Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Ces écrans qui vont tuer l'automobile...Ce ne sont pas Christophe Nadjowski (EELV) ou Chantal Perrichon, la pollution ou les encombrements, qui vont tuer l'auto et la moto, c'est le virtuel, l'addiction aux écrans.

Lire le billet d'humeur»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Très beau billet, ça réveille! Merci!!!

Par contre la prédiction à la fin de l'article est exagérée à mon avis, du moins en France, pays relativement peu urbanisé où l'autopartage en voiture autonome a moins d'avenir qu'en banlieue surpeuplée...

Par

Très juste. C’est exactement mon quotidien, apprendre à conduire à des jeunes qui grimpent à 4 pattes la tête la première dans la voiture, qui se comportent en voiture comme des piétons parce qu’ils ne connaissent que ça. Ils ne roulent pas en scooter et on abandonné le vélo à l’âge de 8 ans. Même mettre en marche spontanément un essuie-glace quand il pleut des cordes n’en leur vient pas à l’idée par contre connecter leur iPhone X sur le Bluetooth de la radio ils savent !! Chaque jour

Par

Jeune et citadin, je me reconnais tout à fait dans cette phrase: "Je n'imagine pas la génération de mon préadolescent de fils s'endetter pour une voiture". En effet, je ne me vois absolument pas m'endetter pour l'achat d'un véhicule de si tôt. Mais la raison n'est pas que l'automobile ne m'intéresse pas, bien au contraire: je trouve que c'est un domaine passionnant d'un point de vue technique. A vrai dire, j'y travaille. Et puis je ne boude pas mon plaisir à l'occasion d'une petite virée occasionnelle sur les routes ardéchoises.

La raison est beaucoup plus simple: le coût de l'objet est totalement disproportionné par rapport à son utilité. J'ai bien une antique twingo qui dort dans mon garage mais dans les faits je n'en ai absolument pas besoin dans ma vie quotidienne: mes déplacements se font soit à vélo soit occasionnellement en transports. Mon budget annuel de transport doit tourner autour des 100/150 euros à tout casser. Ma voiture me coûte plus cher que ça en dormant dans mon garage. Et ne parlons même pas de ce que ça donnerait si je m'en servais pour mes déplacements quotidiens...

Alors certes, je suis bien content d'avoir la p'tite twingo pour les très rares occasions où j'ai besoin d'une voiture mais quand le temps sera venu de m'en séparer je me tournerai plutôt vers une solution d'autopartage pour le quotidien et vers de la location pour les vacances. Je finis quand même en précisant que je suis tout à fait conscient que la situation est très différente dès qu'on s'éloigne d'un grand centre urbain: là, difficile de se passer d'une voiture.

Par

Chaque jour j’ai l’impression de revivre la scène de jacquouille qui découvre la charlotte ...

Par

Oui très beau billet et l'évocation des jeunes années de l’auteur me rappelle les miennes. Mes enfants qui ont entre 20 et 30 ans subissent en effet les premiers effets de désintérêt pour l'automobile.

Mais la voiture est aussi responsable de ce constat car il y a longtemps qu'elle ne fait plus rêver : elle ne procure plus de plaisir de conduite et les conditions de circulation sont devenues cauchemardesques. C'est la raison pour laquelle je possède trois voitures qui ont chacune vingt ans d'âge et je n’achèterai jamais une voiture plus récente.

Par

Je comprend l'essence de l'article, il y a beaucoup de vrai la dedans

Je trouve quand même cela très alarmiste, les magasins de jouets n'ont pas encore disparus, loin de là. A mon avis ils ont moins d'importance qu'avant, c'est aussi du à l'arrivé d'Amazon qui a fait beaucoup de mal.

La société n'est pas encore tel que vous la décrivez, pour la bonne raison que les parents d'aujourd'hui ont connu le monde sans internet et sans smartphone... le transformation n'est qu'a son début, même si c'est possible que ce dont vous parlez soit vrais dans 20-30 ans

Outre ce problème de date et d'amplification. Je ne pense pas que la mobilité (notamment en zone rurale) soit une préoccupation mineure, à la campagne. Vous voyez un peu trop le pays avec votre prisme Parisien, comme beaucoup trop de personnes et de médias . Je suis plutôt d'accord, les prochaines générations auront moins d’intérêt pour la voiture, mais la mobilité va rester essentielle, mais de plus en plus à moindre coût c'est clair

Oui la voiture particulière est sans doute en danger, c'est une des raison par laquelle les constructeurs se tiennent prêt à dégainer la voiture autonome bien que pas du tout au point pour chez nous

Je vous trouve bien pessimiste Mr Savary, regardez mon cas, j'ai 27 ans, j'ai été élevé en zone rurale, bien que proche de l'IdF, et j'adore les bagnole et me suis battu avec mes parents comme vous pour en avoir une et quelques années plus tard j'en achète une par mes propres moyens (un peu moins de 20k), des cas comme cela il en existe encore pas mal rassurez vous.

Je comprend votre point de vue mais je pense qu'il est un peu alarmiste bien que pertinent, je pense juste que cela prendra pas mal de temps. Essayez de sortir de votre vision parisienne, c'est l'une des zones ou on peut se passer de voiture en France, mais c'est peut être la seule

Par

" 40 ou 400 cm d'un écran relié au wifi."

Euh... 400 cm???

400 MM je veux bien même mon OLED ne se fait pas dans cette taille, la max, c'est 2m (200 cm ou 2 000 mm) et le 2m c'est 20 000€/pièce!

Alors, je sais pas quels enfants tu côtoies Mr Savary, mais même mes anciens clients en Manoir, V12 et chaîne hifi HDG n'offrent pas ça à leurs gosses!!!

400 cm, c'est un vidéo projecteur MDG/HDG et des modèles avec Wifi, ça court pas les rues!

Par

En réponse à atmophile

" 40 ou 400 cm d'un écran relié au wifi."

Euh... 400 cm???

400 MM je veux bien même mon OLED ne se fait pas dans cette taille, la max, c'est 2m (200 cm ou 2 000 mm) et le 2m c'est 20 000€/pièce!

Alors, je sais pas quels enfants tu côtoies Mr Savary, mais même mes anciens clients en Manoir, V12 et chaîne hifi HDG n'offrent pas ça à leurs gosses!!!

400 cm, c'est un vidéo projecteur MDG/HDG et des modèles avec Wifi, ça court pas les rues!

ça va on a le droit de se tromper, cela ne change rien à l'article

Par

Et le pire est que depuis 10 ans on revoit régulièrement niveau a la baisse pour qu’ils puissent avoir la petite carte rose, parce qu’il faut faire du social et parce qu’il ne faut pas engorger l’organisation administrative des examens ... lâcher des gugusses sur les routes alors qu’ils ne savent même repérer une priorité ou entrer sur une autoroute n’est pas bien grave quand on prend des mesures comme l’abaissement de la vitesse à 80 km/h.

Ça va donner avec ces clowns. Vivement la voiture autonome !

Par

En réponse à MotherKaiser

Je comprend l'essence de l'article, il y a beaucoup de vrai la dedans

Je trouve quand même cela très alarmiste, les magasins de jouets n'ont pas encore disparus, loin de là. A mon avis ils ont moins d'importance qu'avant, c'est aussi du à l'arrivé d'Amazon qui a fait beaucoup de mal.

La société n'est pas encore tel que vous la décrivez, pour la bonne raison que les parents d'aujourd'hui ont connu le monde sans internet et sans smartphone... le transformation n'est qu'a son début, même si c'est possible que ce dont vous parlez soit vrais dans 20-30 ans

Outre ce problème de date et d'amplification. Je ne pense pas que la mobilité (notamment en zone rurale) soit une préoccupation mineure, à la campagne. Vous voyez un peu trop le pays avec votre prisme Parisien, comme beaucoup trop de personnes et de médias . Je suis plutôt d'accord, les prochaines générations auront moins d’intérêt pour la voiture, mais la mobilité va rester essentielle, mais de plus en plus à moindre coût c'est clair

Oui la voiture particulière est sans doute en danger, c'est une des raison par laquelle les constructeurs se tiennent prêt à dégainer la voiture autonome bien que pas du tout au point pour chez nous

Je vous trouve bien pessimiste Mr Savary, regardez mon cas, j'ai 27 ans, j'ai été élevé en zone rurale, bien que proche de l'IdF, et j'adore les bagnole et me suis battu avec mes parents comme vous pour en avoir une et quelques années plus tard j'en achète une par mes propres moyens (un peu moins de 20k), des cas comme cela il en existe encore pas mal rassurez vous.

Je comprend votre point de vue mais je pense qu'il est un peu alarmiste bien que pertinent, je pense juste que cela prendra pas mal de temps. Essayez de sortir de votre vision parisienne, c'est l'une des zones ou on peut se passer de voiture en France, mais c'est peut être la seule

A vrai dire le problème est peut-être là: Mr Savary semble avoir vécu son enfance à la campagne alors que je suppose qu'il vit maintenant à Paris.

Si c'est vrai, il compare du coup son enfance campagnarde à celle d'un citadin. Forcément, il y a des écarts notables. Il m'est d'avis que même à son époque, les petits parisiens n'étaient pas les plus friants de 50cc.

Cela n'enlève pas que la tendance de fond est vraie, mais ça peut expliquer les exagérations.

Par

Ah le bel et bon article que voici que voila....

Maître Jean au mieux de sa forme...

Un détail cependant :

" l'adolescent d'aujourd'hui court le 1 600 m en 90 secondes de plus qu'il y a 30 ans "

Avec ou sans Air Pho ?

Par

"D'ailleurs, je ne suis pas certain qu'avant le XXe siècle, les enfants rêvaient de carrioles et de chevaux"

Si!

Le gosse bossait à la ferme avec son père et manipulait la carriole de Papa en apprenant à dresser les chevaux qui la tirait ou à en prendre soin, il apprenait à brosser la robe ou la bonne nourriture à lui donner comme le jeune à qui son père apprends à régler le carbu de sa brèle ou à préparer le mélange 2T avec de l'huile et du SP...

Ca fait parti des pratiques d'apprentissage de l'homme sédentaire!

Au moyen age, c'était le grand spectacle de la joute ou les riches de ce monde montraient leur adresse à dos de cheval et les gosses rêvaient de ces superbes bêtes qui galopaient plus vite que le vieux canasson de trait de la ferme à Papa...

Bref, si, le cheval mécanique n'est qu'une version moderne de l'original!

Par

Pour au dessus :

" Il m'est d'avis que même à son époque, les petits parisiens n'étaient pas les plus friants de 50cc. "

Si si.... :oui:

Par

En réponse à MotherKaiser

ça va on a le droit de se tromper, cela ne change rien à l'article

Dsl, déformation professionnelle...

Certes non, mais ça m'a choqué...

Par

En réponse à Kilston

A vrai dire le problème est peut-être là: Mr Savary semble avoir vécu son enfance à la campagne alors que je suppose qu'il vit maintenant à Paris.

Si c'est vrai, il compare du coup son enfance campagnarde à celle d'un citadin. Forcément, il y a des écarts notables. Il m'est d'avis que même à son époque, les petits parisiens n'étaient pas les plus friants de 50cc.

Cela n'enlève pas que la tendance de fond est vraie, mais ça peut expliquer les exagérations.

J'ai grandi dans une petite ville de province, et tous les gosses rêvaient d'un scooter ou d'un vélo de compétition!

Mon petit frère voulait un scoot, moi j'ai eut un BMX de street hors de prix que j'ai tuné jusqu'à ce que mes parents me montrent que j'avais claqué plus de 3500€ dedans, et je me suis calmé, mais mon frangin, n'a jamais eut son scooter...

Même si mon BMX à 1 seul frein était autrement plus dangereux...

Par

En réponse à Kilston

Jeune et citadin, je me reconnais tout à fait dans cette phrase: "Je n'imagine pas la génération de mon préadolescent de fils s'endetter pour une voiture". En effet, je ne me vois absolument pas m'endetter pour l'achat d'un véhicule de si tôt. Mais la raison n'est pas que l'automobile ne m'intéresse pas, bien au contraire: je trouve que c'est un domaine passionnant d'un point de vue technique. A vrai dire, j'y travaille. Et puis je ne boude pas mon plaisir à l'occasion d'une petite virée occasionnelle sur les routes ardéchoises.

La raison est beaucoup plus simple: le coût de l'objet est totalement disproportionné par rapport à son utilité. J'ai bien une antique twingo qui dort dans mon garage mais dans les faits je n'en ai absolument pas besoin dans ma vie quotidienne: mes déplacements se font soit à vélo soit occasionnellement en transports. Mon budget annuel de transport doit tourner autour des 100/150 euros à tout casser. Ma voiture me coûte plus cher que ça en dormant dans mon garage. Et ne parlons même pas de ce que ça donnerait si je m'en servais pour mes déplacements quotidiens...

Alors certes, je suis bien content d'avoir la p'tite twingo pour les très rares occasions où j'ai besoin d'une voiture mais quand le temps sera venu de m'en séparer je me tournerai plutôt vers une solution d'autopartage pour le quotidien et vers de la location pour les vacances. Je finis quand même en précisant que je suis tout à fait conscient que la situation est très différente dès qu'on s'éloigne d'un grand centre urbain: là, difficile de se passer d'une voiture.

Mais c'est très exactement ce que dit l'article : tu te passerais volontiers d'une bagnole, alors que l'immense majorité des jeunes de l'âge de Maître Jean n'envisageaient absolument pas de devoir s'en passer.

Même si de manière objective, ils n'en avaient pas forcément pas plus besoin que toi.

Le fait que tu disposes d'une tire dans ton garage ne change rien à l'affaire... C'est l'évolution des mentalité et des comportements qui est intéressant ici...

Par

En réponse à atmophile

J'ai grandi dans une petite ville de province, et tous les gosses rêvaient d'un scooter ou d'un vélo de compétition!

Mon petit frère voulait un scoot, moi j'ai eut un BMX de street hors de prix que j'ai tuné jusqu'à ce que mes parents me montrent que j'avais claqué plus de 3500€ dedans, et je me suis calmé, mais mon frangin, n'a jamais eut son scooter...

Même si mon BMX à 1 seul frein était autrement plus dangereux...

Il y a un gros gap entre petite ville de province et Paris. Je ne sais pas de quelle ville tu parles mais dans la plupart des "petites villes" le réseau de transports en commun est très loin d'être aussi efficace qu'à Paris.

A vrai dire je pense que les jeunes de petites villes sont encore nombreux à rêver d'un scooter (certes, probablement moins qu'avant). Pour les parisiens, j'en suis pas si sûr...

Par

En réponse à roc et gravillon

Mais c'est très exactement ce que dit l'article : tu te passerais volontiers d'une bagnole, alors que l'immense majorité des jeunes de l'âge de Maître Jean n'envisageaient absolument pas de devoir s'en passer.

Même si de manière objective, ils n'en avaient pas forcément pas plus besoin que toi.

Le fait que tu disposes d'une tire dans ton garage ne change rien à l'affaire... C'est l'évolution des mentalité et des comportements qui est intéressant ici...

Ce que je souligne c'est surtout que la raison n'est pas celle invoquée dans l'article, en tout cas dans mon cas. Le choix de ne pas avoir de voiture est purement financier. Aucun rapport avec les écrans.

Par

En réponse à Kilston

Il y a un gros gap entre petite ville de province et Paris. Je ne sais pas de quelle ville tu parles mais dans la plupart des "petites villes" le réseau de transports en commun est très loin d'être aussi efficace qu'à Paris.

A vrai dire je pense que les jeunes de petites villes sont encore nombreux à rêver d'un scooter (certes, probablement moins qu'avant). Pour les parisiens, j'en suis pas si sûr...

Pas faux!

Pour les jeunes, le scooter est un signe extérieur de richesse et de coolitude des parents, je penses que c'est toujours le cas, même dans les grandes/moyennes villes, mais Paris, c'est différent, les gosses sont élevés hors sol dans la haine de l'automobile et la mièvrerie écolo à l'ésotérisme new age, donc...

Par

En réponse à atmophile

J'ai grandi dans une petite ville de province, et tous les gosses rêvaient d'un scooter ou d'un vélo de compétition!

Mon petit frère voulait un scoot, moi j'ai eut un BMX de street hors de prix que j'ai tuné jusqu'à ce que mes parents me montrent que j'avais claqué plus de 3500€ dedans, et je me suis calmé, mais mon frangin, n'a jamais eut son scooter...

Même si mon BMX à 1 seul frein était autrement plus dangereux...

Ha le BMX .. Moi aussi j'ai mis des sous dedans. . Je n'ai jamais arrêté d'en faire, même lorsque j'ai eu ma première meule , une honda 50 nsr .. mes bmx sont encore dans mon garage, par contre qu'es ce que je regrette d'avoir vendu la nsr .. :ohill::ohill:

Par

En réponse à Kilston

Ce que je souligne c'est surtout que la raison n'est pas celle invoquée dans l'article, en tout cas dans mon cas. Le choix de ne pas avoir de voiture est purement financier. Aucun rapport avec les écrans.

Alors là, je ne suis pas du tout d'accord: tout est une question de priorité.

Combien d'entre nous dépensent plus de 1000€/an pour internet + téléphonie (en incluant les forfaits ET les appareils)? Bien sûr, on peut rajouter 200-600€/an par personne connectée (smartphone + abonnement) selon les cas. On retrouve très vite les coûts d'entretien, d'assurance, et la dévaluation d'une petite voiture dans un petit ménage. Et je ne parle même pas des ordis portables et tablettes...

Par

En réponse à Kilston

Ce que je souligne c'est surtout que la raison n'est pas celle invoquée dans l'article, en tout cas dans mon cas. Le choix de ne pas avoir de voiture est purement financier. Aucun rapport avec les écrans.

Ce qui fait mal à la bagnole, c'est aussi et surtout EA!

Voilà plusieurs années et opus que NFS, le jeu d'arcade le plus populaire du monde est une suite de poubelles en terme de gameplay (Rivals est revenu aux fondamentaux mais ce fut une parenthèse)...

Comment faire envie aux gosses si même les plus exceptionnelles voitures jamais construites sont des bouses dans leurs versions virtuelles qui seront le premier contact d'un gosse avec le monde de l'automobile???

D'ailleurs, lors de mon essais de NFS payback, le retour client que j'ai rédigé fut fort virulent, j'espère qu'ils ont compris le succès mitigé de leur titre grâce à moi...

Par

En réponse à yanou 05

Ha le BMX .. Moi aussi j'ai mis des sous dedans. . Je n'ai jamais arrêté d'en faire, même lorsque j'ai eu ma première meule , une honda 50 nsr .. mes bmx sont encore dans mon garage, par contre qu'es ce que je regrette d'avoir vendu la nsr .. :ohill::ohill:

Le mien, je l'ai offert à un jeune dont les parent étaient fauchés, je n'en faisait plus (14 piges et 12 amendes pour dégradation de bien public, j'en ai profité) et la voiture m'intéresse plus aujourd'hui (même si les grinds, wheelings, tailwhip et X-up me manquent un peu)...

Par

" un quart des 16-24 ans souffriraient de myopie, deux fois plus qu'il y a 40 ans. "

Ça doit même être dorénavant bien pire que ça...

Voir cet article de....2012 /

http://www.lefigaro.fr/supplement-partenaire/2012/10/23/06006-20121023ARTWWW00454-90-des-jeunes-asiatiques-sont-myopes.php

Aucune raison que les petits européens ne suivent pas le même chemin.

Un truc amusant :

Allez donc sur le site bien connu "copain d'avant" et visez les photos de classe d'ados de la période dont cause le Jean ( années 70, début 80' ) : tu trouves combien de binocleux ? Allez...deux, trois maxi par classe.

Faites le même constat sur une même tranche d'âge en 2018.... y'a souvent plus de la moitié des effectifs qui sont passés chez Afflelou.....plus les ados coquets qui sont direct passés aux lentilles de contact....

Par

Tarte à la crème les écrans.

1500 balles un permis qui s'apparente à un racket et une fortune à mettre dans la bagnole, faut vraiment avoir la dopamine inféodée à la caisse et le statut qu'elle procure pour tomber dedans. Les plus cultivés s'en foutent, trouvent de la satisfaction ailleurs que sur un champignon, et ceux qui ont besoin de ça pour briller en société en font une raison de vivre, encore. Pour combien de temps ?

Pour le reste, les jeunes feront comme nous quand on l'était : ils décideront de la société dans laquelle ils ont envie de vivre, sachant que de toute façon, les vieux cons sont une constante de même que leur "c'était mieux avant" ressassé.

C'est toujours vain que de casser les suivants, soit disant ignares et incultes, mais ça rassure les nostalgiques d'un temps révolu devenus incompétents dépassés de trouver des tares aux générations d'après.

C'est un peu comique, sachant que s'ils ont quelque chose à reprocher à leurs progénitures, au fond, c'est d'avoir des parents qui ont raté cette si mauvaise éducation.

Ça fait aussi la différence entre les vieux cons aigris qui dénigrent tout, emmerdent leur monde, et ceux qui s'assagissent, philosophes, conscients de leurs erreurs mais aussi fiers de ce qu'ils ont transmis, qui acceptent d'apprendre aussi des choses de la jeunesse dans des échanges enrichissants.

Ainsi va le cycle de la vie.

Par

En réponse à MotherKaiser

ça va on a le droit de se tromper, cela ne change rien à l'article

J'avais écrit cm2, : 40 ou 400 cm2 bien sur...

Par

3 fois moins de voiture ds 20 ou 30 ans ? même peut être plus si l'on en croit une étude qui pronostique la fermeture d'1/3 à la moitié des concessions auto d'ici 10 ans...

Par

En réponse à roc et gravillon

" un quart des 16-24 ans souffriraient de myopie, deux fois plus qu'il y a 40 ans. "

Ça doit même être dorénavant bien pire que ça...

Voir cet article de....2012 /

http://www.lefigaro.fr/supplement-partenaire/2012/10/23/06006-20121023ARTWWW00454-90-des-jeunes-asiatiques-sont-myopes.php

Aucune raison que les petits européens ne suivent pas le même chemin.

Un truc amusant :

Allez donc sur le site bien connu "copain d'avant" et visez les photos de classe d'ados de la période dont cause le Jean ( années 70, début 80' ) : tu trouves combien de binocleux ? Allez...deux, trois maxi par classe.

Faites le même constat sur une même tranche d'âge en 2018.... y'a souvent plus de la moitié des effectifs qui sont passés chez Afflelou.....plus les ados coquets qui sont direct passés aux lentilles de contact....

Si tu as envie de rigoler sur les tares de certaines époques, combien de morts ou gravement blessés dans les lycées techniques dans les années 70-80 parce qu'à vénérer la technique, la moto ou la bagnole, ça cartonnait pratiquement tous les ans, et méchamment ?

Binocles actuellement avec les écrans, peut-être.

Cercueils et fauteuils roulants pour les autres à l'époque où les écrans n'existaient pas.

Ceci dit, au train où vont les sports à risque dans des sociétés qui s'emmerdent à tout régenter, on en ramasse pas mal aussi...

Par

Je crois que l'on est quasiment tous d'accord avec toi Jean ! :bien:

Le monde évolue à vitesse grand V et les générations se succedant suivent le même mouvement. :ml::tourne:

Celle des milleniums (Enfant née à partir de l'an 2000), est effectivement bien differente des generations anterieurs. :coucou:

Ces 15 dernières années, la technologie à fait un bond énorme en avant dans le domaine du grand public et il est très facile d'y accéder même avec des petits revenus.

Je connais des gens qui préfèrent offrir des tablettes/TV/Ordi/Smartphone à leur ados (Qui plus est demandeur) qu'un scooter ou autre voyage... :oui:

Ces adolescents ont des centaines voir des milliers d'amis virtuels (Qu'ils ne verront jamais de leur vie pour la plupart) et restent confinés au maximum chez eux.

Le pire ?

C'est que non seulement ils ne le subissent pas mais ils aiment ça ! :miam:

Dernièrement, certaines études montrent deja une baisse de la frequentation des boîtes de nuit, des bars et autres lieux de retrouvaille...Chez les 18/25ans.

Sachant que le phénomène risque de s'accentuer avec l'arrivé de la génération "milleniums" pas encore réellement consommatrice.

https://www.apostrof.fr/2016/06/generation-millenium-qui-sont-ils/

A titre personnel, cette évolution ne m'inquiète pas du tout, bien au contraire.

Elle saura mieux s'adapter aux futures contraintes environnementales et gouvernementales qui ne tarderont pas à s'imposer a nous.

Ca à déjà commencer...Et pour des générations qui ont bien connu la sensation de "liberté", il est très difficile de s'y plier. :bah:

Pour eux, ce sera plus simple car ils seront déjà "conditionnés".

Je suis plus inquiet lorsque je lis qu'une meute d'enfants s'est acharné sur un autre enfant gratuitement par jeu ou par défi lancer sur internet. (Il y a beaucoup de défi stupide lancer sur internet que des cerveaux encore immatures tentent de relever...)

Ou bien lorsqu'un enfant se suicide parce qu'il a été victime d'harcellement virtuel.

Par

En réponse à roc et gravillon

" un quart des 16-24 ans souffriraient de myopie, deux fois plus qu'il y a 40 ans. "

Ça doit même être dorénavant bien pire que ça...

Voir cet article de....2012 /

http://www.lefigaro.fr/supplement-partenaire/2012/10/23/06006-20121023ARTWWW00454-90-des-jeunes-asiatiques-sont-myopes.php

Aucune raison que les petits européens ne suivent pas le même chemin.

Un truc amusant :

Allez donc sur le site bien connu "copain d'avant" et visez les photos de classe d'ados de la période dont cause le Jean ( années 70, début 80' ) : tu trouves combien de binocleux ? Allez...deux, trois maxi par classe.

Faites le même constat sur une même tranche d'âge en 2018.... y'a souvent plus de la moitié des effectifs qui sont passés chez Afflelou.....plus les ados coquets qui sont direct passés aux lentilles de contact....

Apparemment, "l'épidémie de myopie" ne serait pas forcément à relier directement aux écrans.

Il y a d'abord une prédisposition génétique, puis des facteurs environnementaux assez variés : la lecture de près pendant de longues périodes est soupçonnée, mais également la prévalence des sucres rapides, et surtout le manque d'exposition à la lumière du soleil. Alors évidemment, ce dernier facteur peut être lié au premier. On passe rarement du temps sur les écrans à l'extérieur.

Mais avec de bons traitements anti-reflets, on sauvera peut-être les yeux de nos petits enfants ;)

Par

Je trouve ça triste ces gamins collés au portable au lieu de s'amuser à l'extérieur, faire du vélo, courir, tomber et ce relever pour continuer à jouer. Je n'ai que 22ans mais j'ai grandi sans écran, j'ai eu à 16ans ma première console de jeux à la quelle je jouait les jours de grosses pluie pendant une petite heure avant de m'en lasser, la vrai vie et tellement belle, j'ai préféré les vrais voitures aux virtuelles, celles où on passe des heures à bricoler et même si à la fin on est épuisé et coupé un peu partout, même si on est sale, on c'est régalé à bosser dessus.

Par

En réponse à Foerdom

Apparemment, "l'épidémie de myopie" ne serait pas forcément à relier directement aux écrans.

Il y a d'abord une prédisposition génétique, puis des facteurs environnementaux assez variés : la lecture de près pendant de longues périodes est soupçonnée, mais également la prévalence des sucres rapides, et surtout le manque d'exposition à la lumière du soleil. Alors évidemment, ce dernier facteur peut être lié au premier. On passe rarement du temps sur les écrans à l'extérieur.

Mais avec de bons traitements anti-reflets, on sauvera peut-être les yeux de nos petits enfants ;)

S'il y avait à s'inquiéter sur la vue, ce serait sur l'usage de plus en plus répandu des LED dont la composante bleue, à peine visible mais bien présente, n'est pas du tout du goût des rétines.

Ça pourrait bien poser de sérieux problèmes sur le long terme, pendant ce temps là on en use et abuse.

Par

En réponse à Philippe2446

Alors là, je ne suis pas du tout d'accord: tout est une question de priorité.

Combien d'entre nous dépensent plus de 1000€/an pour internet + téléphonie (en incluant les forfaits ET les appareils)? Bien sûr, on peut rajouter 200-600€/an par personne connectée (smartphone + abonnement) selon les cas. On retrouve très vite les coûts d'entretien, d'assurance, et la dévaluation d'une petite voiture dans un petit ménage. Et je ne parle même pas des ordis portables et tablettes...

Tu veux parler de priorité, et bien parlons en. De nos jours la quasi totalité des démarches administratives est faisable par internet, et de plus en plus ne sont plus faisables QUE sur internet ou au moins beaucoup plus simples par ce biais. Il va falloir s'y faire: de nos jours une connexion internet tend de plus en plus à devenir une nécessité, là où une voiture tend de plus en plus à être un confort.

Par

Il y a que les personnes qui ont plus de 35 ans qui l'ont vu venir, oui certains vivent dans un monde virtuel et se créent une double vie , le pire c'est que des bébés touchent à des tablettes et restent enfermer dans de l'abstrait , la passion de jouer un match de foot avec ses amis dehors et penser au prochain match une fois celui terminé devient de plus en plus rare, il y a vingt ans on voyait beaucoup de jeune jouer au foot dans la rue ou dans des parc aujourd'hui c'est de plus en plus rare, le smartphone à 600 euros a remplacé le scooter ou le 103 NVL ou SP de l'epoque.

Par

En réponse à Lycanthr0pe

S'il y avait à s'inquiéter sur la vue, ce serait sur l'usage de plus en plus répandu des LED dont la composante bleue, à peine visible mais bien présente, n'est pas du tout du goût des rétines.

Ça pourrait bien poser de sérieux problèmes sur le long terme, pendant ce temps là on en use et abuse.

Tout à fait, d'ailleurs les phares leds de certaines voitures abîment bien les yeux de ceux qui viennent en face . Un futur scandale sanitaire en perspective , à n'en pas douter.

Par

J'ai beau avoir seulement 24 ans, je trouve que la génération qui arrive et même celle actuellement est presque assisté.

Ils sont H24 sur leur phone. Et avec les réseaux sociaux, c'est encore pire genre Snapchat. Maintenant en salle de cours, ça utilise snap au lieu de soit écouter le cours ou au pire, si ça intéresse pas, tu parles avec ton voisin mais non, ils préfèrent "partager" leurs moments sur internet.

Sérieux, la jeunesse, c'est l'époque où faut rien rater ! Car c'est les meilleurs souvenirs pour les conneries, les premières amourettes etc.. Après quand t'atteins les 25 ans, c'est déjà presque fini de faire le fou etc..

Par

En réponse à mekinsy

Je crois que l'on est quasiment tous d'accord avec toi Jean ! :bien:

Le monde évolue à vitesse grand V et les générations se succedant suivent le même mouvement. :ml::tourne:

Celle des milleniums (Enfant née à partir de l'an 2000), est effectivement bien differente des generations anterieurs. :coucou:

Ces 15 dernières années, la technologie à fait un bond énorme en avant dans le domaine du grand public et il est très facile d'y accéder même avec des petits revenus.

Je connais des gens qui préfèrent offrir des tablettes/TV/Ordi/Smartphone à leur ados (Qui plus est demandeur) qu'un scooter ou autre voyage... :oui:

Ces adolescents ont des centaines voir des milliers d'amis virtuels (Qu'ils ne verront jamais de leur vie pour la plupart) et restent confinés au maximum chez eux.

Le pire ?

C'est que non seulement ils ne le subissent pas mais ils aiment ça ! :miam:

Dernièrement, certaines études montrent deja une baisse de la frequentation des boîtes de nuit, des bars et autres lieux de retrouvaille...Chez les 18/25ans.

Sachant que le phénomène risque de s'accentuer avec l'arrivé de la génération "milleniums" pas encore réellement consommatrice.

https://www.apostrof.fr/2016/06/generation-millenium-qui-sont-ils/

A titre personnel, cette évolution ne m'inquiète pas du tout, bien au contraire.

Elle saura mieux s'adapter aux futures contraintes environnementales et gouvernementales qui ne tarderont pas à s'imposer a nous.

Ca à déjà commencer...Et pour des générations qui ont bien connu la sensation de "liberté", il est très difficile de s'y plier. :bah:

Pour eux, ce sera plus simple car ils seront déjà "conditionnés".

Je suis plus inquiet lorsque je lis qu'une meute d'enfants s'est acharné sur un autre enfant gratuitement par jeu ou par défi lancer sur internet. (Il y a beaucoup de défi stupide lancer sur internet que des cerveaux encore immatures tentent de relever...)

Ou bien lorsqu'un enfant se suicide parce qu'il a été victime d'harcellement virtuel.

La tête de turc a toujours existé, elle n'a pas attendu les réseaux qui se disent sociaux.

Le suicide des ados, c'est un problème qui sort actuellement mais il existait sans qu'on en parle.

Pour des gamins différents, homo par exemple, ou qui étaient victimes de petits cadors qui les prenaient pour souffre douleurs pour quelque raison que ce soit, ce n'était pas simple.

Le pas sortir de chez soi, oui et non.

Grâce au net, j'en vois qui sont partis vivre à l'étranger, avec une copine trouvée comme ça, et le net et les écrans font qu'on est en contact, autrement. D'autres qui partent aussi en voyage rencontrer leurs amis virtuels qui le deviennent moins pour le coup. Les réseaux permettent à ceux qui ont envie de bouger de le faire, les formes nouvelles de tourisme et d'accueil ont émergé.

On a connu les cibistes et les radioamateurs dans une moindre mesure, qui n'avaient pas non plus toujours l'occasion de rencontrer leurs correspondants, mais parfois ça se faisait. Là c'est plus ouvert à qui en a envie.

Ils bricolaient à la maison, et le numérique est arrivé, ça se fait aussi avec un écran le plus souvent, aussi.

L'un n'empêche pas l'autre.

Le net, les écrans sont un vecteur de plus, même s'il vaut mieux éviter que les trop petits s'y collent pour des problèmes évoqués dans l'article. L'opensource, le logiciel libre, la chute du prix du matériel et les infos qu'on peut trouver en accès libre permettent à qui en a envie d'apprendre, ce qu'il veut. Les cours de fac, les mooc en accès libre, c'est juste fabuleux et ça a du succès quand on voit le nombre d'inscrits, partout dans le monde.

Ça il y a 20 ou 30 ans, ça aurait été une ruine à ce niveau là et pas moyen d'apprendre hors de filières écoles, facs, diplômes pour l'accès, etc.

Là c'est open, à tout le monde, de partout, et quelque part rassurant quant à la possibilité qu'ont des gens de pouvoir se cultiver malgré le tas de conneries qui arrivent à se dire et écrire sur les réseaux sociaux...

Par

Un excellent post, là, juste au dessus.... ben oui....on n'e se rend juste plus trop compte de l'étendue des bases d'informations et de divertissement auquel on a accès; peinard, depuis chez soi ou quasi n'importe où.

Et pour un investissement financier somme toute très modeste.

Par

en fait, oui et non.

les jeunes continuent de s'intéresser aux voitures... mais en jeu vidéo.

en même temps, on s'amuse davantage dans un GTA où tout est permis, que sur la route où la hantise du radar gâche tout...

mais bon, le monde évolue, les mentalités également...

et il n'y a que les gens coincés dans une certaine époque qui ne le comprennent pas ou ne veulent pas l'admettre.

mieux vaut se faire à l'instant présent que de vivre dans un passé qui disparait...

et le coup du "c'était mieux avant" date de Mathusalem.

mais on voit bien, ici-même, que beaucoup refusent d'admettre l'arrivée des véhicules autonomes et électriques.

je me souviens d'un temps où j'achetais des VHS, laserdics, CD... et que je pensa

Par

et que je pensais naïvement que ça allait perdurer...

heureusement, ça fait longtemps que je ne raisonne plus de cette manière. y a un moment où il faut devenir lucide...

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

J'ai fais une petite boulette, le suicide est la 2eme cause de mortalité chez les adolescents...Derriere la mortalité routière. :oops:

Par

En réponse à MotherKaiser

ça va on a le droit de se tromper, cela ne change rien à l'article

Je pense que c’était juste... du second degré. Pour dire que du plus petit au plus grand écran... patati patata...

Par

Il est vrai que les ado d’aujourd’hui ne s’intéresse plus à la voiture, je le vois dans mon entourage, ils préfèrent avoir l’iPhone X que passé le permis... Ca dépends aussi de l’univers de l’ado, perso j’ai passé mon permis assez tard car j’avais la 50cc a boite qui va bien et que j’avais pas besoin de voiture, mais ayant grandi dans une famille de bagnolard ça reste... J’ai eu la chance de m’installer au poste de conduite d’une 911 cabriolet de l’oncle à 12/13ans (sans conduire bien sûr!!) bah ça fait un truc :) et depuis je suis mordu de tout ce qui a 6 cylindres :bien:

Par

Et bien tant pis pour eux! On fera le bilan dans 50 ans...:violon:

Mais je me dis qd même que je devrai peut-être investir dans l'industrie de la lunette assez vite :redface::bien:

Par

Intéressant billet, quoique un peu sombre quand à l'idée de l'avenir de l'automobile.

Les écrans, dans un avenir +/- proche, ne seront pas la seule cause du déclin de la voiture et de la moto, bien d'autres choses viendront plomber les ventes et l'envie de s'en procurer une (et d'autres raisons que les écrans, il y en a déjà pas mal aujourd'hui).

Par

En réponse à mekinsy

J'ai fais une petite boulette, le suicide est la 2eme cause de mortalité chez les adolescents...Derriere la mortalité routière. :oops:

Ça reste trop, et parfois je me demande si ce n'est pas lié, comme une prise de risque suicidaire.

Restons positifs malgré tout : il y a de belles choses avec les réseaux, des rencontres comme des hasards heureux, même si ça trolle parfois bien velu ! :jap:

Par

En réponse à mynameisfedo

et que je pensais naïvement que ça allait perdurer...

heureusement, ça fait longtemps que je ne raisonne plus de cette manière. y a un moment où il faut devenir lucide...

J'achètes toujours des CD et des vinyles!

Parce que j'ai le choix de les ranger auprès de mes BR, PA BR et HDD remplis de musiques en Hirez .wav, je n'accepte le progrès que si il y a amélioration et libre arbitre!!!

Par

Sans deconner un media 100% internet qui se plein que les gens sont trop sur ecran.....

.

Comme disait l'autre, c' est sans doute a cela que l'on les reconnait....

Par

" Et on n'aurait même pas pu faire la connaissance de ROCCO... :lol: "

Exact....et sans ce support virtuel, comment aurions nous connu le gars qui a roulé plus de 10 000 km à plus de 200 km/h en Saxo sur routes ouvertes....le détenteur intouchable du passage en courbe sur la redoutable courbe de la rocade bordelaise.... tout ça, c'était pas dans l'Equipe ni dans Sport Auto.....

Par

C'est marrant de lire ce genre d'article (par ailleurs très intéressant et qui nous décrit sans doute assez précisément le futur qui nous attend, du moins pour ce qui concerne l'automobile) alors que sur ce même site et nombre d'autres, les journalistes automobiles sont prompts à étiqueter de "dépassée technologiquement" toute voiture qui ne présente pas un cockpit virtuel ou des écrans d'une taille de minimum x pouces, avec bien entendu des graphismes qui se doivent d'être à la dernière mode (ça ne veut pas nécessairement dire plus lisibles) etc etc.

Et voilà comment on se retrouve avec des voitures dont le tableau de bord est occupé à 30% par des écrans.

Sinon, c'est amusant de penser que, dans une décennie, les routes seront peut-être occupées par quelques vieux irréductibles (comme moi) qui veulent conduire leur voiture eux-mêmes, des quadragénaires aisés en voitures autonomes et des jeunes qui seront dans les transports publics occupés à chatter.

Le fossé entre les générations n'est pas près de se combler :tongue:

Par

En réponse à Kilston

A vrai dire le problème est peut-être là: Mr Savary semble avoir vécu son enfance à la campagne alors que je suppose qu'il vit maintenant à Paris.

Si c'est vrai, il compare du coup son enfance campagnarde à celle d'un citadin. Forcément, il y a des écarts notables. Il m'est d'avis que même à son époque, les petits parisiens n'étaient pas les plus friants de 50cc.

Cela n'enlève pas que la tendance de fond est vraie, mais ça peut expliquer les exagérations.

D'un autre côté, les grandes villes concentrent une proportion non-négligeable du parc automobile. Du coup, même si rien ne change au niveau de ceux qui habitent la campagne ou de plus petites agglomérations, un simple changement de comportement des habitants de quelques grandes villes est susceptible d'avoir un impact important sur la quantité de véhicules en circulation (et, réjouissons-nous en, sur les niveaux de pollution, même si la voiture individuelle est loin d'en être la seule responsable).

Par

Un point assez peu abordé est le problème économique et social que ça peut engendrer. La bagnole ça fait bouffer 1 personnes sur 20 facilement en France. C'est juste énorme, la perte d'une bonne partie de ces emplois va faire très mal. Sachant en plus que les marquent françaises sont encore très dépendantes du marché Français et Européen.

Pour moi c'est un devoir pour chacun de sensibiliser ces enfants ou d'autre à la bagnole, c'est une question social, jamais on ne fabriquera d'écran, de smartphone et autre en France.

Evidemment dans notre monde égoïste c'est un peu hors de propos mais j'essaierai du mieux que je peux:bien:

Apres nos amis les constructeurs et les pouvoirs publiques feraient bien d'avoir mon raisonnement, parce que vendre des caisses aussi chères pour faire de la marge c'est bien mais ils risquent de se tuer tous seuls avec ça

Je parle même pas du malus exorbitant et du prix des carburants (à causes des 50 taxes dessus)

Par

Article écrit avec de yeux de parisien. Dans nos campagne les gosses jouent encore dehors, les ados roulent en scooter, et les jeunes roulent encore en voiture. La différence c'est qu'ils non plus besoin de sonner à la porte du copain, un petit texto avec le lieu de rencontre. Les parents ont un rôle à jouer, pour moi il est exclu que mes enfants passent leurs journées de vacance sur la tablette ou Smartphone.

Par

Pour l'intérêt de la voiture des jeunes cela peut se comprendre par le coût exorbitant pour un budget.

Par

Et moi qui croyait être toujours dans le coup...

Décidément, chaque nouvelle génération arrive toujours à se débrouiller pour être complètement "déconnectée" de la précédente... Marrant, pour une génération dite connectée...

Néanmoins, l'article oublie de préciser que ça concerne les gens relativement aisés en général.

Dans le Sud, il y a des régions ultra-pauvres(Gard, Vaucluse, Hérault, etc), et dans l'ensemble, je vois les gamins d'aujourd'hui qui rêvent toujours autant de scooters/moto et ensuite de voitures mais certainement pas d'utiliser Facebook.

D'ailleurs, c'est même un autre extrême car j'aimerai parfois qu'ils s'intéressent aux nouvelles technologies...

Bref, on parle des inégalités en Chine à la télé, mais on ferait mieux d'en parler en France... Il y a carrément plusieurs pays dans le pays...

Par

En réponse à atmophile

J'achètes toujours des CD et des vinyles!

Parce que j'ai le choix de les ranger auprès de mes BR, PA BR et HDD remplis de musiques en Hirez .wav, je n'accepte le progrès que si il y a amélioration et libre arbitre!!!

Méfiance !

Le vinyle et sa dynamique pitoyable et la HD qui annonce des spécificités qui sont simplement hors de portée de l'oreille humaine mais dont les productions ont une dynamique toujours plus réduite, lamentable pour ces formats, sont les deux mamelles auxquelles le hipster bon teint vient biberonner avidement...

S'il y a bien un domaine où l'irrationnel règne en maître, c'est chez l'audiophile, parfois idéale vache à lait de tous les bonimenteurs qui fleurissent sur le marché audio prétendument haut de gamme de l'idiophilie.

Par

En réponse à Willy Macfly

Et moi qui croyait être toujours dans le coup...

Décidément, chaque nouvelle génération arrive toujours à se débrouiller pour être complètement "déconnectée" de la précédente... Marrant, pour une génération dite connectée...

Néanmoins, l'article oublie de préciser que ça concerne les gens relativement aisés en général.

Dans le Sud, il y a des régions ultra-pauvres(Gard, Vaucluse, Hérault, etc), et dans l'ensemble, je vois les gamins d'aujourd'hui qui rêvent toujours autant de scooters/moto et ensuite de voitures mais certainement pas d'utiliser Facebook.

D'ailleurs, c'est même un autre extrême car j'aimerai parfois qu'ils s'intéressent aux nouvelles technologies...

Bref, on parle des inégalités en Chine à la télé, mais on ferait mieux d'en parler en France... Il y a carrément plusieurs pays dans le pays...

Vaucluse ultra pauvre... ? Le Luberon a fait sécession ça y est ?

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Méfiance !

Le vinyle et sa dynamique pitoyable et la HD qui annonce des spécificités qui sont simplement hors de portée de l'oreille humaine mais dont les productions ont une dynamique toujours plus réduite, lamentable pour ces formats, sont les deux mamelles auxquelles le hipster bon teint vient biberonner avidement...

S'il y a bien un domaine où l'irrationnel règne en maître, c'est chez l'audiophile, parfois idéale vache à lait de tous les bonimenteurs qui fleurissent sur le marché audio prétendument haut de gamme de l'idiophilie.

Ouais, enfin, y pas vraiment eu d'évolution chez l'audiophile: Mamie écoutait son vinyl qui grattait sur un électrophone au son tout pourri. Beaucoup de jeunes d'aujourdh'hui écoutent leur musique surcompressée sur une enceinte Bluetooth au son tout pourri...

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Méfiance !

Le vinyle et sa dynamique pitoyable et la HD qui annonce des spécificités qui sont simplement hors de portée de l'oreille humaine mais dont les productions ont une dynamique toujours plus réduite, lamentable pour ces formats, sont les deux mamelles auxquelles le hipster bon teint vient biberonner avidement...

S'il y a bien un domaine où l'irrationnel règne en maître, c'est chez l'audiophile, parfois idéale vache à lait de tous les bonimenteurs qui fleurissent sur le marché audio prétendument haut de gamme de l'idiophilie.

Le son haute fidélité existe.

Seulement si on est pas habitué à entendre/écouter du son de très haute qualité, on ne se rend pas compte. (Le MP3 s'apparentant au MAC DO que tu trouves succulents...)

As tu déjà écouté une chaîne audio HDG ?

Certains systèmes exploitant seulement 2 enceintes (Donc stereo), peuvent créer une véritable présence virtuel holographique (C'est l'objectif de base d'une chaîne Hifi dite HDG)

Pour créer cette sensation holographique, il faut une bonne réserve d'ampere (Intensité ou courant si tu préfères.), cette réserve doit être suffisamment importante pour n'être utilisé qu'au quart du potentiomètre au maximum.

Un véritable audiophile se fiche éperdument de la puissance en Watt...

Ce n'est pas ce qui l'intéresse.

(Donc une personne te parlant uniquement de son installation en Watt, n'est pas audiophile, pour nous audiophile le VA est bien plus intéressant pour retranscrire l'énergie.)

Ensuite on a la source, cette dernière est composée:

-du format. (Un son WAV en 16.44 peut déjà donner des résultats spectaculaires mais un son en 24.192 atteint une finesse encore supérieur...Bien évidemment, il faut se diriger vers des labels ou le son est captée en 24.192, traité/mixé en 24.192 et enregistré en tant que tel...Pour en obtenir les bénéfices.)

-des convertisseurs. (Les composants de bonnes qualités permettent de conserver l'intégrité sonore.)

-De la qualité du transport. (Stabilité, silence de fonctionnement: vibration et autres parasites externe)

-De l'alimentation. (L'ideal etant une alimentation surdimensionnée, car gage d'une très grande stabilité dans le circuit électrique.)

Il faut aussi faire très attention aux câblages qui peuvent tout gâcher si ils ne sont pas de qualité.

(Afin de rester cohérent, on conseille que le prix du câblage doit correspondre entre 10 et 15% du prix de la chaîne Hifi.)

Les enceintes doivent être adaptées en rapport de la pièce d'ecoute afin de pouvoir etre exploiter pleinement. (Sinon cela s'apparenterait à une formule 1 roulant dans une ruelle...)

A savoir que le son obtenu est celui du maillon retranscrit par le maillon le plus faible de la chaîne. (Ce qui signifie que le moindre problème/defaut électronique peut compromettre la qualité d'une installation.)

Enfin, (Et C'est la partie la plus complexe à mettre en oeuvre) il faut traiter acoustiquement la pièce d'ecoute.

(Et à ce niveau, il faut de vrais aptitudes/connaissances acoustiques...)

Je pourrais te conseiller quelques livres à ce sujet afin que tu puisses obtenir quelques connaissances dans ce domaine afin d'en débattre de manière constructive et intelligente. (Tous les domaines lorsqu'ils sont exploités de manières pointus peuvent apparaître idiots aux yeux du non initié...)

Critiquer un audiophile revient au même que critiquer par exemple un amateur de vin...

Moi le vin, ça ne me parle pas mais je respecte ceux qui trouvent des saveurs et autres subtiles raffinement et qui sont prêts à payer assez cher une bouteille.

Néanmoins, je pense qu'il faut avoir été élevé dans dans le milieu, ça aide à apprécier.

Sur le tard, C'est moins évident.

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Méfiance !

Le vinyle et sa dynamique pitoyable et la HD qui annonce des spécificités qui sont simplement hors de portée de l'oreille humaine mais dont les productions ont une dynamique toujours plus réduite, lamentable pour ces formats, sont les deux mamelles auxquelles le hipster bon teint vient biberonner avidement...

S'il y a bien un domaine où l'irrationnel règne en maître, c'est chez l'audiophile, parfois idéale vache à lait de tous les bonimenteurs qui fleurissent sur le marché audio prétendument haut de gamme de l'idiophilie.

Ah, on a un hifiste dans la salle!

Je m'amuserais bien à te demander ce que tu as comme matos, mais je sais déjà que c'est pas jojo...

Le vinyle a une dynamique de merde, oui, en théorie, en pratique, le CD est majoritairement masterisé avec une plage de 3dB (enregistrements idiophiles mis à part:chut:), soit 83 dB en dessous de ce dont il est capable en pratique...:ptdr:

La galette noire elle est majoritairement masterisée en 6dB (sauf exceptions en 3dB et enregistrements vintage allant jusqu'à 12 dB) mais sa plage pratique est de l'ordre de 72 dB...:oui:

Donc, oui les CD, DVD-a ou PA-BR sont supérieurs technologiquement parlant, mais dans la pratique, c'est l'inverse!

Quand à la question des hypsters, au moins, on est d'accord!!!

Par

En réponse à mekinsy

Le son haute fidélité existe.

Seulement si on est pas habitué à entendre/écouter du son de très haute qualité, on ne se rend pas compte. (Le MP3 s'apparentant au MAC DO que tu trouves succulents...)

As tu déjà écouté une chaîne audio HDG ?

Certains systèmes exploitant seulement 2 enceintes (Donc stereo), peuvent créer une véritable présence virtuel holographique (C'est l'objectif de base d'une chaîne Hifi dite HDG)

Pour créer cette sensation holographique, il faut une bonne réserve d'ampere (Intensité ou courant si tu préfères.), cette réserve doit être suffisamment importante pour n'être utilisé qu'au quart du potentiomètre au maximum.

Un véritable audiophile se fiche éperdument de la puissance en Watt...

Ce n'est pas ce qui l'intéresse.

(Donc une personne te parlant uniquement de son installation en Watt, n'est pas audiophile, pour nous audiophile le VA est bien plus intéressant pour retranscrire l'énergie.)

Ensuite on a la source, cette dernière est composée:

-du format. (Un son WAV en 16.44 peut déjà donner des résultats spectaculaires mais un son en 24.192 atteint une finesse encore supérieur...Bien évidemment, il faut se diriger vers des labels ou le son est captée en 24.192, traité/mixé en 24.192 et enregistré en tant que tel...Pour en obtenir les bénéfices.)

-des convertisseurs. (Les composants de bonnes qualités permettent de conserver l'intégrité sonore.)

-De la qualité du transport. (Stabilité, silence de fonctionnement: vibration et autres parasites externe)

-De l'alimentation. (L'ideal etant une alimentation surdimensionnée, car gage d'une très grande stabilité dans le circuit électrique.)

Il faut aussi faire très attention aux câblages qui peuvent tout gâcher si ils ne sont pas de qualité.

(Afin de rester cohérent, on conseille que le prix du câblage doit correspondre entre 10 et 15% du prix de la chaîne Hifi.)

Les enceintes doivent être adaptées en rapport de la pièce d'ecoute afin de pouvoir etre exploiter pleinement. (Sinon cela s'apparenterait à une formule 1 roulant dans une ruelle...)

A savoir que le son obtenu est celui du maillon retranscrit par le maillon le plus faible de la chaîne. (Ce qui signifie que le moindre problème/defaut électronique peut compromettre la qualité d'une installation.)

Enfin, (Et C'est la partie la plus complexe à mettre en oeuvre) il faut traiter acoustiquement la pièce d'ecoute.

(Et à ce niveau, il faut de vrais aptitudes/connaissances acoustiques...)

Je pourrais te conseiller quelques livres à ce sujet afin que tu puisses obtenir quelques connaissances dans ce domaine afin d'en débattre de manière constructive et intelligente. (Tous les domaines lorsqu'ils sont exploités de manières pointus peuvent apparaître idiots aux yeux du non initié...)

Critiquer un audiophile revient au même que critiquer par exemple un amateur de vin...

Moi le vin, ça ne me parle pas mais je respecte ceux qui trouvent des saveurs et autres subtiles raffinement et qui sont prêts à payer assez cher une bouteille.

Néanmoins, je pense qu'il faut avoir été élevé dans dans le milieu, ça aide à apprécier.

Sur le tard, C'est moins évident.

"(Afin de rester cohérent, on conseille que le prix du câblage doit correspondre entre 10 et 15% du prix de la chaîne Hifi.)"

Enfin kk1 qui pense comme moi!!!

ALEHLUIAAAAAAA!

Le nombre de gens qui mettent + de 30% sont légions et ça m'exaspère!

"Les enceintes doivent être adaptées en rapport de la pièce d'ecoute afin de pouvoir etre exploiter pleinement. (Sinon cela s'apparenterait à une formule 1 roulant dans une ruelle...)"

Absolument pas d'accord!!!

Je suis dans ce cas (98dB/W/m pour 18m²) et la correction de la pièce/placement corrige tout effet de surdimensionnement du aux HP (250 mm)!

De plus je suis contraint à l'utilisation d'un ampli Home Cinema en classe AD et le haut rendement me permet de rester en classe A pour la musique à volume raisonnable!

"Enfin, (Et C'est la partie la plus complexe à mettre en oeuvre) il faut traiter acoustiquement la pièce d'ecoute."

OUI, OUI, ET OUIIIIIIIIIIIIIIIII!!!

Pareil pour le reste...

Juste, en terme d'importance, je n'ai pas les mêmes priorités!

1) Les enceintes

2) La pièce

3) Le support (.Wav, CD, PA-BR, VDV-A, vinyle, ...)

4) La source

5) L'ampli

6) Le traitement électronique (préamp, DAC, DSP, ...)

7) Les accessoires (câbles, pieds, meuble, ...)

"Critiquer un audiophile revient au même que critiquer par exemple un amateur de vin..."

Ou le crétin qui achète 200 000€ une Porsche qui le déplacera aussi bien qu'une 108 à 10 000€!!!

Si une Chiron ou une Lamborghini coute plus chère qu'une Sandero ou une UP!, c'est qu'il y a une raison!

En hifi, c'est pareil, et comme en auto, ya des charlattans partout!!!

Par

Dommage mekinsy et atmophile que vous n'ayez pas saisi en substance ce que disait Lycanthr0pe... L'audiophilus néandertalus fait partie de ces brillantes espèces totalement fanatique capable de de se battre à mort ou de troller sur le sujet.

Je peux vous trouver 3 audiophiles convaincus, ayant chacun dépensé +20000 boules dans un système, qui vont me conseiller des choses parfaitement différentes !!! Je vous trouverai 3 professionnels du domaine, qui auront un avis différent.

Ce que disait Lycanthr0pe est parfaitement juste, il n'existe pas d'audiophile qui ne soit pas totalement subjectif. Il existe autant de types audiophiles que d'oreilles ! Si l'on s'en tient à la physique pure, un type pas trop débile saura faire 2 ou 3 calculs tout cons pour trouver un système bien dimensionné. Par contre, si on veut que cela plaise à parfaitement à l'oreille, il va falloir jouer de chance et d'essais !

N'est-ce pas la meilleure des preuves que de voir un audiophile dépenser toujours plus, remplacer chaque année quelques éléments de son système, à la recherche du toujours mieux et toujours plus fin ?

Bref, sinon, je trouve l'article de Jean Savary très intéressant, avec une bonne prise de hauteur. D'accord avec lui !

Par

Je suis dans la cinquantaine, je connais tres bien toutes les technologies modernes et les réseaux sociaux. Comme l'on dit : chacun sa vie mais la leur ( celle des jeunes ) ne m'interresse pas. comme il est dit dans l'article, ils deviennent associal malgré leurs réseaux sociaux

Par

En réponse à MotherKaiser

Un point assez peu abordé est le problème économique et social que ça peut engendrer. La bagnole ça fait bouffer 1 personnes sur 20 facilement en France. C'est juste énorme, la perte d'une bonne partie de ces emplois va faire très mal. Sachant en plus que les marquent françaises sont encore très dépendantes du marché Français et Européen.

Pour moi c'est un devoir pour chacun de sensibiliser ces enfants ou d'autre à la bagnole, c'est une question social, jamais on ne fabriquera d'écran, de smartphone et autre en France.

Evidemment dans notre monde égoïste c'est un peu hors de propos mais j'essaierai du mieux que je peux:bien:

Apres nos amis les constructeurs et les pouvoirs publiques feraient bien d'avoir mon raisonnement, parce que vendre des caisses aussi chères pour faire de la marge c'est bien mais ils risquent de se tuer tous seuls avec ça

Je parle même pas du malus exorbitant et du prix des carburants (à causes des 50 taxes dessus)

C'est vrai, l'automobile fait vivre des millions de gens en France. J'en fais moi-même partie. Mais à un moment il faut se rendre à l'évidence: le tout automobile est de moins en moins adapté à nos sociétés et a un coup écologique majeur. Certains vont peut-être me traiter d'écolo bobo je ne sais quoi mais à un moment il faut quand même se rendre compte que notre modèle est un non sens.

Je longe le périphérique lyonnais tous les matins à vélo pour aller au taff. Je m'amuse de temps en temps à dénombrer les véhicules (en général ça roule au pas donc c'est pas compliqué) qui roulent avec plus d'une personne à bord... et bah en général ça monte pas haut. Je suis le seul à me dire qu'utiliser un véhicule de plus d'une tonne pour déplacer une personne de 80kg est aberrant?

La voiture aura toujours sa place dans nos sociétés: ça reste bien pratique pour emmener la petite famille en vacances ou transporter des charges lourdes. Mais pour les déplacements quotidiens de la majorité des français il est urgent de développer des solutions alternatives: transports publics, vélo (et les aménagements qui vont avec!), deux roues, covoiturage, autopartage... Et surtout il faut inciter les gens à les utiliser! Quand je vois que j'ai des collègues qui prennent leur voiture pour parcourir le pauvre km qui les sépare de leur lieux de travail... on est mal barrés.

Par

En réponse à lapoutre45

Dommage mekinsy et atmophile que vous n'ayez pas saisi en substance ce que disait Lycanthr0pe... L'audiophilus néandertalus fait partie de ces brillantes espèces totalement fanatique capable de de se battre à mort ou de troller sur le sujet.

Je peux vous trouver 3 audiophiles convaincus, ayant chacun dépensé +20000 boules dans un système, qui vont me conseiller des choses parfaitement différentes !!! Je vous trouverai 3 professionnels du domaine, qui auront un avis différent.

Ce que disait Lycanthr0pe est parfaitement juste, il n'existe pas d'audiophile qui ne soit pas totalement subjectif. Il existe autant de types audiophiles que d'oreilles ! Si l'on s'en tient à la physique pure, un type pas trop débile saura faire 2 ou 3 calculs tout cons pour trouver un système bien dimensionné. Par contre, si on veut que cela plaise à parfaitement à l'oreille, il va falloir jouer de chance et d'essais !

N'est-ce pas la meilleure des preuves que de voir un audiophile dépenser toujours plus, remplacer chaque année quelques éléments de son système, à la recherche du toujours mieux et toujours plus fin ?

Bref, sinon, je trouve l'article de Jean Savary très intéressant, avec une bonne prise de hauteur. D'accord avec lui !

"Il existe autant de types audiophiles que d'oreilles ! Si l'on s'en tient à la physique pure, un type pas trop débile saura faire 2 ou 3 calculs tout cons pour trouver un système bien dimensionné."

Sauf qu'entre le calcul et le résultat ya un monde!

Et peaufinant des protos d'enceintes ultra basiques, je peux t'en parler...

"Par contre, si on veut que cela plaise à parfaitement à l'oreille, il va falloir jouer de chance et d'essais !"

NON!!!

Si on veut que la pratique s'approche de la théorie!

C'est ça la phrase juste!

Même avec mes Protos HDG je galère alors qu'en théorie, ils explosent tout ce qui se fait actuellement dans leur catégorie de prix (ils le font déjà mais concèdent encore trop de défauts face à la concurrence)!

Et contrairement au hifiste, j'ai un avis objectif sur la hifi, moi!

Et cet avis dit que :

Le group delay n'excuse pas une pseudo bande passante étendue!

Le design n'excuse pas la mauvaise qualité ambiante des composants!

Un son qui fait joli dans les oreilles quelque soit la qualité de l'enregistrement n'excuse pas les distorsions!

Une bande passante plate n'excuse pas la dégradation du signal par le filtre!

Il faut savoir que les 3 calculs dont tu parlent ne prennent pas en compte certains phénomènes de disto, comme la temporelle, ou l'intermodulation, seule l'harmonique est comptabilisée lors de la conception!

Or, celle ci n'entre même plus en compte passé 300€/paire d'enceintes (230€/paire pour les plus efficaces) ou 500 € la chaîne complète (avec certaines à 300€ qui sont déjà plus que performantes)!

La plupart des concepts de qualité sonores actuellement vantés par les marques hifistes datent d'une époque ou les ampli à transistors n'existaient même pas!

Pourquoi, alors que les appareils de mesures modernes sont infiniment plus capables qu'il y a 10 ans, on reste sur des considérations préhistoriques de la qualité (1950, c'est un peu/beaucoup abusé dans ce domaine)???

Allez, la petite cachuette qui en général fait bien fermer sa gueule à tt le monde :

Comment de fait il que le studio de Radio France (juste une référece mondiale en terme d'enregistrement) utilise le summum de l'enceinte audiophile MDG???

Allez une autre pour la route :

Qui a inventé la sonorisation???

Ce serait pas Klipsh, l'inventeur de l'enceite audiophile?

Et qui a inventé l'enceinte hifiste?

Ce ne serait pas B&W, le fabricant britannique jaloux de Cabasse, Klipsh et de son compatriote Tanoy?

Par

En réponse à lapoutre45

Dommage mekinsy et atmophile que vous n'ayez pas saisi en substance ce que disait Lycanthr0pe... L'audiophilus néandertalus fait partie de ces brillantes espèces totalement fanatique capable de de se battre à mort ou de troller sur le sujet.

Je peux vous trouver 3 audiophiles convaincus, ayant chacun dépensé +20000 boules dans un système, qui vont me conseiller des choses parfaitement différentes !!! Je vous trouverai 3 professionnels du domaine, qui auront un avis différent.

Ce que disait Lycanthr0pe est parfaitement juste, il n'existe pas d'audiophile qui ne soit pas totalement subjectif. Il existe autant de types audiophiles que d'oreilles ! Si l'on s'en tient à la physique pure, un type pas trop débile saura faire 2 ou 3 calculs tout cons pour trouver un système bien dimensionné. Par contre, si on veut que cela plaise à parfaitement à l'oreille, il va falloir jouer de chance et d'essais !

N'est-ce pas la meilleure des preuves que de voir un audiophile dépenser toujours plus, remplacer chaque année quelques éléments de son système, à la recherche du toujours mieux et toujours plus fin ?

Bref, sinon, je trouve l'article de Jean Savary très intéressant, avec une bonne prise de hauteur. D'accord avec lui !

J'ai toujours un peu de mal avec un terme du genre "Idiophile"...(Je pense qu'il t'a échappé à la lecture de son commentaire)

Je lui ai répondu poliment et d'une manière constructive suite à cette insulte gratuite et pour le moins totalement injustifié, C'est déjà bien, non ?

Tu auras absolument dans tous les domaines des préférences dans l'excellence.

Surtout dans l'excellence d'ailleurs.

As tu déjà vue deux restaurants gastronomique se copiant mutuellement ?

Un grand cru à sa propre identité. (Sinon quel est l'intérêt qu'il soit juste "bon" ?)

A ce niveau la, on n'est plus dans la consommation de "Masse" qui peut plaire un peu près à tout le monde.

Atmophile n'a pas la même vision que moi de ce qu'est un son haute fidélité mais je la conçois et la respecte tout à fait.

Ce qui fait la renommé d'un professionnel dans le milieu artistique, C'est justement lorsqu'il apporte sa patte que lui seul peut créer.

Le domaine musical est très pointu, il est malheureux de confondre la musique de masse avec celle d'un enregistrement réalisé avec talents.

Certains ingénieurs du son gagnent de l'argent avec ce qui se vend et prennent le temps d'expérimenter/de créer avec des productions plus personnalisés qui leurs sont financièrements moins rentable.

La consommation de masse doit être avant tout accessible au grand public aux détriments très souvent de la qualité.

Ne jamais oublier ce paramètre.

On le voit par exemple en ce moment avec les téléviseurs OLED, très convoités par les cinéphiles (Ne souhaitant pas forcément un vidéo projecteur chez eux) et qui sont vendus à des prix assez cher pour le moment. (Et pourtant ils se vendent plutôt bien.)

Le principe étant de trouver du plaisir et des émotions dans nos passions.

Ce que permet la quête de l'excellence. (Une quête sans fin puisque rien ni personne n'est parfait.)

Il en est de même pour les automobiles ou un 8 cylindres Ferrari de 458 italia (exemple) me procurera plus de sensations que n'importe quels moteurs mazout avec tout autant de cylindres, aussi puissantes et efficaces soit elles. :bah:

Tout simplement parce que j'aime sa mélodie. (Au dela de l'efficacité pur et du temps sur circuit.)

Par

C'est tout simple.

Faut apprendre les p'tits à faire des vrais trucs dehors et avec des enfants de leur âge avant de leur foutre des tablettes et téléphones VTECH ridicules sensés ressembler à des jouets et qui leur pomperont toute leur jeunesse.

Je dis ça mais je suis pourtant très ouvert aux nouvelles technologies, c'est un peu mon autre passion.

Mais pas besoin d'être un génie pour se rendre compte aujourd'hui que laisser des gamins de 3 ans en plein développement faire de l'ordinateur ou regarder la télé non-stop n'a pas de franchement de bonnes conséquences.

Par

En réponse à north french

Article écrit avec de yeux de parisien. Dans nos campagne les gosses jouent encore dehors, les ados roulent en scooter, et les jeunes roulent encore en voiture. La différence c'est qu'ils non plus besoin de sonner à la porte du copain, un petit texto avec le lieu de rencontre. Les parents ont un rôle à jouer, pour moi il est exclu que mes enfants passent leurs journées de vacance sur la tablette ou Smartphone.

...tu les emmènes compter les R'nô passant sous un pont d'autoroute ?

Par

En réponse à mekinsy

J'ai toujours un peu de mal avec un terme du genre "Idiophile"...(Je pense qu'il t'a échappé à la lecture de son commentaire)

Je lui ai répondu poliment et d'une manière constructive suite à cette insulte gratuite et pour le moins totalement injustifié, C'est déjà bien, non ?

Tu auras absolument dans tous les domaines des préférences dans l'excellence.

Surtout dans l'excellence d'ailleurs.

As tu déjà vue deux restaurants gastronomique se copiant mutuellement ?

Un grand cru à sa propre identité. (Sinon quel est l'intérêt qu'il soit juste "bon" ?)

A ce niveau la, on n'est plus dans la consommation de "Masse" qui peut plaire un peu près à tout le monde.

Atmophile n'a pas la même vision que moi de ce qu'est un son haute fidélité mais je la conçois et la respecte tout à fait.

Ce qui fait la renommé d'un professionnel dans le milieu artistique, C'est justement lorsqu'il apporte sa patte que lui seul peut créer.

Le domaine musical est très pointu, il est malheureux de confondre la musique de masse avec celle d'un enregistrement réalisé avec talents.

Certains ingénieurs du son gagnent de l'argent avec ce qui se vend et prennent le temps d'expérimenter/de créer avec des productions plus personnalisés qui leurs sont financièrements moins rentable.

La consommation de masse doit être avant tout accessible au grand public aux détriments très souvent de la qualité.

Ne jamais oublier ce paramètre.

On le voit par exemple en ce moment avec les téléviseurs OLED, très convoités par les cinéphiles (Ne souhaitant pas forcément un vidéo projecteur chez eux) et qui sont vendus à des prix assez cher pour le moment. (Et pourtant ils se vendent plutôt bien.)

Le principe étant de trouver du plaisir et des émotions dans nos passions.

Ce que permet la quête de l'excellence. (Une quête sans fin puisque rien ni personne n'est parfait.)

Il en est de même pour les automobiles ou un 8 cylindres Ferrari de 458 italia (exemple) me procurera plus de sensations que n'importe quels moteurs mazout avec tout autant de cylindres, aussi puissantes et efficaces soit elles. :bah:

Tout simplement parce que j'aime sa mélodie. (Au dela de l'efficacité pur et du temps sur circuit.)

Bien dit!

"Atmophile n'a pas la même vision que moi de ce qu'est un son haute fidélité mais je la conçois et la respecte tout à fait."

C'est réciproque!

"On le voit par exemple en ce moment avec les téléviseurs OLED, très convoités par les cinéphiles (Ne souhaitant pas forcément un vidéo projecteur chez eux) et qui sont vendus à des prix assez cher pour le moment. (Et pourtant ils se vendent plutôt bien.)"

Exactement!!!

Si j'ai un OLED, c'est aussi et surtout que pour 600/800€ de - qu'un VP, la conso est 4X inférieure, sans parler de la durée de vie de la lampe qui oblige à reclaquer 200€ tous les 2 piges, là ou l'OLED c'est 10 ans!

L'OLED est moins bon en image que le VP, mais il est visible de jour!

L'OLED est plus petit en diagonale, mais le contraste est meilleur!

OLED et DLP sont comparables, mais OLED et LCD/LED, c'est mort!

Mon frère a un Samsun full led HDG, ben quand il a vu l'image de ma TV, il a halluciné!

Mon voisin a un VP DLP, et il a aprécié l'image tout en la critiquant objectivement!

Les possesseurs et fabricants d'OLED se font taxer de charlatans par les clients (mais surtout les vendeurs et fabbricants) de LCD/LED par pure jalousie...

Ben c'est pareil en hifi!

Vous avez des bagnoles que je ne peux pas me payer parce que je met mon pognon dans mon instal plutôt que dans ma voiture, chacun son hobby!

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Vaucluse ultra pauvre... ? Le Luberon a fait sécession ça y est ?

Le Vaucluse, c'est pas que le Lubéron, mon petit...

Et le Lubéron, ça concerne combien de gens?

Va voir à quoi ressemblent Orange, Avignon, Sorgues, Carpentras... C'est à en pleurer.

Par

En fait, ce qui sépare les générations, ce n'est pas l'addiction aux écrans...

C'est la taille des écrans.

Par

En réponse à atmophile

"Il existe autant de types audiophiles que d'oreilles ! Si l'on s'en tient à la physique pure, un type pas trop débile saura faire 2 ou 3 calculs tout cons pour trouver un système bien dimensionné."

Sauf qu'entre le calcul et le résultat ya un monde!

Et peaufinant des protos d'enceintes ultra basiques, je peux t'en parler...

"Par contre, si on veut que cela plaise à parfaitement à l'oreille, il va falloir jouer de chance et d'essais !"

NON!!!

Si on veut que la pratique s'approche de la théorie!

C'est ça la phrase juste!

Même avec mes Protos HDG je galère alors qu'en théorie, ils explosent tout ce qui se fait actuellement dans leur catégorie de prix (ils le font déjà mais concèdent encore trop de défauts face à la concurrence)!

Et contrairement au hifiste, j'ai un avis objectif sur la hifi, moi!

Et cet avis dit que :

Le group delay n'excuse pas une pseudo bande passante étendue!

Le design n'excuse pas la mauvaise qualité ambiante des composants!

Un son qui fait joli dans les oreilles quelque soit la qualité de l'enregistrement n'excuse pas les distorsions!

Une bande passante plate n'excuse pas la dégradation du signal par le filtre!

Il faut savoir que les 3 calculs dont tu parlent ne prennent pas en compte certains phénomènes de disto, comme la temporelle, ou l'intermodulation, seule l'harmonique est comptabilisée lors de la conception!

Or, celle ci n'entre même plus en compte passé 300€/paire d'enceintes (230€/paire pour les plus efficaces) ou 500 € la chaîne complète (avec certaines à 300€ qui sont déjà plus que performantes)!

La plupart des concepts de qualité sonores actuellement vantés par les marques hifistes datent d'une époque ou les ampli à transistors n'existaient même pas!

Pourquoi, alors que les appareils de mesures modernes sont infiniment plus capables qu'il y a 10 ans, on reste sur des considérations préhistoriques de la qualité (1950, c'est un peu/beaucoup abusé dans ce domaine)???

Allez, la petite cachuette qui en général fait bien fermer sa gueule à tt le monde :

Comment de fait il que le studio de Radio France (juste une référece mondiale en terme d'enregistrement) utilise le summum de l'enceinte audiophile MDG???

Allez une autre pour la route :

Qui a inventé la sonorisation???

Ce serait pas Klipsh, l'inventeur de l'enceite audiophile?

Et qui a inventé l'enceinte hifiste?

Ce ne serait pas B&W, le fabricant britannique jaloux de Cabasse, Klipsh et de son compatriote Tanoy?

Bah bah bah... Vous répondez totalement à côté de mon commentaire...

Je persiste et signe, l'audio est un domaine de perception, de sensations, d'émotions et mathématiquement n'est pas rationnel. Et c'est un domaine de passionné, et qui dit passionné dit irrationnel...

Je connais de vrais dingues de hifi, de vrais passionnés qui s'y connaissent au moins aussi bien que vous... Et pourtant aucun ne tombera d'accord... Et ils défendront leur bout de gras jusqu'à la mort !

C'est comme la bagnole, ici en particulier : le fanatique d'Audi ou Renault (le deux marque qui déchainent le plus les passions) sera capable de tout pour défendre sa marque favorite.

Par

En réponse à mekinsy

J'ai toujours un peu de mal avec un terme du genre "Idiophile"...(Je pense qu'il t'a échappé à la lecture de son commentaire)

Je lui ai répondu poliment et d'une manière constructive suite à cette insulte gratuite et pour le moins totalement injustifié, C'est déjà bien, non ?

Tu auras absolument dans tous les domaines des préférences dans l'excellence.

Surtout dans l'excellence d'ailleurs.

As tu déjà vue deux restaurants gastronomique se copiant mutuellement ?

Un grand cru à sa propre identité. (Sinon quel est l'intérêt qu'il soit juste "bon" ?)

A ce niveau la, on n'est plus dans la consommation de "Masse" qui peut plaire un peu près à tout le monde.

Atmophile n'a pas la même vision que moi de ce qu'est un son haute fidélité mais je la conçois et la respecte tout à fait.

Ce qui fait la renommé d'un professionnel dans le milieu artistique, C'est justement lorsqu'il apporte sa patte que lui seul peut créer.

Le domaine musical est très pointu, il est malheureux de confondre la musique de masse avec celle d'un enregistrement réalisé avec talents.

Certains ingénieurs du son gagnent de l'argent avec ce qui se vend et prennent le temps d'expérimenter/de créer avec des productions plus personnalisés qui leurs sont financièrements moins rentable.

La consommation de masse doit être avant tout accessible au grand public aux détriments très souvent de la qualité.

Ne jamais oublier ce paramètre.

On le voit par exemple en ce moment avec les téléviseurs OLED, très convoités par les cinéphiles (Ne souhaitant pas forcément un vidéo projecteur chez eux) et qui sont vendus à des prix assez cher pour le moment. (Et pourtant ils se vendent plutôt bien.)

Le principe étant de trouver du plaisir et des émotions dans nos passions.

Ce que permet la quête de l'excellence. (Une quête sans fin puisque rien ni personne n'est parfait.)

Il en est de même pour les automobiles ou un 8 cylindres Ferrari de 458 italia (exemple) me procurera plus de sensations que n'importe quels moteurs mazout avec tout autant de cylindres, aussi puissantes et efficaces soit elles. :bah:

Tout simplement parce que j'aime sa mélodie. (Au dela de l'efficacité pur et du temps sur circuit.)

Nous sommes donc sur la même longueur d'onde.

J'ai connu des types qui se touchaient la nouille sur leur tout nouveau système acheté à prix d'or (jusqu'à 5 chiffres !!!)... résultat, on était triste pour eux car ça sonnait pas juste... mal conseillé par des vendeurs et "passionnés"...

La passion, c'est bien quand ça reste personnel, intime...

Par

En réponse à Kilston

Jeune et citadin, je me reconnais tout à fait dans cette phrase: "Je n'imagine pas la génération de mon préadolescent de fils s'endetter pour une voiture". En effet, je ne me vois absolument pas m'endetter pour l'achat d'un véhicule de si tôt. Mais la raison n'est pas que l'automobile ne m'intéresse pas, bien au contraire: je trouve que c'est un domaine passionnant d'un point de vue technique. A vrai dire, j'y travaille. Et puis je ne boude pas mon plaisir à l'occasion d'une petite virée occasionnelle sur les routes ardéchoises.

La raison est beaucoup plus simple: le coût de l'objet est totalement disproportionné par rapport à son utilité. J'ai bien une antique twingo qui dort dans mon garage mais dans les faits je n'en ai absolument pas besoin dans ma vie quotidienne: mes déplacements se font soit à vélo soit occasionnellement en transports. Mon budget annuel de transport doit tourner autour des 100/150 euros à tout casser. Ma voiture me coûte plus cher que ça en dormant dans mon garage. Et ne parlons même pas de ce que ça donnerait si je m'en servais pour mes déplacements quotidiens...

Alors certes, je suis bien content d'avoir la p'tite twingo pour les très rares occasions où j'ai besoin d'une voiture mais quand le temps sera venu de m'en séparer je me tournerai plutôt vers une solution d'autopartage pour le quotidien et vers de la location pour les vacances. Je finis quand même en précisant que je suis tout à fait conscient que la situation est très différente dès qu'on s'éloigne d'un grand centre urbain: là, difficile de se passer d'une voiture.

Purée... y'a de l'espoir... Un jeune qui ne soit pas complètement !

Si, si, ça existe, la preuve !!!!

Par

En réponse à lapoutre45

Bah bah bah... Vous répondez totalement à côté de mon commentaire...

Je persiste et signe, l'audio est un domaine de perception, de sensations, d'émotions et mathématiquement n'est pas rationnel. Et c'est un domaine de passionné, et qui dit passionné dit irrationnel...

Je connais de vrais dingues de hifi, de vrais passionnés qui s'y connaissent au moins aussi bien que vous... Et pourtant aucun ne tombera d'accord... Et ils défendront leur bout de gras jusqu'à la mort !

C'est comme la bagnole, ici en particulier : le fanatique d'Audi ou Renault (le deux marque qui déchainent le plus les passions) sera capable de tout pour défendre sa marque favorite.

"Je connais de vrais dingues de hifi, de vrais passionnés qui s'y connaissent au moins aussi bien que vous..."

Chalenge accepted!!!

Par

Cher Caradisiac et Jean Savary,

On peut être automobiliste, apprécier les voitures et lire Caradisiac sans être un gros con.

Je n'apprécie pas du tout le chapeau. M Najdovski et Mme Perrichon ne veulent pas supprimer la voiture et l'utiliser mieux. Je ne suis pas là pour les défendre tous leurs propos mais on peut vouloir agir pour réduire les impacts négatifs de la voiture (pollution, bruits, mortalité) sans vouloir faire disparaitre la voiture.

Dire l'inverse pour un éditiorialiste, c'est réflexion niveau zéro

Par

En réponse à AeroEuro

Cher Caradisiac et Jean Savary,

On peut être automobiliste, apprécier les voitures et lire Caradisiac sans être un gros con.

Je n'apprécie pas du tout le chapeau. M Najdovski et Mme Perrichon ne veulent pas supprimer la voiture et l'utiliser mieux. Je ne suis pas là pour les défendre tous leurs propos mais on peut vouloir agir pour réduire les impacts négatifs de la voiture (pollution, bruits, mortalité) sans vouloir faire disparaitre la voiture.

Dire l'inverse pour un éditiorialiste, c'est réflexion niveau zéro

"On peut être automobiliste, apprécier les voitures et lire Caradisiac sans être un gros con."

Merci pour les autres...

"Je ne suis pas là pour les défendre tous leurs propos mais on peut vouloir agir pour réduire les impacts négatifs de la voiture (pollution, bruits, mortalité) sans vouloir faire disparaitre la voiture."

3500 morts/ans et 2500 handicapés à vie sur 35 millions d'utilisateurs concentrés sur 5% de la surface du territoire, 15% de la pollution atmosphérique et 75 dB à 1 m de l'échappement...

L'industrie, c'est 18 millions de travailleurs, 600 morts/an (sans compter les maladies dues à l'amiante ou à la pollution) et 36 000 handicapés à vie répartis sur 25% du territoire (question efficacité, on a vu mieux), 50% de la pollution atmosphérique et des niveaux de bruit allant jusqu'à 145 dB pour une moyenne de 95 dB pendant 8H/jour...

Voilà, juste une petite comparaison avec un autre secteur sur lequel la TV ne communique pas...

Donc éteins ta TV, apprends à réfléchir par toi même (si t'en est pas capable, on t'en voudras pas, mais dans ce cas ne viens pas insulter des gens plus intelligents que toi) revends ta poubelle à mazout et gardes les yeux sur la route!

Puis change de pseudo aussi, ça fait juste fanboy macroniste et européiste forcené parisien en ZOE qui vient cracher sur le bas peuple provincial (traduire bouseux en parigo) et ici, t'est pas dans ton quartier de bobo, ici, ya toute la France qui s'exprime, tu sais, la majorité sur laquelle se base le concept démocratique...

Un gros con qui ne te salue pas!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire