zem778mO

sera rentable :oui: mais ne l'est pas actuellement :wink:

pour l'instant ils se placent et ne cherchent pas le profit, voire acceptent une légère perte pour mettre en place leur business, mais dès que les voitures seront autonomes cela changera de façon radicale :roi: ce qui coûte actuellement c'est les gus qui prennent la voiture dans un endroit fréquenté et qui le dépose dans un endroit qui ne l'est pas, il faut payer quelqu'un pour rapatrier le véhicule pour quil soit de nouveau utilisé :bah: avec une voiture autonome revenant sur un endroit fréquenté ou avertissant par smartphone qu'il va à cet endroit à vide et proposant un prix cassé (bon plan) tout va changer et bonjour business :bien:

c'est aussi un moyen pour les constructeurs d'occuper la place et de ne pas laisser s'installer des sociétés genre Uber ou Didi de leur imposer des conditions peu avantageuses : genre j'achète 100 000 voitures et qui me fait le prix le plus bas ?

donc oui clairement un changement de métier arrive et il ne s'agira plus de n'être que constructeur de voitures mais aussi de proposer des services, la mutation s'annonce et être présent sur ces services permet aussi d'avoir du Big Data, arme fondamentale sur ce business :bien:

Les voitures autonomes dans Paris (avec la complexité que représente le fait de rouler dans Paris) c'est pas avant 2100...

Rouler en autonomie sur une route prévu pour c'est facile on le fait depuis les années 80' avec le métro.

Rouler en autonomie sur une autoroute bien tracer avec un nombre de cas de figure très limité et aucun piéton, c'est facile.

Rouler en autonomie dans Paris, une autre histoire... pas avant 2100.

Par

En réponse à roc et gravillon

Eh bé.....ça va être du joli à voir la planche de bord d'une ZoZo après 6 mois de sauvageons Paris + petite couronne....

Pour rappel, il n'existe pas d'exemple de villes où l'autopartage équilibre ses comptes, et loin s'en faut...

L'avantage avec des R'nô est que les frais de remises en état seront faibles, tant sont mineures les différences entre caisse neuve et quasi-épave. :bien:

pour rappel.. ca marche ailleurs... là ou ce n'est pas la ville qui impose ses lubies..

Mais Paris restera toujours Paris ! Vive les pigeons touristes !

Par

En réponse à §zem778mO

sera rentable :oui: mais ne l'est pas actuellement :wink:

pour l'instant ils se placent et ne cherchent pas le profit, voire acceptent une légère perte pour mettre en place leur business, mais dès que les voitures seront autonomes cela changera de façon radicale :roi: ce qui coûte actuellement c'est les gus qui prennent la voiture dans un endroit fréquenté et qui le dépose dans un endroit qui ne l'est pas, il faut payer quelqu'un pour rapatrier le véhicule pour quil soit de nouveau utilisé :bah: avec une voiture autonome revenant sur un endroit fréquenté ou avertissant par smartphone qu'il va à cet endroit à vide et proposant un prix cassé (bon plan) tout va changer et bonjour business :bien:

c'est aussi un moyen pour les constructeurs d'occuper la place et de ne pas laisser s'installer des sociétés genre Uber ou Didi de leur imposer des conditions peu avantageuses : genre j'achète 100 000 voitures et qui me fait le prix le plus bas ?

donc oui clairement un changement de métier arrive et il ne s'agira plus de n'être que constructeur de voitures mais aussi de proposer des services, la mutation s'annonce et être présent sur ces services permet aussi d'avoir du Big Data, arme fondamentale sur ce business :bien:

la voiture Full autonome c'est comme la voiture volante.. mais bon laissons les faire du vent et on reviendra plutard..

En revanche oui l'interet pour renault et PSA c'est de ne pas se voir imposer par les Uber et Cie, toutes les Négos...

Ils se battent pour prendre notre argent..

Le pire cela aurait été que l'état investisse dans des transport publics.. et là ca sera le drame pour l'automobile..

Mais ouf... meme Paris ne fait presque rien depuis 20 ans... ouf.. j'ai eu peur que l'on progresse... c'est bon rien ne bouge a part le grand paris en 2040/45... c'est bon.

Par §zem778mO

En réponse à Axel015

Les voitures autonomes dans Paris (avec la complexité que représente le fait de rouler dans Paris) c'est pas avant 2100...

Rouler en autonomie sur une route prévu pour c'est facile on le fait depuis les années 80' avec le métro.

Rouler en autonomie sur une autoroute bien tracer avec un nombre de cas de figure très limité et aucun piéton, c'est facile.

Rouler en autonomie dans Paris, une autre histoire... pas avant 2100.

ouais ok, j'aime bien tes arguments :bien:

t'a le profil pour faire partie de la prochaine équipe municipale, n'hésites pas à poser ta candidature :areuh:

Par

En réponse à §zem778mO

sera rentable :oui: mais ne l'est pas actuellement :wink:

pour l'instant ils se placent et ne cherchent pas le profit, voire acceptent une légère perte pour mettre en place leur business, mais dès que les voitures seront autonomes cela changera de façon radicale :roi: ce qui coûte actuellement c'est les gus qui prennent la voiture dans un endroit fréquenté et qui le dépose dans un endroit qui ne l'est pas, il faut payer quelqu'un pour rapatrier le véhicule pour quil soit de nouveau utilisé :bah: avec une voiture autonome revenant sur un endroit fréquenté ou avertissant par smartphone qu'il va à cet endroit à vide et proposant un prix cassé (bon plan) tout va changer et bonjour business :bien:

c'est aussi un moyen pour les constructeurs d'occuper la place et de ne pas laisser s'installer des sociétés genre Uber ou Didi de leur imposer des conditions peu avantageuses : genre j'achète 100 000 voitures et qui me fait le prix le plus bas ?

donc oui clairement un changement de métier arrive et il ne s'agira plus de n'être que constructeur de voitures mais aussi de proposer des services, la mutation s'annonce et être présent sur ces services permet aussi d'avoir du Big Data, arme fondamentale sur ce business :bien:

https://site.sharengo.it/

0,22 a 0,24 la minute.. c'est tout (pas d'abo.. etc..)

En Italie c'est depuis 2013 que l'autopartage (locationde voiture a dispo dans la rue) est realité..

Je comprends pas que ca soit si compliqué a Paris.. que vient faire la commune dans ce business ?

Par §zem778mO

En réponse à pat d pau

la voiture Full autonome c'est comme la voiture volante.. mais bon laissons les faire du vent et on reviendra plutard..

En revanche oui l'interet pour renault et PSA c'est de ne pas se voir imposer par les Uber et Cie, toutes les Négos...

Ils se battent pour prendre notre argent..

Le pire cela aurait été que l'état investisse dans des transport publics.. et là ca sera le drame pour l'automobile..

Mais ouf... meme Paris ne fait presque rien depuis 20 ans... ouf.. j'ai eu peur que l'on progresse... c'est bon rien ne bouge a part le grand paris en 2040/45... c'est bon.

qui parle spécialement de Paris ? en banlieue ces services seraient ultra efficaces :bien: un exemple ? la liaison Versailles - Buc :oui: même pas 5 kilomètres et une heure voire plus pour la faire en transport en moyenne :chut: et en voiture 5 à 7 minutes seulement en y allant ultra cool :fleur: Après c'est clair que si les 20 voitures de ton parc sont à Buc et que le glandu attend à Versailles ça va pas le faire, mais si t'es caisses autonomes prennent en compte en temps réel le dispatch pour équilibrer le dispositif en permanence c'est bonjour le bénéfice :love: à la fois pour l'utilisateur et pour l'opérateur :roi:

Par

En réponse à Axel015

Les voitures autonomes dans Paris (avec la complexité que représente le fait de rouler dans Paris) c'est pas avant 2100...

Rouler en autonomie sur une route prévu pour c'est facile on le fait depuis les années 80' avec le métro.

Rouler en autonomie sur une autoroute bien tracer avec un nombre de cas de figure très limité et aucun piéton, c'est facile.

Rouler en autonomie dans Paris, une autre histoire... pas avant 2100.

Quand il y a une importante somme d'argent en jeu et un choix politique imposé, le temps est un luxe que l'on ne peux pas se permettre. Surtout que de nombreux acteurs dont Renault, font déjà circuler en test des véhicules en milieux urbains sur routes ouvertes (et bientôt à Paris). Ils ont pour objectif d'atteindre une conduite autonome de niveau 4 d'ici 2022. Le groupe a notamment prévu d'investir 1 milliards de dollars dans l'électrique et la conduite autonome pour rattraper son retard. Le principal obstacle reste la réglementation qui devrait être fixé d'ici 2020-2022.

Par

Vont ils en profiter pour mettre des Clio neuves (je veux dire génération 400km) ou vont ils mettre des premières générations d'occasion rendus par les clients après une LDD de 3 ans ? Vu que de toute façon ces voitures ne sont pas destinées à faire beaucoup de km.

Par

En réponse à parzan

http://www.lyon-entreprises.com/News/Edito/Pourquoi-l-Autolib-de-Bollore-qui-a-cale-a-Paris-tourne-rond-a-Lyon-sans-rien-couter-i86510.html

Tu seras (un tout petit peu) moins con apres avoir lu ca :coucou:

Je te cause de villes.....pas d'une amusante bourgade provinciale.... suffit d'aller dénombrer le nombre de stations de recharges... fin du débat !

Par

Mais si dans ton article tu trouves le semblant d'un début de communication d'un bilan financier de l'affaire, n'hésite pas à nous dire où il est....

Il n'y a pas un an, Bolloré nous disait encore que sur Paname, tout allait très bien madame la marquise...malgré tous les signaux d'alertes au rouge pour qui connaissait à minima le dossier...

Par

En réponse à vespassion

Moi je roule en Peugeot Ion tous les jours, fait environ 20 000 km/an avec et contrairement à ce que tu dis, c'est pour moi l'offre la plus intéressante sur le marché (16 000 € neuve avec les batteries! )

Pour les autres occasions j'ai un c4 Picasso 7 places (15 000 km/an).

je n'ai pas dit que c'était une offre inintéressante, j'ai simplement dit que quelque part, PSA met à la vente ou en partage des voitures... du Groupe Renault. c'est ça qui est cocasse.

bon, après, la ion/imiev/czero avec son autonomie ridicule ne peuvent me satisfaire pour mes 2x45 bornes quotidiens.

Par

En réponse à §zem778mO

ouais ok, j'aime bien tes arguments :bien:

t'a le profil pour faire partie de la prochaine équipe municipale, n'hésites pas à poser ta candidature :areuh:

J'avais la flemme d'argumenter mais allons-y :

Pourquoi pas de voiture autonome dans Paris avant 2100 ?

Il faut savoir qu'il y a des problématiques actuellement non-ré-solvable :

Le concept de la voiture autonome c'est une succession de capteur qui prennent des mesures et qui interprète ces mesures pour prendre des décisions. En ville voici les tous les problèmes rencontrés :

- On ne peut pas se fier au tracer sur la chaussé (parfois effacé, déformé, plus d'actualité lié à des travaux...) donc par conséquent on ne peut pas suivre un tracé comme sur une autoroute..

- On ne peut que très difficilement se fier au génie civil (rebord de trottoir etc...)

==> gestion des trajectoires hyper complexe

- La priorisation des choix est très complexe (je pile et j'ai une forte probabilité que le motard qui me colle au cul s'écrase sur la voiture ou je freine progressivement au risque de tuer l'être vivant qui vient de tomber du trottoir sur la chaussé (la machine ne fera pas la différence entre un chien et un enfant ou difficilement) oubien je devis ma trajectoire au risque de faire un face à face..

- La problématique des capteurs (ils faudrait redonder chaque capteur pour éviter le risque de mauvaise remonté d'info). Vos sondes n'ont-elles jamais déconné ?

- L'interprétation des exceptions : la voiture autonome fera t'elle la différence entre une plaque d'huile et une flaque d'eau (l'humain y arrive la plupart du temps et s'il se loupe il est le seul a être à blâmé).

- L'interprétation des objets au sol (vous faite la différence entre sac macdo (sur lequel on peut rouler sans trop de risque) & un déchet compact (dangereux) => la machine difficilement sans mètre un spectromètre de masse)

La solution c'est quoi à court terme : utiliser des principes de précautions mais le soucis c'est que la voiture roulerais à 10 km/h en ville ... donc pas viable.

Pour rendre la voiture autonome possible en ville sans changer l'infrastructure (si on met un rail on créé le train autonome ça on gère depuis 1980), il faut résoudre tous les problèmes listés.. et on en est très loin.

Par

En réponse à Waltsmith

Le twizy sera certainement de la partie à côté de la petite zoé. Il bénéficiera d'un second souffle et semble pertinent s'il est proposé à des prix attractifs. La C-Zero se situe entre les deux avec un design discutable. La majorité préféreront payer pour plus de confort ou choisir l'offre la moins chère. Mais PSA doit avoir une idée derrière la tête le temps de faire la jonction avec les nouveaux modèles.

la question est de savoir quand précisément sortiront les nouvelles 208 et corsa... électriques.

Par

Mais c'est vrai que l'avenir, c'est le Zemik qui en cause : des autos autonomes qui d'elles mêmes iront se positionner là où le besoin sera prévisible...avec déplacement lors des périodes de faible flux routier... les progrès fulgurants de l'intelligence artificielle permettront ça dans un avenir relativement proche.

Et surtout que personne ne puisse conduire ces autos : l'autonomie de pilotage évitera bien des dégradations , restera qu'à les proposer type cellule monacale, avec le minimum de choses exposées à la dégradation et lavage intérieur/extérieur par des moyens mécanisés, type chiottes JC Decaux.

Par

...y'en a un qui cause de la Twizy au dessus....heureux de voir que ça existe encore....alors là, c'est juste deux mois que je prédis avant que ces TDM, aux suspensions incroyablement tape-cul au passage, et sans ABS, ne soient réduites en bouillie Blédina, et abandonnées ainsi dans les back-street de Belleville ou du Château des Brouillards....

Par §zem778mO

En réponse à roc et gravillon

Mais c'est vrai que l'avenir, c'est le Zemik qui en cause : des autos autonomes qui d'elles mêmes iront se positionner là où le besoin sera prévisible...avec déplacement lors des périodes de faible flux routier... les progrès fulgurants de l'intelligence artificielle permettront ça dans un avenir relativement proche.

Et surtout que personne ne puisse conduire ces autos : l'autonomie de pilotage évitera bien des dégradations , restera qu'à les proposer type cellule monacale, avec le minimum de choses exposées à la dégradation et lavage intérieur/extérieur par des moyens mécanisés, type chiottes JC Decaux.

suffit d'embaucher Le Sarkozy :bien: lui avec un simple Karcher il maintient tout cela propre :bien:

voilà comment on gagne du fric sur l'entretien et adios les kebabs oubliés sur le siège passager :areuh:

Par §zem778mO

En réponse à Axel015

J'avais la flemme d'argumenter mais allons-y :

Pourquoi pas de voiture autonome dans Paris avant 2100 ?

Il faut savoir qu'il y a des problématiques actuellement non-ré-solvable :

Le concept de la voiture autonome c'est une succession de capteur qui prennent des mesures et qui interprète ces mesures pour prendre des décisions. En ville voici les tous les problèmes rencontrés :

- On ne peut pas se fier au tracer sur la chaussé (parfois effacé, déformé, plus d'actualité lié à des travaux...) donc par conséquent on ne peut pas suivre un tracé comme sur une autoroute..

- On ne peut que très difficilement se fier au génie civil (rebord de trottoir etc...)

==> gestion des trajectoires hyper complexe

- La priorisation des choix est très complexe (je pile et j'ai une forte probabilité que le motard qui me colle au cul s'écrase sur la voiture ou je freine progressivement au risque de tuer l'être vivant qui vient de tomber du trottoir sur la chaussé (la machine ne fera pas la différence entre un chien et un enfant ou difficilement) oubien je devis ma trajectoire au risque de faire un face à face..

- La problématique des capteurs (ils faudrait redonder chaque capteur pour éviter le risque de mauvaise remonté d'info). Vos sondes n'ont-elles jamais déconné ?

- L'interprétation des exceptions : la voiture autonome fera t'elle la différence entre une plaque d'huile et une flaque d'eau (l'humain y arrive la plupart du temps et s'il se loupe il est le seul a être à blâmé).

- L'interprétation des objets au sol (vous faite la différence entre sac macdo (sur lequel on peut rouler sans trop de risque) & un déchet compact (dangereux) => la machine difficilement sans mètre un spectromètre de masse)

La solution c'est quoi à court terme : utiliser des principes de précautions mais le soucis c'est que la voiture roulerais à 10 km/h en ville ... donc pas viable.

Pour rendre la voiture autonome possible en ville sans changer l'infrastructure (si on met un rail on créé le train autonome ça on gère depuis 1980), il faut résoudre tous les problèmes listés.. et on en est très loin.

ouais, ouais :bien: :bien: :bien:

Par

En réponse à parzan

http://www.lyon-entreprises.com/News/Edito/Pourquoi-l-Autolib-de-Bollore-qui-a-cale-a-Paris-tourne-rond-a-Lyon-sans-rien-couter-i86510.html

Tu seras (un tout petit peu) moins con apres avoir lu ca :coucou:

:biggrin:

Il est au fond du lac et là il commence à creuser !

Par

En réponse à roc et gravillon

Je te cause de villes.....pas d'une amusante bourgade provinciale.... suffit d'aller dénombrer le nombre de stations de recharges... fin du débat !

Lyon, une amusante bourgade provinciale.. Tu as l'air de connaître aussi bien Lyon que les Renault toi... Autrement dit t'as jamais du y mettre les pieds !

Par

En réponse à roc et gravillon

...y'en a un qui cause de la Twizy au dessus....heureux de voir que ça existe encore....alors là, c'est juste deux mois que je prédis avant que ces TDM, aux suspensions incroyablement tape-cul au passage, et sans ABS, ne soient réduites en bouillie Blédina, et abandonnées ainsi dans les back-street de Belleville ou du Château des Brouillards....

T'aimes pas les suspensions tape cul... Et pourtant t'es fan du Kube, le Prince des Hémorroïdes...

T'aime faire dans le contradictoire toi !

Par

En réponse à Axel015

J'avais la flemme d'argumenter mais allons-y :

Pourquoi pas de voiture autonome dans Paris avant 2100 ?

Il faut savoir qu'il y a des problématiques actuellement non-ré-solvable :

Le concept de la voiture autonome c'est une succession de capteur qui prennent des mesures et qui interprète ces mesures pour prendre des décisions. En ville voici les tous les problèmes rencontrés :

- On ne peut pas se fier au tracer sur la chaussé (parfois effacé, déformé, plus d'actualité lié à des travaux...) donc par conséquent on ne peut pas suivre un tracé comme sur une autoroute..

- On ne peut que très difficilement se fier au génie civil (rebord de trottoir etc...)

==> gestion des trajectoires hyper complexe

- La priorisation des choix est très complexe (je pile et j'ai une forte probabilité que le motard qui me colle au cul s'écrase sur la voiture ou je freine progressivement au risque de tuer l'être vivant qui vient de tomber du trottoir sur la chaussé (la machine ne fera pas la différence entre un chien et un enfant ou difficilement) oubien je devis ma trajectoire au risque de faire un face à face..

- La problématique des capteurs (ils faudrait redonder chaque capteur pour éviter le risque de mauvaise remonté d'info). Vos sondes n'ont-elles jamais déconné ?

- L'interprétation des exceptions : la voiture autonome fera t'elle la différence entre une plaque d'huile et une flaque d'eau (l'humain y arrive la plupart du temps et s'il se loupe il est le seul a être à blâmé).

- L'interprétation des objets au sol (vous faite la différence entre sac macdo (sur lequel on peut rouler sans trop de risque) & un déchet compact (dangereux) => la machine difficilement sans mètre un spectromètre de masse)

La solution c'est quoi à court terme : utiliser des principes de précautions mais le soucis c'est que la voiture roulerais à 10 km/h en ville ... donc pas viable.

Pour rendre la voiture autonome possible en ville sans changer l'infrastructure (si on met un rail on créé le train autonome ça on gère depuis 1980), il faut résoudre tous les problèmes listés.. et on en est très loin.

Heureusement que Tesla ne commercialise pas de voiture sinon qu'est que ça serait.

Heureusement que les maires de grandes villes ne rêvent pas d'interdire les véhicules particuliers et que le débat sur le réchauffement climatique n'est plus à l'ordre du jour.

Heureusement qu'il n'y a aucune concurrence sinon les constructeurs européens rateraient encore le coche.

Heureusement que les machines ne commencent pas à devenir plus performantes que l'homme, sinon pourquoi investir autant dedans.

C'est sûr qu'avec des "j'avais la flemme" et "on ne peux pas", la réalité est souvent bien loin.

Par

On se focalise beaucoup trop sur Paris. Il existe plein d'autres villes en France est dans le monde ou l'Autopartage existe.

Pourtant CARA ne s'y intersse plus.

Prendre Paris comme un exemple ou un cas représentatif est idiot. Au delà du périph il y a la civilisation.

Par

En réponse à Axel015

J'avais la flemme d'argumenter mais allons-y :

Pourquoi pas de voiture autonome dans Paris avant 2100 ?

Il faut savoir qu'il y a des problématiques actuellement non-ré-solvable :

Le concept de la voiture autonome c'est une succession de capteur qui prennent des mesures et qui interprète ces mesures pour prendre des décisions. En ville voici les tous les problèmes rencontrés :

- On ne peut pas se fier au tracer sur la chaussé (parfois effacé, déformé, plus d'actualité lié à des travaux...) donc par conséquent on ne peut pas suivre un tracé comme sur une autoroute..

- On ne peut que très difficilement se fier au génie civil (rebord de trottoir etc...)

==> gestion des trajectoires hyper complexe

- La priorisation des choix est très complexe (je pile et j'ai une forte probabilité que le motard qui me colle au cul s'écrase sur la voiture ou je freine progressivement au risque de tuer l'être vivant qui vient de tomber du trottoir sur la chaussé (la machine ne fera pas la différence entre un chien et un enfant ou difficilement) oubien je devis ma trajectoire au risque de faire un face à face..

- La problématique des capteurs (ils faudrait redonder chaque capteur pour éviter le risque de mauvaise remonté d'info). Vos sondes n'ont-elles jamais déconné ?

- L'interprétation des exceptions : la voiture autonome fera t'elle la différence entre une plaque d'huile et une flaque d'eau (l'humain y arrive la plupart du temps et s'il se loupe il est le seul a être à blâmé).

- L'interprétation des objets au sol (vous faite la différence entre sac macdo (sur lequel on peut rouler sans trop de risque) & un déchet compact (dangereux) => la machine difficilement sans mètre un spectromètre de masse)

La solution c'est quoi à court terme : utiliser des principes de précautions mais le soucis c'est que la voiture roulerais à 10 km/h en ville ... donc pas viable.

Pour rendre la voiture autonome possible en ville sans changer l'infrastructure (si on met un rail on créé le train autonome ça on gère depuis 1980), il faut résoudre tous les problèmes listés.. et on en est très loin.

Tu oublies 2/3 "petites choses" , à chaque nouvelle génération d'humains et donc de futurs conducteurs il faut réapprendre à conduire encore et encore avec toutes les erreurs potentielles que cela implique , ce ne sera pas le cas des VA qui reçoivent un algorithme qui reprend ce qui a été appris avant et n'est jamais perdu.

Tous les constructeurs auto développent eux même ces engins , à fonds perdus donc ?

Google a commandé 80000 caisses pourquoi faire ?

Google cherche un partenaire auto pour l'Europe pour commander plusieurs milliers de voitures, pour des confitures?

Si je reprends ton hypothèse de " priorisation" , si une personne se retrouve juste devant ma bagnole , bah... je freine , je m'occupe pas de l'éventuelle moto derrière qui de toute façon , comme pour tout autre véhicule , son chauffeur doit être maître de son engin et donc freiner lui aussi c'est aussi simple que çà !!!

Alors 2100 , excuse moi , mais il y aura bien longtemps que nous ne conduirons plus un seul véhicule terrestre à 2 ou 4 roues....

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Oui, dailleurs c'est quoi cette mode du service publique qui devrait être rentable?

L'important c'est que le budget global soit à l'équilibre.

Personne ne vient réclamer un système d'alloc rentable. peut-être qu'on devrait arrêter aussi ce truc pas rentable.

Par

En réponse à roc et gravillon

Eh bé.....ça va être du joli à voir la planche de bord d'une ZoZo après 6 mois de sauvageons Paris + petite couronne....

Pour rappel, il n'existe pas d'exemple de villes où l'autopartage équilibre ses comptes, et loin s'en faut...

L'avantage avec des R'nô est que les frais de remises en état seront faibles, tant sont mineures les différences entre caisse neuve et quasi-épave. :bien:

Vous avez pensé à faire du stand-up ?

Par

En réponse à zefberry

Tu oublies 2/3 "petites choses" , à chaque nouvelle génération d'humains et donc de futurs conducteurs il faut réapprendre à conduire encore et encore avec toutes les erreurs potentielles que cela implique , ce ne sera pas le cas des VA qui reçoivent un algorithme qui reprend ce qui a été appris avant et n'est jamais perdu.

Tous les constructeurs auto développent eux même ces engins , à fonds perdus donc ?

Google a commandé 80000 caisses pourquoi faire ?

Google cherche un partenaire auto pour l'Europe pour commander plusieurs milliers de voitures, pour des confitures?

Si je reprends ton hypothèse de " priorisation" , si une personne se retrouve juste devant ma bagnole , bah... je freine , je m'occupe pas de l'éventuelle moto derrière qui de toute façon , comme pour tout autre véhicule , son chauffeur doit être maître de son engin et donc freiner lui aussi c'est aussi simple que çà !!!

Alors 2100 , excuse moi , mais il y aura bien longtemps que nous ne conduirons plus un seul véhicule terrestre à 2 ou 4 roues....

Je parle de Paris... et ça complexité.

Google ne vise pas ce marché mais des cas de figure bien plus simple que Paris.

Ce n'est pas parce que l'on a en quelques années était dans l'espace puis sur la Lune qu'on a pu aller sur Mars et Jupiter juste quelques années après.

Pour la voiture autonome c'est pareil la difficulté est exponentielle.

Par §zem778mO

En réponse à Axel015

Je parle de Paris... et ça complexité.

Google ne vise pas ce marché mais des cas de figure bien plus simple que Paris.

Ce n'est pas parce que l'on a en quelques années était dans l'espace puis sur la Lune qu'on a pu aller sur Mars et Jupiter juste quelques années après.

Pour la voiture autonome c'est pareil la difficulté est exponentielle.

Ouais, :biggrin:

mais t'est au courant quand même de nuTonomy qui fait circuler des Zoé et des 3008 autonomes à Singapour et ce dans une circulation assez exigente :chut:

Sinon la 3008 autonome qui circulait dans Paris pendant le tournois Roland Garos tu en penses quoi? :voyons:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Oui oui...et on remplace ça par des Autolib & co..... 1 à deux personnes en moyenne dans 4 mètres x 2 mètres au sol....

circulation méga-fluide en vue.

Si t'as pas compris qu'une politique de transport collectif qui fonctionne est celle où le prix d'accès reste modeste ( pour devenir gratuit un jour, comme c'est le cas dans quelques villes ), et que c'est pour la collectivité le prix à payer pour bien moins de consommation d'énergie globale et le dégagement de l'espace public au profit d'autres moyens de transport peu ou pas consommateur d'energie autre que musculaire.... c'est que décidément t'as pas pigé grand chose à l'avenir de la mobilité urbaine.

Par

En réponse à Talisman91

Vous avez pensé à faire du stand-up ?

.... en matière d'automobile, la marque-gag occupe tout l'espace : et le spectacle de rue est permanent et gratuit.

Comment lutter !

:ouin:

Par

En réponse à SteppeOuais

Lyon, une amusante bourgade provinciale.. Tu as l'air de connaître aussi bien Lyon que les Renault toi... Autrement dit t'as jamais du y mettre les pieds !

Je vois que tu as une notion de taille de métropole à l'échelle mondiale au moins aussi à jour que tes considérations sur le confort de suspension des automobiles en 2018.

Reste donc sur ton plateau de dépannage et continue à contempler le monde de là haut... :orni:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Les transports en commun sont rentables à Paris.

C'est bien le seul endroit ou la SNCF gagne de l'argent avec certaines lignes de TGV (BPL, SEA, Paris-Lyon).

Ce sont les petites lignes + certaine ligne de TGV qui ne sont absolument pas rentables.

La RATP est rentable également.

Par

En réponse à roc et gravillon

Je te cause de villes.....pas d'une amusante bourgade provinciale.... suffit d'aller dénombrer le nombre de stations de recharges... fin du débat !

:biggrin: C'est pour ca que j'aime bien lire les interventions de Roc.

Le gars, quand on lui montre par A+B qu'il a tord, il change les règles du jeu pour dire "j'ai raison, fin de la discussion"

Lyon? Ce n'est pas une ville, ce n'est qu'une bourgade provinciale (Au passage, la France serait donc composée d'une ville, Paris, et de plein de bourgades provinciales? Je comprends mieux pourquoi tu dis qu'aucune ville n'a un autopartage qui soit a l’équilibre)

Par

2000 crics qui vont être sâlis, endommagés, voire volés, etc... :chut:

Par

En réponse à Waltsmith

Ça sera surement des czeromitsubishi comme c'est le cas à Madrid. Ce qui est encore plus cocasse c'est que le seul autre véhicule qu'ils ont au catalogue est la EMeharibolloré. A part s'ils proposent des prix très compétitifs ou une alternative crédible avec l'Opel Ampera, ça sera compliqué face à Renault dont la Zoé semble très adapté pour ce type de service.

Tu oublies les Berlingo et Partner électriques :fleur:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault