Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Coup de projecteur sur la voiture électrique

Paul Pellerin

Coup de projecteur sur la voiture électrique

Déposer un commentaire

Par

Un p'tit coup sur la tronche de Tesla en passant...

Par

L'arrivée du groupe VAG va t elle permettre une mise à niveau des tarifs ?

Car une Zoé à plus de 30.000€ soit 3 Clio qui sont mieux finies et plus habitables/confortables c'est assez indécent et sans aucun doute fort rentable pour Renault.

Les batteries moins onéreuses et la simplification des chaînes de montagnes et processus d'industrialisation devraient permettre un coût des voitures électriques inférieur aux thermiques (couler un bloc thermique est une autre opération que bobiner un moteur électrique,;non ?).

Après on constatera le problème lié à l'électrification en masse des moyens de locomotion mais ça c'est pour plus tard.

On n'est pas stratèges politique après tout.

Par

De toute façon, la généralisation des voitures électriques va poser le problème de leur consommation en électricité. A part avec plus de nucléaire (mais les compétences se sont perdues depuis les années 1950, cf. notamment les problèmes de conception de l'EPR), il n'est aujourd'hui pas possible d'augmenter la production d'électricité de manière suffisante... sans avoir à recourir aux bonnes vieilles centrales thermiques, ce qui revient simplement à déplacer la pollution d'un site à l'autre. Si on ajoute dans cette balance que construire un véhicule électrique est infiniment plus polluant qu'un véhicule thermique, le bilan carboné d'une généralisation des véhicules électriques est probablement pire que de laisser le parc thermique évoluer dans son état actuel.

Les seules solutions qui ne seront jamais mises en route par nos politiques hélas sont, a minima :

1/ investir à fond dans la fusion nucléaire. 3 à 4 % du PIB minimum par an. C'est la fusion qui sauvera l'humanité. Il faut doubler, voire tripler la rapidité de la mise au point d'ITER. Si on a la fusion, oui, on pourra passer au tout-électrique. Pas avant.

2/ imposer des normes très strictes en matière d'aérodynamique et de poids des véhicules : interdiction des form factors les plus bouffeurs d'énergies sauf dérogations pour activités spéciales (donc les SUV à la poubelle, les monospaces à la poubelle, les enclumes à la poubelle)

3/ favoriser les acheminements de marchandises par la voie fluviale

4/ privilégier les circuits courts, imposer une taxe carbone qui soit dépendante de la longueur du trajet entre les sites de production et les sites de consommation des produits.

Par

Vvvé obligé de mutualiser avec ford est le grand perdant de l' électrique, qui a perdu dix ans à développer des logiciels truqueurs au lieu de croire en l' électrique ; d' ailleurs les résultats ne sont pas bon,s le wltp meutrier s' accumule à la mévente et s' ajoutant aux 28 milliards de prunes a fait sombre la charette dans le fossé ..

On lui disait tous les jours son erreur mais "fil-à-la-patte" qui n' avait rien en magasin confirmait la mauvaise direction, on ce sera qd m^me bien amusé avec les errances du number 2 ..!!

Par

Moi ça fait 2 ans que je roule en Tesla X déjà 55000 kms sans contraintes. Aucun autre VE ne permet cela et encore pour longtemps. Ils attendent quoi en Europe pour se bouger les fesses et construire une vraie usine de batterie avec une vraie voiture pour rouler avec un vrai réseau de Superchargeur plus performant que Tesla ?

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

L'I-Pace est une voiture haute sur patte, style SUV, pourquoi la comparer à la Model 3, dont l'aérodynamisme est forcément meilleur, et le poids aussi. Tesla propose une bonne efficience sur la Model 3, par son gabarit, mais ils proposent aussi la pire de toute les VE avec la Model X P100D...

Par

En réponse à dreamy31

Moi ça fait 2 ans que je roule en Tesla X déjà 55000 kms sans contraintes. Aucun autre VE ne permet cela et encore pour longtemps. Ils attendent quoi en Europe pour se bouger les fesses et construire une vraie usine de batterie avec une vraie voiture pour rouler avec un vrai réseau de Superchargeur plus performant que Tesla ?

   

Vous croyez sérieusement que parmi tous les VE vendus en UE aucun n'a dépasé les 55 000km sans soucis.

Vous êtes dans un monde à part vous...

Par

En réponse à bdfan

De toute façon, la généralisation des voitures électriques va poser le problème de leur consommation en électricité. A part avec plus de nucléaire (mais les compétences se sont perdues depuis les années 1950, cf. notamment les problèmes de conception de l'EPR), il n'est aujourd'hui pas possible d'augmenter la production d'électricité de manière suffisante... sans avoir à recourir aux bonnes vieilles centrales thermiques, ce qui revient simplement à déplacer la pollution d'un site à l'autre. Si on ajoute dans cette balance que construire un véhicule électrique est infiniment plus polluant qu'un véhicule thermique, le bilan carboné d'une généralisation des véhicules électriques est probablement pire que de laisser le parc thermique évoluer dans son état actuel.

Les seules solutions qui ne seront jamais mises en route par nos politiques hélas sont, a minima :

1/ investir à fond dans la fusion nucléaire. 3 à 4 % du PIB minimum par an. C'est la fusion qui sauvera l'humanité. Il faut doubler, voire tripler la rapidité de la mise au point d'ITER. Si on a la fusion, oui, on pourra passer au tout-électrique. Pas avant.

2/ imposer des normes très strictes en matière d'aérodynamique et de poids des véhicules : interdiction des form factors les plus bouffeurs d'énergies sauf dérogations pour activités spéciales (donc les SUV à la poubelle, les monospaces à la poubelle, les enclumes à la poubelle)

3/ favoriser les acheminements de marchandises par la voie fluviale

4/ privilégier les circuits courts, imposer une taxe carbone qui soit dépendante de la longueur du trajet entre les sites de production et les sites de consommation des produits.

   

Hummm ca sent bon le 13ème siècle chez vous....

Sinon on peut avoir un peu de liberté dans votre monde ou tout est normé par les lois ?

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Perte Q1 = 785 millions de $

Perte Q2 = 742 millions de $

Bénéfice Q3 = 16 millions de $

Vous croyez qu'on juge un résultat sur 1 seul trimestre ?

Pour le moment sur 2018 Tesla est encore perdant. Très nettement.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Hummm ca sent bon le 13ème siècle chez vous....

Sinon on peut avoir un peu de liberté dans votre monde ou tout est normé par les lois ?

   

ITER, c'est le 13ème siècle ? Mdr.

Tout dépend si on veut crever la gueule ouverte ou non d'ici 50 ans à cause de la dégradation de la planète... Continuons sur le même schéma qu'actuellement pour préserver nos "libertés" et je n'aurai aucun doute que cela arrivera. Bizarrement, mes propositions visent justement à nous assurer un maximum de confort sans en passer par de la décroissance mais simplement par une réorientation de la consommation vers des mesures de bon sens (interdiction des grosses voitures qui ne servent à rien, disparition des produits qui font 3 fois le tour de la planète avant d'arriver chez nous, etc.).

Par

Faut vite mettre les anciennes centrales nucléaires sous sarcophage, lancer la construction de cinq EPR et nier l'existence et l"accroissement des déchets nucléaires. Pour cela, nos marketeux politiques savent faire.

Pour l' ITER c"est au mieux pour 2040.

Avec les restrictions de circulation, les grandes agglomérations pourrons se réjouir de la gentrification de leur centre urbain. Heureusement que pour sauver les commerces une taxe sur la livraisons à domicile verra le jour et pourquoi pas, un jeu de la fdj.

Par

Pourquoi ne pas investir dans les énergies renouvelables en masse. Au lieu de toujours partir dans la mauvaise direction

Par

La voiture électrique c'est une fausse bonne idée, et ce , pour au moins 2 bonnes raisons.

1 la durée d'une batterie est très limitée à la fois dans le temps ( il faut compter 5 ans maxi) et au kilométrage. Par exemple moi qui fait 40 000km par an , la batterie serait morte en 2 ans. De plus le prix d'une batterie est très élevé.

2 où trouver assez d'énergie pour alimenter 30 millions de véhicules rien qu'en France alors que ce pays veut sortir du nucléaire ? Pas question de l'eolien . Actuellement il y en a partout dans ma region et ça défigure considérablement le paysage.

Par

En réponse à Sylvain98

La voiture électrique c'est une fausse bonne idée, et ce , pour au moins 2 bonnes raisons.

1 la durée d'une batterie est très limitée à la fois dans le temps ( il faut compter 5 ans maxi) et au kilométrage. Par exemple moi qui fait 40 000km par an , la batterie serait morte en 2 ans. De plus le prix d'une batterie est très élevé.

2 où trouver assez d'énergie pour alimenter 30 millions de véhicules rien qu'en France alors que ce pays veut sortir du nucléaire ? Pas question de l'eolien . Actuellement il y en a partout dans ma region et ça défigure considérablement le paysage.

   

ma zoé a passé les 50000km hier, elle a 5ans et 98% d'etat de santé ...

elle consomme moins de 2000kWh p

Par

En réponse à rodge45

ma zoé a passé les 50000km hier, elle a 5ans et 98% d'etat de santé ...

elle consomme moins de 2000kWh p

   

ma zoé a passé les 50000km hier, elle a 5ans et 98% d'etat de santé ...

elle consomme moins de 2000kWh par an pour 1000km par mois

https://www.forbes.com/sites/enriquedans/2018/07/03/electric-vehicles-and-disinformation/

Par

En réponse à Sylvain98

La voiture électrique c'est une fausse bonne idée, et ce , pour au moins 2 bonnes raisons.

1 la durée d'une batterie est très limitée à la fois dans le temps ( il faut compter 5 ans maxi) et au kilométrage. Par exemple moi qui fait 40 000km par an , la batterie serait morte en 2 ans. De plus le prix d'une batterie est très élevé.

2 où trouver assez d'énergie pour alimenter 30 millions de véhicules rien qu'en France alors que ce pays veut sortir du nucléaire ? Pas question de l'eolien . Actuellement il y en a partout dans ma region et ça défigure considérablement le paysage.

   

pour la durée de vie des batteries :

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/batteries-lithium-43384/

pour tesla, il y a 2 choses a prendre en compte, les voitures et leur reseau. et franchement leur reseau a 10 ans d'avance sur tout ce qui existe, meme tous les allemands en s'y mettant ensemble (ionity) ne sont pas pres d'y arriver ...

Par

En réponse à bdfan

De toute façon, la généralisation des voitures électriques va poser le problème de leur consommation en électricité. A part avec plus de nucléaire (mais les compétences se sont perdues depuis les années 1950, cf. notamment les problèmes de conception de l'EPR), il n'est aujourd'hui pas possible d'augmenter la production d'électricité de manière suffisante... sans avoir à recourir aux bonnes vieilles centrales thermiques, ce qui revient simplement à déplacer la pollution d'un site à l'autre. Si on ajoute dans cette balance que construire un véhicule électrique est infiniment plus polluant qu'un véhicule thermique, le bilan carboné d'une généralisation des véhicules électriques est probablement pire que de laisser le parc thermique évoluer dans son état actuel.

Les seules solutions qui ne seront jamais mises en route par nos politiques hélas sont, a minima :

1/ investir à fond dans la fusion nucléaire. 3 à 4 % du PIB minimum par an. C'est la fusion qui sauvera l'humanité. Il faut doubler, voire tripler la rapidité de la mise au point d'ITER. Si on a la fusion, oui, on pourra passer au tout-électrique. Pas avant.

2/ imposer des normes très strictes en matière d'aérodynamique et de poids des véhicules : interdiction des form factors les plus bouffeurs d'énergies sauf dérogations pour activités spéciales (donc les SUV à la poubelle, les monospaces à la poubelle, les enclumes à la poubelle)

3/ favoriser les acheminements de marchandises par la voie fluviale

4/ privilégier les circuits courts, imposer une taxe carbone qui soit dépendante de la longueur du trajet entre les sites de production et les sites de consommation des produits.

   

On sera tous morts et enterrés avant que ITER produise son premier kw. Ce projet, c'est retard sur retard et surcoût sur surcoût.

Les USA envisagent de se retirer du projet depuis quelques années déjà.

A date, ça reste de la recherche et de la théorie mais il n'y a rien de concret.

Si le planning ne dérive pas encore une fois, la production industrielle est prévue au mieux pour 2050.

Maintenant, quand on observe les dérives sur d'autres projets de cette taille, tu peux rajouter au moins 20 ans.

Par

La voiture electrique est "écologique" dans un pays tel que la France car notre production electrique d'origine nucléaire produit peu de CO2, mais dans le reste du monde, 75% de la production électrique provient de centrales electrique brûlant des énergies fossiles, charbon notamment, qui produit bien plus de CO2 que le pétrole !

Par

Déjà, avant de rouler, une électrique a pollué plus qu'une diesel ayant parcouru 110 000km

Par

En réponse à Benoit356

La voiture electrique est "écologique" dans un pays tel que la France car notre production electrique d'origine nucléaire produit peu de CO2, mais dans le reste du monde, 75% de la production électrique provient de centrales electrique brûlant des énergies fossiles, charbon notamment, qui produit bien plus de CO2 que le pétrole !

   

Ce n'est pas tout à fait exact . une batterie de voiture , même au lithium contient des produits dangeureux . et a l'heure actuelle, personne ne sait les recycler.

Par

En réponse à Sylvain98

Ce n'est pas tout à fait exact . une batterie de voiture , même au lithium contient des produits dangeureux . et a l'heure actuelle, personne ne sait les recycler.

   

toujours les memes betises, renseignez vous !

https://www.automobile-propre.com/recyclage-des-batteries-audi-et-umicore-vers-un-process-infini/

Par

En réponse à Patrice ISAR

Déjà, avant de rouler, une électrique a pollué plus qu'une diesel ayant parcouru 110 000km

   

c'est faux !

https://www.liberation.fr/checknews/2018/11/07/est-il-vrai-que-les-vehicules-electriques-polluent-plus-que-les-vehicules-thermiques_1688874

Par

En réponse à Laorans29

On sera tous morts et enterrés avant que ITER produise son premier kw. Ce projet, c'est retard sur retard et surcoût sur surcoût.

Les USA envisagent de se retirer du projet depuis quelques années déjà.

A date, ça reste de la recherche et de la théorie mais il n'y a rien de concret.

Si le planning ne dérive pas encore une fois, la production industrielle est prévue au mieux pour 2050.

Maintenant, quand on observe les dérives sur d'autres projets de cette taille, tu peux rajouter au moins 20 ans.

   

D'où ma volonté de mettre BEAUCOUP d'argent sur le projet pour qu'il soit opérationnel au plus vite. Pas de continuer avec les (relativement) maigres budgets actuels.

Par

En réponse à Benoit356

La voiture electrique est "écologique" dans un pays tel que la France car notre production electrique d'origine nucléaire produit peu de CO2, mais dans le reste du monde, 75% de la production électrique provient de centrales electrique brûlant des énergies fossiles, charbon notamment, qui produit bien plus de CO2 que le pétrole !

   

d'apres vous qu'est-ce qui pollue le plus :

-1 million de voitures roulant au petrole, equipées de systemes de filtration/dépollutions qui ne fonctionnent qu'a une certaine temperature et charge moteur, avec un rendement global de 16 a 24%

-1 centrale a charbon dont le rendement est compris entre 35 et 45%, qui fonctionne a son regime optimum (conso, production, pollution) et qui alimente un parc de 1 million de VE au rendement de 90%

?

Par

En réponse à dreamy31

Moi ça fait 2 ans que je roule en Tesla X déjà 55000 kms sans contraintes. Aucun autre VE ne permet cela et encore pour longtemps. Ils attendent quoi en Europe pour se bouger les fesses et construire une vraie usine de batterie avec une vraie voiture pour rouler avec un vrai réseau de Superchargeur plus performant que Tesla ?

   

Oui vive la planche à billet Américaine heureusement que nos constructeurs ce sont pas lancé dans l'électrique à tout va pour spéculer et faire faillite parce que personne achete un peu comme la crise immobilière en Espagne Tesla est parti d'une feuille blanche de zéro sans faire de thermique

Par

oui, enfin croire que l'utilisateur d'une clio ne fait QUE des petits trajets, c'est méconnaître le fait que beaucoup de gens achètent des clios et autres citadines pour faire également de longs trajets, sachant que tout le monde n'a pas les moyens d'avoir 2 caisses, une citadine ET une berline routière.

donc, la Zoé ne peut remplacer une Clio qu'à la condition express que la Clio n'est utilisée que pour des trajets de moins de 200 bornes, ou a/r de 2x100 bornes.

Par

En réponse à mwouais

L'arrivée du groupe VAG va t elle permettre une mise à niveau des tarifs ?

Car une Zoé à plus de 30.000€ soit 3 Clio qui sont mieux finies et plus habitables/confortables c'est assez indécent et sans aucun doute fort rentable pour Renault.

Les batteries moins onéreuses et la simplification des chaînes de montagnes et processus d'industrialisation devraient permettre un coût des voitures électriques inférieur aux thermiques (couler un bloc thermique est une autre opération que bobiner un moteur électrique,;non ?).

Après on constatera le problème lié à l'électrification en masse des moyens de locomotion mais ça c'est pour plus tard.

On n'est pas stratèges politique après tout.

   

ceci dit, la plupart des Clios sont produites en Turquie avec donc une main d'oeuvre peu coûteuse.

les Zoé, elles, sont produites en France, avec une main d'oeuvre... coûteuse, voire très coûteuse.

Par

En réponse à Sylvain98

La voiture électrique c'est une fausse bonne idée, et ce , pour au moins 2 bonnes raisons.

1 la durée d'une batterie est très limitée à la fois dans le temps ( il faut compter 5 ans maxi) et au kilométrage. Par exemple moi qui fait 40 000km par an , la batterie serait morte en 2 ans. De plus le prix d'une batterie est très élevé.

2 où trouver assez d'énergie pour alimenter 30 millions de véhicules rien qu'en France alors que ce pays veut sortir du nucléaire ? Pas question de l'eolien . Actuellement il y en a partout dans ma region et ça défigure considérablement le paysage.

   

En 2018, avec internet à disposition, c'est dommage de ne pas se renseigner et d'écrire autant de contre vérité en si peu de mots.

une batterie actuelle correctement refroidie et utilisée ne s'use quasiment pas, on ne compte plus les Tesla à + 500K km (énormément de S sont des taxis) qui affichent toujours plus de 90% de leur capacité nominale.

Quand à la consommation électrique c'est exactement l'inverse puisque l'électrification du parc automobile permettrait justement de réduire le pic de consommation via le smartgrid et donc de réduire le nombre d'élément producteur pour faire face au pic hivernaux de 19h.

Par

En réponse à bdfan

De toute façon, la généralisation des voitures électriques va poser le problème de leur consommation en électricité. A part avec plus de nucléaire (mais les compétences se sont perdues depuis les années 1950, cf. notamment les problèmes de conception de l'EPR), il n'est aujourd'hui pas possible d'augmenter la production d'électricité de manière suffisante... sans avoir à recourir aux bonnes vieilles centrales thermiques, ce qui revient simplement à déplacer la pollution d'un site à l'autre. Si on ajoute dans cette balance que construire un véhicule électrique est infiniment plus polluant qu'un véhicule thermique, le bilan carboné d'une généralisation des véhicules électriques est probablement pire que de laisser le parc thermique évoluer dans son état actuel.

Les seules solutions qui ne seront jamais mises en route par nos politiques hélas sont, a minima :

1/ investir à fond dans la fusion nucléaire. 3 à 4 % du PIB minimum par an. C'est la fusion qui sauvera l'humanité. Il faut doubler, voire tripler la rapidité de la mise au point d'ITER. Si on a la fusion, oui, on pourra passer au tout-électrique. Pas avant.

2/ imposer des normes très strictes en matière d'aérodynamique et de poids des véhicules : interdiction des form factors les plus bouffeurs d'énergies sauf dérogations pour activités spéciales (donc les SUV à la poubelle, les monospaces à la poubelle, les enclumes à la poubelle)

3/ favoriser les acheminements de marchandises par la voie fluviale

4/ privilégier les circuits courts, imposer une taxe carbone qui soit dépendante de la longueur du trajet entre les sites de production et les sites de consommation des produits.

   

bah, on le sait déjà pourtant, le gouvernement va investir dans de nouvelles centrales nucléaires plus efficientes pour remplacer les anciennes. c'est déjà acté.

quant à l'EPR, les chinois en ont un qui fonctionne. en France, ce sont des burnes. mais ils vont finir par y arriver.:bah:

enfin, pour ce qui est de la Centrale nucléaire de Fessenheim, il n'y a toujours pas de date arrêtée pour la stopper. aux dernières nouvelles, le patron d'EDF aurait expliqué au gouvernement que ça pénaliserait la production d'électricité. donc, l'objectif est d'attendre la mise en prod d'une centrale EPR.

Par

Êtes vous célibataire pour vouloir bannir les monoplaces ? Ils ressemblent de moins en moins à l'espace Renault premier du genre ou à un frigo sur roues. Par contre je vous rejoins sur les SUV.

Par

Purée. La Bmw I4 a la gueule de Adolfe :bah:

Par

En réponse à rodge45

toujours les memes betises, renseignez vous !

https://www.automobile-propre.com/recyclage-des-batteries-audi-et-umicore-vers-un-process-infini/

   

Process infini = bullshit.

Et une contre vérité dans l'url : automobile propre, encore un fantasme.

À quand l'énergie libre et autres fadaises tant qu'on y est ?

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Hummm ca sent bon le 13ème siècle chez vous....

Sinon on peut avoir un peu de liberté dans votre monde ou tout est normé par les lois ?

   

La liberté a bon dos.

T'as le droit de zigouiller qui tu veux ? Non.

T'as le droit de violer ? Non.

T'as le droit de te taper des gosses ? Non.

De balancer de l'huile de vidange dans les égouts ? Non.

Eh bien va falloir t'y faire : il y a des libertés actuelles qui vont sauter parce que ce faisant, on va sauvegarder un intérêt général pour la société qui passe bien avant l'intérêt particulier.

Et comme les autres libertés qu'il était de bon ton de pouvoir exercer à une époque, celle-là qui permet de dégueulasser tout ce qu'on touche parce que certains aiment à se faire masser la prostate assis dans des enclumes qui enfument et pètent les oreilles de tout ce qui vit alentours sautera.

Et c'est tant mieux.

Il y a juste un problème, c'est que les guignols avec leurs caisses électriques qui viennent s'épancher sur le coté propre de leurs enclumes au lithium sont des escrocs.

Ils sont les mm clients que ceux qui se sont rués sur le diesel à une époque, avec la ruée sans recul sur des techno qui n'ont rien de propre, parce que ça n'existe pas, et application d'un même modèle éculé.

Les industriels avec des clowns verdis pareils se frottent les mains : ils ont de parfaits clients con-sommateurs, recyclés, mais les mêmes qu'avant.

Par

Dans ce virage en épingle à cheveux pris par les politiques de tout bord, je n'ai jamais lu une analyse complète de cette transformation. Certes les carburants fossiles ont des inconvénients, mais l'électricité n'est pas non plus exempte de problème.

J'en soulève, ici, un dont personne n'a jamais parlé....Passer aussi rapidement a des interdictions de circuler avec des moteurs thermiques va profondément modifier les besoins en terme de main d'oeuvre et de compétences. Que deviendrons tous ces personnels des raffineries, des transporteurs, des mécaniciens, des usines de sous traitance automobiles spécialisées en mécanique, etc... Je n'ai pas entendu parler d'accompagnement humain de cette évolution.

Par

En réponse à Patrick95

Pourquoi ne pas investir dans les énergies renouvelables en masse. Au lieu de toujours partir dans la mauvaise direction

   

parce que l'investissement coûte une blinde et que c'est toi et moi et les autres qui payeraient la note.

ensuite, si c'est pour foutre une palanquée d'éoliennes ou centrales solaires dans les campagnes, ça serait clairement la goutte d'eau qui fait déborder le vase alors que le fossé entre villes et campagne ne cesse de se creuser.:bah:

de toute façon, vu que les besoins en électricité vont continuer de croître (même si on améliore de plus en plus l'efficience de la consommation des appareils électriques), il est difficile d'imaginer remplacer des centrales nucléaires par encore plus d'éoliennes qu'il n'en faudrait pour simplement produire la même puissance.

sans parler qu'une centrale produit 24h/24 à contrario des centrales solaires, des éoliennes, des centrales hydrauliques, voire même des hydroliennes...

en revanche, les voitures électriques pourront au besoin faire office d'onduleurs lors de pics de saturation... et par défaut de stockage d'énergie.

Par

En réponse à Sylvain98

La voiture électrique c'est une fausse bonne idée, et ce , pour au moins 2 bonnes raisons.

1 la durée d'une batterie est très limitée à la fois dans le temps ( il faut compter 5 ans maxi) et au kilométrage. Par exemple moi qui fait 40 000km par an , la batterie serait morte en 2 ans. De plus le prix d'une batterie est très élevé.

2 où trouver assez d'énergie pour alimenter 30 millions de véhicules rien qu'en France alors que ce pays veut sortir du nucléaire ? Pas question de l'eolien . Actuellement il y en a partout dans ma region et ça défigure considérablement le paysage.

   

(..)

la durée d'une batterie est très limitée à la fois dans le temps ( il faut compter 5 ans maxi) et au kilométrage. Par exemple moi qui fait 40 000km par an , la batterie serait morte en 2 ans. De plus le prix d'une batterie est très élevé.

(..)

heu... pour rappel, le kilométrage moyen annuel constaté est de 13000 km. donc, toi et tes 40000 km annuels ne faites partie que d'une toute petite minorité de la population. et pour toi, la vraie solution passera par l'hydrogène pour produire le courant nécessaire au moteur électrique.

pour les autres, la durée de vie d'une batterie dépend essentiellement du nombre de cycles de recharge complets, estimé entre 500 et 1500 cycles.

donc, pour une caisse donnée pour 300 bornes, ça fait une durée de 150000 à 450000 bornes.

si t'es un gros rouleur, ça serait plutôt une caisse permettant de faire 500 bornes d'une traite, et donc entre 250000 et 750000 bornes!

bref, la durée de vie d'une batterie n'est pas un souci.

de toute façon, le tarif des batteries continuera de baisser et il te sera toujours possible de remplacer ta vieille batterie par une nouvelle, probablement nettement moins chère que la vieille.

donc, quel est le problème au juste?:bah:

Par

En réponse à bdfan

ITER, c'est le 13ème siècle ? Mdr.

Tout dépend si on veut crever la gueule ouverte ou non d'ici 50 ans à cause de la dégradation de la planète... Continuons sur le même schéma qu'actuellement pour préserver nos "libertés" et je n'aurai aucun doute que cela arrivera. Bizarrement, mes propositions visent justement à nous assurer un maximum de confort sans en passer par de la décroissance mais simplement par une réorientation de la consommation vers des mesures de bon sens (interdiction des grosses voitures qui ne servent à rien, disparition des produits qui font 3 fois le tour de la planète avant d'arriver chez nous, etc.).

   

bah, on le sait bien, sur des excuses faciles, c'est bien pour les intérêts de politicards carriéristes de court ou moyen terme que tout se décide en ce bas monde.

et donc, ils décideront de ce qu'il y a de mieux à faire par rapport à leurs objectifs, tout en prétextant que c'est pour le bien de la planète...

et puis, on voit bien que de nombreux dirigeants parmi les plus puissants n'en ont clairement rien à carrer de ce qui peut arriver dans quelques décennies... et ils le proclament même haut et fort, à l'image de Trump.:bah:

après, si la France et quelques autres pays s'engagent seuls pour faire des efforts, ça ne changera pas grand chose, mais ça fera chier les peuples de ces pays pour finalement rien. et pire encore puisque ça fait monter les extrêmes...

Par

En réponse à franck8316

Oui vive la planche à billet Américaine heureusement que nos constructeurs ce sont pas lancé dans l'électrique à tout va pour spéculer et faire faillite parce que personne achete un peu comme la crise immobilière en Espagne Tesla est parti d'une feuille blanche de zéro sans faire de thermique

   

bah, la réalité, c'est que même si Tesla se vautre et disparaît, le mouvement initié par Elon Musk existe bel et bien et on ne reviendra plus en arrière.

l'avenir sera donc à la voiture électrique ou ne sera pas. :bah:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/01/22/en-allemagne-le-charbon-n-a-pas-remplace-le-nucleaire_5066912_4355770.html

en 2016, la part du charbon était encore à 40%. 30-35% en 2018?

mais surtout, quid du prix de l'électricité en Allemagne par rapport au tarif en France?

et quel est le coût de l'investissement en énergies renouvelables en Allemagne?

enfin, comme je le disais, si c'est pour installer 10000 éoliennes en pleine campagne pour alimenter une grande ville, ce sont bien les gens à la campagne qui en subiraient les conséquences pour le bien-être des citadins. et ça, ça ne passe plus...

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Je l'ai lu, les véhicules avec des packs de batterie plus faible ont une meilleur efficience car ils sont moins lourd.

J'ai lu ton article. L'I-Pace est mauvais? Ouais, tout comme le Model X. C'était le sens de mon message.

Tu peux ensuite broder autour, tu peux aussi lire la base complète des VE testé par l'EPA, et tu te rendras compte que tous les acteurs du marché sont au même niveau, seul le poids et l'aérodynamisme du VE impacte réellement la conso.

En attendant, le leader de l'efficience et Hyundai avec sa Ioniq, si on se base sur leurs chiffres. Sont bons ses Coréens non ?

Par

En réponse à dreamy31

Moi ça fait 2 ans que je roule en Tesla X déjà 55000 kms sans contraintes. Aucun autre VE ne permet cela et encore pour longtemps. Ils attendent quoi en Europe pour se bouger les fesses et construire une vraie usine de batterie avec une vraie voiture pour rouler avec un vrai réseau de Superchargeur plus performant que Tesla ?

   

Bravo pour la voiture NUCLÉAIRE

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2017/01/allemagne-1.jpg

oui, et? moi, ce que je vois, c'est une production d'électricité en Allemagne d'origine fossile à plus de 50% et qui reste stable? de quoi se réjouir?

en France, c'est 75% de nucléaire, donc au final bien mieux que l'allemagne en terme de pollution de l'air.:bah:

https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2017/02/energie-france.jpg

et pas besoin de supprimer les centrales nucléaires en France puisque quasi tout le monde s'y met ailleurs dans les grands pays, à commencer par la Chine et l'Inde, mais également la turquie. sachant que si catastrophe il y a quelque part, de toute façon, c'est la planète entière qui est touchée.

Par

Vidéo instructive sur le sujet : https://youtu.be/bY9zESWWbjI

Par

Dans ma commune il a été inauguré avec fierté une station de charge pour deux voitures; je pense que le fait qu'un adjoint possède une Tesla n'y est pas tout a fait étranger, puisqu'elle trônait fièrement branchée a la borne.

Entre-temps il y a 5 ou 6 voitures électriques dans le village, et ils commencent à se bagarrer pour les places.

La voiture électrique, c'est comme les commerces ouverts les dimanches, ça ne profite qu'aux premiers; un vrai système de Ponzi...

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Ben non, je me base sur ta source qui place la Ioniq première niveau efficience. Non la Model 3 ne fait pas mieux.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Que tu ne sois pas tombé dans le diesel n'empêche pas de faire pas de toi un de ces clowns verdis qui nous expliquent que les enclumes à batteries sont la panacée et qu'on aura plus que ça bientôt.

Simplement, t'as choisi ta merde, et quand on se rendra compte de l'ineptie qu'elles représentent, comme ça l'a été pour toutes les transitions rapides et irréfléchies au nom de l'écolo et de la planèèèèèèèèèèèèèète comme on les entend braire, e.g. les flux dans les clim, frigos, le fréon remplacé il y a 20 ans par un truc qui ne grillait plus la couche d'ozone mais maintenant, c'est une plaie que ce remplaçant, le mazout là, l'amiante mais demain la laine de roche, etc etc. Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi vous ne vous coupez pas les couilles, y'a pas pire pollueur qu'un gosse d'occidental !

Suppôts actifs ou idiots utiles, au choix, d'un système qui refait les même conneries ; celle d'avant ne te plaisait pas, celle-là tu adores et tu plonges en faisant le prosélyte comme un bon petit khmer vert qui n'a que la science très diffuse, et qui ne s'appelle pas Mme Soleil pour déterminer le futur...

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

allez dans l'ordre des aneries anti-tesla-primaire que vous écrivez :

"début de la fin pour tesla : les haters et shorters , extrêmement fournis contre Tesla, n'ont de cesse de planifier, études toujours plus "sérieuses" et "abouties" à l'appui, la banqueroute de Tesla .

Rien que sur la période 2016 2018 , ça représente au moins 5 faillites qui auraient du faire disparaître Tesla selon les experts... Donc une nouvelle prévision de disparition fait sourire aujourd'hui

"Son patron s'est fait virer" : ça, c'est la plus comique de vos affirmations. Même Elon Musk lui même en rigole, il se fait appeler le NON-CEO . Donc pour faire simple, Musk a du abandonner son titre de président du conseil , suite à un accord avec le gendarme de la bourse US, comme ça se fait systématiquement aux USA.

Mais il garde tous ces autres titres opérationnels. Donc ça ne change de facto rien au fonctionnement.

Surtout, aucun membre du comité de direction n'a été contre lui, ni même n'a voté contre lui. Pour le titre de chairman (président du conseil) une personne présente depuis 2014 au comité de direction a été choisie. Un système à la Poutine/Medvedev, vous voyez un peu comme il a été viré ....

"Tesla on sait il sera racheté" : en dehors de la syntaxe plus CE1 que 5eme, il faudrait encore sortir autour de 57 milliards de dollars (une pacotille c'est le pib de quelques pays) . La aussi , vous êtes ridicule parce que c'est justement en tweetant le fait que Tesla serait racheté par des investisseurs inconnus que Musk s'est attiré les foudres de la SEC.

Le reste du commentaire est à l'avenant, plus low cost intellectuel tu meurs (cancéreuse du poumon du PM du gazole)

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

L'Allemagne le jour où il fait beau c'est 33% du solaire dans le mix énergétique.

Le jour où il fait mauvais; 7%. S'imaginer que tout va être sur des ENR sans blackout est là encore une vaste fumisterie.

Si plus de nucléaire, chez eux parce que pour importer, ça reste à voir, plus de lignite, et la sécheresse et les barrages un peu bas, ils n'ont pas fini de pédaler pour faire la jointure.

Sans compter qu'un coup de tabac volcanique suite à un coup de tremblement de terre, ça n'a rien d'impossible, et on va attendre le soleil un moment...

Les ENR et seulement ça pour un réseau ne sont rien d'autre qu'une insécurité énergétique absolue.

Mais on a encore des gens qui viennent nous expliquer que c'est le pied...

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Que tu ne sois pas tombé dans le diesel n'empêche pas de faire pas de toi un de ces clowns verdis qui nous expliquent que les enclumes à batteries sont la panacée et qu'on aura plus que ça bientôt.

Simplement, t'as choisi ta merde, et quand on se rendra compte de l'ineptie qu'elles représentent, comme ça l'a été pour toutes les transitions rapides et irréfléchies au nom de l'écolo et de la planèèèèèèèèèèèèèète comme on les entend braire, e.g. les flux dans les clim, frigos, le fréon remplacé il y a 20 ans par un truc qui ne grillait plus la couche d'ozone mais maintenant, c'est une plaie que ce remplaçant, le mazout là, l'amiante mais demain la laine de roche, etc etc. Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi vous ne vous coupez pas les couilles, y'a pas pire pollueur qu'un gosse d'occidental !

Suppôts actifs ou idiots utiles, au choix, d'un système qui refait les même conneries ; celle d'avant ne te plaisait pas, celle-là tu adores et tu plonges en faisant le prosélyte comme un bon petit khmer vert qui n'a que la science très diffuse, et qui ne s'appelle pas Mme Soleil pour déterminer le futur...

   

c'est joli ce que vous écrivez. Presque poétique.

On dirait du Melenchon. ou du Le Pen.

C'est dire la hauteur de la prose.

Bien haineuse , glaireuse et pisse froid.

Un vrai bonheur de concret, sans aucun jugement à l'emporte piece. Ou pas !

Quelques a priori de collégien et surtout, on sent votre libre arbitre agir à plein régime, derrière le copié collé des phrases toutes faites que vous avez re vomies des discours de vos idoles.

C'est joli mais pas très beau , en fait

Et surement très loin d’être concret !

Par

En réponse à Lycanthr0pe

L'Allemagne le jour où il fait beau c'est 33% du solaire dans le mix énergétique.

Le jour où il fait mauvais; 7%. S'imaginer que tout va être sur des ENR sans blackout est là encore une vaste fumisterie.

Si plus de nucléaire, chez eux parce que pour importer, ça reste à voir, plus de lignite, et la sécheresse et les barrages un peu bas, ils n'ont pas fini de pédaler pour faire la jointure.

Sans compter qu'un coup de tabac volcanique suite à un coup de tremblement de terre, ça n'a rien d'impossible, et on va attendre le soleil un moment...

Les ENR et seulement ça pour un réseau ne sont rien d'autre qu'une insécurité énergétique absolue.

Mais on a encore des gens qui viennent nous expliquer que c'est le pied...

   

et les batteries en GWh ? ca n'existe pas en 2018 c'est ça ?

Et elles seront moins nombreuses, moins efficaces et plus coûteuses dans 10 ans c'est ça ?

Vous savez que des projets de centrale thermique sont concurrencés par ces fermes de batteries ?

Par

Il faudra que pendant ce temps le réseau de recharge se développe sérieusement en France (des années de retard par rapport à la Hollande) et un réseau avec paiement par carte bleue comme dans les stations services actuelles, pas avec des abonnements. J'ai vu dernièrement dans un petit village touristique du côté de Pezenas (Hérault) un couple venant d'Arles (Bouches du Rhône ) "piégés" en bout de batterie avec leur Zoe : Leur GPS les avait envoyé sur une borne pour laquelle ils n'avaient pas le bon abonnement...

Par

En réponse à bdfan

ITER, c'est le 13ème siècle ? Mdr.

Tout dépend si on veut crever la gueule ouverte ou non d'ici 50 ans à cause de la dégradation de la planète... Continuons sur le même schéma qu'actuellement pour préserver nos "libertés" et je n'aurai aucun doute que cela arrivera. Bizarrement, mes propositions visent justement à nous assurer un maximum de confort sans en passer par de la décroissance mais simplement par une réorientation de la consommation vers des mesures de bon sens (interdiction des grosses voitures qui ne servent à rien, disparition des produits qui font 3 fois le tour de la planète avant d'arriver chez nous, etc.).

   

Moi g une autre solution, mettre 120m2 de panneaux photovoltaïques hybrides thermiques made in France sur le toit de ma maison, qui vont faire électricité, chauffage, eau chaude, et refroidir les panneaux en été pour conserver leur rendement (qui baissent quand ils surchauffent)... avec une batterie de stockage sodium-ion made in France pour stocker quand je n'utilise pas l'électricité et la restituer quand j'en ai besoin... le tout installé par EDF à qui je louerai mon toit contre ses services...

Et tu multiplies par le nombre de maisons, immeubles, entreprises, supermarchés, qui évidemment seront ultra isolés au préalable pour conserver la chaleur, et encore les parkings extérieurs, friches industrielles, etc... le tout mis sur le smart-grid géré par ERDF...

Ça coutera moins cher que de faire des ITER qui n'existent pas encore, ou des EPR hors de prix dont il faudra enfouir les déchets et démanteler entièrement un jour... recycler un panneau photovoltaïque qui dure 25 ans à 100% et 30 ans à 80% c de la gnognotte à coté....

Par

Moi j'ai payé ma Zoé neuve (carte main libre Gps , régulateur radar de recul....)12500 euro y'a 5ans et franchement c'est top je reviendrais pas en arrière

je paye 80e par mois pour ma batterie garantie à vie c'est un capital de 8000 e a donner en moin à l'achat ce qui équivaut à un crédit au final et ma batterie est garantie à vie

Merci RENAULT le véritable précurseur la la voiture électrique pour tous pas seulement pour l'élite fortunée comme tesla dont le journaleux se gargarisent

Par

En réponse à Pascal5

Dans ce virage en épingle à cheveux pris par les politiques de tout bord, je n'ai jamais lu une analyse complète de cette transformation. Certes les carburants fossiles ont des inconvénients, mais l'électricité n'est pas non plus exempte de problème.

J'en soulève, ici, un dont personne n'a jamais parlé....Passer aussi rapidement a des interdictions de circuler avec des moteurs thermiques va profondément modifier les besoins en terme de main d'oeuvre et de compétences. Que deviendrons tous ces personnels des raffineries, des transporteurs, des mécaniciens, des usines de sous traitance automobiles spécialisées en mécanique, etc... Je n'ai pas entendu parler d'accompagnement humain de cette évolution.

   

Il n'y aura pas d'accompagnement, toutes les ruptures technologiques de l'histoire ont toujours fait disparaitre ceux qui ne se sont pas adaptés, la dernière en date l'informatisation qui continue avec le transport, le VE n'est qu'un ordinateur portable sur roues, moteur electrique en plus... il s'agit d'un véhicule totalement informatisé, c pour ça que Tesla est très performant dans ce domaine, ce sont avant tout des ingénieurs en informatique de la Silicon Valley... et il s'agit de la crème de la crème mondiale toutes nationalités confondues réunis au même endroit... les ingénieurs viennent du monde entier... contrairement au constructeurs Européens qui savent faire des voitures mais pas les informatiser...

Au lieur de se tirer dans les pattes on devrait faire la même chose en Europe...

Par

On me parle de Tesla , mais la dernière fois que j'ai vu les prix , une Tesla neuve c'était 100 000 euros. Si on veut passer à la voiture non polluante , j'espère que depuis , ce prix a été divisé par 10 . Sinon j'attendrai encore quelques années , le temps que la voiture électrique se démocratise et soit accessible à tous , y compris a tous ceux qui gagnent moins de 1500 euros par mois , et durant lesquelles je continuerai a polluer avec mon diesel .

Parce que., à tous ceux qui ont des problèmes de calculs, une personne qui gagne le smic ne peut pas se payer une voiture à 22000 euros c'est-à-dire le prix minimum d'une voiture électrique neuve.

Par

En réponse à Jacques8

Bravo pour la voiture NUCLÉAIRE

   

Tu te chauffes au bois Français, gaz Russe, nucléaire??? tu t'éclaires à la bougie? tu te fais à bouffer comment? pour ton ordinateur tu pédales?... donc selon toi tu n'utilises jamais le nucléaire en France??? ah ah ah ah ah... bien sur.

Par

En réponse à Sylvain98

On me parle de Tesla , mais la dernière fois que j'ai vu les prix , une Tesla neuve c'était 100 000 euros. Si on veut passer à la voiture non polluante , j'espère que depuis , ce prix a été divisé par 10 . Sinon j'attendrai encore quelques années , le temps que la voiture électrique se démocratise et soit accessible à tous , y compris a tous ceux qui gagnent moins de 1500 euros par mois , et durant lesquelles je continuerai a polluer avec mon diesel .

Parce que., à tous ceux qui ont des problèmes de calculs, une personne qui gagne le smic ne peut pas se payer une voiture à 22000 euros c'est-à-dire le prix minimum d'une voiture électrique neuve.

   

T’inquiète il y a déjà des VE d' occases sur le marché... et plus il s'en vendra plus il y en aura en occase... et plus il y aura de pièces d'occases aussi, notamment des packs batteries d'occase...

A la différence qu'avec un VE tu oublis le garagiste car c tellement simple, sauf si tu n'as pas d'atelier ou si tu es un gros fainéant avec 2 mains gauches...

Par

En réponse à bdfan

De toute façon, la généralisation des voitures électriques va poser le problème de leur consommation en électricité. A part avec plus de nucléaire (mais les compétences se sont perdues depuis les années 1950, cf. notamment les problèmes de conception de l'EPR), il n'est aujourd'hui pas possible d'augmenter la production d'électricité de manière suffisante... sans avoir à recourir aux bonnes vieilles centrales thermiques, ce qui revient simplement à déplacer la pollution d'un site à l'autre. Si on ajoute dans cette balance que construire un véhicule électrique est infiniment plus polluant qu'un véhicule thermique, le bilan carboné d'une généralisation des véhicules électriques est probablement pire que de laisser le parc thermique évoluer dans son état actuel.

Les seules solutions qui ne seront jamais mises en route par nos politiques hélas sont, a minima :

1/ investir à fond dans la fusion nucléaire. 3 à 4 % du PIB minimum par an. C'est la fusion qui sauvera l'humanité. Il faut doubler, voire tripler la rapidité de la mise au point d'ITER. Si on a la fusion, oui, on pourra passer au tout-électrique. Pas avant.

2/ imposer des normes très strictes en matière d'aérodynamique et de poids des véhicules : interdiction des form factors les plus bouffeurs d'énergies sauf dérogations pour activités spéciales (donc les SUV à la poubelle, les monospaces à la poubelle, les enclumes à la poubelle)

3/ favoriser les acheminements de marchandises par la voie fluviale

4/ privilégier les circuits courts, imposer une taxe carbone qui soit dépendante de la longueur du trajet entre les sites de production et les sites de consommation des produits.

   

Les voitures 100% électriques : un désastre écologique annoncé.

Mais cela va relancer la croissance (du moins c'est l'espoir de ceux qui nous gouvernent), faire rentrer de la TVA et des taxes, donc c'est magnifique.

Et dans quelques années, nos gouvernants diront, comme pour le diesel : "la voiture électrique, c'est mal !". Et nous pousseront à acheter la prochaine grande motorisation "zéro impact environnemental" et à se débarrasser au plus vite de nos horribles véhicules électriques, mais sans aucun plan pour désengorger les routes.

Le lien suivant fait un petit point, sans avoir la prétention d'être scientifique (mais je pense assez correct dans l'ensemble) sur le merveilleux bilan écologique de la voiture électrique : https://www.lesfrontaliers.lu/mobilite/les-vehicules-electriques-ces-pollueurs-silencieux/

Par

En réponse à jaco14

Moi j'ai payé ma Zoé neuve (carte main libre Gps , régulateur radar de recul....)12500 euro y'a 5ans et franchement c'est top je reviendrais pas en arrière

je paye 80e par mois pour ma batterie garantie à vie c'est un capital de 8000 e a donner en moin à l'achat ce qui équivaut à un crédit au final et ma batterie est garantie à vie

Merci RENAULT le véritable précurseur la la voiture électrique pour tous pas seulement pour l'élite fortunée comme tesla dont le journaleux se gargarisent

   

En même temps Tesla répond à des critères Américains plutôt HDG pour des clients qui achetaient avant des teutonnes au même prix pour se trainer de 55 miles à 70 miles sur autoroute, une Zoé aux USA même pas en rêve...

Par

En réponse à mdb92

Moi g une autre solution, mettre 120m2 de panneaux photovoltaïques hybrides thermiques made in France sur le toit de ma maison, qui vont faire électricité, chauffage, eau chaude, et refroidir les panneaux en été pour conserver leur rendement (qui baissent quand ils surchauffent)... avec une batterie de stockage sodium-ion made in France pour stocker quand je n'utilise pas l'électricité et la restituer quand j'en ai besoin... le tout installé par EDF à qui je louerai mon toit contre ses services...

Et tu multiplies par le nombre de maisons, immeubles, entreprises, supermarchés, qui évidemment seront ultra isolés au préalable pour conserver la chaleur, et encore les parkings extérieurs, friches industrielles, etc... le tout mis sur le smart-grid géré par ERDF...

Ça coutera moins cher que de faire des ITER qui n'existent pas encore, ou des EPR hors de prix dont il faudra enfouir les déchets et démanteler entièrement un jour... recycler un panneau photovoltaïque qui dure 25 ans à 100% et 30 ans à 80% c de la gnognotte à coté....

   

Lis un peu des trucs sérieux sur le sujet. Tu n'as visiblement aucune idée des ordres de grandeur en jeu. D'ailleurs, à propos de la smart-grid, je pense que c'est un truc encore moins réaliste qu'ITER...

Par

En réponse à Sylvain98

On me parle de Tesla , mais la dernière fois que j'ai vu les prix , une Tesla neuve c'était 100 000 euros. Si on veut passer à la voiture non polluante , j'espère que depuis , ce prix a été divisé par 10 . Sinon j'attendrai encore quelques années , le temps que la voiture électrique se démocratise et soit accessible à tous , y compris a tous ceux qui gagnent moins de 1500 euros par mois , et durant lesquelles je continuerai a polluer avec mon diesel .

Parce que., à tous ceux qui ont des problèmes de calculs, une personne qui gagne le smic ne peut pas se payer une voiture à 22000 euros c'est-à-dire le prix minimum d'une voiture électrique neuve.

   

Faut comparer ce qui est comparable aussi... Compte tenue de la prestation de la Model S face a des modèles thermiques qui doivent a minima etre en V8/V10/V12 pour avoir les mêmes perfs, finalement 100keuros c'est pas cher payé...

Sinon, faudrait peut être vous renseigner sur le prix d'une compacte neuve bien équipée, c'est à minima 30000 euros... Une Leaf 2 bonus déduit vaut ce tarif la.

Par

Le smart-grid??? moins réaliste que l'ITER??? ah ah ah mais c déjà en cours mon pauvre...

Ensuite un ITER tu trouves ça réaliste toi??? ah ah ah...

Ordre de grandeur? c quoi cette expression à la con??? parce que foutre 14MM€ dans un seul EPR (et encore c pas fini l'histoire), dont le MW produit coute déjà plus cher que celui du photovoltaïque/éolien alors dans 30 ans??? ça fait combien de panneaux photovoltaïques selon toi??? et des panneaux PV made in Europe minimum SVP, pas du Chinois pipeau qui durent 2 ans...

Installer des panneaux PV partout en France donneraient beaucoup plus de boulot aux Français que l'EPR, fabrication industrielle, installation, maintenance, nettoyage, ventes, business, exportation, R&D, etc... ça en fait du monde...

En plus tu peux faire des tuiles PV adaptées à nos régions, comme en Italie avec la tuile Romaine adaptée au monuments historiques, gros succès, dont tu ne fais pas la différence avec une vraie, c bluffant, contrairement à la Tesla dont on voit la cellule PV en transparence... même en France on produit des tuiles PV depuis des années depuis bien plus longtemps que Tesla, mais qui le sait???

Enfin toujours le même pipeau habituel... pétrole nucléaire, nucléaire pétrole, rien d'autre n'existe...

Par

En réponse à Dumbphone

Les voitures 100% électriques : un désastre écologique annoncé.

Mais cela va relancer la croissance (du moins c'est l'espoir de ceux qui nous gouvernent), faire rentrer de la TVA et des taxes, donc c'est magnifique.

Et dans quelques années, nos gouvernants diront, comme pour le diesel : "la voiture électrique, c'est mal !". Et nous pousseront à acheter la prochaine grande motorisation "zéro impact environnemental" et à se débarrasser au plus vite de nos horribles véhicules électriques, mais sans aucun plan pour désengorger les routes.

Le lien suivant fait un petit point, sans avoir la prétention d'être scientifique (mais je pense assez correct dans l'ensemble) sur le merveilleux bilan écologique de la voiture électrique : https://www.lesfrontaliers.lu/mobilite/les-vehicules-electriques-ces-pollueurs-silencieux/

   

Franchement comparer le diesel et l’électrique il faut oser...

Et dans le blog de je ne sais pas qui, le calcul du CO2 pour le VE VS thermique est juste une blague, dans le cas de la thermique le CO2 engendré par le pétrole qui arrive comme par magie apparemment n'est pas pris en compte, mais pour l'électricité du VE oui??? et il arrive à un merveilleux 185g/km pour une thermique??? whouah ah ah ah ah... mais bien sur, pipeau total...

Mais mon gars si tu commences à prendre en compte les Co2 de l’extraction du pétrole, la pollution sur place, les torchères qui brulent du gaz 24/24 sans aucun filtre, son transport par supertanker bien dégueu qui dégazent en pleine mer en douce, son raffinage, sa distribution par camion citerne au gazout et ta bagnole pour aller chercher ton carburant, mais c pas 185g/km qu'elle va faire ta thermique... mais 500, 1000, 2000g/km...

Et c sur genre de trucs bidons que se basent les mecs comme toi pour dire qu'un VE pollue plus qu'une thermique??? il va falloir redescendre sur terre à un moment

Par

En réponse à bdfan

De toute façon, la généralisation des voitures électriques va poser le problème de leur consommation en électricité. A part avec plus de nucléaire (mais les compétences se sont perdues depuis les années 1950, cf. notamment les problèmes de conception de l'EPR), il n'est aujourd'hui pas possible d'augmenter la production d'électricité de manière suffisante... sans avoir à recourir aux bonnes vieilles centrales thermiques, ce qui revient simplement à déplacer la pollution d'un site à l'autre. Si on ajoute dans cette balance que construire un véhicule électrique est infiniment plus polluant qu'un véhicule thermique, le bilan carboné d'une généralisation des véhicules électriques est probablement pire que de laisser le parc thermique évoluer dans son état actuel.

Les seules solutions qui ne seront jamais mises en route par nos politiques hélas sont, a minima :

1/ investir à fond dans la fusion nucléaire. 3 à 4 % du PIB minimum par an. C'est la fusion qui sauvera l'humanité. Il faut doubler, voire tripler la rapidité de la mise au point d'ITER. Si on a la fusion, oui, on pourra passer au tout-électrique. Pas avant.

2/ imposer des normes très strictes en matière d'aérodynamique et de poids des véhicules : interdiction des form factors les plus bouffeurs d'énergies sauf dérogations pour activités spéciales (donc les SUV à la poubelle, les monospaces à la poubelle, les enclumes à la poubelle)

3/ favoriser les acheminements de marchandises par la voie fluviale

4/ privilégier les circuits courts, imposer une taxe carbone qui soit dépendante de la longueur du trajet entre les sites de production et les sites de consommation des produits.

   

A fond les portes ouvertes

Par

" Renault a présenté un petit SUV électrique (K-ZE) qu’il compte proposer en 2019 à un prix canon (on parle de 9 000 €) sur le marché chinois".

Si Renault propose ce véhicule en France à 10 ou 12 000€, j'achète pour tous les jours. Mais je garde mon 4x4 diesel qui "pue" pour tracter le bateau et faire de grands trajets. Je rêve sans doute. Renault préfère nous fourguer sa Zoé à 25 000 balles + location de batterie.

Par

En réponse à A200T

et les batteries en GWh ? ca n'existe pas en 2018 c'est ça ?

Et elles seront moins nombreuses, moins efficaces et plus coûteuses dans 10 ans c'est ça ?

Vous savez que des projets de centrale thermique sont concurrencés par ces fermes de batteries ?

   

Le stade Cruyf en Hollande, référence Européenne du genre culmine à 3MWh ...on est encore loin du gigot !

Par

En réponse à mdb92

T’inquiète il y a déjà des VE d' occases sur le marché... et plus il s'en vendra plus il y en aura en occase... et plus il y aura de pièces d'occases aussi, notamment des packs batteries d'occase...

A la différence qu'avec un VE tu oublis le garagiste car c tellement simple, sauf si tu n'as pas d'atelier ou si tu es un gros fainéant avec 2 mains gauches...

   

Simple une VE? Quelqu'un a-t-il soulevé le capot d'une leaf? C'est une telle usine à gaz que ça fait peur.

Par

En réponse à mdb92

Moi g une autre solution, mettre 120m2 de panneaux photovoltaïques hybrides thermiques made in France sur le toit de ma maison, qui vont faire électricité, chauffage, eau chaude, et refroidir les panneaux en été pour conserver leur rendement (qui baissent quand ils surchauffent)... avec une batterie de stockage sodium-ion made in France pour stocker quand je n'utilise pas l'électricité et la restituer quand j'en ai besoin... le tout installé par EDF à qui je louerai mon toit contre ses services...

Et tu multiplies par le nombre de maisons, immeubles, entreprises, supermarchés, qui évidemment seront ultra isolés au préalable pour conserver la chaleur, et encore les parkings extérieurs, friches industrielles, etc... le tout mis sur le smart-grid géré par ERDF...

Ça coutera moins cher que de faire des ITER qui n'existent pas encore, ou des EPR hors de prix dont il faudra enfouir les déchets et démanteler entièrement un jour... recycler un panneau photovoltaïque qui dure 25 ans à 100% et 30 ans à 80% c de la gnognotte à coté....

   

Il est impossible de couvrir tous vos besoins énergétiques uniquement avec des panneaux solaires, même en faisant le bilan sur une année complète.

Vos 120m2 de panneaux ne vous donneront pas plus de 22MWh sur une années complète.

Une maison de 150m2 (garage compris) consomme a minima 24MWh par an si vous vous n'utilisez aucune autre source d'énergie pour vous chauffer et faire de l'eau chaude.

Une voiture électrique moyenne parcourant 17000Km/an réclamera son petit 1,7MWh/an en plus.

On en est donc entre 1,4MWh et 3MWh de déficit de fabrication de courant avant même d'aborder le problème du stockage.

Et ne comptez pas sur le refroidissement des panneaux solaires pour compenser ce déficit. Si vous arrivez à gratter un petit MWh annuel là-dessus, ça sera un exploit. L'eau chaude se stocke encore moins bien que l'électricité...

En fait, si ça marchait vraiment, vous auriez une file de vendeurs qui feraient la queue devant la porte de votre maison pour vous vendre ce type de solution avec une garantie de résultat, et ce sans tenir compte du fait que rien ne garantit qu'EDF va continuer à racheter à prix d'or les KWh que les particuliers injectent dans le réseau.

Par

"Il est impossible de couvrir tous vos besoins énergétiques uniquement avec des panneaux solaires, même en faisant le bilan sur une année complète."

Pardi ..!! Comment fait votre serviteur .??!! Bilan domestique neutre, installation solaire 2011, zéro problème, zéro emmerdes comme avec ZOOOZ..

Par

En réponse à Twingomatic

Il est impossible de couvrir tous vos besoins énergétiques uniquement avec des panneaux solaires, même en faisant le bilan sur une année complète.

Vos 120m2 de panneaux ne vous donneront pas plus de 22MWh sur une années complète.

Une maison de 150m2 (garage compris) consomme a minima 24MWh par an si vous vous n'utilisez aucune autre source d'énergie pour vous chauffer et faire de l'eau chaude.

Une voiture électrique moyenne parcourant 17000Km/an réclamera son petit 1,7MWh/an en plus.

On en est donc entre 1,4MWh et 3MWh de déficit de fabrication de courant avant même d'aborder le problème du stockage.

Et ne comptez pas sur le refroidissement des panneaux solaires pour compenser ce déficit. Si vous arrivez à gratter un petit MWh annuel là-dessus, ça sera un exploit. L'eau chaude se stocke encore moins bien que l'électricité...

En fait, si ça marchait vraiment, vous auriez une file de vendeurs qui feraient la queue devant la porte de votre maison pour vous vendre ce type de solution avec une garantie de résultat, et ce sans tenir compte du fait que rien ne garantit qu'EDF va continuer à racheter à prix d'or les KWh que les particuliers injectent dans le réseau.

   

Jolie maison si ce sont les valeurs de consommation, mais il vaudrait mieux mettre des fenêtres et un toit.

A moins d'un problème de clavier kwerty, mwerty ?

J'espère tes analyses de prix et rentabilité sans excès de zéros.

Je taquine.

Par

Oui la ve est prete pour la ville. En conges il faut louer sur place une voiture.

Par

En réponse à mdb92

Moi g une autre solution, mettre 120m2 de panneaux photovoltaïques hybrides thermiques made in France sur le toit de ma maison, qui vont faire électricité, chauffage, eau chaude, et refroidir les panneaux en été pour conserver leur rendement (qui baissent quand ils surchauffent)... avec une batterie de stockage sodium-ion made in France pour stocker quand je n'utilise pas l'électricité et la restituer quand j'en ai besoin... le tout installé par EDF à qui je louerai mon toit contre ses services...

Et tu multiplies par le nombre de maisons, immeubles, entreprises, supermarchés, qui évidemment seront ultra isolés au préalable pour conserver la chaleur, et encore les parkings extérieurs, friches industrielles, etc... le tout mis sur le smart-grid géré par ERDF...

Ça coutera moins cher que de faire des ITER qui n'existent pas encore, ou des EPR hors de prix dont il faudra enfouir les déchets et démanteler entièrement un jour... recycler un panneau photovoltaïque qui dure 25 ans à 100% et 30 ans à 80% c de la gnognotte à coté....

   

J'ai rien de ta prise : je me suis arrêté au fait que tu veux mettre des panneaux et batteries françaises.

Mon dieu, tu es perdu ! Retrouve la saine lumière !

Par

En réponse à mwouais

J'ai rien de ta prise : je me suis arrêté au fait que tu veux mettre des panneaux et batteries françaises.

Mon dieu, tu es perdu ! Retrouve la saine lumière !

   

Je n'ai rien lu de ta prose....

Tout ce qui est japonais n'est pas infaillible sous Android

Par

Toujours les mêmes débiles ici à ce que je vois, biberonnés à BFMTV ou à RMC pour dire des contre-vérités...

Par

En réponse à Tigrominet

Simple une VE? Quelqu'un a-t-il soulevé le capot d'une leaf? C'est une telle usine à gaz que ça fait peur.

   

T'est sérieux?

Par

En réponse à A200T

c'est joli ce que vous écrivez. Presque poétique.

On dirait du Melenchon. ou du Le Pen.

C'est dire la hauteur de la prose.

Bien haineuse , glaireuse et pisse froid.

Un vrai bonheur de concret, sans aucun jugement à l'emporte piece. Ou pas !

Quelques a priori de collégien et surtout, on sent votre libre arbitre agir à plein régime, derrière le copié collé des phrases toutes faites que vous avez re vomies des discours de vos idoles.

C'est joli mais pas très beau , en fait

Et surement très loin d’être concret !

   

Non c'est pas concret.

Quand on roule en Tesla on est l'idiot utile plein aux as qui permet au système de perdurer et de se reproduire.

Ça c'est concret ? Vous n'avez pas de V8 ou V12 mais la S ou le X.

Une bagnole qui pèse 2 t parce que les batteries en sont là où elles sont et avec des avancées pitoyables, mais coco tu comprends ça fait bien, chuis chébran.

Escrologiste, je prends le thé au superchargeur avec d'autres aussi vecteurs de belles solutions, la bouche en cul de poule.

Si vous avez envie de briller écolo, prenez un vélo, tricycles, des caisses de 800 kg.

Mais vos enclumes là ne sont rien d'autre qu'une resucée d'un monde passé, qui fait votre horreur pourtant.

Vous êtes les mêmes repeints en vert, dans le vent parce qu'en électrique.

Vous avez le même schéma de consommateur, en plus de commencer à nous gonfler sérieusement avec vos poubelles et leurs qualités, comme la palanquée de volaille prétendument écolo qui jacasse dernière en n'ayant jamais vu un grid, mis le nez dans la théorie comme la pratique d'un réseaux électrique et j'en passe.

Vous, et autres politicards qui ont ce discours ENR allez nous mettre dans une merde noire, dépendant au reste, pas de nucléaire, pas de charbon, pas de enfin rien.

Le nihilisme sauf quand il s'agit de continuer avec des jouets de 2 t pour promener son gros cul et sa suffisance dedans, en agitant des non solutions en tablant sur le fait que demain sera mieux qu'hier, les batteries, les moulins à vent et panneaux solaires, et dans 40 ans rebelote, bien aidé par la hi-tech. Ce n'est pas comme si on introduisait pas de la complexité et des problèmes de dépendance... Mais ça fait rien, VE, VA, go !

À ce niveau d'hallucination collective, ça fait peur... Plus que le réchauffement climatique, dont on oublie de dire qu'il a été pire alors même qu'il n'y avait pas d'activités humaines, d'ailleurs.

Mais c'est un détail, au point où on en est dans le poulailler...

Par

En réponse à pxidr

Toujours les mêmes débiles ici à ce que je vois, biberonnés à BFMTV ou à RMC pour dire des contre-vérités...

   

Ça compense les tiennes.

Par

En réponse à moulache

"Il est impossible de couvrir tous vos besoins énergétiques uniquement avec des panneaux solaires, même en faisant le bilan sur une année complète."

Pardi ..!! Comment fait votre serviteur .??!! Bilan domestique neutre, installation solaire 2011, zéro problème, zéro emmerdes comme avec ZOOOZ..

   

Tu changes quand les batteries de l'onduleur ?

Par

En réponse à mdb92

Le smart-grid??? moins réaliste que l'ITER??? ah ah ah mais c déjà en cours mon pauvre...

Ensuite un ITER tu trouves ça réaliste toi??? ah ah ah...

Ordre de grandeur? c quoi cette expression à la con??? parce que foutre 14MM€ dans un seul EPR (et encore c pas fini l'histoire), dont le MW produit coute déjà plus cher que celui du photovoltaïque/éolien alors dans 30 ans??? ça fait combien de panneaux photovoltaïques selon toi??? et des panneaux PV made in Europe minimum SVP, pas du Chinois pipeau qui durent 2 ans...

Installer des panneaux PV partout en France donneraient beaucoup plus de boulot aux Français que l'EPR, fabrication industrielle, installation, maintenance, nettoyage, ventes, business, exportation, R&D, etc... ça en fait du monde...

En plus tu peux faire des tuiles PV adaptées à nos régions, comme en Italie avec la tuile Romaine adaptée au monuments historiques, gros succès, dont tu ne fais pas la différence avec une vraie, c bluffant, contrairement à la Tesla dont on voit la cellule PV en transparence... même en France on produit des tuiles PV depuis des années depuis bien plus longtemps que Tesla, mais qui le sait???

Enfin toujours le même pipeau habituel... pétrole nucléaire, nucléaire pétrole, rien d'autre n'existe...

   

Ordre de grandeur des besoins en électricité d'un pays comme la France, pas les coûts.. Apprends un peu de physique plutôt que d’ânonner des bêtises à longueur de temps. Ton photovoltaïque en masse ne représenterait même pas 20 % de la consommation nécessaire pour les pics.

Va te cultiver en lisant tout ce que Kamin écrit par exemple : https://twitter.com/TristanKamin/status/1037620409586405376

Par

Une bonne hybride pollue peu, s'il n'y avait que ça dans les villes, on n'aurait pas à se plaindre. Avec 30 à 40% de pétrole en moins.

Une électrique demande bien plus de batteries pour cramer du charbon. Pas forcément moins de CO2 car le rendement centrale + batterie n'est pas génial. Ben oui, les centrales nucléaires et les éoliennes ne fournissent pas toute l'Eurasie et on est interconnectés. Donc a chaque fois qu'on prétend charger une voiture au nucléaire, on fait démarrer une centrale à charbon ailleurs au lieu de vendre notre nucléaire.

Par

Pourquoi tu m'insultes à chaque réponse??? l'insulte est l'argument du faible...

Un tweet, pourquoi pas ceux de Trump pendant que tu y es???

Mais lis ça pour te cultiver, une étude de l'université de Brunswick qui date de 2014, depuis les panneaux photovoltaïques ont encore progressé et baissé en prix... et ça continue à tel point que le nucléaire au prix du Mw n'est déjà plus concurrentiel aujourd'hui...

https://hitek.fr/actualite/combien-panneaux-solaires-couvrir-consommation-mondiale-electricite_3083

En gros il faut 254*254 km = 64516km2 de panneaux PV pour couvrir la conso mondiale, un petit bout du Sahara, 32 milliards de panneaux PV = 14 milliards d'€ (2014)... donc le prix d'un seul EPR en 2018 qu'il faudra entretenir, sécuriser, retraiter pardon enterrer les déchets, démantelé un jour, en espérant qu'il ne nous pétera pas à la gueule avant vue la tournure des événements, cuves déformées, béton qui s'effrite, etc..., turbines Alstom, donc le cœur de la technologie nucléaire Française, qui sont devenues Américaines... mais aussi les turbines de nos bateaux militaires, bref ils nous tiennent par les co.... en vendant (c un bien grand mot, plutôt cédé par la force car ils l'ont eu pour une bouchée de pain) Alstom aux ricains, on a signé l’arrêt de mort du nucléaire Français, mais ça ne s’arrête pas là puisqu'ils veulent nous prendre Areva avec la même technique... et d'autres entreprises Européennes dont Airbus... gros concurrent (à éliminer) de Boeing...

Pour toute l'Europe 110*110km, pour l'Allemagne 45*45km, pour la France encore moins, pour l'Italie, Espagne, Portugal encore moins... il y a aura bien un pays qui se décidera à le faire...

Ça te va comme ordre de grandeur???

Donc le problème principal ce n'est pas la production mais le stockage... mais fort heureusement le CNRS/CEA + 17 multinationales Françaises ont mis au point la batterie de stockage Sodium-ion... vu que le nucléaire Français n'est plus en mesure de bloquer quoi que ce soit, plein d'€€€ en perspective pour la France... pour une fois, mais on est pas seul. Et avec les batteries de stockage domestiques plus de pics de consommation...

Donc je te laisse rêver de ton ITER qui quoi qu'il en soit reste un système de production centralisé hors de prix typique du 20eme siècle, et à mon avis aura bien du mal a être mis au point... et qui par la débauche des moyens a mettre en œuvre est déjà obsolète... face à du photovoltaïque qui lui ne va pas s’arrêter là... les records de rendement s'enchainent...

https://www.qualit-enr.org/actualites/nouveau-record-pv-polycristallin

Par

En réponse à bdfan

De toute façon, la généralisation des voitures électriques va poser le problème de leur consommation en électricité. A part avec plus de nucléaire (mais les compétences se sont perdues depuis les années 1950, cf. notamment les problèmes de conception de l'EPR), il n'est aujourd'hui pas possible d'augmenter la production d'électricité de manière suffisante... sans avoir à recourir aux bonnes vieilles centrales thermiques, ce qui revient simplement à déplacer la pollution d'un site à l'autre. Si on ajoute dans cette balance que construire un véhicule électrique est infiniment plus polluant qu'un véhicule thermique, le bilan carboné d'une généralisation des véhicules électriques est probablement pire que de laisser le parc thermique évoluer dans son état actuel.

Les seules solutions qui ne seront jamais mises en route par nos politiques hélas sont, a minima :

1/ investir à fond dans la fusion nucléaire. 3 à 4 % du PIB minimum par an. C'est la fusion qui sauvera l'humanité. Il faut doubler, voire tripler la rapidité de la mise au point d'ITER. Si on a la fusion, oui, on pourra passer au tout-électrique. Pas avant.

2/ imposer des normes très strictes en matière d'aérodynamique et de poids des véhicules : interdiction des form factors les plus bouffeurs d'énergies sauf dérogations pour activités spéciales (donc les SUV à la poubelle, les monospaces à la poubelle, les enclumes à la poubelle)

3/ favoriser les acheminements de marchandises par la voie fluviale

4/ privilégier les circuits courts, imposer une taxe carbone qui soit dépendante de la longueur du trajet entre les sites de production et les sites de consommation des produits.

   

je plussoie m. bdfan

Par

En réponse à Twingomatic

Il est impossible de couvrir tous vos besoins énergétiques uniquement avec des panneaux solaires, même en faisant le bilan sur une année complète.

Vos 120m2 de panneaux ne vous donneront pas plus de 22MWh sur une années complète.

Une maison de 150m2 (garage compris) consomme a minima 24MWh par an si vous vous n'utilisez aucune autre source d'énergie pour vous chauffer et faire de l'eau chaude.

Une voiture électrique moyenne parcourant 17000Km/an réclamera son petit 1,7MWh/an en plus.

On en est donc entre 1,4MWh et 3MWh de déficit de fabrication de courant avant même d'aborder le problème du stockage.

Et ne comptez pas sur le refroidissement des panneaux solaires pour compenser ce déficit. Si vous arrivez à gratter un petit MWh annuel là-dessus, ça sera un exploit. L'eau chaude se stocke encore moins bien que l'électricité...

En fait, si ça marchait vraiment, vous auriez une file de vendeurs qui feraient la queue devant la porte de votre maison pour vous vendre ce type de solution avec une garantie de résultat, et ce sans tenir compte du fait que rien ne garantit qu'EDF va continuer à racheter à prix d'or les KWh que les particuliers injectent dans le réseau.

   

Ça fait longtemps qu'EDF ne rachète plus "à prix d'or" les kWh d'origine PV.

Une maison RT 2012 doit consommer moins de 50 kWh/m².an donc pour 150 m², 7500 kWh.

Par

En réponse à Joker79

Ça fait longtemps qu'EDF ne rachète plus "à prix d'or" les kWh d'origine PV.

Une maison RT 2012 doit consommer moins de 50 kWh/m².an donc pour 150 m², 7500 kWh.

   

Je parlais de la consommation d'une "maison moyenne", chiffre public dont l'évaluation de consommation est faite sur la base de ce que consomment réellement les ménages français. Les maisons "RT2012" -destinées à consommer 3 fois moins que les "anciennes"- ont un poids négligeable dans cette statistique.

Il est évidemment bien plus rentable de travailler sur l'isolation d'un logement que de lui greffer des panneaux solaires.

Et effectivement, les tarifs de rachat du KWh par EDF sont bien moins intéressants qu'ils ne l'ont été.

Par

En réponse à Twingomatic

Je parlais de la consommation d'une "maison moyenne", chiffre public dont l'évaluation de consommation est faite sur la base de ce que consomment réellement les ménages français. Les maisons "RT2012" -destinées à consommer 3 fois moins que les "anciennes"- ont un poids négligeable dans cette statistique.

Il est évidemment bien plus rentable de travailler sur l'isolation d'un logement que de lui greffer des panneaux solaires.

Et effectivement, les tarifs de rachat du KWh par EDF sont bien moins intéressants qu'ils ne l'ont été.

   

Le poids des maisons RT 2012 est tout autant négligeable que celui des véhicules électriques.

N'est-il pas envisageable que notre parc immobilier se renouvelle ou se rénove comme notre parc automobile

Par

?

Avec un point d'interrogation pour finir !

Par

En réponse à mdb92

Pourquoi tu m'insultes à chaque réponse??? l'insulte est l'argument du faible...

Un tweet, pourquoi pas ceux de Trump pendant que tu y es???

Mais lis ça pour te cultiver, une étude de l'université de Brunswick qui date de 2014, depuis les panneaux photovoltaïques ont encore progressé et baissé en prix... et ça continue à tel point que le nucléaire au prix du Mw n'est déjà plus concurrentiel aujourd'hui...

https://hitek.fr/actualite/combien-panneaux-solaires-couvrir-consommation-mondiale-electricite_3083

En gros il faut 254*254 km = 64516km2 de panneaux PV pour couvrir la conso mondiale, un petit bout du Sahara, 32 milliards de panneaux PV = 14 milliards d'€ (2014)... donc le prix d'un seul EPR en 2018 qu'il faudra entretenir, sécuriser, retraiter pardon enterrer les déchets, démantelé un jour, en espérant qu'il ne nous pétera pas à la gueule avant vue la tournure des événements, cuves déformées, béton qui s'effrite, etc..., turbines Alstom, donc le cœur de la technologie nucléaire Française, qui sont devenues Américaines... mais aussi les turbines de nos bateaux militaires, bref ils nous tiennent par les co.... en vendant (c un bien grand mot, plutôt cédé par la force car ils l'ont eu pour une bouchée de pain) Alstom aux ricains, on a signé l’arrêt de mort du nucléaire Français, mais ça ne s’arrête pas là puisqu'ils veulent nous prendre Areva avec la même technique... et d'autres entreprises Européennes dont Airbus... gros concurrent (à éliminer) de Boeing...

Pour toute l'Europe 110*110km, pour l'Allemagne 45*45km, pour la France encore moins, pour l'Italie, Espagne, Portugal encore moins... il y a aura bien un pays qui se décidera à le faire...

Ça te va comme ordre de grandeur???

Donc le problème principal ce n'est pas la production mais le stockage... mais fort heureusement le CNRS/CEA + 17 multinationales Françaises ont mis au point la batterie de stockage Sodium-ion... vu que le nucléaire Français n'est plus en mesure de bloquer quoi que ce soit, plein d'€€€ en perspective pour la France... pour une fois, mais on est pas seul. Et avec les batteries de stockage domestiques plus de pics de consommation...

Donc je te laisse rêver de ton ITER qui quoi qu'il en soit reste un système de production centralisé hors de prix typique du 20eme siècle, et à mon avis aura bien du mal a être mis au point... et qui par la débauche des moyens a mettre en œuvre est déjà obsolète... face à du photovoltaïque qui lui ne va pas s’arrêter là... les records de rendement s'enchainent...

https://www.qualit-enr.org/actualites/nouveau-record-pv-polycristallin

   

Après les fanboys Tesla, les fanboys VAG, les fanboys PSA, on a maintenant les fanboys du photovoltaïque. Le mec n'y connaît rien, se permet de rabrouer des experts juste parce qu'ils sont sur Twitter, mais tire ses sources de 'hitek.fr', référence ô combien sérieuse, n'est-il pas ?

En fait, t'es installateur pro de panneaux PV, c'est ça, et tu défends ton business ? On en parle du coût écologique de production des panneaux PV ou ça va faire trop mal à ton petit cœur ?

Sinon, le facteur de charge, ça te parle ? Au mieux, on est à 24 %, c'est ridicule. Les pertes de puissance et de capacité liées à un réseau, ça te parle ? Les puissances massives utilisées par l'industrie lourde (ou les TGV), ça te dit quelque chose ? Le jour où il y a une éruption volcanique massive (cf. Eyjafjöll), on fait quoi ? On s'éclaire à la bougie et on fait tourner nos voitures électriques à la bibine ?

Bref, avant de faire ton racolage publicitaire pour une solution tellement simpliste que, quand même tous les ingénieurs électriciens de toute l'humanité sont vraiment trop cons de ne pas l'avoir encore mise en place (ceci est de l'ironie), lis ne serait-ce qu'au moins la fiche Wikipedia sur le PV avant de te la ramener avec des assertions aussi fausses que les promesses des partisans de l'énergie PV : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_solaire_photovolta%C3%AFque

Par

En réponse à bdfan

Après les fanboys Tesla, les fanboys VAG, les fanboys PSA, on a maintenant les fanboys du photovoltaïque. Le mec n'y connaît rien, se permet de rabrouer des experts juste parce qu'ils sont sur Twitter, mais tire ses sources de 'hitek.fr', référence ô combien sérieuse, n'est-il pas ?

En fait, t'es installateur pro de panneaux PV, c'est ça, et tu défends ton business ? On en parle du coût écologique de production des panneaux PV ou ça va faire trop mal à ton petit cœur ?

Sinon, le facteur de charge, ça te parle ? Au mieux, on est à 24 %, c'est ridicule. Les pertes de puissance et de capacité liées à un réseau, ça te parle ? Les puissances massives utilisées par l'industrie lourde (ou les TGV), ça te dit quelque chose ? Le jour où il y a une éruption volcanique massive (cf. Eyjafjöll), on fait quoi ? On s'éclaire à la bougie et on fait tourner nos voitures électriques à la bibine ?

Bref, avant de faire ton racolage publicitaire pour une solution tellement simpliste que, quand même tous les ingénieurs électriciens de toute l'humanité sont vraiment trop cons de ne pas l'avoir encore mise en place (ceci est de l'ironie), lis ne serait-ce qu'au moins la fiche Wikipedia sur le PV avant de te la ramener avec des assertions aussi fausses que les promesses des partisans de l'énergie PV : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_solaire_photovolta%C3%AFque

   

Je me méfie des contributeurs qui critiquent le photo voltaïque sous prétexte que ça polluerait (sous-entendu davantage que le nucléaire car évidemment tout pollue).

Puisque tu cites wikipédia, je t'incite à aller lire ce chapitre de l'article que tu as mis en lien.

En résumé, on estime qu'un panneau produit 20 à 40 fois plus que ce qu'on a dépensé pour le fabriquer.

J'ajoute que son recyclage est infiniment moins problématique que pour le nucléaire.

Et je me limite à donner le lien d'une institution sérieuse (j'espère, puisqu'il s'agit de celui d'une agence gouvernementale)

https://www.ademe.fr/mix-electrique-100-renouvelable-analyses-optimisations

Par

En réponse à bdfan

Après les fanboys Tesla, les fanboys VAG, les fanboys PSA, on a maintenant les fanboys du photovoltaïque. Le mec n'y connaît rien, se permet de rabrouer des experts juste parce qu'ils sont sur Twitter, mais tire ses sources de 'hitek.fr', référence ô combien sérieuse, n'est-il pas ?

En fait, t'es installateur pro de panneaux PV, c'est ça, et tu défends ton business ? On en parle du coût écologique de production des panneaux PV ou ça va faire trop mal à ton petit cœur ?

Sinon, le facteur de charge, ça te parle ? Au mieux, on est à 24 %, c'est ridicule. Les pertes de puissance et de capacité liées à un réseau, ça te parle ? Les puissances massives utilisées par l'industrie lourde (ou les TGV), ça te dit quelque chose ? Le jour où il y a une éruption volcanique massive (cf. Eyjafjöll), on fait quoi ? On s'éclaire à la bougie et on fait tourner nos voitures électriques à la bibine ?

Bref, avant de faire ton racolage publicitaire pour une solution tellement simpliste que, quand même tous les ingénieurs électriciens de toute l'humanité sont vraiment trop cons de ne pas l'avoir encore mise en place (ceci est de l'ironie), lis ne serait-ce qu'au moins la fiche Wikipedia sur le PV avant de te la ramener avec des assertions aussi fausses que les promesses des partisans de l'énergie PV : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_solaire_photovolta%C3%AFque

   

Le même discours que Roc&gravillon, gordini12, philippe2trucmachin... voir la même personne.

Pour l'article il s'agit d'une étude de l'université de Brunswick, sans doute pas assez sérieuse pour toi? mais tu sais en 2014 le monde entier a parlé de cette étude dans la presse...

Mais sinon justement le monde entier est entrain d'installer du PV partout, avec des pays précurseurs, comme l'Allemagne, le Chili, la Chine, le Japon, la Corée, l'Afrique en générale, USA, l'Australie, l'Espagne, l'Italie, etc... même les pétroliers se lancent dans les EnR, Total installe des fermes solaires partout dans le monde sauf en France, particulièrement au Chili...

Pour la France qui a un retard considérable dans le domaine pour cause de lobby nucléaire en plein effondrement, même EDF est obligé de s'y mettre...

Bref, j'en ai rien à foutre de tes insultes sans arguments, le PV progresse que tu le veuilles ou non, le VE progresse que tu le veuilles ou non, les batteries progressent que tu le veuilles ou non, tous les schémas archaïques du 19eme et 20eme reposant sur la production centralisée sont remis en question, voir volent en éclats...

Après il s'agit de mix énergétique, le nucléaire on l'a et on va l'avoir encore pendant un moment, mais à titre individuel, immeuble collectif ou entreprises s'équiper en panneaux PV et thermiques pour faire "baisser" la consommation tout en isolant les logements devient commun... car c de + en + accessible, et ça le sera de + en +... essaye de vendre un bien immobilier non isolé, tu verras le prix n'est pas le même...

Un panneau PV (Européen) dure 25 ans à 100%, et 30 ans à 80%, sans aucun entretient sauf nettoyage et combustible autre que la lumière du soleil, depuis 2010 le prix des panneaux PV a baissé de 66% et ça continue, et il faut 2,5 ans pour compenser sa fabrication, sans compter les progrès technologiques qui augmentent le rendement à peu près tous les ans... il n'y a pas grand chose d'autre qui a une telle progression... si tu ajoutes à ça des solutions de stockage bon marché qui sont entrain d'arriver sur le marché dont la batterie Sodium-ion, je ne donne pas cher des solutions fossiles à moyen terme dont le nucléaire dont on importe le yellow cake d'Afrique...

En plus produire sur place tout en stockant évite les pertes du réseau et les pics de consommation avec le smart-grid, que tu mets au même niveau que l'ITER, ah ah ah, déjà rien qu'avec ça tu perds toute crédibilité...

Au niveau du VE, on est entrain de se prendre une raclée par les américains avec Tesla/Panasonic, par les Coréens avec Hyundai/LG chem/Samsung, etc..., les Japonnais avec Toyota hybrides mais qui va passer aux VE et Panasonic encore eux, etc..., les suivants seront les Chinois avec du VE low-cost qui va faire un massacre dans le créneau des citadines...

Bref on est mal barré avec notre gazout qui pue fonctionnant au pétrole américano/Arabe, nos chaudières à gaz Russe, et notre vieux nucléaire en fin de vie dont on n'a plus les moyens de renouveler...

Par

En réponse à Joker79

Le poids des maisons RT 2012 est tout autant négligeable que celui des véhicules électriques.

N'est-il pas envisageable que notre parc immobilier se renouvelle ou se rénove comme notre parc automobile

   

Si vous êtes prêt à investir de l'ordre de 300K€ tous les 20 ans pour reconstruire complètement votre maison, pourquoi pas ? Mais si c'est pour économiser de l'ordre de 1K€ d'énergie par an, ça ne me semble pas rentable du tout...

Mais on peut déjà économiser pas mal en faisant un bilan de l'isolation de la maison et des pertes calorifiques et en investissant d'abord dans ce qui apporte le plus.

C'est juste sur le solaire que j'ai des doutes. Alors que je suis dans un des endroits les mieux exposés de France (70% d'ensoleillement de plus que la région parisienne), il me faudrait -d'après les simulateurs- de l'ordre de 25 ans pour rentabiliser une installation dont on me promet qu'elle dure 20 ans.

Alors, en région parisienne...

Par

En réponse à bdfan

Après les fanboys Tesla, les fanboys VAG, les fanboys PSA, on a maintenant les fanboys du photovoltaïque. Le mec n'y connaît rien, se permet de rabrouer des experts juste parce qu'ils sont sur Twitter, mais tire ses sources de 'hitek.fr', référence ô combien sérieuse, n'est-il pas ?

En fait, t'es installateur pro de panneaux PV, c'est ça, et tu défends ton business ? On en parle du coût écologique de production des panneaux PV ou ça va faire trop mal à ton petit cœur ?

Sinon, le facteur de charge, ça te parle ? Au mieux, on est à 24 %, c'est ridicule. Les pertes de puissance et de capacité liées à un réseau, ça te parle ? Les puissances massives utilisées par l'industrie lourde (ou les TGV), ça te dit quelque chose ? Le jour où il y a une éruption volcanique massive (cf. Eyjafjöll), on fait quoi ? On s'éclaire à la bougie et on fait tourner nos voitures électriques à la bibine ?

Bref, avant de faire ton racolage publicitaire pour une solution tellement simpliste que, quand même tous les ingénieurs électriciens de toute l'humanité sont vraiment trop cons de ne pas l'avoir encore mise en place (ceci est de l'ironie), lis ne serait-ce qu'au moins la fiche Wikipedia sur le PV avant de te la ramener avec des assertions aussi fausses que les promesses des partisans de l'énergie PV : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_solaire_photovolta%C3%AFque

   

Quand au lien que tu as mis toi même de Wiki, le plus drôle si tu avais bien lu c que ça confirme tout ce que je dis... Bien sur ce n'est pas l'enerj parfaite, il reste des problèmes à résoudre, notamment le stockage, mais va fortement contribuer à produire de l'enrj autrement...

Et la plupart des sources datent de 2014, depuis beaucoup de choses ont changé, notamment l'arrivée de la batterie de stockage au prix raz des pâquerettes, marché mondial titanesque, qui va révolutionner les EnR en éliminant l’intermittence, principal problème des EnR photovoltaïque et éolien... sans compter les progrès technologiques en constante progression et les budgets R&D qui augmentent...

Dsl pour toi qui ne le voit pas mais on entre dans une autre ère...

Par

En réponse à Twingomatic

Je parlais de la consommation d'une "maison moyenne", chiffre public dont l'évaluation de consommation est faite sur la base de ce que consomment réellement les ménages français. Les maisons "RT2012" -destinées à consommer 3 fois moins que les "anciennes"- ont un poids négligeable dans cette statistique.

Il est évidemment bien plus rentable de travailler sur l'isolation d'un logement que de lui greffer des panneaux solaires.

Et effectivement, les tarifs de rachat du KWh par EDF sont bien moins intéressants qu'ils ne l'ont été.

   

Le problème n'est pas là, une maison ne peut pas être 100% autonome juste avec du PV, mais peut faire diminuer considérablement la consommation...

Perso j'investis dans mon habitation, g commencé par l'isolation ultra efficace avec une réfection totale en 2014, l'appareillage avec le remplacement du chauffe eau electrique classique par un chauffe-eau thermodynamique relié à des panneaux thermiques, remplacement de la vieille VMC simple flux par une VMC double flux à PAC également relié au Chauffe-eau, remplacement du vieil insert année 80 par un insert double foyer 84% de rendement à flux pulsé qui chauffe toute la maison avec 2,3 buches, éclairage total LED, électroménager A+++, etc... le tout MADE IN FRANCE OU EUROPE... la plupart installés par moi même avec l'aide d'amis spécialisés pour faire baisser les couts sauf pour l'insert qui demande une certification spécifique...ce sont des investissements lourds, mais je ne peux pas en même temps passer au RnV et aux VE (sauf VAE) ... ça se fait en plusieurs étapes à moyen terme suivant les revenus de mon foyer. Mais j'estime ma baisse de conso de 30 à +60% suivant les saisons... le chauffage se résumant au prix du bois et à mettre des buches dans l'insert... par la suite je rajouterai une batterie de stockage HC et à la fin du PV que j'installerai moi même électricité comprise, uniquement en autoconso pas de revente puisque je pourrai stocker.

De manière générale il faut d'abord penser à l'isolation, puis à l'équipement, puis au RnV... logique, à moins d’être pété de thunes et de pouvoir tout faire en même temps ce qui n'est pas mon cas, voir de faire construire aux normes RT2020, 2022... ce que font les gens que ça intéresse après une forte plus valus immobilière...

L'habitat est de loin la plus grosse dépense énergétique des foyers Français, vient ensuite le transport... les 2 cumulés bouffe entre 30 à 50% du pouvoir d'achat des Français... après chacun décide en fonction de ses revenues s'il vaut mieux investir dans du cheap à court terme ou du HDG à long terme... par exemple un radiateur electrique dit "grille pain" à 50€ qui va consommer de 3 à 4 * plus en chauffant très mal, ou un radiateur à inertie dernier cris à 350€ en promo qui sera amorti en qqs années...

Par

En réponse à Twingomatic

Si vous êtes prêt à investir de l'ordre de 300K€ tous les 20 ans pour reconstruire complètement votre maison, pourquoi pas ? Mais si c'est pour économiser de l'ordre de 1K€ d'énergie par an, ça ne me semble pas rentable du tout...

Mais on peut déjà économiser pas mal en faisant un bilan de l'isolation de la maison et des pertes calorifiques et en investissant d'abord dans ce qui apporte le plus.

C'est juste sur le solaire que j'ai des doutes. Alors que je suis dans un des endroits les mieux exposés de France (70% d'ensoleillement de plus que la région parisienne), il me faudrait -d'après les simulateurs- de l'ordre de 25 ans pour rentabiliser une installation dont on me promet qu'elle dure 20 ans.

Alors, en région parisienne...

   

C'est bien pour ça que j'avais écrit "se renouvelle ou se rénove".

C'est vrai, il y avait quand même 4 lignes ...

Par

En réponse à dreamy31

Moi ça fait 2 ans que je roule en Tesla X déjà 55000 kms sans contraintes. Aucun autre VE ne permet cela et encore pour longtemps. Ils attendent quoi en Europe pour se bouger les fesses et construire une vraie usine de batterie avec une vraie voiture pour rouler avec un vrai réseau de Superchargeur plus performant que Tesla ?

   

que les consommateurs aient les moyens financiers

Par

En réponse à rodge45

d'apres vous qu'est-ce qui pollue le plus :

-1 million de voitures roulant au petrole, equipées de systemes de filtration/dépollutions qui ne fonctionnent qu'a une certaine temperature et charge moteur, avec un rendement global de 16 a 24%

-1 centrale a charbon dont le rendement est compris entre 35 et 45%, qui fonctionne a son regime optimum (conso, production, pollution) et qui alimente un parc de 1 million de VE au rendement de 90%

?

   

La réponse est sans doute clairement le véhicule thermique!

D'une part l'efficacité du système se mesure du puits à la roue. Donc:

- inclure les pertes de transport pour l'énergie ne serait pas un mal

- inclure le coût énergétique nécessaire à produire les véhicules aussi

- inclure le coût nécessaire pour changer de technologie (abandon, et recyclage, des pompes à essence, remplacement par des parkings dédiés à la charge, mise en place d'un réseau très haute tension dédié pour alimenter lesdits parkings sur les autoroutes..., mise en place d'une industrie pour la production et le recyclage des batteries)

En gros, les soit disant 90% d'efficience du VE chutent à 70% quand on inclut les pertes de charge et autres régulations AC/DC... Et 16-24%, pour le VT, je ne sais d'où sortent ces chiffres. En labo, certes, certains VT atteignent 45% (essence et diesel). Pourquoi diviser par plus de deux?

Le charbon émet plus de CO2 par kWh d'énergie que le pétrole. Là aussi, pas top.

Le charbon émet nettement plus de SO2 que le pétrole même mal raffiné.

Mais de toute manière il ne saurait être question de passer au VE alimenté au charbon. Il est évident que l'avenir est au VE. Mais il faut passer par CONSOMMER MOINS! C'est un impératif. Ni le renouvelable ni le nucléaire ne sont adaptés pour nous sortir d'affaire.

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Non c'est pas concret.

Quand on roule en Tesla on est l'idiot utile plein aux as qui permet au système de perdurer et de se reproduire.

Ça c'est concret ? Vous n'avez pas de V8 ou V12 mais la S ou le X.

Une bagnole qui pèse 2 t parce que les batteries en sont là où elles sont et avec des avancées pitoyables, mais coco tu comprends ça fait bien, chuis chébran.

Escrologiste, je prends le thé au superchargeur avec d'autres aussi vecteurs de belles solutions, la bouche en cul de poule.

Si vous avez envie de briller écolo, prenez un vélo, tricycles, des caisses de 800 kg.

Mais vos enclumes là ne sont rien d'autre qu'une resucée d'un monde passé, qui fait votre horreur pourtant.

Vous êtes les mêmes repeints en vert, dans le vent parce qu'en électrique.

Vous avez le même schéma de consommateur, en plus de commencer à nous gonfler sérieusement avec vos poubelles et leurs qualités, comme la palanquée de volaille prétendument écolo qui jacasse dernière en n'ayant jamais vu un grid, mis le nez dans la théorie comme la pratique d'un réseaux électrique et j'en passe.

Vous, et autres politicards qui ont ce discours ENR allez nous mettre dans une merde noire, dépendant au reste, pas de nucléaire, pas de charbon, pas de enfin rien.

Le nihilisme sauf quand il s'agit de continuer avec des jouets de 2 t pour promener son gros cul et sa suffisance dedans, en agitant des non solutions en tablant sur le fait que demain sera mieux qu'hier, les batteries, les moulins à vent et panneaux solaires, et dans 40 ans rebelote, bien aidé par la hi-tech. Ce n'est pas comme si on introduisait pas de la complexité et des problèmes de dépendance... Mais ça fait rien, VE, VA, go !

À ce niveau d'hallucination collective, ça fait peur... Plus que le réchauffement climatique, dont on oublie de dire qu'il a été pire alors même qu'il n'y avait pas d'activités humaines, d'ailleurs.

Mais c'est un détail, au point où on en est dans le poulailler...

   

pouvez vous écrire en francais ?

Et j'utilise EXCLUSIVEMENT mon vélo , en ville .

Dommage Éliane ;-)

Par

En réponse à mdb92

Le problème n'est pas là, une maison ne peut pas être 100% autonome juste avec du PV, mais peut faire diminuer considérablement la consommation...

Perso j'investis dans mon habitation, g commencé par l'isolation ultra efficace avec une réfection totale en 2014, l'appareillage avec le remplacement du chauffe eau electrique classique par un chauffe-eau thermodynamique relié à des panneaux thermiques, remplacement de la vieille VMC simple flux par une VMC double flux à PAC également relié au Chauffe-eau, remplacement du vieil insert année 80 par un insert double foyer 84% de rendement à flux pulsé qui chauffe toute la maison avec 2,3 buches, éclairage total LED, électroménager A+++, etc... le tout MADE IN FRANCE OU EUROPE... la plupart installés par moi même avec l'aide d'amis spécialisés pour faire baisser les couts sauf pour l'insert qui demande une certification spécifique...ce sont des investissements lourds, mais je ne peux pas en même temps passer au RnV et aux VE (sauf VAE) ... ça se fait en plusieurs étapes à moyen terme suivant les revenus de mon foyer. Mais j'estime ma baisse de conso de 30 à +60% suivant les saisons... le chauffage se résumant au prix du bois et à mettre des buches dans l'insert... par la suite je rajouterai une batterie de stockage HC et à la fin du PV que j'installerai moi même électricité comprise, uniquement en autoconso pas de revente puisque je pourrai stocker.

De manière générale il faut d'abord penser à l'isolation, puis à l'équipement, puis au RnV... logique, à moins d’être pété de thunes et de pouvoir tout faire en même temps ce qui n'est pas mon cas, voir de faire construire aux normes RT2020, 2022... ce que font les gens que ça intéresse après une forte plus valus immobilière...

L'habitat est de loin la plus grosse dépense énergétique des foyers Français, vient ensuite le transport... les 2 cumulés bouffe entre 30 à 50% du pouvoir d'achat des Français... après chacun décide en fonction de ses revenues s'il vaut mieux investir dans du cheap à court terme ou du HDG à long terme... par exemple un radiateur electrique dit "grille pain" à 50€ qui va consommer de 3 à 4 * plus en chauffant très mal, ou un radiateur à inertie dernier cris à 350€ en promo qui sera amorti en qqs années...

   

facteur 3 à 4 entre grille pains et inertie? T'es sérieux? Je rappelle que techniquement, ils transforment tous 2 la même quantité d'énergie dans la même quantité de chaleur. C'est la répartition dans le temps et l'espace qui fait toute la différence. En optimisant tous les paramètres (et donc notamment en les programmant de façon adaptée, ce qu'on pourrait faire avec un "grille pain"), on peut gagner jusqu'à 45% environ à ce qui paraît...

https://www.quelleenergie.fr/magazine/chauffage-electrique-2/avantagesradiateur-inertie-efficace-confortable-25326/

d'autres tablent sur 30%...

https://assistance.thermor.fr/hc/fr/articles/360000931485-Quelle-est-la-consommation-d-un-radiateur-%C3%A0-inertie-par-rapport-%C3%A0-un-convecteur-%C3%A9lectrique-ancienne-g%C3%A9n%C3%A9ration-

On est loin de tes 67-75%!

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Non c'est pas concret.

Quand on roule en Tesla on est l'idiot utile plein aux as qui permet au système de perdurer et de se reproduire.

Ça c'est concret ? Vous n'avez pas de V8 ou V12 mais la S ou le X.

Une bagnole qui pèse 2 t parce que les batteries en sont là où elles sont et avec des avancées pitoyables, mais coco tu comprends ça fait bien, chuis chébran.

Escrologiste, je prends le thé au superchargeur avec d'autres aussi vecteurs de belles solutions, la bouche en cul de poule.

Si vous avez envie de briller écolo, prenez un vélo, tricycles, des caisses de 800 kg.

Mais vos enclumes là ne sont rien d'autre qu'une resucée d'un monde passé, qui fait votre horreur pourtant.

Vous êtes les mêmes repeints en vert, dans le vent parce qu'en électrique.

Vous avez le même schéma de consommateur, en plus de commencer à nous gonfler sérieusement avec vos poubelles et leurs qualités, comme la palanquée de volaille prétendument écolo qui jacasse dernière en n'ayant jamais vu un grid, mis le nez dans la théorie comme la pratique d'un réseaux électrique et j'en passe.

Vous, et autres politicards qui ont ce discours ENR allez nous mettre dans une merde noire, dépendant au reste, pas de nucléaire, pas de charbon, pas de enfin rien.

Le nihilisme sauf quand il s'agit de continuer avec des jouets de 2 t pour promener son gros cul et sa suffisance dedans, en agitant des non solutions en tablant sur le fait que demain sera mieux qu'hier, les batteries, les moulins à vent et panneaux solaires, et dans 40 ans rebelote, bien aidé par la hi-tech. Ce n'est pas comme si on introduisait pas de la complexité et des problèmes de dépendance... Mais ça fait rien, VE, VA, go !

À ce niveau d'hallucination collective, ça fait peur... Plus que le réchauffement climatique, dont on oublie de dire qu'il a été pire alors même qu'il n'y avait pas d'activités humaines, d'ailleurs.

Mais c'est un détail, au point où on en est dans le poulailler...

   

Tu parles de PLexusol-air et de son SUV écolo hybride de 2,2T qui bouffe 9l/100?

Par

En réponse à Joker79

C'est bien pour ça que j'avais écrit "se renouvelle ou se rénove".

C'est vrai, il y avait quand même 4 lignes ...

   

Je vous renvoie le compliment.

Ce que j'explique, c'est qu'il est illusoire d'envisager de faire évoluer le parc immobilier aussi vite que celui de l'automobile. Une maison correctement construite tient facilement 50 à 100 ans et les travaux d'amélioration de l'isolation ne peuvent pas atteindre les performances des techniques modernes (ponts thermiques, etc.), alors que rares sont ceux qui font durer une voiture plus de 10 ans.

Est-ce plus facilement compréhensible ainsi formulé ?

(Bon, je sais, ma prose prend plus de 4 lignes)

Par

En réponse à mdb92

Le problème n'est pas là, une maison ne peut pas être 100% autonome juste avec du PV, mais peut faire diminuer considérablement la consommation...

Perso j'investis dans mon habitation, g commencé par l'isolation ultra efficace avec une réfection totale en 2014, l'appareillage avec le remplacement du chauffe eau electrique classique par un chauffe-eau thermodynamique relié à des panneaux thermiques, remplacement de la vieille VMC simple flux par une VMC double flux à PAC également relié au Chauffe-eau, remplacement du vieil insert année 80 par un insert double foyer 84% de rendement à flux pulsé qui chauffe toute la maison avec 2,3 buches, éclairage total LED, électroménager A+++, etc... le tout MADE IN FRANCE OU EUROPE... la plupart installés par moi même avec l'aide d'amis spécialisés pour faire baisser les couts sauf pour l'insert qui demande une certification spécifique...ce sont des investissements lourds, mais je ne peux pas en même temps passer au RnV et aux VE (sauf VAE) ... ça se fait en plusieurs étapes à moyen terme suivant les revenus de mon foyer. Mais j'estime ma baisse de conso de 30 à +60% suivant les saisons... le chauffage se résumant au prix du bois et à mettre des buches dans l'insert... par la suite je rajouterai une batterie de stockage HC et à la fin du PV que j'installerai moi même électricité comprise, uniquement en autoconso pas de revente puisque je pourrai stocker.

De manière générale il faut d'abord penser à l'isolation, puis à l'équipement, puis au RnV... logique, à moins d’être pété de thunes et de pouvoir tout faire en même temps ce qui n'est pas mon cas, voir de faire construire aux normes RT2020, 2022... ce que font les gens que ça intéresse après une forte plus valus immobilière...

L'habitat est de loin la plus grosse dépense énergétique des foyers Français, vient ensuite le transport... les 2 cumulés bouffe entre 30 à 50% du pouvoir d'achat des Français... après chacun décide en fonction de ses revenues s'il vaut mieux investir dans du cheap à court terme ou du HDG à long terme... par exemple un radiateur electrique dit "grille pain" à 50€ qui va consommer de 3 à 4 * plus en chauffant très mal, ou un radiateur à inertie dernier cris à 350€ en promo qui sera amorti en qqs années...

   

Avez vous fait un bilan thermique en calculant les déperditions calorifiques par toutes les surfaces de votre maison ?

En général, le plus gros trou de la passoire, ce sont les fenêtres. Passer à des menuiseries à double vitrage épais (voire triple vitrage) est le premier point. Après, c'est le toit qui mérite toutes les attentions.

Les radiateurs électriques ont un rendement de 1, quoi qu'il arrive. Ce que l'on gagne avec ceux à inertie, c'est une meilleure impression de chaleur qui permet de programmer une température plus basse.

Si vous voulez vous chauffer efficacement à l'électricité, utilisez des pompes à chaleur. Des pompes air-air ont un rendement apparent de l'ordre de 300% (ça dépend de la température extérieure). Une pompe consommant 2KW remplace largement 3 radiateurs de 2KW et apporte un plus grand confort parce que l'air chaud est brassé au lieu de se coller au plafond.

L'éclairage à LED, par contre, c'est tellement économique qu'on a envie de multiplier les sources lumineuses... Heureusement que même comme ça, on consomme moins !

Par

Il suffit de ne pas manger de viande le soir. Même avec une passoire énergétique de maison.. ton empreinte carbone est plus favorable. Comme une personne qui est vegan , il peux rouler en hummer tout au long de l année sans avoir plus d empreinte co2 qu une personne qui bouffe de la viande 2x par jour. Hmm charal ben la ça passe. C est pas fou quand même cette direction ?

Par

Zut.. je m apperçois que zéro contre arguments... pourtant je mange pas le soir ... pas par nécessité plus par conviction.... hmm je me sent seul :ouin: en attendant un connard avoue ses échecs a bord d un porte avion sur-armée qui est un échec lui même. Lol

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Avec Gignac, on s’attend toujours au pire, et non seulement on n’est jamais déçu, mais ça va toujours au delà de toute espérance.

Devise : « pour tout ce qui est contre, et contre tout ce qui est pour »

Par

En réponse à Philippe2446

facteur 3 à 4 entre grille pains et inertie? T'es sérieux? Je rappelle que techniquement, ils transforment tous 2 la même quantité d'énergie dans la même quantité de chaleur. C'est la répartition dans le temps et l'espace qui fait toute la différence. En optimisant tous les paramètres (et donc notamment en les programmant de façon adaptée, ce qu'on pourrait faire avec un "grille pain"), on peut gagner jusqu'à 45% environ à ce qui paraît...

https://www.quelleenergie.fr/magazine/chauffage-electrique-2/avantagesradiateur-inertie-efficace-confortable-25326/

d'autres tablent sur 30%...

https://assistance.thermor.fr/hc/fr/articles/360000931485-Quelle-est-la-consommation-d-un-radiateur-%C3%A0-inertie-par-rapport-%C3%A0-un-convecteur-%C3%A9lectrique-ancienne-g%C3%A9n%C3%A9ration-

On est loin de tes 67-75%!

   

Ce type pipote, il nous annonce des chiffres rocambolesques pour se consoler d'avoir investi à perte dans sa maison PV qu'il n'arrivera jamais à rentabiliser (on risque de la voir dans l'émission de Stéphane Plaza dans 2/3 ans) puis on lui donne une simple source Wikipedia qu'il ne comprend à moitié et ô miracle, les chiffres annoncés changent à la baisse. Encore un petit effort pour qu'il se renseigne encore plus et il pourra brûler ses illusions perdues...

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Perte Q1 = 785 millions de $

Perte Q2 = 742 millions de $

Bénéfice Q3 = 16 millions de $

Vous croyez qu'on juge un résultat sur 1 seul trimestre ?

Pour le moment sur 2018 Tesla est encore perdant. Très nettement.

   

Résultat Tesla Q3-18: 311 MUSD (et non 16)

Par

En réponse à Philippe2446

facteur 3 à 4 entre grille pains et inertie? T'es sérieux? Je rappelle que techniquement, ils transforment tous 2 la même quantité d'énergie dans la même quantité de chaleur. C'est la répartition dans le temps et l'espace qui fait toute la différence. En optimisant tous les paramètres (et donc notamment en les programmant de façon adaptée, ce qu'on pourrait faire avec un "grille pain"), on peut gagner jusqu'à 45% environ à ce qui paraît...

https://www.quelleenergie.fr/magazine/chauffage-electrique-2/avantagesradiateur-inertie-efficace-confortable-25326/

d'autres tablent sur 30%...

https://assistance.thermor.fr/hc/fr/articles/360000931485-Quelle-est-la-consommation-d-un-radiateur-%C3%A0-inertie-par-rapport-%C3%A0-un-convecteur-%C3%A9lectrique-ancienne-g%C3%A9n%C3%A9ration-

On est loin de tes 67-75%!

   

Mais qu'est ce qu'on s'en fou??? est ce que c mon propos??? mais un grille pain avec un logement mal isolé ça donne quoi à ton avis??? ce qu'on a fait en France dans les années 70 sciemment pour faire tourner les EDF du nucléaire et justifier le cout exorbitant des 58 réacteurs nucléaires...

Mais si tu veux continuer à te chauffer au grille pain c ton choix...

Par

En réponse à bdfan

Ce type pipote, il nous annonce des chiffres rocambolesques pour se consoler d'avoir investi à perte dans sa maison PV qu'il n'arrivera jamais à rentabiliser (on risque de la voir dans l'émission de Stéphane Plaza dans 2/3 ans) puis on lui donne une simple source Wikipedia qu'il ne comprend à moitié et ô miracle, les chiffres annoncés changent à la baisse. Encore un petit effort pour qu'il se renseigne encore plus et il pourra brûler ses illusions perdues...

   

investi à perte??? ah ah ah, ben mon vieux tu as tout compris...

J'attends toujours des vrais arguments mais comme d'hab c ultra vide...

Champion du monde... le petit troll multi comptes planqué derrière son clavier...

Par

En réponse à mdb92

Mais qu'est ce qu'on s'en fou??? est ce que c mon propos??? mais un grille pain avec un logement mal isolé ça donne quoi à ton avis??? ce qu'on a fait en France dans les années 70 sciemment pour faire tourner les EDF du nucléaire et justifier le cout exorbitant des 58 réacteurs nucléaires...

Mais si tu veux continuer à te chauffer au grille pain c ton choix...

   

Ce que tu dis est vrai, mais ce que dit Philippe l'est aussi. Un radiateur de qualité a le même rendement qu'un grille pain, la différence de conso viendra donc d'une chaleur mieux répartie et donc d'une consigne affichée à 20 sur le radiateur alors qu'on sera à 22 avec le grille pain. Le gain sera donc plus près de 10% que de 200 % !

Et le bond en avant sur la consommation est réalisé par une programmation plus sophistiquée, une détection de présence et de fenêtres ouvertes...On peut atteindre 30 voire 40 % mais pas chez tout le monde. Ça marche mieux chez le couple actif (travaillant à l'extérieur) que chez des retraités sédentaires (la détection de présence notamment sera plus efficace si les gens ont des phases d'absence !).

Par

En réponse à Twingomatic

Avez vous fait un bilan thermique en calculant les déperditions calorifiques par toutes les surfaces de votre maison ?

En général, le plus gros trou de la passoire, ce sont les fenêtres. Passer à des menuiseries à double vitrage épais (voire triple vitrage) est le premier point. Après, c'est le toit qui mérite toutes les attentions.

Les radiateurs électriques ont un rendement de 1, quoi qu'il arrive. Ce que l'on gagne avec ceux à inertie, c'est une meilleure impression de chaleur qui permet de programmer une température plus basse.

Si vous voulez vous chauffer efficacement à l'électricité, utilisez des pompes à chaleur. Des pompes air-air ont un rendement apparent de l'ordre de 300% (ça dépend de la température extérieure). Une pompe consommant 2KW remplace largement 3 radiateurs de 2KW et apporte un plus grand confort parce que l'air chaud est brassé au lieu de se coller au plafond.

L'éclairage à LED, par contre, c'est tellement économique qu'on a envie de multiplier les sources lumineuses... Heureusement que même comme ça, on consomme moins !

   

Bien sur, avec une caméra thermique... le vitrage a été entièrement changé lors de la réfection , même si c'était déjà du double vitrage mais pas assez performant datant des années 80...

Je ne désirai pas avoir de chauffage electrique principal, la maison disposait déjà d'un insert mais ancien, lors de la réfection les gaines ont été installé pour arriver dans chaque pièce pour faire du chauffage à bois des le départ... de même pour la VMC double flux à PAC... qui contrairement à la simple flux déjà présente ne rejette pas toute la chaleur produite à l’extérieur et les calories sont récupérées pour le chauffe eau thermodynamique (cher) qui fonctionne soit avec les panneaux thermiques (pas chers) quand soleil, soit avec la VMC PAC (très chère), les 2 à la fois soleil en hivers + VMC, soit Air-Air... c un système très performant et relativement abordable... à condition de faire l'install lors d'une réfection complète.

Reste le renouvelable pour faire fonctionner tout ça, même si ça consomme peu c sur le réseau...

Et contrairement à ce que dit l'autre imbécile, il y a des crédits d’impôt pour aider, et c de la plus valus directe pour le bien immobilier en cas de revente...

Par

En réponse à Joker79

Ce que tu dis est vrai, mais ce que dit Philippe l'est aussi. Un radiateur de qualité a le même rendement qu'un grille pain, la différence de conso viendra donc d'une chaleur mieux répartie et donc d'une consigne affichée à 20 sur le radiateur alors qu'on sera à 22 avec le grille pain. Le gain sera donc plus près de 10% que de 200 % !

Et le bond en avant sur la consommation est réalisé par une programmation plus sophistiquée, une détection de présence et de fenêtres ouvertes...On peut atteindre 30 voire 40 % mais pas chez tout le monde. Ça marche mieux chez le couple actif (travaillant à l'extérieur) que chez des retraités sédentaires (la détection de présence notamment sera plus efficace si les gens ont des phases d'absence !).

   

Je ne dis pas le contraire mais la différence c que le grille pain quand il s’arrête... arrête de chauffer, c du on/off... contrairement à du chauffage centrale à eau, ou des radiateurs électriques à inertie terme générique dont il existe différentes versions, qui eux continuent de chauffer lorsqu'ils s’arrêtent avant de se remettre en route, c le principe de l'inertie... c ça la grande différence et c là qu'on fait des économies... sans parler de la montée en température beaucoup plus rapide et homogène des radiateurs modernes... et bien sur de la programmation...

Les grilles pain ont été interdit à la vente dans les pays du nord depuis longtemps déjà...

Par

En réponse à mdb92

Je ne dis pas le contraire mais la différence c que le grille pain quand il s’arrête... arrête de chauffer, c du on/off... contrairement à du chauffage centrale à eau, ou des radiateurs électriques à inertie terme générique dont il existe différentes versions, qui eux continuent de chauffer lorsqu'ils s’arrêtent avant de se remettre en route, c le principe de l'inertie... c ça la grande différence et c là qu'on fait des économies... sans parler de la montée en température beaucoup plus rapide et homogène des radiateurs modernes... et bien sur de la programmation...

Les grilles pain ont été interdit à la vente dans les pays du nord depuis longtemps déjà...

   

Euh, pas vraiment.

Plus la maison est isolée, moins il faut d'inertie, car la maison très isolée sera sensible aux apports externes (une soudaine éclaircie qui va rayonner par la baie du salon) ou l'arrivée d'un groupe d'amis qui vont chacun agir comme un radiateur individuel vont considérablement réchauffer la maison, c'est alors qu'il faut un système de chauffage très réactif pour éviter de sur-consommer et de monter en surchauffe.

Par

En réponse à Twingomatic

Avez vous fait un bilan thermique en calculant les déperditions calorifiques par toutes les surfaces de votre maison ?

En général, le plus gros trou de la passoire, ce sont les fenêtres. Passer à des menuiseries à double vitrage épais (voire triple vitrage) est le premier point. Après, c'est le toit qui mérite toutes les attentions.

Les radiateurs électriques ont un rendement de 1, quoi qu'il arrive. Ce que l'on gagne avec ceux à inertie, c'est une meilleure impression de chaleur qui permet de programmer une température plus basse.

Si vous voulez vous chauffer efficacement à l'électricité, utilisez des pompes à chaleur. Des pompes air-air ont un rendement apparent de l'ordre de 300% (ça dépend de la température extérieure). Une pompe consommant 2KW remplace largement 3 radiateurs de 2KW et apporte un plus grand confort parce que l'air chaud est brassé au lieu de se coller au plafond.

L'éclairage à LED, par contre, c'est tellement économique qu'on a envie de multiplier les sources lumineuses... Heureusement que même comme ça, on consomme moins !

   

C'est à la fois vrai et faux.

Le plus gros trou de la passoire, ce sont bien les fenêtres, mais qu'elle soient à simple, double, ou triple vitrage, mais comme elles ne représentent qu'une petite surface, elles ont un impact de 10 à 15 % sur la consommation d'énergie de votre maison.

Le gain en économies d'énergies, du remplacement des simple par des double vitrages est très controversé, à tel point que les fenêtres ont été exclues du dispositif du crédit d'impôt en 2018, alors que l'isolation (des combles ou des murs) et le remplacement du générateur de chauffage en font toujours partie.

Allez, encore un lien vers l'Ademe :

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-isoler-sa-maison.pdf

Par

En réponse à mdb92

Bien sur, avec une caméra thermique... le vitrage a été entièrement changé lors de la réfection , même si c'était déjà du double vitrage mais pas assez performant datant des années 80...

Je ne désirai pas avoir de chauffage electrique principal, la maison disposait déjà d'un insert mais ancien, lors de la réfection les gaines ont été installé pour arriver dans chaque pièce pour faire du chauffage à bois des le départ... de même pour la VMC double flux à PAC... qui contrairement à la simple flux déjà présente ne rejette pas toute la chaleur produite à l’extérieur et les calories sont récupérées pour le chauffe eau thermodynamique (cher) qui fonctionne soit avec les panneaux thermiques (pas chers) quand soleil, soit avec la VMC PAC (très chère), les 2 à la fois soleil en hivers + VMC, soit Air-Air... c un système très performant et relativement abordable... à condition de faire l'install lors d'une réfection complète.

Reste le renouvelable pour faire fonctionner tout ça, même si ça consomme peu c sur le réseau...

Et contrairement à ce que dit l'autre imbécile, il y a des crédits d’impôt pour aider, et c de la plus valus directe pour le bien immobilier en cas de revente...

   

Je ne sais pas de quoi il était question, mais ça fait belle lurette qu'il n'y a plus d'aides pour acheter des radiateurs électriques, fussent-ils d'excellente qualité.

Par

En réponse à Joker79

Je ne sais pas de quoi il était question, mais ça fait belle lurette qu'il n'y a plus d'aides pour acheter des radiateurs électriques, fussent-ils d'excellente qualité.

   

je ne parle pas des radiateurs électriques...

Par

En réponse à Joker79

Euh, pas vraiment.

Plus la maison est isolée, moins il faut d'inertie, car la maison très isolée sera sensible aux apports externes (une soudaine éclaircie qui va rayonner par la baie du salon) ou l'arrivée d'un groupe d'amis qui vont chacun agir comme un radiateur individuel vont considérablement réchauffer la maison, c'est alors qu'il faut un système de chauffage très réactif pour éviter de sur-consommer et de monter en surchauffe.

   

Faux une maison a également de l'inertie, tu dois la maintenir à une certaine température minimum pour qu'elle monte rapidement en température... c la même chose pour les radiateurs, et un grille pain consommera toujours plus qu'un a inertie...

Je ne comprends pas très bien ou tu veux en venir avec tes grilles pain pourris??? tu en vends? je pense qu'il y a unanimité pour dire que c la pire des solutions... mais je ne vais pas me battre pour te prouver le contraire... quand au double vitrages voir triples il n'y a même pas débat... il n'y a pas que le vitrage, il y a aussi la menuiserie à prendre en compte et les nuisances sonores...

Et pour les aides il s'agit surtout d'un changement de gvt qui supprime les aides du précédent gvt, pas d'une remise en question de l’efficacité des doubles vitrages par rapport au simple qui me semble évidente...

Par

En réponse à Joker79

C'est à la fois vrai et faux.

Le plus gros trou de la passoire, ce sont bien les fenêtres, mais qu'elle soient à simple, double, ou triple vitrage, mais comme elles ne représentent qu'une petite surface, elles ont un impact de 10 à 15 % sur la consommation d'énergie de votre maison.

Le gain en économies d'énergies, du remplacement des simple par des double vitrages est très controversé, à tel point que les fenêtres ont été exclues du dispositif du crédit d'impôt en 2018, alors que l'isolation (des combles ou des murs) et le remplacement du générateur de chauffage en font toujours partie.

Allez, encore un lien vers l'Ademe :

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-isoler-sa-maison.pdf

   

Comme je l'ai écrit, ça se CALCULE domicile par domicile en prenant le lambda de chaque élément de paroi et en évaluant pour chacun quel est la quantité de chaleur perdue via cet élément (en général, on prend un deltaT de 20°C). Et on calcule ce qu'apporte le remplacement de tel ou tel élément parce qu'il y a de grosses différences en fonction des matériaux utilisés.

Et derrière, il y a un bilan financier qui évalue le ratio investissement/gain annuel.

C'est juste de la thermique ( Comme là : https://www.dunod.com/sciences-techniques/transferts-thermiques-introduction-aux-transferts-d-energie ) et un calcul financier estimatif qui se résume à une règle de trois.

Et vu les plafonnements des aides, c'est d'abord celui-là qui doit guider le choix, pas l'effet d'aubaine de telle ou telle déduction fiscale.

Après, si certaine veulent taper au petit bonheur la chance sur la base des brochures de vulgarisation de l'ADEME, libre à eux.

Par

En réponse à mdb92

Faux une maison a également de l'inertie, tu dois la maintenir à une certaine température minimum pour qu'elle monte rapidement en température... c la même chose pour les radiateurs, et un grille pain consommera toujours plus qu'un a inertie...

Je ne comprends pas très bien ou tu veux en venir avec tes grilles pain pourris??? tu en vends? je pense qu'il y a unanimité pour dire que c la pire des solutions... mais je ne vais pas me battre pour te prouver le contraire... quand au double vitrages voir triples il n'y a même pas débat... il n'y a pas que le vitrage, il y a aussi la menuiserie à prendre en compte et les nuisances sonores...

Et pour les aides il s'agit surtout d'un changement de gvt qui supprime les aides du précédent gvt, pas d'une remise en question de l’efficacité des doubles vitrages par rapport au simple qui me semble évidente...

   

C'est ça, je suis vendeur de grilles pains, c'est un métier d'avenir.

Et je vois que comme dans beaucoup de domaines, tu en sais plus que les spécialistes.

Les BET, l'Ademe, c'est des rigolos à côté de toi !

Par

En réponse à Twingomatic

Comme je l'ai écrit, ça se CALCULE domicile par domicile en prenant le lambda de chaque élément de paroi et en évaluant pour chacun quel est la quantité de chaleur perdue via cet élément (en général, on prend un deltaT de 20°C). Et on calcule ce qu'apporte le remplacement de tel ou tel élément parce qu'il y a de grosses différences en fonction des matériaux utilisés.

Et derrière, il y a un bilan financier qui évalue le ratio investissement/gain annuel.

C'est juste de la thermique ( Comme là : https://www.dunod.com/sciences-techniques/transferts-thermiques-introduction-aux-transferts-d-energie ) et un calcul financier estimatif qui se résume à une règle de trois.

Et vu les plafonnements des aides, c'est d'abord celui-là qui doit guider le choix, pas l'effet d'aubaine de telle ou telle déduction fiscale.

Après, si certaine veulent taper au petit bonheur la chance sur la base des brochures de vulgarisation de l'ADEME, libre à eux.

   

Ça se calcule avant de faire les travaux et ça se calcule après les avoir réalisés.

Si on voit qu'après remplacement des fenêtres, le gain énergétique (je ne parle pas ici de confort) n'est pas significatif, il est normal de supprimer des aides qui servent à réaliser des économies d'énergie.

Le Lamda, le K, le U, c'est bien beau, mais rien ne vaut le retour sur expérience en effectuant une soustraction entre ce que tu consommais avant et ce que tu consommes après.

Par

En réponse à mdb92

Faux une maison a également de l'inertie, tu dois la maintenir à une certaine température minimum pour qu'elle monte rapidement en température... c la même chose pour les radiateurs, et un grille pain consommera toujours plus qu'un a inertie...

Je ne comprends pas très bien ou tu veux en venir avec tes grilles pain pourris??? tu en vends? je pense qu'il y a unanimité pour dire que c la pire des solutions... mais je ne vais pas me battre pour te prouver le contraire... quand au double vitrages voir triples il n'y a même pas débat... il n'y a pas que le vitrage, il y a aussi la menuiserie à prendre en compte et les nuisances sonores...

Et pour les aides il s'agit surtout d'un changement de gvt qui supprime les aides du précédent gvt, pas d'une remise en question de l’efficacité des doubles vitrages par rapport au simple qui me semble évidente...

   

Le cas emblématique est celui de la maison RT 2012, chauffée par plancher. En mi saison (mars avril) les températures de nuit sont fraîches, le chauffage fonctionne donc plein pot. Ensuite, le soleil peut très vite chauffer la maison, mais même chauffage coupé, le plancher continue d'émettre plusieurs heures, et certains jours d'avril, on dépasse les 25°C. En revanche, la nuit suivante étant fraîche, on relance le chauffage, mais la chape va mettre plusieurs heures à chauffer, et donc, la maison se refroidit. D'où l'idée que sur une maison bien isolée, il vaut mieux un chauffage avec l'inertie la plus faible, (évite les poêles en fonte) et privilégie plutôt des chauffages réactifs (PAC air-air, poêle granulés, et pourquoi pas, convecteur en appoint)

Mais au lieu de ça, tu t'enferme dans ton dogme.

Par

En réponse à Joker79

Ça se calcule avant de faire les travaux et ça se calcule après les avoir réalisés.

Si on voit qu'après remplacement des fenêtres, le gain énergétique (je ne parle pas ici de confort) n'est pas significatif, il est normal de supprimer des aides qui servent à réaliser des économies d'énergie.

Le Lamda, le K, le U, c'est bien beau, mais rien ne vaut le retour sur expérience en effectuant une soustraction entre ce que tu consommais avant et ce que tu consommes après.

   

Vous faites souvent des investissements sans vérifier après coup que le résultat est conforme aux attentes ? C'est du B-A BA !

Surtout quand ça représente plusieurs dizaines de milliers d'euros...

Par

En réponse à Twingomatic

Vous faites souvent des investissements sans vérifier après coup que le résultat est conforme aux attentes ? C'est du B-A BA !

Surtout quand ça représente plusieurs dizaines de milliers d'euros...

   

Le mieux, c'est de connaître le gain espéré AVANT de faire les travaux.

Mais le calcul n'est que théorique.

En revanche, l'expérience des autres est un indicateur réel.

Et le remplacement des fenêtres est parmi les travaux les plus coûteux pour un gain des plus réduits.

Encore une fois, c'est le retour d'expériences quia poussé les pouvoirs publics à supprimer l'avantage fiscal des travaux de remplacement d'ouvertures.

Mais j'ai l'impression de parler à des murs.

Par

Un dernier commentaire et un lien que probablement vous ne lirez pas car vous avez vos certitudes, vous savez, et les autres non...

http://www.europe1.fr/emissions/le-vrai-faux-de-l-info2/changer-ses-fenetres-permet-il-de-reduire-sa-consommation-denergie-3456353

J'en extrais deux passages

"L'agence de l’environnement en France calcule que 10 à 15% seulement de la chaleur d’une maison s’échappe par les portes et fenêtres, les plus grosses déperditions venant des murs et du toit. Mais le gouvernement Canadien estime, lui, que c’est 32%. En fait, il est presque impossible d’établir une moyenne : cela dépend du type de construction, de l’exposition au vent et du climat."

"Donc oui, changer les fenêtres peut être utile, maintenant ça n’est pas, et de loin, ce qu’il y a de plus efficient."

Donc fin du débat, même si on vous met votre nez dans votre me-de, vous continuerez à dire que ça sent la rose.

Par

En réponse à Joker79

Un dernier commentaire et un lien que probablement vous ne lirez pas car vous avez vos certitudes, vous savez, et les autres non...

http://www.europe1.fr/emissions/le-vrai-faux-de-l-info2/changer-ses-fenetres-permet-il-de-reduire-sa-consommation-denergie-3456353

J'en extrais deux passages

"L'agence de l’environnement en France calcule que 10 à 15% seulement de la chaleur d’une maison s’échappe par les portes et fenêtres, les plus grosses déperditions venant des murs et du toit. Mais le gouvernement Canadien estime, lui, que c’est 32%. En fait, il est presque impossible d’établir une moyenne : cela dépend du type de construction, de l’exposition au vent et du climat."

"Donc oui, changer les fenêtres peut être utile, maintenant ça n’est pas, et de loin, ce qu’il y a de plus efficient."

Donc fin du débat, même si on vous met votre nez dans votre me-de, vous continuerez à dire que ça sent la rose.

   

Mais vous êtes bien libre de penser ce que vous voulez. :coucou:

Alors, fiez-vous à votre brochure ADEME et aux journalistes d'Europe 1 qui font d'après vous référence absolue dans tout le monde scientifique où :

- tous les logements sont identiques et dans les mêmes conditions climatiques de Biarritz à Strasbourg,

- tous les ouvrants de tous les constructeurs se valent,

- tous les isolants se valent, etc.

Et moi, je continuerai à faire confiance aux techniques de l'ingénieur thermicien et à plus de 35 années d'expérience qui me confortent dans ce que vous appelez ma me.de et mon ignorance totale du sujet.

Chacun ses références. :bah:

Par

En réponse à Joker79

Le mieux, c'est de connaître le gain espéré AVANT de faire les travaux.

Mais le calcul n'est que théorique.

En revanche, l'expérience des autres est un indicateur réel.

Et le remplacement des fenêtres est parmi les travaux les plus coûteux pour un gain des plus réduits.

Encore une fois, c'est le retour d'expériences quia poussé les pouvoirs publics à supprimer l'avantage fiscal des travaux de remplacement d'ouvertures.

Mais j'ai l'impression de parler à des murs.

   

NON le gvt a supprimé toutes les aides, tu ne vois pas la nuance???

Par

En réponse à Joker79

Le cas emblématique est celui de la maison RT 2012, chauffée par plancher. En mi saison (mars avril) les températures de nuit sont fraîches, le chauffage fonctionne donc plein pot. Ensuite, le soleil peut très vite chauffer la maison, mais même chauffage coupé, le plancher continue d'émettre plusieurs heures, et certains jours d'avril, on dépasse les 25°C. En revanche, la nuit suivante étant fraîche, on relance le chauffage, mais la chape va mettre plusieurs heures à chauffer, et donc, la maison se refroidit. D'où l'idée que sur une maison bien isolée, il vaut mieux un chauffage avec l'inertie la plus faible, (évite les poêles en fonte) et privilégie plutôt des chauffages réactifs (PAC air-air, poêle granulés, et pourquoi pas, convecteur en appoint)

Mais au lieu de ça, tu t'enferme dans ton dogme.

   

Mais on en est plus au RT2012, mais on arrive à la RT2020 à enerj positive... donc isolation BBC + production d'enerj... et il faut très peu d'enerj pour chauffer une maison BBC... des habitations HLM en Allemagne sont tellement bien isolées qu'elles se passent totalement de chauffage, même quand il fait zéro dehors, une simple présence humaine ou une bougie suffisent à chauffer une pièce... mais pas de clous dans les murs (pont thermique) et il ne faut pas aérer plus de 10mn par jour... l'idée comme se sont des habitations pour des gens à revenus modestes est qu'ils dépensent le moins possible en enerj... on est à des années lumières de ce genre de considération en France, déjà parce qu'il fait moins froid, et parce qu'il faut faire tourner les compteurs d'EDF et nos put&§@ de centrales nucléaires obsolètes...

Qu'est ce qu'on fait pour une maison BBC en CONSTRUCTION NEUVE??? grandes ouvertures double vitrages au sud pour laisser rentrer le soleil le plus possible en hivers mais le moins possible en été avec des pares soleil (on joue sur le changement d'inclination du soleil été hivers)... et des petites ouvertures triple vitrages au nord avec la porte d'entrée et un sas isolant pour éviter les pertes de chaleur lors des ouvertures/fermetures... élimination totale des ponts thermiques, murs à inertie à l’intérieur qui stockent et restituent la chaleur poêle à bois par exemple, isolation totale par l’extérieur beaucoup plus efficace car ça évite les ponts thermiques... et les cadres des double vitrages et portes d'entrée sont étudiés pour avoir le moins possible de ponts thermiques... tout ça se calcul avec la résistance thermiques des matériaux = R, mais pas seulement, et je peux te garantir que la résistance thermique d'un simple vitrage et son cadre (qui sont anciens en general) est assez pourrie...

La réfection est une histoire de compromis...

Mais de quoi parle ton article Europe1??? que tu n'as pas compris je crois, ça parle de logements mal isolés dont on ne change "que" les fenêtres, évidemment ça ne sert pas à grand chose sauf isolation phonique...

Si les murs ne sont pas isolés, la résistance thermique, CAD le temps que va mettre le froid ou la chaleur pour arriver par inertie à l’intérieur du logement est déterminant, ou le temps que va mettre la chaleur produite pour sortir, quand tu chauffes ça chauffe les murs par inertie, c ce qu'on appelle les flux thermiques par convection ou par conduction, et R te sert à calculer combien de temps la chaleur sortira pour se perdre à l’extérieur... contrairement à ce qu'on pense, un mur très épais en béton ou en pierre est moins isolant qu'un mur de 30cm avec des isolants multi-couches à ossature bois excellent isolant...

Le but de l'isolation est de justement retenir la chaleur et d'empêcher le froid de pénétrer le plus possible, mais jamais complétement, car il y a toujours de l'inertie dans un logement, donc cela influe également sur le système de chauffage, comme le logement a de l'inertie il faut le chauffer, et si tu chauffes il vaut mieux un radiateur à inertie qu'un radiateur grille pain, dans mon cas exit le chauffage electrique, vive le chauffage au bois, renouvelable par définition...

Bon, sur ce j'en ai marre...

Tchuss

Par

"Mais on en est plus au RT2012, mais on arrive à la RT2020 à enerj positive... "

Faux, la RT 2020 n'est appliquée que marginalement, pour le moment c'est toujours la RT 2012 en vigueur.

On expérimente actuellement le E+C.

"donc isolation BBC + production d'enerj... et il faut très peu d'enerj pour chauffer une maison BBC... des habitations HLM en Allemagne sont tellement bien isolées qu'elles se passent totalement de chauffage, même quand il fait zéro dehors, une simple présence humaine ou une bougie suffisent à chauffer une pièce... "

Vrai, d'où l'absurdité d'avoir un chauffage à inertie puisqu'il suffit d'une bougie.

Les apports internes (tu démarres ton four, et tu fais une lessive) peuvent suffire à chauffer ta maison, je ne parle pas du groupe d'amis qui débarque... Que se passe-t-il si tu as un chauffage à inertie ? Eh bé il continue d'émettre. Tu auras juste dépensé de l'énergie qui va générer une surchauffe, donc de l'inconfort, ou à minima du gaspillage.

"mais pas de clous dans les murs (pont thermique)"

Vrai

" et il ne faut pas aérer plus de 10mn par jour..."

Stupide, tu n'aères pas, tout simplement, si ta VMC est bien calibrée.

"l'idée comme se sont des habitations pour des gens à revenus modestes est qu'ils dépensent le moins possible en enerj... on est à des années lumières de ce genre de considération en France, déjà parce qu'il fait moins froid, et parce qu'il faut faire tourner les compteurs d'EDF et nos put&§@ de centrales nucléaires obsolètes..."

En partie vrai. Mais le chauffage électrique est une aberration française. Et je suis d'accord sur le fait que de nombreux logements mal isolés ont été équipés en chauffage électrique pour consommer la production de nos centrales, ça ne peut plus durer.

"Qu'est ce qu'on fait pour une maison BBC en CONSTRUCTION NEUVE??? grandes ouvertures double vitrages au sud pour laisser rentrer le soleil le plus possible en hivers mais le moins possible en été avec des pares soleil (on joue sur le changement d'inclination du soleil été hivers)... et des petites ouvertures triple vitrages au nord avec la porte d'entrée et un sas isolant pour éviter les pertes de chaleur lors des ouvertures/fermetures... élimination totale des ponts thermiques,"

Vrai, mais les pare-soleils sont insuffisants pour le confort d'été.

Nombreux sont les occupants de maisons RT 2012 qui achètent une clim car ça devient insupportable en été.

"murs à inertie à l’intérieur qui stockent et restituent la chaleur"

Vrai tant qu'il s'agit de restituer l'énergie solaire accumulée, non lorsqu'ils contiennent un circuit de chauffage type plancher chauffant pour les raisons expliquées plus haut.

" poêle à bois par exemple, isolation totale par l’extérieur beaucoup plus efficace car ça évite les ponts thermiques... et les cadres des double vitrages et portes d'entrée sont étudiés pour avoir le moins possible de ponts thermiques... tout ça se calcul avec la résistance thermiques des matériaux = R, mais pas seulement, et je peux te garantir que la résistance thermique d'un simple vitrage et son cadre (qui sont anciens en general) est assez pourrie..."

Vrai

"La réfection est une histoire de compromis..."

Vrai

"Mais de quoi parle ton article Europe1??? que tu n'as pas compris je crois, ça parle de logements mal isolés dont on ne change "que" les fenêtres, évidemment ça ne sert pas à grand chose sauf isolation phonique..."

Merci, j'avais compris, et non, n'en déplaise à Son altesse El Professor Twingomatic, on ne commence pas, lors d'une rénovation, par changer les fenêtres car c'est ce qu'il y a de plus coûteux et de moins efficace au regard de l'investissement.

"Si les murs ne sont pas isolés, la résistance thermique, CAD le temps que va mettre le froid ou la chaleur pour arriver par inertie à l’intérieur du logement est déterminant, ou le temps que va mettre la chaleur produite pour sortir, quand tu chauffes ça chauffe les murs par inertie, c ce qu'on appelle les flux thermiques par convection ou par conduction, et R te sert à calculer combien de temps la chaleur sortira pour se perdre à l’extérieur... contrairement à ce qu'on pense, un mur très épais en béton ou en pierre est moins isolant qu'un mur de 30cm avec des isolants multi-couches à ossature bois excellent isolant..."

Vrai

"Le but de l'isolation est de justement retenir la chaleur et d'empêcher le froid de pénétrer le plus possible, mais jamais complétement, car il y a toujours de l'inertie dans un logement, donc cela influe également sur le système de chauffage, comme le logement a de l'inertie il faut le chauffer, et si tu chauffes il vaut mieux un radiateur à inertie qu'un radiateur grille pain,"

Vrai et faux, ça dépend du logement. Comme expliqué plus haut, plus le batiment est isolé, plus l'inertie génère du gaspillage et de l'inconfort.

" dans mon cas exit le chauffage electrique, vive le chauffage au bois, renouvelable par définition..."

C'est bien, je suis content pour toi

Par

En réponse à mdb92

NON le gvt a supprimé toutes les aides, tu ne vois pas la nuance???

   

FAUX ! Renseignes-toi avant d'écrire des absurdités.

Seules, les ouvertures et les chaudières au fioul ont été exclues du dispositif du crédit d'impôt.

Tout le reste (isolation, chaudières gaz, bois, PAC air/eau, CESI, CET) sont toujours éligibles.

Ce que tu véhicules est juste une fake news.

 

Par

Le crédit d’impôts ne sera pas reconduit en 2020 plus en 2019 mais deviendra une prime, combien??? quels travaux seront éligibles??? on ne sait pas... faire une prime est toujours plus avantageux que de faire un crédit d’impôts sur plusieurs années... surtout qu'on peut réduire les primes comme on veut immédiatement...

En 2018 jusqu'à Mars le crédit d’impôts pour les fenêtres, portes d'entrée, volets est passé de 30 à 15%... et la TVA 5,5% jusqu'à décembre, ensuite tout sera supprimé... ce qui est ridicule car en general les ouvrants font parti d'un bouquet de rénovation... autant le remettre comme c'était avant lorsque ça faisait parti d'une rénovation totale, isolation comprise... donc? en enlevant une partie de la rénovation il s'agit clairement de faire des économies...

Pour les chaudières au fioul je suis d'accord qu'elles soient exclues, par contre que les chaudières à gaz Russe soient maintenues, non...

Le gvt a déclaré qu'ils voulaient privilégier la chaleur renouvelable, c très bien, mais tout le monde sait que ce sont des investissements lourds, voir très lourds que peu de gens pourront entreprendre... donc on réduit encore les gens éligibles...

ils ont quand même rajouté l'install d'une borne de recharge...

Mais tu as raison le crédit d’impôts 30% sera reconduit l'année prochaine apparemment sauf ouvrants, j'avais compris en lisant vaguement que ça concernait tout, mais la loi de finance n'a pas encore été voté il peut y avoir des surprises... et de toute façon ça ne sent pas très bon tout ça, le gvt veut faire des économies partout avant de se réformer lui même, pour moi l'isolation qui a été longtemps négligée en France ne devrait pas en faire parti, même pour les ouvrants, ... je trouve ça un peu mesquin, voir contradictoire.

Les ouvrants font parti de l'isolation...dsl. Le risque c que les gens conservent les anciens ouvrants pour faire des économies...

 

SPONSORISE

Actualité Tesla

Toute l'actualité